Fonction de travail et s - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Fonction de travail et s PowerPoint presentation | free to download - id: 780090-YzE2O



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Fonction de travail et s

Description:

Fonction de travail et s curit Gr age et manutention Facteurs influents sur le milieu de travail Les principaux l ments de la manutention sont: Les appareils ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:24
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 42
Provided by: Invite
Learn more at: http://cegepsherbrooke.qc.ca
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Fonction de travail et s


1
Fonction de travail et sécurité
  • Gréage et manutention

2
Facteurs influents sur le milieu de travail
  • Les principaux éléments de la manutention sont
  • Les appareils de levage
  • Le gréage
  • Les chariots élévateurs
  • Les transpalettes
  • La manutention humaine

3
  • Les appareils de levage

4
Précaution du levage
  • Indépendamment de lappareil de levage, il faut
  • Sassurer que la zone de levage est sécuritaire
  • Vérifier létat du matériel avant de lutiliser
  • Sassurer que le poids à lever nexcède pas la
    capacité du système de levage
  • Placer le centre de gravité sous la levée
  • Sassurer de la stabilité de la charge avant de
    la lever

5
Les appareils de levage
  • Les principaux appareils de levage  
  • Les palans
  • Les ponts roulants
  • Les potences

6
Lopération des palans
  • Lopération dun pont roulant nécessite les
    précautions suivantes
  • Positionner le palan directement au-dessus de la
    charge, sinon la charge risque de balancer une
    fois suspendue.
  • Accrocher les palans solidement dans la partie
    supérieure du crochet. De cette manière, le
    support du crochet se trouve directement
    au-dessus de la tige du crochet.
  • Les palans à rochet peuvent être actionnés dans
    toutes les directions, mais il est important de
    tirer le plus droit possible. La traction ou le
    levage latéral augmente l'usure et exerce des
    niveaux de contrainte dangereux sur les pièces du
    palan. Une seule personne à la fois doit
    actionner les palans à bras, à chaîne ou à
    levier.
  • Quand on accroche la charge au crochet inférieur,
    placer la charge directement en ligne avec la
    tige du crochet. De cette manière, l'effort de
    levage se fait en ligne droite, de tige de
    crochet à tige de crochet.

7
Lopération des palans
  • Lopération dun pont roulant nécessite les
    précautions suivantes
  • Il est plus prudent de pousser une charge
    suspendue. S'il faut la tirer, utiliser un câble
    de halage.
  • Se tenir complètement à l'écart de la charge.
  • Accrocher solidement la charge au crochet.
  • Manoeuvrer les commandes du palan en douceur.
    Éviter les mouvements brusques et saccadés.
    Éliminer le mou des élingues et tendre le câble
    de levage avant de soulever la charge.
  • Enlever les objets et les pièces détachés, les
    cales et l'emballage de la charge avant de la
    soulever.
  • S'assurer qu'il n'y a personne autour de la
    charge avant de la soulever.

8
Lopération des palans
  • Éviter les actions suivantes
  • Ne pas utiliser un palan pour transporter des
    personnes.
  • Ne pas faire passer la charge au-dessus de
    quiconque.
  • Ne pas incliner la charge. Une charge qui devient
    instable exerce des contraintes indues sur le
    crochet et le palan.
  • Ne pas insérer la pointe du crochet dans un
    maillon de la chaîne.
  • Ne pas frapper sur une élingue avec un marteau
    pour la placer.
  • Ne pas laisser les élingues pendre du crochet.
    Placer le crochet de l'élingue dans l'anneau de
    l'élingue pour la transporter.
  • Ne pas soulever les charges plus que nécessaire
    pour franchir les obstacles.
  • Ne pas dépasser la limite de charge du palan.
  • Ne pas laisser les charges suspendues sans
    surveillance.

9
Lopération des ponts roulants
  • Lopération dun pont roulant nécessite les
    précautions suivantes
  •  
  • Actionner les commandes du pont roulant en
    douceur. Éviter les mouvements brusques et
    saccadés.
  • N'obéir qu'aux signaux de l'élingueur responsable
    de la charge, sauf s'il s'agit d'un signal
    d'arrêt.
  • S'assurer qu'il n'y a personne autour de la
    charge avant de la soulever. Faire entendre un
    signal quelconque (cloche, sirène ou autre) et
    commencer lentement à soulever la charge.
  • S'assurer que rien ne risque de retenir ou
    d'accrocher la charge pendant le levage ou le
    déplacement.
  • S'assurer que rien n'obstrue le mouvement de la
    charge.
  • Garder la maîtrise de la charge pendant la
    descente. Si le système de freinage fait défaut,
    on peut habituellement descendre la charge en
    inversant la marche du treuil en première ou
    deuxième vitesse.

10
Lopération des ponts roulants
  • Éviter les actions suivantes
  •  
  • Ne pas utiliser le pont roulant si les
    interrupteurs de fin de course sont hors service.
  • Ne pas trop faire descendre les moufles il doit
    toujours rester deux tours complets de câble sur
    le tambour.
  • Ne pas tenter de soulever des charges supérieures
    à la charge nominale du pont roulant ou des
    élingues.
  • Ne pas lever la charge de côté. Centrer le pont
    roulant au-dessus de la charge avant de lever
    pour éviter tout balancement de la charge.
  • Ne laisser personne monter sur un crochet ou sur
    une charge.
  • Ne pas laisser pendre les élingues d'un crochet.
    Placer le crochet de l'élingue dans l'anneau de
    l'élingue pour la transporter.
  • Ne pas lever la charge plus haut que nécessaire
    pour franchir les obstacles.
  • Ne pas faire passer la charge au-dessus de
    quiconque.
  • Ne pas inverser la marche du moteur avant qu'il
    ne se soit complètement arrêté, sauf pour éviter
    un accident.
  • Ne pas marcher sur le chemin de roulement d'un
    pont roulant.
  • Ne pas laisser les charges suspendues sans
    surveillance.

11
Lopération des ponts roulants
  • Les principaux signaux manuels
  •  

montée
descente
déplacement
arrêt
arrêt durgence
12
Lentretien des ponts roulants
  • Quelques éléments à vérifier lors de lentretien
    des ponts-roulants
  •  
  • Descendre le palan pour décharger les poulies.
  • Dérouler tout le câble du tambour de façon à
    l'exposer complètement, en s'assurant de ne pas
    l'enrouler dans la direction opposée.
  • Inspecter les poulies, les raccords, les brins
    morts, les cosses et toutes les ferrures du
    câble.
  • Vérifier en même temps si les roulements des
    poulies ne sont pas usés, si les brides ne sont
    pas brisées et si les gorges sont de la bonne
    grosseur, sont lisses et ont le bon profil.
  • Inspecter toutes les parties du câble ne le
    nettoyer que si nécessaire pour faire
    l'inspection puisque le manque de lubrification
    peut l'endommager.
  • Regraisser le câble pour prévenir la corrosion,
    l'usure, le frottement et l'assèchement de l'âme
    du câble.
  • Remplacer les câbles qui auraient été utilisés à
    sec (sans graisse). Ils peuvent renfermer des
    défectuosités cachées qui ne peuvent être
    détectées à l'oeil nu.
  • Comparer la longueur et le diamètre du câble aux
    dimensions initiales. Un allongement du câble
    combiné à une réduction du diamètre est souvent
    le signe d'une défectuosité de l'âme du câble.

13
Lentretien des ponts roulants
  • Quelques éléments à vérifier lors de lentretien
    des ponts-roulants
  •  
  • Inspecter visuellement la structure de la grue
    pour voir si des membres de la structure ou de la
    flèche ne sont pas déformés, fissurés ou
    corrodés. Vérifier si des boulons ou des rivets
    ne sont pas desserrés. Vérifier si les pièces des
    systèmes de freinage et d'embrayage ne sont pas
    excessivement usées.
  • Vérifier si les systèmes pneumatique et
    hydraulique ne sont pas défectueux et s'il n'y a
    pas de fuites.
  • Vérifier si les mécanismes de commande ne sont
    pas mal réglés ou excessivement usés.
  • Vérifier l'exactitude de l'indicateur de charge
    et de l'indicateur de rayon sur toute la gamme
    des positions.
  • Établir un programme de remplacement du câble
    pour prévenir les bris de câble. Les
    remplacements périodiques ne remplacent toutefois
    pas les inspections. Si le câble se brise ou si
    l'inspection révèle des bris ou des défectuosités
    de câble anormaux, réduire l'intervalle entre les
    remplacements. Ne pas confectionner d'élingue de
    câble métallique avec les câbles de levage usagés.

14
Lopération des potences
  • Il faut prendre les mêmes précautions lors de
    lutilisation des potences que lors de
    lutilisation des ponts roulants et des palans
  • Il faut aussi éviter les mêmes actions

15
  • Le gréage

16
Le gréage
  • Le gréage se définit comme lensemble des
    accessoire de levage et daccrochage ainsi que
    les man?uvres nécessaire au déplacement des
    charges
  • Les principaux accessoires sont
  • Les élingues
  • Les manilles
  • Les palonniers
  • Les crochets
  • Les pinces de levage

17
Les manœuvres de gréage
  • Voici les principales attaches de gréage

18
Les manœuvres de gréage
  • Voici les principales attaches de gréage

19
Les manœuvres de gréage
  • Les effets de langle de lélingue
  • Avoir un angle de 60 degrés minimum
  • Leffet de létranglement réduit à 75 la charge
    maximale
  • Leffet double panier double la charge maximale
  • Mettre le crochet sous le centre de gravité

20
Les élingues
  • On distingue les types délingues suivantes
  • Les élingues de fibre synthétique
  • Les élingues de chaîne
  • Les élingues de câbles dacier

21
Le choix des élingues
  • Pour choisir une élingues, il faut
  • Évaluer la charge à lever
  • Trouver le centre de gravité
  • Évaluer la tension dans les élingues
  • Choisir la bonne élingue

22
Le choix des élingues
  • Exemple
  • Évaluer la charge à lever
  • Trouver le centre de gravité
  • Évaluer la tension dans les élingues
  • Choisir la bonne élingue

23
Les élingues de fibre synthétique
  • À savoir sur les élingues de fibre synthétiques
  • Les élingues en fibre synthétique peuvent être
    beaucoup plus facilement endommagées et résistent
    moins bien à l'abrasion que les chaînes et les
    élingues de câble métallique.
  • Les élingues en nylon peuvent être endommagées
    par l'acide, mais résistent aux substances
    caustiques.
  • Les élingues en polyester peuvent être
    endommagées par les substances caustiques, mais
    résistent aux acides.
  • Les rayons du soleil, l'humidité et les
    températures au-dessus de 90 C (194F) peuvent
    endommager aussi bien les élingues en nylon que
    les élingues en polyester.
  • Utiliser les élingues du tissu approprié pour le
    travail à faire.

24
Les élingues de fibre synthétique
  • Avec les élingues de fibre synthétiques, éviter
    de
  • traîner les élingues au sol ou sur d'autres
    surfaces abrasives.
  • Laisser tomber les élingues dotées de raccords
    métalliques.
  • déposer les charges directement sur les
    élingues.
  • tenter de déloger des élingues coincées sous la
    charge.
  • souder quoi que ce soit qui serait suspendu à
    une élingue.
  • allonger ou raccourcir une élingue en y faisant
    un noeud.
  • placer les coutures de recouvrement sur les
    crochets, autour d'arêtes vives ou au point
    d'étranglement.

25
Les élingues de fibre synthétique
  • On détecte quune élingue de fibre synthétique
    nest plus sécuritaire lorsque lon aperçoit
  • Une augmentation de la raideur du tissu.
  • Des brûlures causées par de l'acide ou une
    substance caustique.
  • Des dommages causés par des projections de
    soudure.
  • Des trous, déchirures, coupures, effilochures.
  • Des coutures brisées ou usées.
  • De l'usure abrasive excessive.
  • Des noeuds faits n'importe où sur l'élingue.
  • Une sangle écrasée ou dans laquelle des
    particules se sont incrustées.
  • Une élingue décolorée

26
Les élingues de chaîne
  • Avec les élingues de chaîne, éviter
  • les charges d'impact ne pas secouer la charge
    pendant les manoeuvres de levage et de descente,
    les secousses faisant augmenter les contraintes
    effectives sur l'élingue.
  • de traîner les chaînes par terre.
  • dépisser une chaîne en insérant un boulon entre
    deux maillons.
  • de raccourcir une chaîne en y faisant des noeuds
    ou des vrilles.
  • de tenter de faire entrer le crochet de force
    sur un maillon.
  • dutiliser de raccords artisanaux. N'utiliser
    que les attaches conçues pour la chaîne.
  • de souder les maillons d'une chaîne ni les
    soumettre à un traitement thermique quelconque,
    la capacité de levage en serait alors grandement
    diminuée.

27
Les élingues de chaîne
  • On détecte quune élingue de chaîne nest plus
    sécuritaire lorsque lon aperçoit
  • Une usure excède 15  du diamètre d'un maillon.
  • un maillon est coupé, entaillé, fissuré, rainuré,
    brûlé ou porte des piqûres de corrosion.
  • un maillon est gauchi ou vrillé
  • un maillon est étiré (s'est refermé et allongé).
  • Les crochets doivent être retirés du service si
    leur ouverture dépasse de 15 la largeur normale
    du point d'accrochage, mesuré en son point le
    plus étroit, ou s'il est vrillé de plus de 10
    par rapport au plan d'un crochet non voilé.

28
Les élingues de câble métallique
  • Avec les élingues de câble métallique, éviter
  • denfiler les élingues autour d'arêtes vives.
    Les protéger en utilisant des selles de coin, des
    coussins de coin ou des cales de bois.
  • dutiliser d'élingues sur lesquelles on a fait
    un noeud.
  • de faire glisser la charge le long du câble.
  • dutiliser une attache à un étranglement sur une
    charge qui ne peut être contrôlée. La rotation de
    la charge peut défaire les torons du câble et
    affaiblir le câble.

29
Les élingues de câble métallique
  • On détecte quune élingue de câble métallique
    nest plus sécuritaire lorsque lon aperçoit
  • des signes dusures
  • 10 fils ou plus de cassés au hasard
  • 5 fils cassés dans un toron
  • la présence de cage doiseau
  • la présence de toron en saillie
  • la présence de coque
  • la présence de saillie de lâme

30
  • Les chariots élévateurs

31
Lopération dun chariot élévateur
  • Lopération sécuritaire dun chariot élévateur
    consiste à
  • Connaître les limites de charge recommandées du
    chariot et ne jamais les dépasser.
  • Savoir comment évaluer le poids de la charge à
    déplacer.
  • Faire un contrôle visuel et un contrôle de bon
    fonctionnement du chariot au début de chaque
    quart de travail.
  • Vérifier si la hauteur libre est suffisante avant
    de soulever une charge.
  • Démarrer et arrêter en douceur soulever et
    incliner la charge en douceur.
  • Connaître les angles morts du chariot avec ou
    sans charge.
  • S'assurer que les piétons demeurent à l'écart de
    la zone de manoeuvre du chariot.
  • S'arrêter quand quelqu'un traverse le chemin
    emprunté. Mettre la charge au sol et attendre que
    la voie soit libre.
  • Ne pas se déplacer plus rapidement que les
    conditions ne le permettent.
  • Garder les mains, les bras, la tête et les jambes
    à l'intérieur du poste de conduite d'un chariot
    en marche.
  • Rester dans le poste de conduite en cas de
    renversement.
  • Signaler les collisions, dommages ou
    quasi-accidents.

32
Lopération dun chariot élévateur
  • Dans une pente
  • Diriger la fourche vers le bas lorsqu'elle n'est
    pas chargée.
  • Diriger la fourche vers le haut lorsqu'elle est
    chargée.
  • Ne pas tourner tant qu'on n'est pas revenu sur
    terrain horizontal.
  • En déplacement
  • S'assurer que la hauteur libre est suffisante
    avant d'entrer quelque part ou de soulever la
    fourche.
  • Surveiller le parcours qu'on emprunte et faire
    attention aux flaques d'huile ou de liquide, aux
    objets qui traînent, aux trous, aux surfaces
    inégales, aux piétons ou aux autres véhicules.
  • Ne pas ajouter de contrepoids pour tenter
    d'améliorer la conduite.
  • Incliner la charge vers larrière et monter les
    fourches de 15 à 20 cm.

33
Lopération dun chariot élévateur
  • Pour opérer un chariot élévateur de façon
    sécuritaire, il faut éviter de
  • Essayer de déplacer ou de régler n'importe
    quelle partie de la charge, du chariot ou de ce
    qui se trouve autour pendant qu'il est aux
    commandes d'un chariot élévateur.
  • Soulever une charge qui dépasse en partie du
    dosseret de protection si elle risque de tomber
    sur le conducteur.
  • Permettre à quelqu'un d'autre que le conducteur
    de monter sur le chariot.
  • Utiliser une palette soulevée par un chariot
    élévateur comme plate-forme de travail
    improvisée.
  • Permettre à quiconque de passer ou de s'arrêter
    sous la fourche quand elle est en hauteur, même
    si elle n'est pas chargée.

34
Lentretien dun chariot élévateur
  • Voici les principales mesure de sécurité pour
    faire lentretien dun chariot élévateur
  • Débrancher les batteries avant de commencer à
    travailler.
  • Avant de travailler sur un chariot élévateur au
    gaz propane
  • Fermer le robinet du réservoir.
  • Faire tourner le moteur jusqu'à ce qu'il
    s'arrête.
  • Débrancher le tuyau d'alimentation du réservoir.
  • Bien caler le chariot avant d'enlever des roues.
  • Supporter le capot en position ouverte ou
    l'enlever avant de travailler.
  • Garder le lieu de travail propre et bien éclairé.
  • Nettoyer immédiatement tout déversement d'huile
    ou de liquide hydraulique.
  • Manipuler les batteries avec précaution.
  • Couvrir les batteries d'un matelas isolant.
  • Suspendre les contrepoids à un palan à chaîne
    pour les déposer.
  • Vérifier les boulons de montage des contrepoids
    et remplacer ceux qui sont usés ou manquants.
  • Ne pas travailler sous un chariot élévateur ou
    sous une fourche soulevée à moins qu'ils ne
    soient supportés par des dispositifs de calage
    approuvés.
  • Inspecter les fourches pour voir si elles ne sont
    pas déformées, tordues ou cintrées.

35
  • La manutention

36
Les risques de la manutention
  • La manutention comporte des risques pour les
    travailleurs
  • Il est probablement juste d'affirmer que chaque
    travailleur qui soulève un objet ou doit le
    déplacer risque de subir des blessures
    musculosquelettiques.
  • Les blessures dans la région lombaire sont les
    plus fréquentes.
  • L'élimination complète de ce risque n'est pas
    réaliste parce que le travail de manutention
    suppose habituellement des positions incommodes
    et des mouvements répétés exigeant une certaine
    force.

37
Les risques de la manutention
  • Le risque de mal de dos varie selon
  • Lobjet manipulé
  • Lindividu
  • La durée et la répétition
  • La posture

38
Lobjet manipulé
  • Les facteurs de risque pour lobjet manipulé
    sont
  • Le poids de lobjet manipulé
  • Plus lobjet est lourd plus le risque de blessure
    au dos est grand
  • La stabilité
  • Si le centre de gravité de lobjet peut se
    déplacer, leffort est plus grand puisquil faut
    en plus de soulever lobjet le stabiliser
  • La prise de lobjet manipulé
  • Un prise inadéquate augmente leffort requis

39
Lindividu
  • La vulnérabilité aux blessures varie selon les
    individus
  • hérédité
  • Notre risque de blessure au dos varie selon quon
    soit homme, ou femme, grand ou petit
  • La condition physique
  • Plus une personne est en forme, plus sa
    résistance aux blessures au dos est grande
  • Le poids
  • Une personne obèse sollicite son dos même sans
    soulever de charge
  • Lexpérience
  • Avec lexpérience, on raffine ses façons de
    travailler

40
La durée et la répétition
  • Pour réduire les risques associés à la durée et à
    la répétition
  • Assistance mécanique
  • envisager le recours à des systèmes de
    manutention mécaniques ou motorisés
  • Les aides mécaniques permettent également
    d'éviter de choisir les travailleurs en fonction
    de la tâche à effectuer
  • Utiliser des élingues et des crochets pour
    déplacer les objets qui n'ont pas de poignées.
  • Organiser le travail
  • Éliminer les étagères trop profondes pour éviter
    que le travailleur ait à se pencher.
  • Prévoir suffisamment d'espace pour permettre au
    travailleur de se tourner librement.
  • Placer les objets de façon à ce qu'ils soient
    faciles à atteindre.
  • Équilibrer la charge des contenants.
  • Utiliser des contenants rigides.
  • Modifier la forme de la charge de façon à ce
    qu'elle puisse être transportée près du corps.
  • Réduire les déplacements
  • Réduire la distance de déplacement,
    horizontalement ou verticalement, permet de
    limiter considérablement l'intensité du
    mouvement. Il en va de même lorsque l'on déplace
    un objet, qu'on le pousse ou qu'on le tire vers
    soi.
  • Allouer plus de temps aux tâches de manutention
    répétitives.

41
La posture de travail
  • Pour réduire les risques de blessure au dos, il
    faut avoir une bonne posture de travail
  • Éviter lasymétrie
  • Porter près du corps
  • Éviter la flexion du tronc
  • Eviter la torsion du tronc
  • Pousser sur un charge au lieu de tirer
About PowerShow.com