Que serait une - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Que serait une PowerPoint presentation | free to download - id: 7ac049-M2VmZ



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Que serait une

Description:

Que serait une thique du care au quotidien ? Le travail du care doit s effacer comme travail : de son invisibilit d pend son succ s. Pascale Molinier – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:11
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 19
Provided by: sva59
Learn more at: http://www.jiqhs.fr
Category:
Tags: que | serait | thique | une

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Que serait une


1
Que serait une éthique du care au quotidien ?
  • Le travail du care doit seffacer comme travail 
    de son invisibilité dépend son succès.
  • Pascale Molinier

2
Soigner, le premier art de la vie
  • Marie-Françoise Collière distinguait
  • le cure, les soins de réparation liés au besoin
    de réparer ce qui fait obstacle à la vie
  • le care, les soins coutumiers et habituels liés
    aux fonctions dentretien, de continuité de la
    vie.
  • On retrouve cette distinction chez les grecs
    entre therapeia et epimeleia

3
Limportance du cure
4
Limportance du care
5
Limportance du cure et du care
6
Le care, intraduisible ?
  • Le mot care nest pas facile à traduire car il
    comporte deux dimensions
  • Une dimension perceptive (se soucier de, faire
    attention à)
  • Une dimension de laction ( soccuper de,
    prendre soin de)
  • Pourtant, en tant que professionnels, et encore
    plus si vous avez été vous même malade, où si
    vous avez pris soin dun proche malade, vous
    savez très bien ce que désigne le mot
    anglais care

7
Le care doublement dévalorisé
  • Comme éthique le care relèverait dune éthique
    des sentiments qui serait moins abouties que
    léthique du devoir de Kant, lutilitarisme de
    Bentham ou léthique de la vertu
    aristotélicienne.
  • Comme travail le care serait une activité
     naturelle  qui demanderait peu de compétences
    professionnelles et relèverait de qualités
    féminines innées .

8
Une approche morale dévalorisée
  • Le courant dominant de la philosophie morale
    (Kant) cherche à définir des principes
    universelle, applicables à tous et en toute
    circonstance.
  • La morale sadresse alors à des personnes
    autonomes, appréhendées comme  séparées  les
    unes des autres
  • Ces deux points sopposent aux éthiques du care
    qui sont des éthiques contextuelles et
    sintéressent à la vulnérabilité des personnes
    telles quelles sont et non telles quelles
    devraient être.

9
Une voix différente
  •  Dans la perspective de la justice le
    détachement est considéré comme le signe de la
    maturité morale Dans la perspective du care
    le détachement est le problème moral. 
  • Carol Gilligan 

10
Un travail invisibledonc dévalorisé
  • Le confinement historique du care à lespace
    privé (reflétant une certaine division sexuelle
    du travail) a pu renforcer la dévalorisation du
    care
  • Les travailleurs du care se retrouvent dans une
    situation de  vulnérabilité seconde  et
    souffrent dune reconnaissance sociale médiocre
    (comme lindiquent les niveaux de salaires et de
    qualifications).
  • Le travail du care est considéré comme
     invisible  car ce nest que lorsquil est mal
    ou non fait quil apparaît alors comme en
    négatif.

11
Des gestes naturels dhumanité élémentaire non
évaluables ?
  •  Gestes naturels  cest-à-dire résultant non
    dune formation mais dun don, dune qualité
    morale individuelle attribués surtout au genre
    féminin  la femme douée pour le relationnel ...
  •  Humanité élémentaire  contenant lidée que le
    care pourrait facilement se déléguer à des
    professionnels peu qualifiés voire aux familles
    où aux seuls bénévoles et donc ne pas être
    rémunéré
  •  Non évaluables , donc  dévalués  que lon ne
    peut ni coder ni protocoliser, ni mesurer,
    échappant à toute idée de gestion, de
    rationalisationet de financement

12
Revaloriser le travail du care
  • Le care nest pas seulement une disposition
    personnelle, facilement considérée comme
     naturellement féminine   cest avant tout un
    travail qui peut être fait ou non fait, que ce
    soit par des professionnels, et en leur absence
    des bénévoles ou des familles, qui peut tous nous
    concerner, lorsque nous sommes fragilisés et pas
    seulement lorsque nous sommes petits, vieux,
    malades ou handicapés, qui peut ou non être
    lobjet dune reconnaissance, et donc dun choix,
    dune formation et dune valorisation éthique,
    psychologique, sociétale, politique et
    financière.  Docteur Alain Smagghe

13
Comment valoriser le travail du care
  • Concrètement, pratiquer le care consiste à faire
    preuve dune certaine compréhension de ce qui
    importe pour la personne et non de répondre à un
    ensemble de besoins que lon pourrait lister et
    prendre en charge automatiquement.
  • Le care demande bien une grande compétence qui se
    traduit par une sensibilité active à lautre, une
    perception fine de ses attentes.

14
Lexemple de la toilette
  • Comprendre les actes de la toilette que je fais
    pour une personne qui ne peut leffectuer
    elle-même, cest mintéresser à ces actes dans le
    projet quils soient porteurs de sens pour
    lautre et pour moi. Cest donner à ces actes de
    toilette la tournure, les manières de faire qui
    permettent de les saisir, den admettre les
    contraintes, dy accéder au-delà de leur
    signification dactes dhygiène, comme actes de
    soin.
  • Bernard Honoré

15
Les différents niveaux du travail du care
  • Le  caring about  se soucier de qui implique
    la reconnaissance dun besoin et de la nécessité
    de le satisfaire
  • le  taking care of  se charger de qui
    implique le fait dassumer la responsabilité de
    répondre au besoin identifié,
  • le  care-giving  accorder/donner des soins
    qui recouvre la pratique du soin en elle-même
  • le  care-receiving  recevoir des soins qui
    recouvre la réaction de celui qui fait lobjet
    des pratiques de soin, cette réaction étant le
    seul critère du fait que le processus a atteint
    son objectif.

16
Une activité essentielle en terme de lien
  • Les dispensateur de care ont un double rôle 
  • témoigner de lhumanité de ceux dont ils
    soccupent
  • rendre manifeste leur besoin de prise en charge
  • Au quotidien la tâche est loin dêtre aisée car
    ce travail constitue bien une épreuve liée à
  • la responsabilité qui incombe à ceux qui le
    prennent en charge
  • la confrontation ordinaire avec la vulnérabilité
    dautrui

17
Pour conclure..
  • Le care nest pas enraciné dans la nature humaine
    et ne se déclenche pas instinctivement au contact
    du désarroi et de la détresse dautrui
  • Le care est le produit dun effort personnel et
    collectif, dune culture du soin et dune
    organisation du travail

18
vraiment
  • La réflexion éthique contemporaine sur le care
    est riche de promesse mais ne les remplira quà
    condition de prendre en compte les dimensions
    matérielles et psychologiques du care, ce qui
    implique une réflexion commune entre, dune part
     les pourvoyeurs et les receveurs du care ,
    dautre part les philosophes, sociologues,
    psychologues et financeurs
About PowerShow.com