Fair trade in tropical crops is possible International commodity agreements revisited - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Fair trade in tropical crops is possible International commodity agreements revisited PowerPoint presentation | free to download - id: 7b16e9-YTRmM



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Fair trade in tropical crops is possible International commodity agreements revisited

Description:

Title: Fair trade in tropical crops is possible International commodity agreements revisited Author: Niek Koning Last modified by: annelaure Created Date – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:29
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 19
Provided by: Niek150
Learn more at: http://www.csa-be.org
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Fair trade in tropical crops is possible International commodity agreements revisited


1
Accords Internationaux de Produits Une
nouvelle analyse
Muriel Calo Global Development Environment
Institute Université de Tufts, Boston, USA
Prix, soutiens et gestion de loffre Chapecó
(Brésil) janvier 2005
2
Plan
  • Logique de la gestion de loffre
  • Objectifs
  • Expliquer léffondrement des Accords
  • Stratégies à suivre
  • Le cas spécial des produits tempérés-tropicaux
  • Nouveaux développements

3
Logique des Accords Internationaux
  • En agriculture, le libre échange ne peut assurer
    un marché stable
  • Ceci est confimé par lévolution récente des
    marchés des produits tropicaux dexportation
  • Les marchés mondiaux du café et du cacao ont subi
    une libéralisation complète depuis léffondrement
    des Accords
  • Les prix ont chuté à moins de 20 pour cent de
    leur valeur antérieure

4
(No Transcript)
5
(No Transcript)
6
Le choix dinstrument dépend de lobjectif
Stock régulateur versus quota
  • Quotas dexportation
  • Quotas de production
  • ? Tous deux permettent le soutien des prix
  • Stock régulateur
  • ? Permet la stabilisation des prix

7
lÉffondrement des Accords
  • CACAO, CAFÉ ÉTAIN
  • Prix élevés dans les années 70 ? entrée de
    nouveaux producteurs ? la production augmente ?
    surplus chronique dans les années 80
  • Débordement du stock
  • Absence de méchanisme fléxible pour lajustement
    du prix et des quotas
  • Instruments inadaptés lAccord de Cacao ne
    comprenait pas de quotas dexportation
  • Financement insuffisant provoqué par le retrait
    de fonds par les USA et pays producteurs clés

8
lÉffondrement des Accords
  • CAOUTCHOUC
  • Na pas réussi à stabliser ni soutenir les prix
  • Stock comprenait un méchanisme dajustement
    automatique de prix, ce qui empéchait sa faillite
  • Mais lAccord ne comprenait pas de quotas
    dexportation
  • SUCRE
  • Na pas réussi à stabliser ni soutenir les prix
  • Les politiques protectionnistes et de dumping de
    lUE et des USA ont deprimé et destabilisé le
    prix mondial

9
Pourquoi les Accords ont echoué Raisons
techniques
  • Financement insuffisant provoqué par le refus de
    pays majeurs à coopérer
  • Menant à léffondrement des stocks
  • Absence dinstruments qui aurait permit le
    contrôle de loffre
  • Lutilisation de quotas dexportation et de
    stocks étant insuffisant dans le contexte dune
    offre excédentaire chronique
  • Echec de la coopération Sud-Sud
  • Le parasitisme (free riding) de pays producteurs
    ont renforcé les conflits sur le financement et
    la distribution des quotas
  • Politiques agricoles intérieures des pays
    développés
  • - Pour les produits tempérés-tropicaux comme le
    sucre, les pays développés pouvaient aussi
    profiter gratuitement

10
Pourquoi les Accords ont echoué Le problême
constitutionel sous-jacent
  • GATT une structure restrictive
  • Pouvoir de véto de fait tenu par un groupe réduit
    de pays développés
  • 2. Accords limités davance à des termes de 5
    ans, demandant une négociation quasi constante
  • 3. Négociation obligatoire par produit, éclipsant
    la possibilité de coordination sur plusieurs
    produits et léquilibrage de bénéfices entre pays
  • Menant à
  • Lemploi dinstruments inadaptés pour gérer les
    bandes de prix
  • Lobstruction des négociations et retrait de
    financements à volonté par certains pays
    (toujours les mêmes)

11
Pourquoi les Accords ont echoué Le problême
constitutionel sous-jacent
  • La CNUCED et le Programme Intégré des Produits de
    1974
  • Etablissement dune structure qui permit la
    négociation coordonnée sur 18 produits, ainsi que
    la création dun Fond Commun
  • La résolution fût acceptée sans dissension, mais
    les pays du Nord nont pas donné suite à leurs
    obligations
  • LUE et les USA ont profité de leur participation
    dans les Accords pour réduire les dégâts, en
    obstruant y diluant les décisions prises dun
    commun accord

12
Répondre aux contraintes techniques
  • Assortir les instruments aux objectifs
  • Le stockage à lui tout seul ne soutiendra pas les
    prix (Cacao, caoutchouc)
  • Contrôler loffre excédentaire chronique avec des
    quotas de production
  • Inclure des méchanismes flexibles dajustement de
    prix et de parts de marché
  • Nouveaux entrants, nouvelles tendances du marche
  • (Café, étain )
  • Méchanismes de mise en vigueur
  • Politiques nationales solidaires (Sucre)

13
Répondre aux contraintes politiques
lIndépendence Financière
  • Élaborer des arrangements qui sauto-financent
    pour les produits tropicaux (prélèvements
    dexportation)
  • Considérer des négociations coordonnées sur
    plusieurs produits à la fois
  • Créer une Coalition de gouvernments du Sud,
    organisations de producteurs, ONGs et
    gouvernements du Nord (qui sassocient de bonne
    foi)
  • Transformer les grandes firmes agroalimentaires
    en partenaires en incitant leur participation
  • Utiliser la Coalition comme plateforme pour
    discuter de réformes commerciales plus larges
    (anti-dumping, et cetera)

14
Répondre aux contraintes politiques Le pouvoir
de marchandage
  • Solliciter la coopération des pays développés
    (nécessaire pour empêcher limportation de
    produits hors-quota) en utilisant comme levier
    dans les négociations
  • Les droits de propriété intellectuelle
  • Linvestissement transnational
  • LAnti-terrorisme
  • LEnvironment
  • Autres questions qui comptent pour les pays
    développés
  • Inciter lappui des grandes firmes
    agroalimentaires
  • Campagnes dinformation des ONG, pression
    publique, campagnes de boycottage du consommateur

15
Maintenir en équilibre léfficacité et léquité
  • Stimuler léfficacité
  • Établir un système de redistribution progressive
    de quotas, des pays aux coûts supérieurs, vers
    les pays aux coûts inférieurs
  • Établir un système déchange de quotas au niveau
    sous-national

16
Maintenir en équilibre léfficacité et léquité
  • Assurer léquité
  • Sous-diviser les marchés internes de quotas par
    secteur géographique ou par taille dexploitation
  • Réserver des fonds pour
  • lachat dune partie des quotas
  • pour éffectuer une distribution gratuite aux
    producteurs
  • Redistribuer les quotas aux pays qui bénéficient
    de coûts inférieurs en suivant une formule
    convenue

17
Le cas des produits tempérés-tropicaux
  • Le rétablissment de stocks mondiaux pour les
    cultures alimentaires se justifie uniquement sur
    la base de la sécurité alimentaire
  • Ceci est reconnu par la FAO
  • Par contre, le rétablissement de contrôles de
    loffre dépend dabord
  • 1. dactions au sein de lOMC pour
  • Limiter le dumping et les paiements directes
  • Limiter le pouvoir de marché des grandes firmes
    de lagrobusiness transnational
  • 2. dune coordination entre pays tropicaux et
    tempérés pour restreindre laugmentation de
    loffre

18
Laccroissement des informations manifestation
dun début de conscience mondiale?
  • Liniative Oxfam sur le café (2002)
  • Projet OIC sur lAmélioration de la Qualité du
    Café (2002)
  • Initiative à lOMC la proposition du Kenya, de
    la Tanzanie de lOuganda au sein de la
    comission du commerce et du développement (2003)
  • Linitiative de la CNUCED nouvelle recherche sur
    les marchés des produits tropicaux (2004)
  • Lentrée des Etats-Unis à lOIC un avantage ou
    une contrainte?
About PowerShow.com