Une nourriture M - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Une nourriture M PowerPoint presentation | free to download - id: 7b4cf8-NmY5M



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Une nourriture M

Description:

La mauvaise nourriture de la caf t ria scolaire Une nourriture incomestible M me les mots les plus horribles ne seraient me suffire d crire cette cuisine qui ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:3
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 15
Provided by: CSAP2
Learn more at: http://blogues.csaffluents.qc.ca
Category:
Tags: nourriture | sauce | une

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Une nourriture M


1
(No Transcript)
2
La mauvaise nourriture de la cafétéria scolaire
3
Une nourriture incomestibleMême les mots les
plus horribles ne seraient me suffire À décrire
cette cuisine qui est capable de l'infect et du
pire.Les plats qu'on y prépare sont un poison
pour le simple dineurQui par hasard croit
pouvoir y trouver son bonheur.La soupe aux
légumes menace la santé de celui qui y plonge sa
cuillère.Le risque est plus grand encore avec ce
liquide qu'on appelle potageEt qui
manifestement, avec les grumeaux qui y flottent,
vient d'un autre âge.Non, dineurs, craignez que
l'entrée de votre repas soit votre heure
dernière.Et sait-on d'où vient cette viande qui
baigne désespérément dans notre assietteAu
milieu d'une sauce figée, mortelle et un peu
sûrette?Le poulet, sec et décharné, est irradié
pour être mieux conservé,Pourtant, il semble se
décomposer à la moindre bouchée.Que dire des
desserts enfin qui ressemblent à de longs jours
de pluie!Un gâteau sucré ou une tarte savoureuse
aurait pu finir dans la gaietéUn repas où des
couleurs et des gouts manifestement l'on
s'ennuie.Non, tout ici se termine dans le
précuisiné aux allures standardisées.Cher
directeur, la cafétéria de notre modeste
établissement scolaire,Avec sa nourriture,
pourrait remplir de nombreux cimetières.Pourquoi
plutôt ne pas y préparer de succulents plats
végétariensPour cette jeunesse désabusée dont on
dit qu'elle végète à rien?
Lecture animée du poème
4
Une nourriture incomestibleMême les mots les
plus horribles ne seraient me suffire À décrire
cette cuisine qui est capable de l'infect et du
pire.Les plats qu'on y prépare sont un poison
pour le simple dineurQui par hasard croit
pouvoir y trouver son bonheur.La soupe aux
légumes menace la santé de celui qui y plonge sa
cuillère.Le risque est plus grand encore avec ce
liquide quon appelle potageEt qui
manifestement, avec les grumeaux qui y flottent,
vient d'un autre âge.Non, dineurs, craignez que
l'entrée de votre repas soit votre heure
dernière.Et sait-on d'où vient cette viande qui
baigne désespérément dans notre assietteAu
milieu d'une sauce figée, mortelle et un peu
sûrette?Le poulet, sec et décharné, est irradié
pour être mieux conservé,Pourtant, il semble se
décomposer à la moindre bouchée.Que dire des
desserts enfin qui ressemblent à de longs jours
de pluie!Un gâteau sucré ou une tarte savoureuse
aurait pu finir dans la gaietéUn repas où des
couleurs et des gouts manifestement l'on
s'ennuie.Non, tout ici se termine dans le
précuisiné aux allures standardisées.Cher
directeur, la cafétéria de notre modeste
établissement scolaire,Avec sa nourriture,
pourrait remplir de nombreux cimetières.Pourquoi
plutôt ne pas y préparer de succulents plats
végétariensPour cette jeunesse désabusée dont on
dit qu'elle végète à rien?
Explication des mots difficiles
infect gout mauvais
poison qui tue
bonheur bon repas
potage soupe avec crème
irradié radiations
désabusé sans but
5
Une nourriture incomestibleMême les mots les
plus horribles ne seraient me suffire À décrire
cette cuisine qui est capable de l'infect et du
pire.Les plats qu'on y prépare sont un poison
pour le simple dineurQui par hasard croit
pouvoir y trouver son bonheur.La soupe aux
légumes menace la santé de celui qui y plonge sa
cuillère.Le risque est plus grand encore avec ce
liquide quon appelle potageEt qui
manifestement, avec les grumeaux qui y flottent,
vient d'un autre âge.Non, dineurs, craignez que
l'entrée de votre repas soit votre heure
dernière.Et sait-on d'où vient cette viande qui
baigne désespérément dans notre assietteAu
milieu d'une sauce figée, mortelle et un peu
sûrette?Le poulet, sec et décharné, est irradié
pour être mieux conservé,Pourtant, il semble se
décomposer à la moindre bouchée.Que dire des
desserts enfin qui ressemblent à de longs jours
de pluie!Un gâteau sucré ou une tarte savoureuse
aurait pu finir dans la gaietéUn repas où des
couleurs et des gouts manifestement l'on
s'ennuie.Non, tout ici se termine dans le
précuisiné aux allures standardisées.Cher
directeur, la cafétéria de notre modeste
établissement scolaire,Avec sa nourriture,
pourrait remplir de nombreux cimetières.Pourquoi
plutôt ne pas y préparer de succulents plats
végétariensPour cette jeunesse désabusée dont on
dit qu'elle végète à rien?
Explication du sens du poème
Repas immangeable
Repas immangeable
Soupe et potage dangereux
Plat principal
Desserts ennuyants
Appel au directeur pour des plats végétariens
6
Une nourriture incomestible1 Même les mots
les plus horribles ne seraient me suffire 2 À
décrire cette cuisine qui est capable de l'infect
et du pire.3 Les plats qu'on y prépare sont un
poison pour le simple dineur4 Qui par hasard
croit pouvoir y trouver son bonheur.1 La soupe
aux légumes menace la santé de celui qui y plonge
sa cuillère.2 Le risque est plus grand encore
avec ce liquide qu'on appelle potage3 Et qui
manifestement, avec les grumeaux qui y flottent,
vient d'un autre âge.4 Non, dineurs, craignez
que l'entrée de votre repas soit votre heure
dernière.1 Et sait-on d'où vient cette viande
qui baigne désespérément dans notre assiette2
Au milieu d'une sauce figée, mortelle et un peu
sûrette?3 Le poulet, sec et décharné, est
irradié pour être mieux conservé,4 Pourtant, il
semble se décomposer à la moindre bouchée.1
Que dire des desserts enfin qui ressemblent à de
longs jours de pluie!2 Un gâteau sucré ou une
tarte savoureuse aurait pu finir dans la gaieté3
Un repas où des couleurs et des gouts
manifestement l'on s'ennuie.4 Non, tout ici se
termine dans le précuisiné aux allures
standardisées.1 Cher directeur, la cafétéria
de notre modeste établissement scolaire,2 Avec
sa nourriture, pourrait remplir de nombreux
cimetières.3 Pourquoi plutôt ne pas y préparer
de succulents plats végétariens4 Pour cette
jeunesse désabusée dont on dit qu'elle végète à
rien?
Forme libre pas de forme fixe
Forme du poème
quatrain
quatrain
quatrain
quatrain
quatrain
7
Une nourriture incomestibleMême les mots les
plus horribles ne seraient me suffire À décrire
cette cuisine qui est capable de l'infect et du
pire.Les plats qu'on y prépare sont un poison
pour le simple dineurQui par hasard croit
pouvoir y trouver son bonheur.La soupe aux
légumes menace la santé de celui qui y plonge sa
cuillère.Le risque est plus grand encore avec ce
liquide qu'on appelle potageEt qui
manifestement, avec les grumeaux qui y flottent,
vient d'un autre âge.Non, dineurs, craignez que
l'entrée de votre repas soit votre heure
dernière.Et sait-on d'où vient cette viande qui
baigne désespérément dans notre assietteAu
milieu d'une sauce figée, mortelle et un peu
sûrette?Le poulet, sec et décharné, est irradié
pour être mieux conservé,Pourtant, il semble se
décomposer à la moindre bouchée.Que dire des
desserts enfin qui ressemblent à de longs jours
de pluie!Un gâteau sucré ou une tarte savoureuse
aurait pu finir dans la gaietéUn repas où des
couleurs et des gouts manifestement l'on
s'ennuie.Non, tout ici se termine dans le
précuisiné aux allures standardisées.Cher
directeur, la cafétéria de notre modeste
établissement scolaire,Avec sa nourriture,
pourrait remplir de nombreux cimetières.Pourquoi
plutôt ne pas y préparer de succulents plats
végétariensPour cette jeunesse désabusée dont on
dit qu'elle végète à rien?
Forme du poème
Type de vers
Type de rimes
8
Forme du poème
Qui /par/ ha/sard /croit/ pou/voir/ y /trou/ver/
son/ bon/heur. 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11
12 13
Type de vers
Vers de 13 syllabes
Cher directeur, la cafétéria de notre modeste
établissement scolaire,Avec sa nourriture,
pourrait remplir de nombreux cimetières.Pourquoi
plutôt ne pas y préparer de succulents plats
végétariensPour cette jeunesse désabusée dont on
dit qu'elle végète à rien?
Type de rimes
Plates Féminines e muet Suffisantes è
r 2 sons
scol/ai/re cimeti/è/re Végé/t/a/r/i/ens Végè/te/
à/ r/i/en
Plates Masculines pas de e muet Riches t
a r i in 5 sons
9
Une nourriture incomestibleMême les mots les
plus horribles ne seraient me suffire À décrire
cette cuisine qui est capable de l'infect et du
pire.Les plats qu'on y prépare sont un poison
pour le simple dineurQui par hasard croit
pouvoir y trouver son bonheur.La soupe aux
légumes menace la santé de celui qui y plonge sa
cuillère.Le risque est plus grand encore avec ce
liquide qu'on appelle potageEt qui
manifestement, avec les grumeaux qui y flottent,
vient d'un autre âge.Non, dineurs, craignez que
l'entrée de votre repas soit votre heure
dernière.Et sait-on d'où vient cette viande qui
baigne désespérément dans notre assietteAu
milieu d'une sauce figée, mortelle et un peu
sûrette?Le poulet, sec et décharné, est irradié
pour être mieux conservé,Pourtant, il semble se
décomposer à la moindre bouchée.Que dire des
desserts enfin qui ressemblent à de longs jours
de pluie!Un gâteau sucré ou une tarte savoureuse
aurait pu finir dans la gaietéUn repas où des
couleurs et des gouts manifestement l'on
s'ennuie.Non, tout ici se termine dans le
précuisiné aux allures standardisées.Cher
directeur, la cafétéria de notre modeste
établissement scolaire,Avec sa nourriture,
pourrait remplir de nombreux cimetières.Pourquoi
plutôt ne pas y préparer de succulents plats
végétariensPour cette jeunesse désabusée dont on
dit qu'elle végète à rien?
Fond du poème
Vocabulaire
Majoritairement péjoratif (mauvaise nourriture
actuelle) Peu mélioratif (bonne nourriture
souhaitée)
10
Une nourriture incomestibleMême les mots les
plus horribles ne seraient me suffire À décrire
cette cuisine qui est capable de l'infect et du
pire.Les plats qu'on y prépare sont un poison
pour le simple dineurQui par hasard croit
pouvoir y trouver son bonheur.La soupe aux
légumes menace la santé de celui qui y plonge sa
cuillère.Le risque est plus grand encore avec ce
liquide qu'on appelle potageEt qui
manifestement, avec les grumeaux qui y flottent,
vient d'un autre âge.Non, dineurs, craignez que
l'entrée de votre repas soit votre heure
dernière.Et sait-on d'où vient cette viande qui
baigne désespérément dans notre assietteAu
milieu d'une sauce figée, mortelle et un peu
sûrette?Le poulet, sec et décharné, est irradié
pour être mieux conservé,Pourtant, il semble se
décomposer à la moindre bouchée.Que dire des
desserts enfin qui ressemblent à de longs jours
de pluie!Un gâteau sucré ou une tarte savoureuse
aurait pu finir dans la gaietéUn repas où des
couleurs et des gouts manifestement l'on
s'ennuie.Non, tout ici se termine dans le
précuisiné aux allures standardisées.Cher
directeur, la cafétéria de notre modeste
établissement scolaire,Avec sa nourriture,
pourrait remplir de nombreux cimetières.Pourquoi
plutôt ne pas y préparer de succulents plats
végétariensPour cette jeunesse désabusée dont on
dit qu'elle végète à rien?
Fond du poème
- métaphore - euphémisme - énumération -
comparaison - hyperbole
Figures de style
Poison mauvais
Bonheur bon repas
un autre âge vieux potage
dernière heure mort
Pluie ennuyant
Remplir causer des morts
11
Une nourriture incomestibleMême les mots les
plus horribles ne seraient me suffire À décrire
cette cuisine qui est capable de l'infect et du
pire.Les plats qu'on y prépare sont un poison
pour le simple dineurQui par hasard croit
pouvoir y trouver son bonheur.La soupe aux
légumes menace la santé de celui qui y plonge sa
cuillère.Le risque est plus grand encore avec ce
liquide qu'on appelle potageEt qui
manifestement, avec les grumeaux qui y flottent,
vient d'un autre âge.Non, dineurs, craignez que
l'entrée de votre repas soit votre heure
dernière.Et sait-on d'où vient cette viande qui
baigne désespérément dans notre assietteAu
milieu d'une sauce figée, mortelle et un peu
sûrette?Le poulet, sec et décharné, est irradié
pour être mieux conservé,Pourtant, il semble se
décomposer à la moindre bouchée.Que dire des
desserts enfin qui ressemblent à de longs jours
de pluie!Un gâteau sucré ou une tarte savoureuse
aurait pu finir dans la gaietéUn repas où des
couleurs et des gouts manifestement l'on
s'ennuie.Non, tout ici se termine dans le
précuisiné aux allures standardisées.Cher
directeur, la cafétéria de notre modeste
établissement scolaire,Avec sa nourriture,
pourrait remplir de nombreux cimetières.Pourquoi
plutôt ne pas y préparer de succulents plats
végétariensPour cette jeunesse désabusée dont on
dit qu'elle végète à rien?
Fond du poème
Thème du poème la mauvaise nourriture de la
cafétéria scolaire
Titre du poème
Champs lexicaux - mauvais - nourriture - école
Figures de style - métaphore - hyperbole
12
Une nourriture incomestibleMême les mots les
plus horribles ne seraient me suffire À décrire
cette cuisine qui est capable de l'infect et du
pire.Les plats qu'on y prépare sont un poison
pour le simple dineurQui par hasard croit
pouvoir y trouver son bonheur.La soupe aux
légumes menace la santé de celui qui y plonge sa
cuillère.Le risque est plus grand encore avec ce
liquide qu'on appelle potageEt qui
manifestement, avec les grumeaux qui y flottent,
vient d'un autre âge.Non, dineurs, craignez que
l'entrée de votre repas soit votre heure
dernière.Et sait-on d'où vient cette viande qui
baigne désespérément dans notre assietteAu
milieu d'une sauce figée, mortelle et un peu
sûrette?Le poulet, sec et décharné, est irradié
pour être mieux conservé,Pourtant, il semble se
décomposer à la moindre bouchée.Que dire des
desserts enfin qui ressemblent à de longs jours
de pluie!Un gâteau sucré ou une tarte savoureuse
aurait pu finir dans la gaietéUn repas où des
couleurs et des gouts manifestement l'on
s'ennuie.Non, tout ici se termine dans le
précuisiné aux allures standardisées.Cher
directeur, la cafétéria de notre modeste
établissement scolaire,Avec sa nourriture,
pourrait remplir de nombreux cimetières.Pourquoi
plutôt ne pas y préparer de succulents plats
végétariensPour cette jeunesse désabusée dont on
dit qu'elle végète à rien?
Fond du poème
  • dineurs
  • directeur

Apostrophes
13
Une nourriture incomestibleMême les mots les
plus horribles ne seraient me suffire À décrire
cette cuisine qui est capable de l'infect et du
pire.Les plats qu'on y prépare sont un poison
pour le simple dineurQui par hasard croit
pouvoir y trouver son bonheur.La soupe aux
légumes menace la santé de celui qui y plonge sa
cuillère.Le risque est plus grand encore avec ce
liquide qu'on appelle potageEt qui
manifestement, avec les grumeaux qui y flottent,
vient d'un autre âge.Non, dineurs, craignez que
l'entrée de votre repas soit votre heure
dernière.Et sait-on d'où vient cette viande qui
baigne désespérément dans notre assietteAu
milieu d'une sauce figée, mortelle et un peu
sûrette?Le poulet, sec et décharné, est irradié
pour être mieux conservé,Pourtant, il semble se
décomposer à la moindre bouchée.Que dire des
desserts enfin qui ressemblent à de longs jours
de pluie!Un gâteau sucré ou une tarte savoureuse
aurait pu finir dans la gaietéUn repas où des
couleurs et des gouts manifestement l'on
s'ennuie.Non, tout ici se termine dans le
précuisiné aux allures standardisées.Cher
directeur, la cafétéria de notre modeste
établissement scolaire,Avec sa nourriture,
pourrait remplir de nombreux cimetières.Pourquoi
plutôt ne pas y préparer de succulents plats
végétariensPour cette jeunesse désabusée dont on
dit qu'elle végète à rien?
Fond du poème
  • un étudiant?

Narrateur
Narrataire
  • le lecteur
  • les dineurs
  • le directeur

14
Une nourriture incomestibleMême les mots les
plus horribles ne seraient me suffire À décrire
cette cuisine qui est capable de l'infect et du
pire.Les plats qu'on y prépare sont un poison
pour le simple dineurQui par hasard croit
pouvoir y trouver son bonheur.La soupe aux
légumes menace la santé de celui qui y plonge sa
cuillère.Le risque est plus grand encore avec ce
liquide qu'on appelle potageEt qui
manifestement, avec les grumeaux qui y flottent,
vient d'un autre âge.Non, dineurs, craignez que
l'entrée de votre repas soit votre heure
dernière.Et sait-on d'où vient cette viande qui
baigne désespérément dans notre assietteAu
milieu d'une sauce figée, mortelle et un peu
sûrette?Le poulet, sec et décharné, est irradié
pour être mieux conservé,Pourtant, il semble se
décomposer à la moindre bouchée.Que dire des
desserts enfin qui ressemblent à de longs jours
de pluie!Un gâteau sucré ou une tarte savoureuse
aurait pu finir dans la gaietéUn repas où des
couleurs et des gouts manifestement l'on
s'ennuie.Non, tout ici se termine dans le
précuisiné aux allures standardisées.Cher
directeur, la cafétéria de notre modeste
établissement scolaire,Avec sa nourriture,
pourrait remplir de nombreux cimetières.Pourquoi
plutôt ne pas y préparer de succulents plats
végétariensPour cette jeunesse désabusée dont on
dit qu'elle végète à rien?
Fond du poème
  • gouter
  • vue

Sens employés
About PowerShow.com