Diapositive 1 - PowerPoint PPT Presentation

About This Presentation
Title:

Diapositive 1

Description:

Diapositive 1 - famille.morhain.net ... avec marijo – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:203
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 41
Provided by: MarieJ181
Category:

less

Transcript and Presenter's Notes

Title: Diapositive 1


1
AVEC MARIJO
2
LYON
- 5 -
3
Les armoiries de Lyon remontent au Moyen Âge.
Cétait celles des comtes de Lyon. Elles sont
constituées de gueules au lion d'argent rampant
(prêt à bondir) et lampassé. Aux environs de
1320 le chef d'azur à trois fleurs de lys d'or
fut ajouté au lion, symbolisant la  protection
royale.
4
Lhistoire de Lyon commença par Lugdunum, avec
les Romains, au Ier siècle av. J.-C A la tête
de la plus grande province des Trois Gaules, elle
fut rapidement la métropole religieuse, politique
et économique. La Renaissance marqua son apogée
et son expansion perdura aux XVIIe et XVIIIe
siècles. La Révolution lui ayant donné un coup
particulièrement fatal, lEmpire relança son
ascension qui ne cessa plus et cest une ville
puissante qui entra dans le XXe siècle. Durant
la seconde guerre mondiale elle devint capitale
de la Résistance. Au XIXe siècle, elle doit
surtout sa richesse au développement de
lindustrie de la soie. La deuxième partie du
XXe siècle apporte un nouveau défi, celui de
lEurope. Grâce au développement des transports
dont laéroport de Satolas qui deviendra
Saint-Exupéry, des infrastructures, des
institutions culturelles puis du quartier
daffaires de la Part-Dieu, Lyon acquiert sa
dimension européenne. Avec les 54 communes
avoisinantes qui se sont regroupées en une seule
communauté urbaine, lagglomération lyonnaise
est devenue la deuxième de France.
5
AU SUD DE LA PRESQUÎLE
La Confluence
6
Entre la Saône et le Rhône, la Presquîle
constitue le cœur de Lyon. En 1966, lors de la
construction dun parking, on a découvert que le
quartier de la place Bellecour, à lorigine
marécageux avait été drainé à lépoque romaine, à
laide damphores renversées. Cest cependant à
la Renaissance que survient le premier
aménagement de la place darmes de Bellecour
lorsque la ville sétend petit à petit de la rive
droite du Rhône à la rive gauche de la Saône.
Les rues commerçantes se développent alors et
hébergent merceries, passementeries, librairies,
imprimeurs, etc. Au XVIIe siècle sy installe
lindustrie de la soie et la ville continue à
sétendre vers les Terreaux. La rue Mercière,
qui fait suite au pont de Pierre, reste la plus
importante jusquà ce que les percées
haussmanniennes des voies qui deviendront la rue
de la République et la rue Edouard
Hérriot, soient entreprises sous Napoléon III.
Notons également que
lHôtel-Dieu y fut installé dès le XIVe siècle
et que la construction de
lHôtel de Ville au XVIIe siècle
en fait le centre de la vie administrative.
Aujourdhui, nous y
découvrirons un nouveau quartier
résolument tourné vers le XXIe siècle!
7
Construite en 1855, la gare de Perrache sest vue
transformée lorsque, par la volonté du maire de
la ville, en 1976, un étrange objet architectural
sest posé en plein cœur de Lyon, entre la Saône
et le Rhône, réunissant du deux roues au train
en passant par lautobus, lautocar, le tramway,
le métro, lautomobile et le taxi!
Cest le visionnaire, René Gagès, qui a mis le
projet de lavant et imposé ce pôle déchange
multimodal qui devait devenir précurseur dans le
futur. Les habitants de Lyon , eux, ont eu
limpression que ce gros bloc de béton coupait le
quartier en deux! Cest au-delà du pôle de
Perrache que nous allons découvrir la zone
nouvelle de la Confluence.
8
Le quartier de la Confluence est séparé du pôle
déchange de Perrache par celui de
Sainte-Blandine qui en constitue en quelque sorte
sa partie nord et il sétend jusquà lextrémité
de la presquîle, entre la Saône et le
Rhône. Historiquement, ce quartier était voué au
marché de gros ainsi quaux activités
industrielles et portuaires. Avec le projet
actuel, il est radicalement transformé le
marché de gros a été déménagé, le port est
reconverti et les industries sont remplacées par
des espaces de logements, loisirs et commerces.
Le quartier est, en partie, désenclavé et
retrouve une très grande importance malgré la
fracture due au pôle déchange.
Perrache
9
Ce nouveau quartier de la Confluence
symbolise le Lyon du XXIe siècle. Cest lœuvre
de Raymond Barre qui, en 1996, alors maire de
Lyon, en lança lidée. Un premier
projet-directeur vit le jour en 1999. Révisé en
2001, le nouveau prévoit, notamment, un vaste
programme de logements et de bureaux, un centre
commercial et de loisirs qui s'étend sur 150
hectares, un bassin nautique relié à la Saône, un
musée sur le site de la pointe de la presqu'île
et le désenclavement partiel du quartier, le tout
réalisable en 30 ans... La Confluence a été
revalorisée par ce programme architectural de
qualité et dune grande ampleur. Elle sera
(entre autres) pôle déchange international sur
lart. A cet effet, tout le quartier des docks
est réaménagé et, à la pointe de la presquîle,
le musée des Confluences, dont la
construction traîne malheureusement en
longueur, en sera le grand point fort.
 La Confluence est reconnue
éco-quartier par le
gouvernement français, quartier durable par le
WWF, et s'est vue décerner le
label européen Concerto pour la
faible consommation énergétique des
bâtiments  (Wikipédia)
WWF fond mondial pour la nature.
10
Cette photo provenant des  architectes et
urbanistes  illustre la répartition des espaces.
Avec le pôle des loisirs se trouve lespace
commercial. Si lon poursuit, à droite, on
découvre le port et ses docks réaménagés.
11
Leau est omniprésente dans le paysage. Ma
voiture stationnée à proximité, cest là que
commence la promenade.
12
Sur ma droite, au pied des immeubles et en
bordure de la Saône, je découvre les jardins
aquatiques.
En partenariat avec le WWF, un tiers des espaces
de la Confluence a été aménagé en parc ou jardin
aquatique On a voulu que mode de vie moderne
rime avec qualité de vie et écologie .
Trente-deux espèces doiseaux y sont observées
et on y retrouve aussi, castors d'Europe,
grenouilles vertes, lézards des murailles et une
foule de petits insectes
13
Restauration en bord de Saône, pour attirer les
visiteurs!
14
Ci-dessus le siège du journal  Le Progrès .
15
Cest un ancien entrepôt de sel construit en 1925
et alors occupé par  les Salins du Midi .
Il est surnommé la  Mimolette lyonnaise  en
raison de son revêtement daluminium orange
laqué et perforé pour laisser passer la lumière.
Cest maintenant un immeuble de bureaux.
16
Encore quelques péniches le long du port
17
Très classique, lautre rive de la Saône
rapprochée au zoom!
18
Lancien entrepôt des douanes, à droite, a été
transformé en galerie dexpositions et accueille
également des agences de communications.
Selon langle de vue et la distance, il passe du
gris au noir
19
Construite dans les années 30 et agrandie en1960,
la Sucrière était un entrepôt portuaire qui fut
utilisé jusque dans les années 1990. Elle fut
réaménagée en 2003 pour servir de lieu
dexposition lors de la Biennale de Lyon. Ce fut
une étape importante du renouveau des docks et du
port en général. Ils sont devenus désormais la
vitrine architecturale de la ville. Le visiteur
accède à lespace muséal par ces silos.
20
Mais, comme une coquette, la Sucrière aime
changer de décor. Pour la Biennale de 2009,
lartiste indonésien Eko Nugroho avait créé une
vaste fresque, avec des jeunes que lon peut voir
à la diapositive suivante.
21
Les jeunes en action selon une photo trouvée sur
le site  labiennaledelyon.com .
22
Après la Sucrière, vers la pointe de la
presquîle, on retrouve les chantiers dont celui
du futur musée des Confluences, lieu de culture
unique au niveau national et international.
Ci-haut, ce quil sera lorsque réalisé. Il a
pour objectif de rendre compte des rapports entre
les sciences et les sociétés en insistant sur la
pluralité des uns et la diversité des autres.
23
Larrière de la Sucrière! On se croirait au
Québec avec tous ces escaliers extérieurs!
24
Suivant la voie intérieure parallèle au Quai
Rambaud, on revient au point de départ en
découvrant larrière des différentes
installations.
25
Nous allons, maintenant, aborder le Pôle de
Loisirs et de Commerces de ce quartier.
26
Sur une surface de 53 000 m² , trois niveaux
accueillent une centaine de boutiques, dont une
surface alimentaire mais surtout des espaces de
loisirs ainsi quun hôtel Novotel de 150
chambres.
27
Du bois, du verre, de l'acier, de la
lumière! Celle du jour vient d'une gigantesque
toiture-ciel utilisant un matériau gonflable,
dérivé du fluor permettant un rétro-éclairage la
nuit.
28
Face au Pôle de Loisirs et de Commerces, le
nouveau siège du Conseil régional de Rhône-Alpes
29
Lextrémité de la place nautique vue dune
terrasse du Pôle de Loisirs et de Commerces.
30
La place nautique est bordée par des logements et
le siège d une importante compagnie que lon
voit ici Gaz de France.
Au bout de cet espace nautique, côté Saône, se
développe un petit port de plaisance.
31
A côté de Gaz de France, la zone dhabitations se
nomme  Saône Park .
32
Cest un défi à la pesanteur qui se réalise à
 Lyon Island  avec cet appartement en avancée.
Deux autres îlots dhabitations existent aussi
 Saône Park , vue précédemment et  Le
Monolithe .
33
Le Monolithe
34
Cet immeuble bleu est pour le moins surprenant!
35
Aspects divers
36
Pour linstant, pas de lieu de culte dans ce
nouveau quartier. Le plus proche est léglise
Sainte-Blandine, au nord, près de Perrache.
37
Souvent je reçois des commentaires de personnes
qui me disent avoir retrouvé les souvenirs dun
lieu où elles ont vécu dans le passé ou quelles
ont visité il y a quelques années Je pense que
celles qui ne se sont pas promenées dans Lyon
depuis dix ans seront profondément surprises en
découvrant le nouveau visage de ce quartier que
lon a voulu résolument implanté dans le XXIe
siècle, à la fois très moderne et humain,
respectueux de lenvironnement, ménageant des
havres de paix pour ses habitants Cela a
nécessité la collaboration dun grand nombre de
personnes dans des disciplines très diverses et
surtout croyant au projet!

Dommage que je naie pas pu vous présenter des
photos plus ensoleillées à part celles qui ne
sont pas de moi! Ma balade sest déroulée entre
deux averses et cest la raison pour laquelle je
nai pas approfondi ma visite des parties
résidentielles.
38
Musique Variation sur un thème de Frank Bridge
op. 10 (B. Britten) Documentation Le Piéton
de Lyon et différents sites Internet Photos (à
lexception des immeubles dhabitation),
conception et réalisation M. J.
Farizy-Chaussé Mai 2012 marijo855_at_gmail.com
Dautres diaporamas sur http//famille.morhain.n
et/lapagedemarijo/
39
AU REVOIR
40
(No Transcript)
Write a Comment
User Comments (0)
About PowerShow.com