Chapitre : - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Chapitre : PowerPoint presentation | free to download - id: 75431c-ZTI5Y



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Chapitre :

Description:

Chapitre : La d fense nationale – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:16
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 25
Provided by: prof8372
Learn more at: http://lewebpedagogique.com
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Chapitre :


1
Chapitre  La défense nationale 
2
  • Elle dispose d'un effectif de 313 402 personnes
    en 2009, dont 240 996 militaires et72 407 civils.
    Elle occupe le 13e rang mondial en effectif.
    Parmi les pays dont les dépenses militaires sont
    connues, la France est, en 2010, au troisième
    rang mondial (budget militaire équivalent
    à 65,74 milliards de dollars US) devançant
    le Royaume-Uni. C'est également la 3e puissance
    nucléaire mondiale, derrière la Russie et
    les États-Unis. Elle est aussi la troisième
    puissance qui se soit équipée d'une force
    nucléaire indépendante (premier test en février
    1960) qu'elle a développée et qu'elle contrôle en
    totale autonomie contrairement au Royaume-Uni
    dont les missiles stratégiques sont d'origine
    américaine.

3
  • Notion de  Défense globale  idée selon
    laquelle la Défense comprend des domaines
    dintervention multiples (militaire, civil,
    économique, et culturel) et implique la
    participation de tous les citoyens.
  • Notion desprit de Défense  élément de la
    citoyenneté éduquant à la Défense, aux valeurs
    démocratiques, et à la prise de conscience de
    lappartenance à une communauté solidaire.
  • Notion de  capacité de projection  vitesse à
    laquelle intervient une armée partout dans le
    monde.

4
2. La professionnalisation de lArmée les
effectifs du Ministère de la Défense
RÉPARTITION DES EFFECTIFS 357 317 militaires
et 96 692 civils
MINISTRE de la DÉFENSE
SERVICE DE SANTÉ 12 431 dont 7559 militaires
ARMÉE de TERRE 165 521 dont 135 868 militaires
État-Major des Armées
AUTRES 27 400
armée de terre
marine nationale
Secrétariat Général pour lAdministration
3
MARINE NATIONALE 53 460 dont 43 195 militaires
8
armée de lair
12
38
Délégation Générale pour lArmement
gendarmerie nationale
15
ARMÉE de lAIR 68 610 dont 63 112 militaires
24
service de santé des armées
Contrôle Général des Armées
GENDARMERIE NATIONALE 100 721 dont 98 911
militaires
service des essences des armées
5
(No Transcript)
6
(No Transcript)
7
Marine nationale
  • Porte-avions nucléaire Charles de Gaulle
  • Forte de 54 600 hommes et femmes, la Marine
    nationale dispose de 146 bâtiments pour un
    tonnage de 305 000 tonnes et de 162 aéronefs.
  • Elle est composée de quatre forces principales 
  • la Force d'action navale (FAN)  115 bâtiments et
    12 000 personnes. 
  • Les Forces sous-marines (FSM)  10 bâtiments et 3
    300 personnes 
  • L'Aviation navale (AVIA)  147 aéronefs et 7 300
    personnes 
  • Les fusiliers marins et commandos (FORFUSCO) 2
    000 personnes réparties en 16 formations.

8
   Porte-avions nucléaire Charles de Gaulle
9
Armée de l'air
  • Mirage 2000N de l'escadron de chasse 3/4
     Limousin 
  • L'Armée de l'air est forte d'environ 65 000
    personnels dont 9  de civils et près de 8 000
    réservistes. Elle dispose d'environ 830 aéronefs,
    dont 300 avions de combat, répartis sur 37 base
    aériennes en métropole et 9 bases outre-mer. Elle
    est composée de 3 forces principales 
  • la Force aérienne stratégique (FAS) 
  • la Force aérienne de combat (FAC) 
  • la Force aérienne de projection (FAP).

10
La dissuasion nucléaire
  • La dissuasion repose sur la perception par un
    adversaire potentiel des risques inacceptables
    que lui ferait prendre une agression contre la
    France ou ses intérêts. La doctrine nucléaire
    reste celle du non-emploi. La capacité nucléaire
    française est constituée de 
  • missiles balistiques qui équipent les sous-marins
    nucléaires lanceurs d'engins SNLE 
  • missiles aérodynamiques (ASMP) pour la composante
    aéroportée dont font partie des avions de l'Armée
    de l'air et de l'Aviation navale.

11
  • L'ASMP (Air Sol Moyenne Portée) est un missile
    nucléaire français pré-stratégique de moyenne
    portée.

L'ASMP est un missile nucléaire de "dernier
avertissement" avant les frappes par sous-marins,
60 ogives nucléaires ont été construites. Ils
sont actuellement emportés par les 60 Mirage 2000
N de l'Armée de l'air et les 24 Super-Étendard de
la Marine nationale.
12
  • Le SNLE (abréviation de  sous-marin nucléaire
    lanceur d'engins ), aussi connu comme SSBN
    (Sub-Surface Ballistic Nuclear) selon le code
    OTAN, est un sous-marin à propulsion nucléaire de
    très grande taille, équipé de missiles
    balistiques stratégiques à charge nucléaire en
    silos verticaux et lancés en plongée. Il est
    également équipé en torpilles et en missiles
    aérodynamiques à changement de milieu, des armes
    anti-navires pour son auto-défense. Sa mission
    est la dissuasion nucléaire  il assure, à ce
    titre, la garantie d'une frappe nucléaire de
    riposte, en raison de la difficulté de le
    localiser lors de ses patrouilles en plongée,
    grâce notamment à ses qualités de discrétion
    acoustique.

13
Les pays qui disposent en ce début de XXIe siècle
de ce type de sous-marin sont les  six
puissances nucléaires   la Russie, la Chine, la
France, les États-Unis, le Royaume-Uni et
l'Inde. Les États-Unis et la Russie possèdent
plus des 4/5e de la flotte de SNLE mondiale.
14
  • Trois SNLE de nouvelle génération (SNLE/NG) de la
    classe Le Triomphant sont en service en 2008 dans
    la marine nationale française. Un quatrième est
    en achèvement.
  • SNLE/NG 
  • S616 - Le Triomphant (en service depuis 1997)
  • S617 - Le Téméraire (en service depuis 1999)
  • S618 - Le Vigilant (en service depuis 2004)
  • S619 - Le Terrible présenté le 21 mars 2008, il
    devrait entrer en service en 2010 pour remplacer
    L'Inflexible, dernier SNLE de la classe Le
    Redoutable, désarmé en janvier 2008.
  • Le système d'arme des SNLE-NG est composé de 
  • 16 missiles M-45 avec têtes TN75 (dissuasion
    nucléaire). Le missile M-51, d'une portée accrue,
    devrait succéder au missile M-45 en 2010 
  • 4 tubes de 533 mm pour torpilles F17mod2 et
    missiles Exocet SM39 (missile anti-navire).
  • Les SNLE forment l'une des deux composantes de la
    stratégie de dissuasion nucléaire française, avec
    les moyens aéroportés de la force aérienne
    stratégique et de l'aviation navale. L'atout
    principal du SNLE réside dans sa discrétion
    acoustique.
  • Depuis le lancement de ce programme dans les
    années 1960, la base opérationnelle des SNLE
    français est lÎle-Longue dans la rade de Brest.
  • La mission d'un SNLE français est simple 
    quitter son port d'attache, de la façon la plus
    discrète possible, puis rester indétectable tout
    au long de sa mission pour pouvoir à tout moment
    déclencher le feu nucléaire, sur ordre du
    président de la République française.
  • La procédure de tir des missiles nucléaires est
    la suivante  dès réception de l'ordre
    présidentiel et des codes de tir, le commandant
    du SNLE et son second introduisent les  clés 
    de tir puis lancent les missiles qui partent
    alors sur leurs cibles (personne à bord du
    sous-marin ne connait la destination des
    missiles, pas même le commandant). Il existe deux
     clés  de tir, afin de limiter le risque humain
    (dépression, tendance suicidaire, folie
    passagère).

15
Missiles M45 et M51 dans des coques de SNLE (type
Le Terrible, à gauche) et de SNLE-NG (type Le
Triomphant, au milieu)
16
  • Une mission de patrouille dure environ 10
    semaines, au cours de laquelle le SNLE doit
    rester indétectable. Les 100 à 130 hommes
    d'équipage vivent donc confinés dans le
    sous-marin, sans pouvoir donner de leurs
    nouvelles à leurs proches. En cas de problème de
    santé, un médecin-chirurgien, assisté de deux
    infirmiers dont un anesthésiste, peut les opérer
    à bord du SNLE. Il a été hypothétiquement proposé
    que ce médecin subisse lui-même une
    appendicectomie préventive (ablation de
    l'appendice, habituellement opérée en cas
    d'appendicite). En effet, dans les années 1970,
    une patrouille avait été interrompue pour
    permettre l'évacuation du médecin, victime d'une
    appendicite, et qui ne pouvait s'auto-opérer.
    Mais l'idée à été abandonnée car le risque
    anesthésique dû à cette même opération est trop
    élevé par rapport au risque d'être atteint d'une
    appendicite. De plus il est déontologiquement
    incorrect pour un chirurgien d'opérer un patient
    non malade, uniquement à titre préventif.

17
LE PARCOURS DE CITOYENNETÉ
  • 3 Rendez-vous

18
LE RECENSEMENT 2 étape du parcours de
citoyenneté
  • Obligatoire

dès 16 ans
19
LE RECENSEMENT
  • Une démarche citoyenne
  • Qui permet
  • linscription sur les listes électorales
  • Laccès au dispositif de détection et de prise en
    charge de lillettrisme, laccès au programme
    défense 2 chance
  • Le rétablissement éventuel de lappel sous les
    drapeaux

20
LE RECENSEMENT
21
Centre du service national
  • JDC Journée Défense et Citoyenneté
  • Troisième étape du parcours de citoyenneté

22
PROGRAMME DUNE JOURNÉE
Matin
Après-midi
ENTRETIENS
ETRE CITOYEN FRANCAIS ET EUROPEEN Les droits et
les devoirs
VISITE DU SITE
TESTS Évaluation des acquis fondamentaux de la
langue française
SECOURISME
PRENDRE PART A LA DÉFENSE Les métiers des
armées Les choix possibles
COMPRENDRE LA DEFENSE Linstabilité mondiale
Les menaces L organisation de notre défense
23
Le contenu des tests de français de la JDC
  • Trois dimensions évaluées
  • Les automatismes de traitements des mots écrits
  • Les connaissances du vocabulaire écrit
  • Les capacités de compréhension

24
JDC
Le certificat de participation
About PowerShow.com