Diapositive 1 - PowerPoint PPT Presentation

1 / 79
About This Presentation
Title:

Diapositive 1

Description:

Title: Diapositive 1 Author: tice Hellemmes Last modified by: tice Hellemmes Created Date: 12/4/2006 2:58:31 PM Document presentation format: Affichage l' cran – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:275
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 80
Provided by: tice52
Category:

less

Transcript and Presenter's Notes

Title: Diapositive 1


1
TICE ET ECOLE MATERNELLE
TICE ET ECOLE MATERNELLE
ANIMATION PEDAGOGIQUE
ANIMATION PEDAGOGIQUE
2
Cette animation a pour objectif de clarifier la
place des TICE dans les programmes de lécole
primaire et plus particulièrement dans ceux de
lécole maternelle. On sattachera également à
présenter un catalogue incitatif mais non
exhaustif dactivités possibles en cycle I et en
grande section dans une pédagogie de projet comme
dans la sphère des pratiques pédagogiques
quotidiennes. Cette animation est destinée à être
complétée par des rencontres en groupes plus
restreints avec les enseignants, soit sous forme
de regroupements déquipes autour de sujets
dintérêt commun, soit sous forme de réunions
déquipes décole autour de projets ciblés.
3
Sommaire
  1. TICE et textes officiels.
  2. Un outil au service des projets.
  3. Lorganisation dans lécole.
  4. Les savoir faire liés à la maîtrise de loutil.
  5. Quels logiciels pour quelle activité ?
  6. Quelques logiciels spécifiques pour lécole
    maternelle
  7. Quelques ressources en ligne
  8. B2i et école maternelle
  9. Le monde de limage et du son (un peu de
    législation)
  10. Quelques exemples dactivités simples à mettre en
    place
  11. Les TICE au service du langage en maternelle
    (Etude de Melle Sabine DEROUBAIX, CTICE).
  12. Mais encore

4
TICE et textes officiels
  • Les Instructions Officielles de 2002 pour lécole
    maternelle font plusieurs références explicites
    aux TICE. A côté des autres outils et
    instruments, lordinateur et les supports
    numérisés ( photos numériques, sons numériques,
    dessins scannérisés, films numériques,
    animations, diaporamas ...) trouvent une place
    naturelle à lécole maternelle. Les livres de vie
    sont également évoqués ainsi que la
    correspondance par courrier électronique pour
    motiver les situations de langage oral et écrit.
    Lordinateur est surtout vu comme un vecteur
    dimages, quil faut apprendre à lire et à
    comprendre. Lusage du clavier, pour les enfants
    qui ne maîtrisent pas suffisamment le graphisme,
    leur permet de sexprimer par écrit et de
    produire du sens.
  • Dautres usages implicites ne sont pas mentionnés
    (ex.  lutilisation de logiciels dans les
    activités logiques et mathématiques).
  • Les textes officiels font également référence au
    Brevet Informatique et Internet (B2i), qui peut
    également être mis en place dès lécole
    maternelle.

5
Les références aux TICE dans les textes officiels
Introduction 3 - Cinq domaines dactivités pour
structurer les apprentissages Aux côtés des
jouets, des jeux, des aménagements ludiques ou
des livres, les supports numérisés ont tout à
fait leur place en école maternelle. Lordinateur
est, pour les petits comme pour les plus grands,
un instrument fécond dexploration du monde
virtuel dès lors que lusage en est correctement
guidé par ladulte.
6
Les références aux TICE dans les textes officiels
Le langage au coeur des apprentissages OBJECTIFS
ET PROGRAMME 3.1 Rappeler verbalement les
activités qui viennent de se dérouler dans la
classe. La progressive maîtrise de la
compréhension de ce langage passe par des
activités mettant en jeu des situations déchange
avec les familles ( livre de vie), de
correspondance interscolaire, en particulier par
le moyen du courrier électronique (lenseignant
est dans ce cas le lecteur des messages reçus).
.. 3.3 Du rappel des événements passés au récit 
découvrir les cultures orales Là encore, jouer
avec les images est décisif  les albums
illustrés, les images projetées, les films
danimation et, dans un second temps, les contes
présentés sur des cédéroms interactifs peuvent
être des supports de la parole de lenseignant
sans, cependant, se substituer à celle- ci. Il
importe de faire se rencontrer des réalisations
différentes dun même conte de manière à
permettre aux enfants de sapproprier sa forme
verbale plutôt que lune de ses mises en
images. 4.1 Découvrir les principales fonctions
sociales de lécrit Avant même de savoir lire,
lenfant peut et doit se familiariser avec les
principales fonctions de lécrit en jouant avec
les supports les plus fréquents de celui- ci, de
la signalisation aux affiches et aux livres, en
passant par la presse ou les supports
informatiques. 4.3 Se construire une première
culture littéraire ... Si, pour les plus petits
(deux ans), lessentiel de lactivité réside dans
limpact de la lecture faite par le maître ainsi
que dans la verbalisation suggérée à propos des
images qui accompagnent le texte, dès trois ans
il convient de demander à lenfant quil
reformule ce quil a entendu dans son propre
langage. La mémorisation est soutenue par les
images. 4.5 Des activités graphiques aux
activités décriture Cest par lobservation de
ses productions que lenfant, guidé par
lenseignant, parvient à comprendre en quoi elles
sont inabouties ou inadéquates. Peu à peu, dans
cet échange guidé par le maître, il acquiert ses
premières connaissances sur lalphabet et le code
alphabétique, il intègre les premières règles de
la communication écrite.
7
Mais encore
Un lieu identifié   Dans la classe, les lieux
de regroupement contrastent avec les tables
datelier et des coins de jeux plus isolés qui
doivent aussi pouvoir être perçus comme des
refuges. Le coin lecture, latelier informatique,
latelier de peinture sont fonctionnels et
clairement identifiables.  (Vivre ensemble -
Être accueilli)
8
Mais encore
Des outils pour produire de lécrit, produire des
images   Lusage parallèle du clavier de
lordinateur, dont les touches sont repérées par
des capitales dimprimerie, permet dutiliser les
lettres ainsi découvertes avant même de savoir
les tracer. Il renforce de manière
particulièrement heureuse lapprentissage de
lécriture.  (Activités décriture)  Lenfant
doit pouvoir  () choisir et utiliser une
technique découverte ou en associer plusieurs
pour réaliser une production en deux dimensions
(en intégrant les possibilités offertes par la
photocopieuse, lappareil photographique,
lordinateur, les palettes graphiques, les
logiciels de dessin).  (Le dessin et le geste
graphique)
9
Mais encore
Un outil au service de la communication   La
progressive maîtrise de la compréhension de ce
langage passe par des activités mettant en jeu
des situations déchange avec les familles, de
correspondance interscolaire, en particulier par
le moyen du courrier électronique, dans
lesquelles lenseignant est le lecteur des
messages reçus. Ils peuvent aussi sappuyer sur
léchange de cassettes, lusage de la radio ou de
la vidéo  (Rappeler verbalement les activités
qui viennent de se dérouler dans la classe)
10
Mais encore
  • Des supports au service de la découverte de
    lécrit 
  • ()  Aux côtés des jouets, des jeux, des
    aménagements ludiques ou des livres, les supports
    numérisés ont tout à fait leur place en école
    maternelle. Lordinateur est, pour les petits
    comme pour les plus grands, un instrument fécond
    dexploration du monde virtuel qui est le sien
    dès lors que lusage en est correctement guidé
    par ladulte. 
  • (Cinq domaines dactivités pour structurer les
    apprentissages)
  • ()  Avant même de savoir lire, lenfant peut et
    doit se familiariser avec les principales
    fonctions de lécrit en jouant avec les supports
    les plus fréquents de celui-ci, des panneaux de
    signalisation urbaine aux livres, en passant par
    la presse ou les supports informatiques .
    (Découvrir les principales fonctions sociales de
    lécrit)
  • Être capable de 
  • () - savoir à quoi sert un panneau urbain, une
    affiche, un journal, un livre, un cahier, un
    écran dordinateur (cest-à-dire donner des
    exemples de textes pouvant être trouvés sur lun
    dentre eux)  (Compétences concernant le langage
    écrit - Fonctions de lécrit)

11
Mais encore
Des supports au service de léducation du
regard   Une grande diversité dimages est
offerte  les photographies liées à lexpérience
vécue en classe, les affiches et les images
prélevées dans lenvironnement immédiat et dans
le quotidien (utilisant différentes techniques),
les dessins et les illustrations dalbums, les
reproductions dœuvres, les images documentaires,
les fictions (images fixes ou animées), les
différentes images de lécran de lordinateur. 
(Sensibilité, images, création  éducation du
regard et découverte des images)
12
Mais encore
  • Des supports au service de la découverte du
    monde 
  •  Toutes ces situations sont loccasion dune
    initiation à une attitude responsable  respect
    des lieux, de la vie, entretien des plantations,
    soins aux animaux, impact de certains
    comportements sur lenvironnement (lutte contre
    le gaspillage, tri des déchets pour recyclage),
    repérage des nuisances  déchets, bruits, odeurs,
    fumées Elles constituent des situations de
    questionnement sur le monde et sont autant
    doccasions de recherche dinformations (grâce à
    la médiation du maître) dans des documents
    photographiques imprimés ou numérisés, dans des
    documentaires, sur des sites de la toile. 
    (Découverte de différents milieux,
    sensibilisation aux problèmes de lenvironnement)
  •  Lélève découvre lenvironnement matériel et
    culturel denfants du même âge dans les pays ou
    régions concernées (lobservation de documents
    audiovisuels authentiques sous forme analogique
    ou numérique en fournit la principale
    occasion).  (Initiation aux réalités et à la
    culture du ou des pays ou régions où la langue
    est en usage)
  •  Lenrichissement des connaissances sappuie sur
    des expériences vécues mais passe aussi par la
    découverte de documents (imprimés ou numérisés)
    grâce à la médiation de ladulte qui lit,
    explique, commente les textes comme les images ou
    les schémas.
  • Dès son plus jeune âge, lenfant est mis en
    présence dun grand nombre dimages, analogiques
    ou numériques, fixes (photographies, affiches,
    albums) ou animées (vidéo, télévision,
    cinéma.).  (Découvrir le monde)

13
néanmoins
Lutilisation des TICE ne peut se substituer à
toutes les phases de manipulation des démarches
dapprentissage du cycle 1 (exemple  la
comparaison de collections se fera dabord par la
manipulation concrète dobjets avant dêtre
proposée au travers de logiciels)  de même pour
tout ce qui concerne la découverte du monde pour
laquelle il convient de se confronter au
réel. Lutilisation des TICE doit rester
inscrite dans le domaine dactivités du cycle 1
et ne pas préparer formellement les élèves à des
objectifs relevant de lécole élémentaire
(exemple  un travail systématique sur le code
écrit en GS).
14
 Lenjeu nest pas, lorsquon réfléchit à la
place de linformatique à lécole, dapprendre le
fonctionnement des machines. Aujourdhui comme
hier, la véritable question est celle des usages
de linformatique mise au service dautres
activités. Jamais lordinateur ne saura
expliquer. Il peut évaluer automatiquement des
connaissances, analyser des erreurs, livrer un
contenu, mettre en relation mais certainement pas
expliquer. Lenseignement reste un acte trop
complexe pour pouvoir se faire automatiquement et
sans relation humaine. Le savoir, à la différence
de linformation, exige leffort patient de
lapprentissage Lun des défis de linformatique
pour lenseignement est de savoir sinstaller
dans le temps long de la compréhension du
savoir. En revanche, il est clair que
lordinateur peut faire beaucoup pour le
développement dune pédagogie différenciée,
soucieuse du parcours et des itinéraires de
chaque élève. La maturité à laquelle nous devons
prétendre, cest la maîtrise des contenus et des
services offerts par linformatique à
lenseignement.  ()
(Jack LANG, 22.11.2000)
15
Un outil au service des projets
Depuis longtemps les projets rythment la vie des
classes et des écoles maternelles. Les TICE en
tant quoutils leur apportent un enrichissement
et une dimension supplémentaires. Elles ne
constituent pas un nouveau champ disciplinaire,
elles ne se substituent pas fondamentalement à
des activités déjà pratiquées.
Les TICE sont à envisager comme des moyens de
produire, communiquer, se documenter, découvrir,
expérimenter, simuler, sexercer.
  • Certains de ces moyens sadressent directement à
    lélève sous la forme doutils et de supports
    adaptés et conçus pour être utilisés avec une
    relative autonomie 
  • logiciels spécifiques pour écrire, dessiner,
  • supports documentaires et livres animés sur
    CD-ROM, pour diversifier les occasions de
    rencontres avec lécrit et limage,
  • logiciels pour sexercer, sentraîner (par
    exemple dans des situations logiques et
    mathématiques).

Dautres moyens sadressent à la classe ou à
lécole dans sa globalité, au service de projets
mis en œuvre et conduits par le maître. Lélève
nest pas un utilisateur autonome des outils
correspondants mais il est amené à participer à
lélaboration des contenus, à consulter, à
communiquer, à réagir. la PAO -Publication
Assistée par Ordinateur- ( la mise en page et
édition dun journal de classe, décole), la
préAO -Présentation Assistée par Ordinateur-
(réalisation de diaporamas pour des compte-rendus
de visites, livres de vie, albums de photos à
consulter à lécran, ), le courrier électronique
(projets de communication, de correspondance), la
consultation du WEB (projets de recherche
documentaire, ouverture sur le monde), la
possibilité de créer un site WEB (autre forme de
communication, de partage de ce que lon sait, de
ce que lon fait, de ce que lon vit).
16
Lorganisation dans lécole.
  • IMPLANTATION
  • Un ou plusieurs ordinateurs par classe
  • Option à privilégier car elle permet une
    véritable utilisation de loutil informatique
    dans de multiples activités et dans
    lorganisation quotidienne de la classe.
  • Un regroupement dordinateurs dans une salle (par
    exemple en BCD)
  • Autre choix possible souvent motivé par la
    nécessité de partager les ressources au niveau de
    lécole  on veillera dans ce cas à ne pas tomber
    dans le piège de la salle informatique dédiée qui
    est peu adaptée aux usages de linformatique à
    lécole maternelle.

17
Lorganisation dans lécole.
  • Les moments possibles dutilisation 
  • un groupe (à tour de rôle) a priorité pour les
    ordinateurs.
  • Les élèves peuvent se mettre par deux (logiciels
    au choix),
  • Les ateliers  activités proposées
    quotidiennement en lien avec des objectifs précis
    (lecture, écriture, ) ou avec le projet de la
    classe,
  • Un temps journalier pour le relevé du courrier
    électronique ou la consultation des nouveautés
    dun site en lien avec le projet de la classe,
  • Dans le cadre dun décloisonnement sur lécole ou
    avec les CP, un pôle informatique est proposé
    animé par un enseignant, un parent ou un aide
    éducateur,
  • Dans le cadre de lorganisation de lécole 
    lenseignant des petits prend en charge un groupe
    de grands laprès-midi,
  • La fréquentation ponctuelle ou régulière dun
    lieu de type  Espace Multimédia .

18
Les savoir faire liés à la maîtrise de loutil
  • Lenfant qui utilise un logiciel met
    nécessairement en œuvre un certain nombre de
    compétences liées à la maîtrise de loutil (ex. 
    savoir utiliser une souris, sélectionner une
    option dans un menu, savoir saisir des caractères
    sur un clavier).
  • Ces compétences peuvent être identifiées et
    repérées
  • (voir la figure ,diapositive suivante)
  • Pour autant, il ne faut pas les considérer comme
    des préalables nécessitant dorganiser un
    apprentissage spécifique.
  • À titre dexemple  apprendre à utiliser la
    souris  nest pas un objectif pertinent en soi.
    Lexpérience montre que les enfants
     apprivoisent  très vite cet objet et nont pas
    besoin dapprentissage particulier 
    lutilisation directe de logiciels (ex. 
    logiciel de dessin ou de jeu) permet à elle seule
    de se familiariser avec la souris.
  • De même pour lutilisation du clavier, il faut se
    limiter à ce qui est strictement nécessaire à
    lutilisation des logiciels et au fur et à mesure
    que ces besoins apparaissent. De ce fait, les
    compétences listées ci-dessous ne sont pas
    hiérarchisables et nont pas lieu dêtre
    organisées en progressions.

19
(No Transcript)
20
Quels logiciels pour quelle activité ?
Type de logiciel Domaine dactivité Type dactivités - démarches Exemples de logiciels pouvant être utilisés
Logiciel outil (le logiciel sert à produire des documents  textes, images, ) Initiation à la production de textes Découverte du monde des objets Arts plastiques Mise en valeur de la production écrite (affichage, cahier de vie, correspondance) Création dimages (liée à un projet et en jouant sur la spécificité de loutil informatique) - loutil informatique ne remplace pas les autres outils graphiques mais permet dautres possibilités (ex.  explorer différentes combinaisons de couleurs, modifier/déformer une image ) Traitements de texte Baby Write Jécris ton nom La machine à écrire Logiciels de dessin Paint (dans Windows) Salut lartiste ! Le petit Léonard Latelier des tout-petits (tome 1)
21
Quels logiciels pour quelle activité ?
Type de logiciel Domaine dactivité Type dactivités - démarches Exemples de logiciels pouvant être utilisés
Logiciels Documentaires (Multimédia hypermédia) un autre support intégrant texte, image, son avec interactivité Initiation au monde de lécrit Le monde de limage Consultation guidée liée à un projet (recherche documentaire préparation ou prolongement dune visite recherche dune information ponctuelle Prolongement et complémentarité avec les autres supports (livres, images, vidéo, cassettes et CD audio) Les animaux (Hachette) Lunivers de pomme dapi Mon premier dictionnaire super génial Mon grand imagier Les saisons de petit ours brun Toboclic BCDI maternelle consultation de sites Web
22
Quels logiciels pour quelle activité ?
Type de logiciel Domaine dactivité Type dactivités - démarches Exemples de logiciels pouvant être utilisés
Livres animés (un autre support) Écoute et langage oral Initiation au monde de lécrit Le monde de limage Travail sur le récit  pour retrouver des histoires pour les écouter pour mieux les mémoriser Complémentarité avec la lecture magistrale (bibliothèque sonore,vidéo) La princesse dragonne Un prince à lécole Ma première histoire interactive avec Petit Ours La journée de petit ours brun Miniloup/ collection
23
Quels logiciels pour quelle activité ?
Type de logiciel Domaine dactivité Type dactivités - démarches Exemples de logiciels pouvant être utilisés
Didacticiels (logiciels permettant daccompagner les apprentissages instrumentaux) Activités logiques et Mathématiques Initiation au monde de lécrit Activités à articuler avec les programmations et à situer dans la démarche dapprentissage (essentiellement dans les étapes dentraînement et dévaluation immédiate ou différée) 101 exercices Outils et jeux pour lécole Japprends les chiffres Japprends à compter Latelier des tout-petits (tome 1) Fig et Form Lapin malin Minilectra Jeux Éducatifs Multiples Les gommettes Les cédés de mes premières années maternelle
24
Quels logiciels pour quelle activité ?
Type de logiciel Domaine dactivité Type dactivités - démarches Exemples de logiciels pouvant être utilisés
Logiciels de familiarisation à lordinateur Jeux, activités libres Akakliqué Je découvre lordinateur Lordi cest facile
Les logiciels de familiarisation à lordinateur
proposent des activités dont le but annoncé est
la maîtrise de loutil (le clavier, la souris,
). Ces logiciels ne sont pas véritablement
utiles pour apprendre à se servir dun ordinateur
et ils présentent surtout un gros défaut  celui
de considérer lordinateur comme un objet
dapprentissage alors quil faut le considérer
comme un outil au service des apprentissages. Ces
logiciels, souvent bien réalisés par ailleurs,
peuvent cependant être utilisés de façon
pertinente si on les propose dans des situations
de jeux, dactivités libres.
25
Quelques logiciels spécifiques pour lécole
maternelle
Certains des logiciels indiqués possèdent le
label RIP (Reconnu dIntérêt Pédagogique). Ce
label est accordé par le Ministère  il permet de
signaler des logiciels adaptés à lécole au
regard dun ensemble de critères (contenu,
présentation, ergonomie, accès aux activités,
possibilités de modifier les contenus, )
LOGICIELS OUTILS
Salut lartiste ! Le petit Léonard Un logiciel de dessin très simple demploi et prévu pour être utilisé par des enfants. Les outils graphiques proposés sont très explicites (représentés par des icônes). Peut être utilisé à différents niveaux  coloriages ou tracés simples, créations graphiques plus sophistiquées (avec trames, motifs, textures, effets spéciaux), utilisation dune bibliothèque de formes et dobjets, intégration déléments textuels (pour composer des affichettes, des cartes, des vignettes de BD). Une aide sonore peut être activée. Génération 5 - CD-ROM PC - - (Logiciel RIP)
Baby Write, Jécris ton nom, La machine à écrire  3 logiciels très simples pour écrire quelques mots au clavier (à télécharger sur www.cartables.net)
26
LOGICIELS DOCUMENTAIRES
Lunivers de Pomme dApi/collection (coffret de 3 CD indépendants) Ce coffret regroupe les classiques de Bayard Jeunesse (Ça se transforme, Il y a quelque chose dedans, Ça fait peur). Conçus comme de petites encyclopédies thématiques animées qui expliquent le sens des mots par des animations et proposent des jeux pour expérimenter. Un univers graphique et musical original et poétique. Bayard Jeunesse - Jériko - CD-ROM PC ou MAC -
Mon premier dictionnaire super génial Un dictionnaire multimédia de plus de 1000 mots expliqués de manière active. Chaque mot est présenté sur une page plein écran avec sa définition, son illustration et son explication sonore et animée. Plusieurs activités autour des mots sont également proposées. Nathan Multimedia - Jériko - CD-ROM PC - (Logiciel RIP) Distribué dans le Pack Benjamin Super Génial (3 titres  Mon premier dictionnaire, Mon premier atlas, Mon premier corps humain) -
Lencyclopédie Hachette junior des animaux Présenté sous forme de fiches sonorisées, ce logiciel permet aux enfants lecteurs ou non de découvrir et de consulter des informations sur plus de 200 animaux. Hachette Multimédia - Jériko - CD-ROM PC - - (Logiciel RIP)
Mon grand imagier Adapté de limagier du Père Castor, ce programme permet dassocier des mots et des images (400 images et 12 scènes animées). Montparnasse/Flammarion - Jériko - CD-ROM PC ou MAC -
Les saisons de Petit Ours Brun 8 jeux dadresse, de logique et de création  28 documentaires pour découvrir les transformations de la nature, les activités et les fêtes des 4 saisons  devinettes, chansons et histoires de Petit Ours Brun. Bayard Jeunesse - Jériko - CD-ROM PC ou MAC -
27
LIVRES ANIMÉS
Lunivers de JAIME LIRE/collection (coffret de 3 CD indépendants) Trois livres animés (La Princesse Dragonne, Un Prince à lécole, À labordage Pit) élaborés à partir douvrages de la collection  Jaime lire . Chaque CD-ROM permet  découter lhistoire en suivant les mots surlignés au fur et à mesure quils sont prononcés, découter les mots sur lesquels on clique, de déclencher des animations visant à illustrer ou expliquer certains mots ou expressions de lhistoire, de participer à des activités ludiques en relation avec lhistoire. Bayard Jeunesse - Jériko - CD-ROM PC ou MAC) - (Logiciel RIP)
La journée de Petit Ours Brun Histoires animées et jeux (collection Pomme dApi). Bayard Presse - Jériko - CD-ROM PC ou MAC -
Ma première histoire interactive avec Petit Ours Petites histoires animées avec possibilités dinteraction (faire lire les mots, les phrases, déclencher des animations). Comprend également un ensemble de jeux en rapport avec lhistoire. Nathan Havas Interactive - CD-ROM PC ou MAC
Miniloup/collection (3 titres) Les aventures de Miniloup (à la ferme, à lécole, en vacances, ) sont mises en musique et animées. Des jeux pour exercer la mémoire, le sens de lobservation, de lorientation. Hachette Multimédia - Jériko - CD-ROM PC ou MAC -
28
DIDACTICIELS ou EXERCISEURS
101 exercices pour léveil des 3-5 ans Un ensemble dexercices attrayants (reconnaissance de formes, de sons, puzzles, assemblage de formes, appariements, labyrinthes ). Grande facilité daccès aux activités. Réalisation et graphismes très soignés. Emme Interactive - Jériko - CD-ROM PC ou MAC - (Logiciel RIP)
Lapin Malin Maternelle 2 Logiciel dentraînement structuré autour de 4 activités principales (comportant chacune 4 niveaux de difficulté). reconnaissance de nombres, de lettres, de formes, de sons, comptages simples, situations de tris. Compétences mises en œuvre  écouter, reconnaître, différencier, associer, mémoriser, anticiper, Possibilité denregistrer les activités des enfants et de modifier le niveau de difficulté des activités. TLC Edusoft - CD-ROM PC ou MAC - - (Logiciel RIP)
Outils et Jeux pour lécole Situations de type mathématique. Ensemble de 4 disquettes (de la maternelle au CE) pouvant être commandées séparément. Les volumes 1 et 2 concernent lécole maternelle. Présentation très simple et manipulations réduites. Vol. 1  observation - latéralisation - discrimination visuelle - organisation spatiale. Vol. 2  sériage - classement suivant critères - comparaison de collections - organisation dune surface. (Commandes au CDDP de Melun - 8 rue du Capitaine Bastien - 77007 Melun Cédex - Établissement)
Japprends les chiffres Dénombrements, reconnaissance de formes et couleurs, puzzles mathématiques, suites. Suivi personnalisé des activités et choix du niveau de difficulté. Nathan Havas Interactive - CD-ROM PC ou MAC
Les gommettes Activités dassociation, de coloriage, de reconstitution de formes, de puzzles. Chrysis - CD-ROM PC version monoposte ou établissement
Fig et Form Reconnaissance de formes simples ou complexes en fonction de leur couleur et/ou de leur orientation, recomposition de figures sur grille, recompositions graphiques, situations de recherche et de compositions graphiques. Chrysis - CD-ROM PC version monoposte ou établissement
Jeux Éducatifs Multiples De nombreuses activités de discrimination visuelle, sériation, mémorisation, prises dindices Chrysis - CD-ROM PC version monoposte ou établissement
29
JEUX ou LOGICIELS de découverte de loutil informatique
Akakliké/collection (coffret de 2 CD indépendants) Logiciels proposant des activités simples et ludiques pour se familiariser à lutilisation de la souris. La présentation et les graphismes sont particulièrement soignés. Hachette Multimédia - Jériko - CD-ROM PC ou MAC
Max et Marie font les courses Une histoire interactive (sous forme de jeu) qui donne loccasion dexercer lattention, lobservation, le sens de lorientation. Emme - CD-ROM PC ou MAC - (Logiciel RIP)
DIVERS
Latelier des tout-petits (tome 1) Regroupe un ensemble dactivités de reconnaissance de formes et de couleurs, de repérage et dorientation, dapprentissage de lécriture destinées à développer chez le jeune enfant les compétences fondamentales tout en lamusant (3-6 ans). Éditions Club PoM Logiciels - CD-ROM PC ou MAC - (Logiciel RIP)
Le Théâtre de minuit CD-ROM Ludo-éducatif. Les enfants sont invités à créer leur propre spectacle sous forme dune succession de tableaux animés (ludiques et poétiques) à découvrir librement. Syrinx - Jériko - CD-ROM PC ou MAC -
Les cédés de mes premières années maternelle pack de 5 CD-ROM (Je découvre lordinateur, Le coloriage, Les formes et les couleurs, Les chiffres et les nombres, Les lettres et les mots). Génération 5 - Jériko - CD-ROM PC ou MAC -
La souris des tout-petits Une souris adaptée à la main de lenfant et un logiciel de familiarisation (5 jeux). Génération 5 - Jériko - CD-ROM PC - (Logiciel RIP)
30
Références des éditeurs/distributeurs
cités  Jériko 70, Rue Amelot 75011
Paris www.jeriko.fr tél.  01.49.29.41.61
Fax  01.49.29.05.69 Distributeur dune
quarantaine de maisons déditions spécialisées
dans les produits multimédia. Les Éditions
Chrysis 1, Allée de la Providence BP 42 86002
Poitiers Cédex www.chrysis.com
tél.  05.49.45.20.20 Fax  05.49.45.23.23 CDDP
77 Melun 8, Rue du Capitaine Bastien 77007 Melun
Cédex Éditions Club PoM Logiciels 7, Rue Henri
Bécu BP 5 62118 Fampoux www.clubpom.fr tél. 
03.21.55.28.83 Fax  03.21.55.29.79 Quelques
ressources pour découvrir des logiciels  Cartable
s.net http//cartables.net Site Internet (portail
vers des ressources pour lécole). Propose en
particulier une rubrique sur les logiciels
(descriptifs et possibilités de téléchargements).
31
Quelques ressources en ligne /Ressources pour la
classe  http//www.educasites.com/scolaire/matern
elle/generale.htm ? Un site ouvrant sur une liste
de sites spécialisés pour la maternelle
dont  http//prescolaire.educal.com ?  les
contes se racontent , contes traditionnels,
activités dexploitation, livres de contes, sites
sur les contes, ?  raconte moi le monde ,
contes et activités (images). http//pedagosite.n
et ? site mensuel et de nombreuses activités pour
la classe. Intérêt  les imagiers couleurs
(habits, salle de bain, légumes) pour travailler
le lexique, les albums (livrets à imprimer), les
recettes de cuisine (bonne organisation du
texte), les fiches de graphisme liées à des
reproductions dart, les bricolages. http//www.mu
ltimania.com/ecoleanimee ? intéressant pour la
visualisation animée des tracés des lettres en
cursive. http//www.espacefr.com/ ? des logiciels
téléchargeables dans les différents domaines
dactivités (surtout mathématiques). http//www.to
mlitoo.com/ ? un site riche de supports pour la
classe  livres à imprimer, imagiers pour les
tout-petits, jeux à construire, recettes,
bricolages, découverte de 10 pays au travers de
leur culture (cuisine, jeux). http//www.logieduc
.com ? logiciels téléchargeables (mathématiques).
http//www.enseignants-du-primaire.org ? de
nombreux documents ressources (programmations,
emplois du temps). http//prescolaire.grandmonde.
com ? magazine mensuel sur la maternelle. www.peda
gogique.free.fr ? magazine mensuel sur la
maternelle. http//www.maternetinfo.org ?
nombreuses ressources pour préparer la classe,
logiciels http//www.agiem.fr ? site de lAGIEM
(congrès, achat possible de documents des
précédents congrès). http//www.planete-enseignan
t.com/ ? en consultant  pédagogie générale 
primaire , une bibliographie très complète sur
lécole maternelle.
32
  • Sites  Maîtrise de la langue  
  • http//netia59.ac-lille.fr/lse ? en consultant la
     page de nouveautés , on trouve des
    compte-rendus de groupes de travail et notamment
    des conférences de J. Brunner et dAgnès Florin
    sur la langue orale.
  • http//perso.wanadoo.fr/lsa-17/index.htm ? en
    consultant les  données téléchargeables , on
    trouve  des situations de langage au cycle 1 et
    une grille dévaluation au cycle 1. Le site est
    aussi consacré à la lecture  listes dalbums
    pour apprendre à lire, à dire (albums sans texte,
    à structures répétitives), questionnaires de
    lecture et jeux interactifs, mises en réseaux
    dalbums Les outils proviennent en partie des
    quatre ouvrages  Lalbum, source
    dapprentissages  CRDP Poitou Charente.
  • http//perso.wanadoo.fr/livresenreseaux/ ? ce
    site propose essentiellement des mises en réseaux
    dalbums très riches pour lesquelles B. Devanne
    donne des exploitations possibles dans son
    dernier ouvrage  Apprentissages de la langue et
    conduites culturelles (Maternelle) Bordas Ed. 
  • http//www.philagora.net ? en allant à
     bienvenue les enfants , des contes sont
    proposés.
  • http//matcanardiere.multimania.com/imagiers/ ?
    imagier très complet (véhicules, fruits, légumes,
    couleurs, animaux de la forêt, sauvages)
    organisé par champs lexicaux. Les images sont
    téléchargeables.
  • http//www.qc.ec.gc.ca/faune/imagier/html/oiseaux.
    html ? imagiers photos sur tous les animaux
    (oiseaux, mammifères, insectes).

33
  • Sites  Mathématiques  
  • http//www.multimania.com/perco/math/math.htm ?
    jeux  dénombrement de 0 à 5 (3 niveaux), jeux de
    chiffres et de dés (de 1 à 4)
  • http//www.grenoble.iufm.fr/departe/francais/livre
    aco/intro.htm ? démarche très complète pour
    élaborer un livre à compter.
  • http//www.crdp.ac-grenoble.fr/imel/nx/n51_1.htm
    ? articles des revues  Grand N  (activités
    mathématiques en GS).
  • Site  EPS  
  • http//www.guetali.fr/home/mvabois/uniteps/ua/inde
    x.htm ? unités dapprentissage présentées par
    compétences et par domaines dactivités.
  • Sites  Musique 
  • http//www.caramax.com ? jeux musicaux (mémory
    sonores, reconnaissance dinstruments).
  • http//tralalere.com ? site musical pour les 3/10
    ans.
  • Sites  Découverte du monde  et  Les cinq
    sens  
  • www.inrp.fr/lamap ? site de  La Main à la
    pâte .
  • http//pedagosite.free.fr/ ? jeux visuels (mars
    2001).
  • http//www.caramax.com ? jeux sonores.
  • http//geocities.com/livres_jeux/hiver/hiver.htm
    ? jeux dobservation et de mémoire.
  • http//legout.com ? site général sur le goût.

34
B2i et école maternelle
Il est faux de croire que le B2i nest lapanage
que des classes élémentaires et principalement du
cycle III, voire même du CM2.
Dès quun enfant met les mains sur un clavier ou
manipule une souris pour interagir sur des
éléments présents sur un écran, il est en
situation fonctionnelle de positionnement face au
B2i.
35
B2i et école maternelle
Pour mémoire, les 5 familles ditems du B2i
sont Maîtriser les premières bases de la
technologie informatique Pour répondre à ses
besoins concernant l'utilisation des technologies
de l'information et de la communication, l'élève
doit être capable d'utiliser à bon escient
le vocabulaire spécifique nécessaire à la
désignation des composants matériels et logiciels
utilisés pour permettre la saisie, le traitement,
la sortie, la mémorisation et la transmission de
l'information de recourir avec à propos à
l'utilisation de la souris et à quelques
commandes clavier élémentaires d'ouvrir un
fichier existant, enregistrer un document créé
dans le répertoire par défaut, ouvrir et fermer
un dossier (répertoire). Adopter une attitude
citoyenne face aux informations véhiculées par
les outils informatiques Lors de manipulations
de données utiles aux activités d'apprentissage
et à la suite de débats organisés au sein de la
classe, l'élève témoigne de sa capacité à
vérifier la pertinence et l'exactitude de données
qu'il a saisies lui-même prendre l'habitude
de s'interroger sur la pertinence et sur la
validité des résultats produits par le traitement
des données au moyen de logiciels et, plus
généralement, témoigner d'une approche critique
des données disponibles reconnaître et
respecter la propriété intellectuelle.
36
B2i et école maternelle
Produire, créer, modifier et exploiter un
document à l'aide d'un logiciel de traitement de
texte L'élève doit être capable de recourir au
logiciel de traitement de texte qui lui est
familier pour consulter en vue de son
utilisation un document existant saisir ou
modifier un texte, le mettre en forme en
utilisant à bon escient les minuscules et les
majuscules, les formats de caractères, les
polices disponibles, les marques de changement de
paragraphe, l'alignement des paragraphes, les
fonctions d'édition copier, couper, coller
organiser dans un même document, pour une
communication efficace, texte et images issues
d'une bibliothèque d'images existantes ou de sa
propre composition utiliser de façon
raisonnée le correcteur orthographique.
37
B2i et école maternelle
Chercher, se documenter au moyen d'un produit
multimédia (cédérom, dévédérom, site Internet,
base de données de la BCD ou du CDI) L'élève
doit être capable de mettre en œuvre une
consultation raisonnée du support d'information
(en présence du maître pour internent) et
conduire une recherche selon les modalités les
plus adaptées (arborescence, lien hypertexte,
moteur de recherche l'utilisation des
connecteurs logiques ET, OU, etc. n'est pas
exigée) exploiter l'information recueillie (par
copie et collage ou par impression)
comparer, pour choisir à bon escient, l'intérêt
d'une consultation sur supports numériques ou sur
d'autres supports (encyclopédies écrites,
dictionnaires, ouvrages documentaires,
annuaires...) faire preuve d'esprit critique
face aux documents, en recherchant quelques
critères propres à évaluer leur validité
auteur, source, date de création et de
modification.
38
B2i et école maternelle
Communiquer au moyen d'une messagerie
électronique Dans le cadre d'une correspondance
authentique, l'élève doit être capable
d'adresser (à un ou plusieurs destinataires),
recevoir, imprimer un message électronique, y
répondre ou le rediriger, au moyen du logiciel de
messagerie habituel, déjà configuré
d'utiliser les codes d'identification des
interlocuteurs et les règles de la correspondance
sur internent de recevoir et exploiter un
fichier (texte, image ou son) comme pièce jointe
(ou attachée) au moyen du logiciel de messagerie
habituel, déjà configuré de comparer pour
choisir à bon escient le service apporté par
internent, à d'autres services de communication
(téléphone, télécopie, courrier postal).
39
B2i et école maternelle
Feuille de positionnement adapté à lécole
maternelle.. . Première proposition
40
B2i et école maternelle
Feuille de positionnement adapté à lécole
maternelle.. . Première proposition Suite
41
B2i et école maternelle
Feuille de positionnement adapté à lécole
maternelle.. . Première proposition Suite
42
B2i et école maternelle
Feuille de positionnement adapté à lécole
maternelle.. . Seconde proposition
43
B2i et école maternelle
Feuille de positionnement adapté à lécole
maternelle.. . Seconde proposition Suite
44
B2i et école maternelle
Feuille de positionnement adapté à lécole
maternelle.. . Seconde proposition Suite
45
B2i et école maternelle
Feuille de positionnement adapté à lécole
maternelle.. . Seconde proposition Suite
46
Le monde de limage et du son
Un peu de législation
47
  • Images denfants à lécole
  • Pour être la plus valable possible la captation
    et lutilisation des images, des vidéos des
    enfants doit sarticuler autour 
  • Dune autorisation de captation des images
  • Cette autorisation doit comporter 
  • Une description rapide et objectivée des raisons
    de ces prises de vues.
  • (Projet pédagogique borné dans le temps et
    lespace principalement, fête décole,
    exposition, participation à un projet municipal,
    circonscriptionnel, académique)
  • Le mode de captation
  • Appareil argentique (appareil photo classique) ou
    appareil photo numérique
  • Caméra super 8 ou camescope (8mm ou numérique)
  • Personnes susceptibles de faire les prises de
    vues.
  • Personnes susceptibles de traiter ou manipuler
    les photos.
  • Situations dans lesquelles les prises de vues
    sont prévues 
  • On sera attentif particulièrement aux situations
    de vie (notamment lors des classes transplantées)
    qui seraient de lordre de la vie privée de
    lenfant, aux situations sensibles (piscine,
    baignades).
  • On évitera également les prises de vues
    individuelles des enfants que lon placera
    toujours dans le contexte de lactivité en cours.

48
  • Dune autorisation dutilisation et donc de
    diffusion des images
  • On resituera cette utilisation dans le cadre du
    projet en cours.
  • On reprécisera le temps alloué à cette diffusion
    période circonscrite au cours de lannée
    scolaire ou diffusion permanente (cas de la
    Toile)
  • On précisera
  • Le niveau de diffusion des images ou vidéos
    Interne à la classe, lécole, journal décole
    diffusé sur papier aux familles, le quartier, la
    commune, diffusion sur la Toile, diffusion sur
    supports (papier, CD-rom, K7 VHS
  • Les personnes et structures qui seront amenées à
    diffuser ces images.
  • Toutes ces précautions ne sont bien sûr
    quindicatives, si dautres idées vous venaient,
    hhésitez pas à les mutualiser
  • .
  • Lobjectif est, bien sûr, de ne pas cesser
    dutiliser photos et vidéos avec nos élèves dans
    nos écoles, mais bien de nous protéger, nous,
    fonctionnaires de lEducation Nationale de toutes
    dérives qui pourraient sinscrire dans une forme
    dinnocence ou de naïveté de notre part et qui se
    verraient sanctionnées par un rappel au Droit par
    trop inscrit dans la  justiciabilité 
    croissante de notre profession.

49
Quelques activités simples à mettre en place au
niveau des images permettant de sen servir
notamment comme supports dactivités de langage
Pour ce faire, lappareil photographique
numérique est le périphérique indispensable,
associé à une imprimante et éventuellement un
scanner
  • Création dun trombinoscope évolutif numérique
  • Création dun imagier numérique
  • Les animaux fantastiques (ou objets, ou
    personnes)
  • Les images modifiées sous Anmanie
  • Création dun puzzle
  • La ritualisation numérisée

Ces activités et bien dautres pourront donner
lieu à des formations spécifiques par équipes
décole ou groupes de besoin
50
  • Création dun trombinoscope évolutif numérique

Objectifs Tous les objectifs liés à
lutilisation des représentations des enfants
dans la classe.
Prendre des photos numériques des enfants
(cf.autorisations) Traiter ces photos avec
PHOTOFILTRE (gratuit)
Traitement évolutif des photos
Commentaire sans photo
Photo sans commentaire
Photo avec commentaire
51
CREATION DUN IMAGIER NUMERIQUE
Il existe bon nombre dimagiers papier
dexcellente qualité et les liens donnés
précédemment permettent daccéder à de nombreuses
banques dimages permettant denrichir les
collections des classes. Néanmoins, certains
sujets plus pointus, plus patrimoniques , plus
personnels imposent que lenseignant crée (avec
ses élèves) ses propres imagiers. Les imagiers
sont les supports de très nombreuses activités
langagières et lobjectif plus précis de
construction dun vocabulaire thématique se doit
aussi dêtre ainsi instrumenté. Lavantage de la
numérisation dun imagier réside en ce quil peut
être associé des fichiers périphériques de son ou
des fichiers vidéo
Matériel de base appareil photo numérique,
scanner, micro/casque Logiciels de base
photofiltre, audacity, MCK3
52
CREATION DUN IMAGIER NUMERIQUE (suite)
Démarche A partir du projet ou thème détude en
cours dans la classe, déterminer les éléments qui
doivent prendre place dans limagier. Acquérir
des images de ces différents éléments en se
servant de lappareil photo numérique ou du
scanner. Traiter ces photos avec Photofiltre en
respectant une charte graphique (déterminée à
lavance avec les élèves) de manière à ce quils
aient des repères précis qui leur permettront de
naviguer efficacement dans limagier. Ex même
cadre aux photos avec même police pour les
commentaires notamment par lutilisation du
traitement par lots.
Préparer des fichiers connexes nécessaires (son,
vidéos..), les associer soit à une icône soit aux
images qui y sont liées (comme ici)
53
CREATION DUN IMAGIER NUMERIQUE (suite)
Mettre en forme soit dans un logiciel de
traitement de texte (Word, OpenOffice Texte) soit
dans un logiciel de présentation type PRE A.O
Powerpoint, Open Office Présentation,
MCK3... Sous MCK3
54
LES ANIMAUX FANTASTIQUES ( ou objets ou
personnes)
Cette activité fort répandue en école maternelle
fait appel notamment aux capacités de découpage
des enfants, la précision et la maîtrise du
geste, le tout en plus des éléments de choix et
de construction plastique du sujet.
Cette activité inscrite dans la sphère TICE garde
tous ces objectifs en affinant néanmoins ceux
liés à une maîtrise fine du geste de détourage, à
savoir
Matériel de base appareil photo numérique,
scanner. Logiciels de base Photofiltre
Démarche A partir du projet ou thème détude en
cours dans la classe, déterminer les éléments qui
doivent prendre place dans lactivité. Acquérir
des images de ces différents éléments en se
servant de lappareil photo numérique ou du
scanner. Détourer limage qui va venir compléter
lanimal ou lobjet de base
55
LES ANIMAUX FANTASTIQUES ( ou objets ou
personnes)suite

Et pourquoi pas le nommer ?

CHEVELEPHANT
ou
ELEPHANTEVAL
56
LES IMAGES MODIFIEES SOUS ANMANIE
Que ce soit comme support de langage avec
notamment des objectifs de justifications ou
dentretien dexplicitation, les images modifiées
permettent de travailler de nombreux domaines
inscrits dans les programmes de lécole
maternelle.
Matériel de base Appareil photo numérique,
scanner, éventuellement casque et
micro Logiciels Anmanie, traitement de texte ou
PAO, éventuellement Audacity
Anmanie est un logiciel qui permet très
facilement de déformer des images à condition de
respecter la taille (432 X 432 en pixels) et le
format de limage.(.bmp)
Très intuitif, il suffit dacquérir les images à
modifier, de les mettre à la bonne taille et au
bon format et ensuite de les intégrer dans
Anmanie.
57
LES IMAGES MODIFIEES SOUS ANMANIE (suite)
Voici linterface dAnmanie avec sous la Joconde,
les commandes intuitives de déformations. Il est
même possible (comme validation par exemple)
denregistrer une petite animation qui montre la
succession des modifications subies par limage
originale.
Voici donc une image originale retaillée et
reformatée pour être importer sous Anmanie
58
LES IMAGES MODIFIEES SOUS ANMANIE (suite)
Faisons subir quelques modifications à cette
image originale
Cest bien sûr la dernière image qui est donnée
aux enfants avec pour consigne de reconnaître le
sujet mais surtout de justifier cette
reconnaissance
Une petite animation pour valider
Ces transformations peuvent également être
utilisées dans un univers plus lexical
Et pour valider lentretien dexplicitation des
enfants
Une petite animation pour valider
59
LA CREATION DUN PUZZLE
On ne reviendra pas sur tous les intérêts
pédagogiques des puzzles mais on insistera sur
limportance dinscrire ceux-ci dans le vécu des
enfants , ce qui sera possible grâce à lappareil
photo numérique et un petit logiciel simple et
intuitif du nom de Puz Mat.
Une fois le logiciel lancé, il suffit de choisir
une image et de suivre les commandes intuitives
du logiciel
Puis de jouer avec le puzzle créé
60
LE RITUEL NUMERIQUE
Il ne sagit pas de vouer toute votre pédagogie
aux TICE (qui doivent rester des outils au
service de celle-ci) mais bien de diversifier les
approches dactivités inscrites comme
récurrentes, doffrir aux enfants, dautres
manières de faire.
Pour ce faire, il vous suffit dun appareil photo
numérique, éventuellement dun scanner et dun
logiciel de type Excel ou Open Office Calc
Le principe général est celui de la création de
diverses collections ( photos denfants, cf.
trombinoscope numérisé, images représentant les
phénomènes météo, images représentant les jours,
les quantièmes, les mois, lannée scolaire, et
tous les éléments que vous souhaitez voir peupler
vos rituels
Ensuite, vous mettrez ces collections en place
sur une feuille récapitulative puis les enfants
nauront plus quà utiliser leurs compétences
évolutives en TICE pour faire correspondre létat
des collections avec les réalités du jour
concerné
Comment cela ? Ce nest pas clair, alors
regardez
61
LE RITUEL NUMERIQUE (suite)
Pour la date
Et cest évolutif.
62
LE RITUEL NUMERIQUE (suite)
Pour la météo, ne faudrait-il pas le faire
plusieurs fois par jour ?
Avec une nouvelle technique.le copier/coller
63
LE RITUEL NUMERIQUE (suite)
Les présentset cest évolutif. Comment ?
64
LE RITUEL NUMERIQUE (suite)
Tout cela et plus encore dans une feuille
quotidienne récapitulative Limagination est au
pouvoirsurtout en école maternelle.
65
Les T.I.C.E. au service du langage à lécole
maternelle
Un grand merci à Mademoiselle Sabine Deroubaix,
CTICE de Lille 1 Lambersart, Lille 1 Marcq pour
nous avoir permis dutiliser son travail.
66
le langage daccompagnement de laction 
Inscrire les activités de langage dans
l'expérience (verbaliser les actions) et
multiplier les interactions Pour que ces
échanges aient une signification, il est
nécessaire qu'ils soient très fortement ancrés
dans le vécu d'une situation dont l'enfant est
l'un des protagonistes. Échanger et communiquer
dans des situations diversifiées  Le tutorat
entre enfants (en particulier entre enfants
d'âges différents) est encouragé dans de
nombreuses activités. Cette forme d'entraide
souple, mais n'excluant pas la rigueur dans son
organisation, peut être ponctuelle ou régulière,
intervenir dans un ou plusieurs domaines
d'activités, concerner un nombre variable
d'enfants. Ces situations d'échange, autour d'un
jeu ou d'une tâche à réaliser, peuvent être
l'occasion d'instaurer des habitudes d'activités
autonomes.  Compétence  Etre capable de dire
ce que lon fait ou ce que fait un camarade (dans
une activité, un atelier)
Dans les activités qui se déroulent dans le coin
informatique  Activité dirigée  lenseignant
guide les élèves dans la découverte dun
logiciel. Il rappelle le but du jeu, sollicite la
verbalisation ou verbalise lui-même. Activité
autonome (deux enfants par poste) les enfants
échangent en permanence sur le travail en
cours  pour expliquer ce quon fait, comment et
pourquoi pour décrire ce qui se passe à
lécran pour échanger des tactiques, des astuces
ou des stratégies. en situation de tutorat  pour
expliquer un savoir faire à un autre enfant
débutant
67
Le langage dévocation
Rappeler verbalement les activités qui viennent
de se dérouler dans la classe
Compétence  rappeler en se faisant comprendre un
événement qui a été vécu collectivement (sortie,
activité scolaire, incident...) Le rappel de ce
qui vient de se passer dans la classe est
certainement l'une des meilleures entrées dans
ces apprentissages. L'utilisation de dessins
ou de photographies peut se révéler efficace
lorsque l'on aborde un événement plus complexe à
raconter. En effet, ils facilitent la
restructuration collective des représentations
mémorisées. 
Lappareil photo numérique permet de
photographier sans compter tous les moments de
vie de la classe (déroulement de la journée,
activités, productions éphémères, expériences,
sorties, spectacles) Il permet de mettre en mots
les différents moments vécus en classe les
photos peuvent être visionnées directement sur
lécran de lordinateur, sur la télé ou être
imprimées. La verbalisation des actions peut se
faire immédiatement après la séance.
 La progressive maîtrise de la compréhension de
ce langage passe par des activités mettant en jeu
des situations d'échange avec les familles
("livre de vie"), de correspondance
interscolaire, en particulier par le moyen du
courrier électronique (l'enseignant est dans ce
cas le lecteur des messages reçus). Elles peuvent
aussi s'appuyer sur l'échange de cassettes,
l'usage de la radio ou de la vidéo... 
La correspondance scolaire par messagerie
électronique permet deffacer les distances et de
gagner du temps dans lacheminement des messages.
Il est possible denvoyer aussi bien du texte,
de limage et du son en fichier joint. Le site
décole peut se transformer en cahier de vie en
ligne. Toutes les activités et tous les
événements y sont relatés. Si la structure de
lécole le permet, un ordinateur connecté à
Internet peut être mis à disposition des familles
aux moments de lentrée et de la sortie.
68
Des exemples de cahiers de vie en
ligne http//pharouest.ac-rennes.fr/e291613W/PS2
/cahier-de-vie/ca... le cahier de vie de
l'Ecole Maternelle Publique Laënnec de CROZON
http//ecfeiger.edres74.ac-grenoble.fr/article.ph
p3?id_arti... celui de lécole Edouard VUAGNAT
à Feigères http//web-ia.ac-poitiers.fr/web17/LRS
ud/espace-ecoles/rubr... le cahier de vie de
la classe de grands de lécole maternelle de
Périgny. http//xxi.ac-reims.fr/tic-et-tice51/arti
cle.php3?id_article388 le cahier de vie de
l'Ecole Maternelle Jules Verne WITRY LES REIMS
69
Du rappel des événements passés au récit
découvrir les cultures orales
  • Compétences 
  • comprendre une histoire adaptée à son âge et le
    manifester en reformulant dans ses propres mots
    la trame narrative de l'histoire - identifier
    les personnages d'une histoire, les caractériser
    physiquement et moralement, les dessiner -
    raconter un conte déjà connu en s'appuyant sur la
    succession des illustrations - inventer une
    courte histoire dans laquelle les acteurs seront
    correctement posés, où il y aura au moins un
    événement et une clôture
  • Là encore, jouer avec les images est décisif
    les albums illustrés, les images projetées, les
    films d'animation et, dans un second temps, les
    contes présentés sur des cédéroms interactifs
    peuvent être des supports de la parole de
    l'enseignant sans, cependant, se substituer à
    celle-ci. Il importe de faire se rencontrer des
    réalisations différentes d'un même conte de
    manière à permettre aux enfants de s'approprier
    sa forme verbale plutôt que l'une de ses mises en
    images. (document daccompagnement Langage en
    maternelle)

- Certaines maisons dédition proposent des
versions interactives de leurs albums  Ex  La
princesse dragonne Jaime lire Bayard Presse
http//www.ac-reims.fr/datice/Rip/princesse.htm
Un prince à lécole Jaime lire Bayard Presse
http//www.ac-reims.fr/datice/Rip/prince.htm Dans
ces deux cdroms, lenfant peut écouter
lhistoire (les mots sont surlignés au fur et à
mesure de la lecture oralisée du texte sur le
principe du Karaoké) ou jouer à des petits jeux
en rapport avec le texte. Max et le formule
secrète / Max et Marie font des courses (éditions
Tivola) - Le scanner permet denregistrer dans
lordinateur des images de livres lus en classe
et de les projeter sous forme de diaporama.
Travail sur limage  des petits outils comme
tbicache ou Pysycache permettent de dévoiler une
image petit à petit.
70
Compétence  - dire ou chanter chaque année au
moins une dizaine de comptines ou de jeux de
doigts et au moins une dizaine de chansons et de
poésies.
  • Lutilisation dun dictaphone numérique ou dun
    micro branché sur la carte son de lordinateur
    permet denregistrer facilement les enfants.
  • On peut 
  • se réécouter pour améliorer le chant
  • intégrer le fichier son au site décole ou
    lenvoyer par mèl aux correspondants
  • constituer un coin écoute
  • enregistrer un cd audio à destination des
    familles.
  • Audacity  permet de visualiser les bandes
    sonores et de les retravailler (couper, coller
    des morceaux, ajouter une deuxième piste)
  • Chanteline  répertoire de comptines
    traditionnelles (paroles, airs et partitions)
  • Les derniers Triolet  combinent cd audio et
    cdrom avec textes, partitions, musiques, paroles
    et fonction karaoké

71
Le langage écrit
Découvrir les principales fonctions sociales de
l'écrit Avant même de savoir lire, l'enfant peut
et doit se familiariser avec les principales
fonctions de l'écrit en jouant avec les supports
les plus fréquents de celui-ci, de la
signalisation aux affiches et aux livres, en
passant par la presse ou les supports
informatiques. Se construire une première culture
littéraire Si, pour les plus petits (deux ans),
lessentiel de lactivité réside dans l'impact de
la lecture faite par le maître ainsi que dans la
verbalisation suggérée à propos des images qui
accompagnent le texte, dès trois ans il convient
de demander à l'enfant qu'il reformule ce qu'il a
entendu dans son propre langage. La mémorisation
est soutenue par les images. Familiarisation avec
la langue de l'écrit et la littérature
Compétences - dicter individuellement un
texte à un adulte en contrôlant la vitesse du
débit et en demandant des rappels pour modifier
ses énoncés
Production de textes  Un exemple décriture
collective dune histoire grâce à un logiciel de
dessin  (dvd lusage des TICE à lécole
maternelle sceren crdp Aquitaine) Le principe de
la création de lhistoire repose sur lajout
déléments illustrés prélevés dans une banque
dimages. Un premier groupe denfants choisit le
personnage principal, recherche limage qui peut
le représenter dans la banque dimages et conçoit
la situation initiale. Lenseignant écrit sous
la dictée des élèves le début de lhistoire
quils transcrivent ensuite à lordinateur. Les
groupes suivants prennent connaissance de limage
et du texte et doivent inventer une suite à
lhistoire. Dans la banque dimages, ils
cherchent un élément à ajouter  autre
personnage, objets ou lieux Les enfants doivent
prendre en compte ce qui est déjà écrit pour
faire progress
Write a Comment
User Comments (0)
About PowerShow.com