Evaluation et auto- - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Evaluation et auto- PowerPoint presentation | free to download - id: 762906-ODAxM



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Evaluation et auto-

Description:

Evaluation et auto- valuation dans le syst me ducatif : tat des lieux, principes fondamentaux, L valuation c est l action ! S auto- valuer, c est ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:18
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 23
Provided by: CBV6
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Evaluation et auto-


1
Evaluation et auto-évaluation dans le système
éducatif  état des lieux, principes
fondamentaux,
  • Lévaluation cest laction !
  • Sauto-évaluer, cest se questionner !

2
Loi dorientation du 10 juillet 1989
?
3
Décret du 30 août 1985
?
 le conseil dadministration b) établit
chaque année un rapport sur le fonctionnement de
létablissement, les résultats obtenus et les
objectifs à atteindre 
4
Circulaire no 90-108 du 17 mai 1990
?
V. L'ÉVALUATION Deux dispositifs spécifiques
concourent à l'évaluation de la réalisation du
projet d'établissement. Un dispositif interne à
l'établissement Le projet implique un dispositif
d'évaluation interne, outil de pilotage, facteur
de cohérence et de régulation de l'action,
associant les acteurs et les partenaires du
projet. Ce dispositif permet de recueillir des
données quantitatives et qualitatives sur le
fonctionnement de l'établissement, il comprend
notamment le tableau de bord qui permet de
mesurer le degré de réalisation des objectifs et
privilégie, parmi les indicateurs retenus,
l'analyse des flux d'élèves, des poursuites
d'études et de l'insertion. Des indicateurs, plus
qualitatifs, portent notamment sur la vie
scolaire comme par exemple  Etat des
locaux  Relations de l'établissement avec le
milieu environnant  Activités socioculturelles
proposées aux élèves  Fréquentation et
implication des élèves dans le CDI et le
foyer  Participation des élèves et des parents
aux élections  Appréciations portées par les
élèves sur le réfectoire, les repas,
l'internat. Un dispositif externe, dispositif
académique relayant les dispositifs nationaux Il
s'agit là de vérifier au moins le respect des
orientations nationales et des principes généraux
intangibles  on ne saurait utiliser pour la
réalisation des objectifs fixés des moyens
contraires aux principes et règles du système
éducatif  dispense de certains enseignements
obligatoires, ségrégation d'une partie des
élèves... Par ailleurs l'observation académique
de la relation entre les taux d'échec scolaire et
l'environnement socioéconomique met en évidence
les disparités de situation face à l'Ecole et
permet aux recteurs de renforcer par des moyens
sélectifs l'action éducative là où se concentrent
les difficultés.
5
Code de léducation modifié par la loi du 8
juillet 2013
?
Art. L. 401-1. - Dans chaque école et
établissement d'enseignement scolaire public, un
projet d'école ou d'établissement est élaboré
avec les représentants de la communauté
éducative. Le projet d'école ou
d'établissement définit les modalités
particulières de mise en œuvre des objectifs et
des programmes nationaux et précise les activités
scolaires et périscolaires qui y concourent. Il
précise les voies et moyens qui sont mis en œuvre
pour assurer la réussite de tous les élèves et
pour associer les parents à cette fin. Il
détermine également les modalités d'évaluation
des résultats atteints 
6
Loi du 23 avril 2005 dorientation et de
programmation pour lavenir de lécole
?
Travaux préparatoires repris dans le rapport
 les établissements scolaires décident de
l'emploi et de l'affectation de chacune des
dotations en fonction des objectifs fixés par
l'autorité académique et du projet
d'établissement. Le pilotage de ce système
suppose un dispositif d'évaluation qui permette,
à chaque échelon, d'apprécier la pertinence des
objectifs retenus, l'adéquation des moyens mis en
œuvre et la qualité des résultats obtenus 
7
Loi du 8 juillet 2013 dorientation et de
programmation pour la refondation de lécole de
la République (extraits du rapport présenté dans
larticle 1)
?
Evaluer   Le pilotage des politiques éducatives
nécessite davoir une vision globale du
fonctionnement et de lefficacité du système
éducatif. Lévaluation doit être scientifique,
indépendante et apporter une aide à la décision
politique et à la mise en œuvre de réformes.   Un
Conseil national dévaluation du système scolaire
est créé. Cette instance indépendante doit
contribuer à rendre transparent lensemble du
processus dévaluation. Ses champs
dinvestigation couvrent toutes les composantes
de lenseignement scolaire, lorganisation du
système éducatif et ses résultats
8
Article 1 de la loi du 8 juillet 2013 (rapport)
?
 La politique de réussite éducative pour tous
les élèves doit saccompagner de marges de
manœuvre en matière de pédagogie afin de donner
aux équipes locales la possibilité de choisir et
de diversifier les démarches. Pour une
utilisation raisonnée de cette autonomie, il faut
que, sous lautorité des personnels de direction,
la concertation et la collégialité soient au cœur
de la vie des établissements .
9
La France dans lEurope (recommandation
2001/166/CE du 12 février 2001)
?
c) d'encourager l'autoévaluation scolaire comme
méthode permettant de faire des établissements
scolaires des lieux d'apprentissage et de
perfectionnement, en associant de façon
équilibrée l'autoévaluation et l'évaluation
externe  .. e) de préciser le but et les
conditions de l'autoévaluation scolaire et de
veiller à ce que l'approche de l'autoévaluation
soit compatible avec d'autres formes de
réglementation f) de développer l'évaluation
externe dans le but d'apporter un soutien
méthodologique à l'autoévaluation scolaire et
d'avoir une vision extérieure de l'école, tout en
soutenant un processus d'amélioration constante
et en veillant à ne pas se limiter au seul
contrôle administratif 
?
10
La France dans lEurope (recommandation du 18
juin 2009)
?
  •  Le cadre de référence devrait résolument mettre
    l'accent sur le contrôle et l'amélioration de la
    qualité, en combinant des procédés d'évaluation
    interne et externe, de réexamen et
    d'amélioration, le tout sur la base de données
    chiffrées et d'analyses qualitatives .

11
Du texte à la pratique en établissement
?
  • Une méthodologie dauto-évaluation en devenir
  • Des évaluations externes institutionnelles
    tâtonnantes (académie de Lille 1990-96, académie
    de Strasbourg (2005-06), et qui se sont étoffées
    progressivement (académie de Montpellier,
    académie de Versailles, académie de Toulouse,
    académie de Strasbourg 2011)
  • Mais surtout des productions dévaluations
    externes au système éducatif (Cour des comptes,
    Fondations, PISA, etc)
  • Des bilans pour les élèves qui évaluent les
    organisations

?
12
Des évaluations détablissements ou
dorganisations scolaires systématisées
?
  • Les lycées des métiers (2001),
  • Greta
  • Les établissements et réseaux de léducation
    prioritaire (2006),
  • Les contrats dobjectifs ( à partir de 2005)
  • Lettre de missions des personnels de direction

13
Lévaluation de létablissement des modes
complémentaires
?
Une démarche collective et un processus continu
Evaluation interne / auto-évaluation
Evaluation de létablissement
Une approche institutionnelle et ponctuelle
assurée par une équipe dexperts
Evaluation externe
14
?
Des avancées significatives
  • Une culture sinstalle progressivement dans le
    pilotage des chefs détablissement sous leffet
    de la LOLF notamment et grâce à la formation des
    personnels de direction
  • Des outils sont créés soit au niveau académique
    (SSA) soit par les établissements eux-mêmes
  • Un effort de communication a été fait à partir
    dindicateurs partagés.

15
?
Des outils
  • Conseil pédagogique
  • Bases de données et dindicateurs
  • Nationales
  • Académiques
  • Outils qualitatifs daide au pilotage
  • APAE (Aide au pilotage et à lauto-évaluation de
    létablissement)
  • OAPE (Outil daide au pilotage de
    létablissement)
  • Tableaux de bord détablissement
  • Rapports dinspections individuelles
    denseignants
  • Rapports dévaluation déquipes dune même
    discipline
  • Entretiens professionnels (à titre expérimental
    dans quelques établissements)

16
QUELQUES RÈGLES MÉTHODOLOGIQUES
?
  • Lévaluation doit être contextualisée
  • Lévaluation doit être globale
  • Lévaluation doit être problématisée.
  • Lévaluation doit être instrumentée
  • Lévaluation doit être participative
  • Lévaluation doit être  performative 

17
Etablir et partager des règles déontologiques
  • Vers une charte de déontologie

18
Lévaluation interne répond à plusieurs critères
?
  • Qui prend linitiative ? ET vs Autorité de
    tutelle
  • Avec quels instruments ? fournis par ET vs AT
  • Qui réalise ? ET vs avec  amis critiques 
  • Quelle destination ? ET ou rendre compte à
    lautorité de tutelle
  • Si les 4 critères sont  ET  on est dans
    lauto-évaluation la plus  pure  !

19
Lévaluation interne intérêts
?
  • Possibilité dinvestigations approfondies
    (proximité des données, prise en compte de
    données plus qualitatives, contexte, rapport
    immédiat au terrain)
  • Meilleure implication et meilleure appropriation
    par les acteurs concernés (communauté éducative)
  • Caractère rassurant
  • Souplesse

20
Lévaluation interne risques
?
  • Absence de cadrage national, voire académique
    (soulève le pb de la comparabilité, certaines
    complaisances..)
  • Multiplicité des modèles hétérogénéité,
    pertinence et transparence des pratiques, des
    indicateurs, des outils et des objets évalués
  • Ambiguïté du statut des évaluateurs
  • Problème de la validation de lévaluation interne

21
Le cadre déontologique de lévaluation interne
?
  • Expliciter le choix du niveau de lévaluation
    interne
  • Mettre en réflexion les acteurs en les mobilisant
    dans les instances (notamment CP)
  • Expliciter le cadre de référence choisi (outils,
    indicateurs)

22
Lévaluation de lUE les conditions
?
  • pilotage académique (groupe  ad hoc )
  • mise à disposition dindicateurs de mesure
    (banque dindicateurs niveaux académique,
    départemental, de lunité d'enseignement, de la
    classe)
  • impulsion adossée à la contractualisation
  • inscrite dans un calendrier de travail communiqué
  • validation de lévaluation interne (pertinence et
    clarté des objectifs, transparence des critères,
    pertinence des indicateurs utilisés,
    participation et implication des équipes
    éducatives)
About PowerShow.com