Voyages et sant - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Voyages et sant PowerPoint presentation | free to download - id: 757d19-ZDhkO



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Voyages et sant

Description:

Title: Aucun titre de diapositive Author: Pierre Landry Last modified by: Pierre Created Date: 6/17/1995 11:31:02 PM Document presentation format – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:7
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 60
Provided by: Pierre162
Learn more at: http://www.eit-lausanne.ch
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Voyages et sant


1
Voyages et santé
  • Quel est le rôle des agences de voyage ?
  • Quest-ce que les voyagistes doivent savoir et/ou
    dire ?
  • Dr Pierre Landry

2
1/Dire au voyageur quil y a des maladies
différentes en Suisse et dans les pays tropicaux
ou que leur incidence est différente
3
2/ Connaître les objectifs du conseil aux
voyageurs
  • Eviter les maladies potentiellement
    mortelles
  • Rendre le voyage plus confortable
  • Eviter la transmission de microbes
  • Mettre à jour les vaccinations de routine

4
Les 3 chapitres santé du voyageur
5
Risques pour la santé en voyage- morbidité des
Suisses en voyage
  • Taux dincidence
  • -gt 75 mentionnent un problème de santé lors de
    courts séjours (lt1 mois)
  • -gt 35 malades
  • 5 vont consulter
  • 1 sont hospitalisés
  • 0,005 sont rapatriés
  • (Steffen et al, 1987)

6
Risques pour la santé en voyage- morbidité (ii)
  • Taux dincidence maximal pour voyageurs Suisses
  • Afrique de lEst
  • Sri Lanka 3 x plus que lors dun voyage en
    Grèce
  • Asie
  • Taux dincidence dépend du type et de la
    destination du voyage
  • Hépatite A 3 / 1000 Suisses non vaccinés par
    mois
  • -gt 30 / 1000 pour séjours hors des sentiers
    battus
  • Typhoïde 1 / 30000 personnes non vaccinées par
    mois (moyenne)
  • -gt 1 / 3000 en Inde

7
Taux dincidence mensuel

100
diarrhée du voyageur
10
malaria (sans chimioprophylaxie)
infection respiratoire aiguë
1
hépatite A
morsure danimal avec risque de rage
gonococcie
0.1
hépatite B
infection à VIH
0.01
fièvre typhoïde
Steffen Lobel, 2001
0.001
8
Risques pour la santé en voyage- mortalité
Causes de mort en voyage Australie 421 décès
chez voyageurs (4 hommes 1 femme) 8 / 10000
voyageurs / mois Causes de mort 35
cardiovasculaire 18 accidents 8 suicide /
homicide 2 infections
9
3/ Que peut faire le voyagiste ?
  • choisir des partenaires fiables
  • informer sur la nécessité ou non de
    vaccinations obligatoires
  • informer sur les risques potentiels de santé
  • informer sur la prévention simple ( accidents,
    moustiques, soleil )
  • recommander de sinformer si nécessaire auprès
    de leur médecin généraliste ou
  • auprès des centres spécialisés (PMU Lausanne,
    HUG Genève, médecins
  • tropicalistes)
  • identifier les voyageurs à risque (malades,
    enfants, femmes enceintes, vieux, VFRs)

10
Vaccins obligatoires
11
Transmission fièvre jaune
Flavivirus
12
Fièvre jaune



Incubation 3 à 6 jours Symptomatologie
symptômes grippaux Evolution sévère début
soudain, fièvre élevée céphalées puis
nausées, vomissements, douleurs épigastriques,
ictère, diathèse hémorragique, troubles des
fonctions rénale et hépatique Létalité gt 50
chez les patients hospitalisés Prévention éviter
piqûres moustiques, vaccination
13
Fièvre jaune épidémies récentes
2006
2003
2006
2004
2008
2013
Estimation 200000 cas/an et 30000 décès
14
(No Transcript)
15
Fièvre jaune résumé
  • Cest compliqué et ça change souvent
  • Il ya des gens quon ne vaccinee pas à cause de
    maladies ou de leur âge
  • Se renseigner sur www.safetravel.ch ou un médecin
    spécialisé. Dans le doute adresser le voyageur à
    un médecin/centre de vaccination

16
Fièvre jaune quelques situations typiques (2013)
  • Kenya côte (Mombasa) et Tsavo et/ou Amboseli
    pas de FJ
  • Tanzanie (sauf Arusha et sauf Zanzibar) pas de
    FJ
  • Brésil côte (Rio, Sao Paulo, Fortaleza) pas de
    FJ , (mais Iguassu, Amazonie oui)
  • Asie pas de FJ sauf si provenance depuis lt 6j
    dAfrique ou dAm du Sud

17
Hadj 2 millions de personnes
18
Méningites à méningocoques épidémies
récentesVaccination obligatoire ou recommandée
Hadj, La Mecque
Serogroup W-135 Meningococcal Disease Among
Travelers Returning From Saudi Arabia --- United
States, 2000 (40 cas aux USA, UK, FR,
Hollande(CDC))
W135 au B.Faso en 2002 gt12000 cas et 1500
morts (WHO)
Gr A (W135) au Burundi en 2002 934 cas et 68
morts (WHO)
19
Flambée au Soudan/ 1cas Ethiopie 2004 et 1 en
2005/ 2 cas en Arabie Saoudite/18.5.05 83 cas au
Yemen (400 suspectés)/16.08.05 205 cas en
Indonésie/16.09.05 1er cas en Somalie
.
.
.
.
.
.
.
.
20
  • ?Vaccination obligatoire pour les jeunes de lt 15
    ans se rendant en Arabie Saoudite, en provenance
    dun pays affecté par la polio (Afghanistan,
    Angola, B.Faso, Cameroun, C.Ivoire, Egypte,
    Erythrée, Inde, Indonésie, Mali, Niger, Nigeria,
    Pakistan, Soudan, Tchad, Yemen) ( Indonésie,
    Somalie?)

21
Vaccins recommandés
22
Vaccinations particulières
23
Hépatite A Vaccination recommandée partout dans
les tropiques
24
Hépatite A
  • Epidémiologie
  • Infection la plus courante évitable par la
    vaccination
  • 0.1-0.3 /1000 voyageurs /mois -gt 20/1000 pour
    les voyageurs négligents
  • 60 des hépatites chez les voyageurs
  • 1 mois de dérangement
  • 1 mortalité chez les personnes avec maladies
    hépatiques préexistantes
  • Prévention
  • Hygiène alimentaire
  • Vaccination
  • Indication
  • Toute personne non-immune-gt dans les pays
    tropicaux ou subtropicaux

25
Hépatite A clinique
Infection
Ictère
Fièvre
Incubation
0 28 60 jours
Fièvre croissante Fatigue, céphalées,
inappétence, douleurs abdominales
26
Hépatite B Vaccination recommandée partout pour
les jeunes
27
Autres recommandations
28
Protection contre les MST
HIV Hépatite B Urétrite gonococique
29
MST et voyages
Voyageurs qui ont des rapports sexuels avec un(e) partenaire occasionnel(le) au cours du voyage 20-50
Proportion de rapports sexuels non protégés (sans préservatifs) 50
Proportion de voyageurs qui présentent une MST lors dune consultation au retour de voyage 5-6
30
Voyage et risque HIV
  • 1/3 cas HIV hétérosexuels en CH lié au tourisme
    (nb cas total 7-800pos/an, stable)
  • Scoland HIV infection newly acquired abroad by
    heterosexuals 4.5 in 1985 and 34.4 in 2000
    (1/3 being Scotish)
  • Between 2000 and 2002, 69 of UK born men with
    heterosexually acquired HIV were infected through
    sex while abroad, and 25 of women (22 of men in
    Thailand)
  • Dougan et al. BMJ 2005. Between 1985 and 2003,
    1901 heterosexual adults (9) were infected in
    the UK and 1179 (62) of these were infected by a
    heterosexual partner infected outside Europe, 569
    (30) by a partner infected in Europe and 8 not
    specified

31
Risques liés à lenvironnement - conseils
Voyages Concentration d02 et pressurisation des
avions 2000 mètres - limiter
vols Perturbations du sommeil et éveil -
adaptation des tranches de repos,
somnifères Horaire des médicaments habituels -
conseils spécifiques pour insuline, pilule Mal
des voyages - Dramamine, Marzine, Itinerol
B6 Baignades Eau douce schistosomiase - éviter
certains lacs Eau de mer coraux, méduses,
oursins, poissons-pierre Altitude Insomnies,
problèmes pulmonaires et cérébraux - temps
dadaptation, redescendre Chaleur-soleil Couvre-c
hefs, lotions anti-solaires, habits protecteurs
32
Risques liés aux aliments et boissons - conseils
Diarrhée des voyageurs hépatite A ( fièvre
typhoïde, choléra)
La trilogie consacrée boil it, peel it, or
forget it mais Eviter - leau du robinet -
les aliments au goût douteux Boire eau en
bouteille, bouillie ou chlorée et filtrée
33
Diarrhée du voyageur
30 à 60 des voyageurs en milieu tropical 40
changent leur itinéraire 30 gardent le lit 1
hospitalisés Incidence spécialement élevée en en
Afrique du Nord Mexique, Inde
34
Diarrhée des voyageurs lévidence
  • 3 des voyageurs suivent les recommandations
  • Non-compliance gt diarrhée des voyageurs
  • Jeunes susceptibles
  • Gens qui visitent des amis moins à risque
  • Manger dans la rue nest pas pire que manger
    dans les hôtels
  • Incapacité moyenne de 12 h.
  • 1/3 utilisent des médicaments
  • 7 consultent un centre médical

35
Diarrhée du voyageur attitude
  • Lutte précoce contre la déshydratation et
    laffaiblissement
  • - Boire beaucoup (souvent et en petite quantité)
  • thé ou eau minérale avec du sucre (3 c. à
    soupe/litre) et/ou jus d'orange, du sel (1 c. à
    café/litre) ou manger salé, bouillon
  • ou solution préparée avec des sachets de sels de
    réhydratation selon OMS
  • Manger ce que vous voulez
  • Eventuellement médicaments anti-diarrhée

36
Paludisme
37
Paludisme cycle
38
(No Transcript)
39
Malaria

Mesures de protection contre lexposition -
Vêtements longs - Lotions insectifuges (DEET,
Bayrepel KBR) Anti-brum, Autan Attention chez
enfants lt 2 ans - Pyréthrinoïdes
40
Malaria

Mesures de protection contre lexposition -
Moustiquaires imprégnées
41
  • Efficacité prouvée
  • chimioprophylaxie
  • moustiquaires
  • lotions anti-moustiques
  • pyréthrinoïdes
  • vêtements longs
  • air conditionné
  • fumée du feu
  • Efficacité non démontrée
  • appareils électriques
  • vitamine B
  • aérosol insecticide
  • citronelle
  • papaye ou autres herbes
  • autres victimes animales

42
Choix de la chimioprophylaxie
Produit Nom générique Dosage Posologie
Mefloquine 1 LARIAM MEPHAQUINE 1 cp 250mg 1x/semaine
Atovaquone proguanil 2 MALARONE 1cp 250/100mg 1x/j
Doxycycline 3 SUPRACYCLINE DOXYSOL 1 cp 100mg 1x/j
1 1 semaine avant le départ ? 4 semaines après
le retour 2 2 jours avant le départ ? 7
jour après le retour 3 2 jours avant le départ
? 4 semaines après le retour
43
Type et proportion deffets IIaires sous
chimioprophylaxie chez les non-immuns
40
36.6
ES type neuropsychiatriques
About PowerShow.com