CHAPITRE 2 - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – CHAPITRE 2 PowerPoint presentation | free to download - id: 6e39dc-YmZjM



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

CHAPITRE 2

Description:

chapitre 2 : croissance et developpement (modifi le *) accumulation du capital et croissance exogene ii. la croissance endogene iii. de la croissance au developpement – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:3
Avg rating:3.0/5.0
Date added: 9 January 2020
Slides: 41
Provided by: Jrm77
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: CHAPITRE 2


1
CHAPITRE 2  CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT
(Modifié le 03/10/2015 2205)
  • ACCUMULATION DU CAPITAL ET CROISSANCE EXOGENE
  • II. LA CROISSANCE ENDOGENE
  • III. DE LA CROISSANCE AU DEVELOPPEMENT
  • IV. ASPECTS STRUCTURELS, INSTITUTIONNELS ET
    CULTURELS DE LA CROISSANCE  ELEMENTS D'ANALYSE
  • V. REVOLUTION INDUSTRIELLE, CROISSANCE ET
    DEVELOPPEMENT AU XIXEME SIECLE
  • VI. LA CROISSANCE ECONOMIQUE AU XXème SIECLE 
    ASPECTS QUANTITATIFS
  • VII. ASPECTS STRUCTURELS ET INSTITUTIONNELS DE LA
    CROISSANCE AU XXème SIECLE.

2
Les termes de la croissance
  • Croissance économique
  •  Augmentation soutenue pendant une ou plusieurs
    périodes longues dun indicateur de dimension,
    pour une nation, le produit global net en termes
    réels.  (François Perroux)
  • Horizon temporel
  • Croissance (trend) ? fluctuations
  • Croissance équilibrée
  • production, capital, consommation et emploi
    augmentent au même rythme.

3
Quelques chiffres sur la croissance (1/3)
  • 3 grandes périodes (croissance mondiale, chiffres
    de Maddison)
  • Avant la révolution industrielle
  • 1400 1820 0.2 par an (production par tête)
  • 2) De la Révolution industrielle à la Deuxième
    Guerre mondiale
  • 1820 1950 1.2 par an
  • 3) Depuis la 2GM
  • 1950 2008 2.2 par an

4
Quelques chiffres sur la croissance (2/3)
Calculer un taux de croissance moyen
1950 2008
PIB par tête (monde, 1990) 2111 7614
5
Quelques chiffres sur la croissance (3/3)
La règle des 70 () Nombre dannées pour
quune variable soit multipliée par 2 ()
Cette règle vient de
Taux de croissance 0.2 1.2 2.2
Nombre dannées 350 58 32
6
PIB par tête depuis 1870 (volume)
? données de Maddison
7
Explications de la croissance et Théories de la
Croissance
  Economic growth, being a summary measure of
all the activities of an entire society,
necessarily depends, in some way, on everything
that goes on in a society. Societies differ in
many easily observed ways, and it is easy to
identify various economic and cultural
peculiarities and imagine that they are keys to
growth performance. For this, as Jacobs (1984)
rightly observes, we do not need economic theory
Perceptive tourists will do as well. The role
of theory is not to catalogue the obvious, but to
help us to sort out effects that are crucial,
quantitatively, from those that can be set
aside.  Source Lucas (1988, p.13)
8
Multiplicateur et Accélérateur (Domar (1947))
Multiplicateur (Effet-revenu de
linvestissement) Hypothèse le taux
dépargne (s) est constant
Accélérateur (Effet-capacité de
linvestissement) Hypothèse le coefficient
de capital (v) est constant
9
Le déséquilibre est la règle (Domar (1947)) (1/2)
10
Le déséquilibre est la règle (Domar (1947)) (2/2)
Domar (1947)  Léconomie se trouve devant un
dilemme grave  si des investissements suffisants
ne sont pas atteints aujourd'hui, il y aura du
chômage. Mais si on investit assez aujourd'hui,
il faudra investir encore plus demain (). De
sorte que par rapport au chômage,
l'investissement est en même temps un remède
contre la maladie et la cause de plus grands
troubles pour le futur. 
11
Linstabilité de la croissance (Le modèle
Harrod-Domar) (1/2)
3 taux de croissance
Le taux de croissance effectif
Le taux de croissance garanti
Le taux de croissance naturel
12
Linstabilité de la croissance (Le modèle
Harrod-Domar) (2/2)
3 taux de croissance
13
Répartition et Croissance (Kaldor) (1/2)
  • Hypothèses de base
  • Modèles de demande (lépargne sajuste à
    linvestissement )
  • Le taux dépargne dépend de la répartition
    salaire profits ? s est endogène


  • avec

14
Répartition et Croissance (Kaldor) (2/2)
  • Résultat
  • Dès lors que , les variations
    du taux de profit permettent datteindre la
    croissance équilibrée ( ).
  • Exemple (Kaldor (1957))
  • ? ? ? ? ? ?


(excès de demande)
(tensions inflationnistes)
(hausse du taux de profit)
(hausse de lépargne)
15
Le Modèle de Solow (1/7)
  • Hypothèses de base
  • Fonction de production à facteurs substituables
  • le coefficient de capital est variable
  • La loi de Say est vérifiée
  • modèle doffre
  • linvestissement découle de lépargne (tout ce
    qui est épargné est investi)
  • plein-emploi

16
Le Modèle de Solow (2/7)
17
Le Modèle de Solow (3/7)
18
Le Modèle de Solow (4/7)
  • Léquation dynamique fondamentale
  • (2) et (3) dans (1) donne
  • Léquation dynamique fondamentale

19
Le Modèle de Solow (5/7)
20
Le Modèle de Solow (6/7)
21
Le Modèle de Solow (7/7)
  • La stabilité de la croissance

22
Modèle de Solow les causes de la croissance
(1/3)
  • Laccumulation du capital
  • le facteur endogène de la croissance
  • tendance à lépuisement (rendements de facteur
    décroissants)
  • dépend de lépargne
  • le taux dépargne influence le stock de capital,
    le niveau de production (global et par tête)
  • le taux dépargne
  • a une influence transitoire sur le taux de
    croissance
  • na pas dinfluence sur le taux de croissance à
    létat régulier

23
Modèle de Solow les causes de la croissance
(2/3)
  • La croissance démographique
  • un facteur exogène
  • le taux de croissance démographique
  • na pas dinfluence sur le taux de croissance de
    la production par tête.
  • influence négativement le niveau de production
    par tête

24
Modèle de Solow les causes de la croissance
(3/3)
  • Le progrès technique
  • un facteur exogène
  •  Le progrès technique tombe du ciel comme une
    manne 
  • (Hahn et Matthews (1972))
  • le progrès technique
  • est le seul facteur explicatif de la croissance
    de la production par tête (à létat régulier)

25
Revenu par tête et Croissance démographique (sourc
e Mankiw, Macroéconomie)
26
RD irréductiblement exogène ?
Solow (1994) oui  Il existe une logique
interne ou parfois même une non-logique à
lavancée de la connaissance, largement étrangère
à la logique économique (). La production
des nouvelles techniques peut être autre chose
quune simple affaire de matières premières et de
produits finis dans un processus traditionnel. 
Romer (1990) non  Market incentives () play
an essential role in the process whereby new
knowledge is translated into goods with practical
value. Our initial understanding of
electromagnetism arose from resarch conducted in
academic institutions, but magnetic tape and home
videocassette recorders resulted from attempts by
private firms to earn a profit. 
27
Le Développement durable définition et origines
  • Définition
  •  Développement qui répond aux besoins des
    générations actuelles sans compromettre la
    possibilité de répondre à ceux des générations à
    venir 
  • Rapport de la Commission Brundtland (1987)
  • Origines
  • Létat stationnaire des classiques ?
  • Georgescu-Roegen (1971,1976,1979)
  • La Décroissance. Entropie-Ecologie-Economie
    (1979)
  • Meadows et alii.(1972), Halte à la croissance
    (Club de Rome)

28
Les Conférences sur le changement climatique
  • Conférences des Parties (COP)
  • Sous légide des Nations Unies
  • Réunions annuelles)
  • Fixer des objectifs et prendre des décisions
    visant à lutter contre le réchauffement
    climatique et ses conséquences.
  • Principales Conférences
  • Conférence de Rio (1992)
  • Protocole de Kyoto (1997)
  • 37 pays sengagent à réduire de 5.2 leurs
    émissions entre 2008 et 2012 par rapport à 1990
  • Conférence de Copenhague (2009)
  • engagement de stabiliser la hausse des
    températures à 2 en 2100 par rapport à lère
    industrielle (1850)

29
Lanalyse économique de la pollution
  • La solution centralisée
  • Les quotas
  • Taxes pigouviennes
  • ex le projet de taxe carbone (2009-2010)
  • La solution décentralisée
  • Le théorème de Coase (1953)
  • Une solution intermédiaire
  • Le marché des droits à polluer

30
Le prix de la tonne de CO2 en Europe (en )
31
LIDH 3 dimensions, 4 indicateurs (PNUD)
? accéder au site du PNUD
32
Carte de lIDH en 2011 (187 pays) Très élevé
IDH gt 0.9 Elevé 0.8lt IDH lt 0.9 Moyen 0.5 lt
IDH lt 0.8 Faible IDH lt 0.5
33
LIDH tendances pour 5 pays
34
Indice de développement humain ajusté aux
inégalités (IDHI)
  • IDHI IDH réduit par les inégalités en termes de
    revenu, de santé
  • et déducation
  • IDH sil nexiste aucune inégalité
  • écart (en ) par rapport à lIDH (vu comme
    le niveau potentiel de développement humain)
  • En 2011, en moyenne pour 134 pays

perte due aux inégalités (23)
IDHI (0.525)
IDH (0.682)
-

35
IDHI réductions de lIDH dues aux inégalités
Norvège - 5.6
Etats- Unis - 15.3
France - 9.1
Chine - 22.3
Namibie - 43.5
36
LIndice dinégalité de genre
Rangs en 2011 (146 pays) Suède (1) Royaume Uni
(34) Russie (59) France (10) Chine (35) Niger
(144) Corée (11) Etats-Unis (47) Yemen (146)
37
LIndice de pauvreté multidimensionnelle
En 2011, pour 109 pays 1.7 mds de personnes
vivent dans une pauvreté multidimensionnelle ? au
moins 33 des indicateurs indiquent une
déprivation sévère en termes de santé,
déducation et de niveau de vie.
38
The Better Life Index de lOCDE (34 pays, 11
dimensions, 19 indicateurs)
  • Logement
  • Revenu et patrimoine
  • Emploi
  • Liens sociaux
  • Education
  • Environnement
  • Gouvernance
  • Santé
  • Satisfaction de vie
  • Sécurité
  • Equilibre vies familiale / professionnelle

? Construisez votre indice et classez les pays
39
The Better Life Index de lOCDE classement
40
The Better Life Index de lOCDE Les 11 dimensions
pour France, Etats-Unis, Japon (2011)
France
Japon
Etats-Unis
About PowerShow.com