Chapitre 6. - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Chapitre 6. PowerPoint presentation | free to download - id: 73daff-MWFlM



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Chapitre 6.

Description:

Chapitre 6. Le march du travail Analyse conomique moyen terme Pas encore envisag les effets des politiques pr c dentes sur le march du travail Ex hausse ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:7
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 20
Provided by: Cybe74
Learn more at: http://fab.guillemot.free.fr
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Chapitre 6.


1
Chapitre 6.
  • Le marché du travail
  • Analyse économique à moyen terme

2
  • Pas encore envisagé les effets des politiques
    précédentes sur le marché du travail
  • Ex hausse de production
  • Négliger les effets sur lemploi et sur les
    salaires simplification acceptable à CT
  • Ne tient plus à moyen terme
  • Explorer la façon dont les prix et les salaires
    évoluent au cours du temps, et effets de cette
    évolution sur le Rv national
  • Doù comprendre le fonctionnement du marché du
    travail

3
6.1. Caractéristiques de la population active
française
  • Quantité de travail disponible dans léconomie
    dépend de
  • Population totale 60.4 millions dh en France
    (1999)
  • 0-19 ans 15.5 millions (25.7)
  • 20-59 ans 32.5 millions (53.9)
  • 60 ans et 12.4 millions (20.4)
  • Population active 26 millions
  • Dont population active non occupée 2.4 millions
  • Taux de chômage 2.4 / 26 9.2

4
  • Population non active (inactive) enfants,
    étudiants, retraités, et personnes en âge de
    travailler mais ne souhaitant pas travailler (ex
    femmes au foyer, rentiers)
  • Population active personnes travaillant (actifs
    occupés) et personnes désirant travailler (
    militaires du contingent, aujourdhui 0)
  • Taux dactivité global 55
  • Taux dactivité des hommes 61.8
  • De 30 à 49 ans 95.4
  • De 50 ans et 38.1
  • Taux dactivité des femmes 48,8
  • De 30 à 49 ans 81.9
  • De 50 ans et 26.4

5
  • Il existe plusieurs définitions du chômage
  • Définition du BIT toute personne de de 15 ans
    réunissant 3 conditions
  • Être sans travail
  • Être disponible pour travailler dans un emploi
    salarié ou non
  • Être à la recherche effective dun travail (avoir
    agi en ce sens dans le mois précédent lenquête)
  • Appliqué aux enquêtes françaises PSERE
    (population sans emploi à la recherche dun
    emploi)

6
  • Résumé des définitions
  • Population totale pop active inactive
  • Pop active pop active occupée actifs au
    chômage
  • pop en âge de travailler qui travaille ou
    cherche un travail
  • Taux de chômage chômeurs / pop active
  • Taux dactivité pop active / pop en âge de
    travailler

7
6.2. Le marché du travail et les flux de
travailleurs
  • Taux de chômage variable économique à
    considérer avec précaution, traduit des
    situations très différentes
  • Un marché très actif nombreuses embauches,
    nombreux travailleurs quittant, perdant ou
    trouvant du travail
  • Un marché sclérosé peu de travailleurs quittant
    ou perdant leur travail, peu dembauches, un
    chômage qui stagne

8
  • Il faut donc comprendre les déterminants des flux
    de travailleurs
  • Flux de travailleurs de lemploi vers le chômage
    personnes quittant un emploi, du fait dune
    démission ou dun licenciement
  • Flux du chômage vers lemploi personnes
    trouvant un emploi
  • Ce flux dépend de la durée moyenne passée au
    chômage plus le chômage de longue durée touche
    une partie importante des chômeurs, plus le
    nombre de chômeurs est grand, plus le marché est
    sclérosé

9
  • Flux vers et hors de la population active
  • Flux dentrée dabord dus aux jeunes qui entrent
    dans la vie active après leurs études (donc lié à
    la natalité)
  • Puis liés aux femmes qui choisissent de reprendre
    leur activité après une période dinterruption
    (donc lié aux modèles familiaux, aux revenus)
  • Flux de sortie dabord dus aux départs à la
    retraite (donc dépend des règles de celle-ci)
  • Puis dus aux femmes arrêtant de travailler pour
    soccuper par exemple de leurs enfants (modèles
    familiaux prestations sociales),
  • Et aux travailleurs découragés chômeurs de
    longue durée qui abandonnent toute recherche

10
6.3. La détermination des salaires
  • Différents modes de détermination
  • Souvent négociations et conventions collectives
    discutées entre syndicats dentreprise ou de
    branche, et employeurs
  • Sinon, salaires fixés par les entreprises, ou
    négociés entre chaque travailleur et son
    employeur
  • Le pouvoir de négociation du salarié dépend
    largement de sa qualification
  • Travail qualifié, le travailleur individuel a un
    pouvoir de négociation élevé
  • Travail peu qualifié, marge de négociation moins
    grande

11
  • Les différences de salaire peuvent être très
    importantes
  • Entre pays occidentaux
  • Entre travailleurs peu ou pas qualifiés et
    travailleurs très qualifiés et très diplômés
  • Ex en 2000,
  • salaire annuel moyen des cadres 39 360
  • Salaire annuel moyen des employés 14 850
    (2.65 x -)
  • Fournir un théorie générale de la détermination
    des salaires ? 4 facteurs
  • Salaire de réservation
  • Conditions du marché du travail
  • Pouvoir de négociation des travailleurs
  • Salaire defficience

12
  • Loffre de travail émane des travailleurs
  • demande demploi par les travailleurs
  • Dépend des conditions du M du L et du salaire
  • Demande de travail émane des entreprises
  • offre demplois par les entreprises
  • Dépend des conditions de la production, des
    perspectives de croissance et des salaires
  • Léquilibre du marché du travail offre de L
    demande de L
  • Ségalisent pour un taux de salaire réel, i.e. un
    taux de salaire nominal (W) rapporté au niveau
    général des prix (P), donc un salaire exprimé en
    termes de pouvoir dachat
  • Taux de salaire réel noté w W / P

13
  • Léquilibre sur le marché du travail

14
6.4. Chômage et taux de chômage naturel
  • Travailleurs et entreprises vont négocier un taux
    de salaire qui dépend des caractéristiques du
    marché des BS, du marché du travail et de la
    fonction de production
  • Travailleurs vont négocier un salaire qui tient
    compte de leur anticipation de lévolution des
    prix sur le marché des BS
  • En effet, fluctuations de prix déterminent leur
    pouvoir dachat
  • Négociation sur le salaire dépend aussi des
    caractéristiques du marché du travail, en
    particulier du taux de chômage

15
  • On peut montrer que le taux de salaire réel
    dépend des prix anticipés Pe, et du taux de
    chômage courant u ainsi que du taux de chômage
    naturel un
  • W / P f ( Pe, u, un)
  • Le taux de chômage naturel correspond au plein
    emploi il dépend dun certain nombre de
    facteurs ayant pour effet daccroître le pouvoir
    de négociation des salariés (accroître le
    salaire) étant donné le niveau du taux de chômage
    et le niveau anticipé des prix
  • Par ex lassurance chômage protège le salarié
    en cas de licenciement
  • Législation sur le salaire minimum
  • Législation limitant le licenciement

16
  • Pour négocier le salaire, lentreprise regarde
    aussi les caractéristiques du marché des BS
  • Si marché plutôt concurrentiel, marge faible
  • Si marché plutôt en situation de monopole, marge
    plus importante
  • Cest la fonction de production qui détermine la
    quantité de travail dont lentreprise a besoin
    pour produire
  • Cette fonction de production est notée
  • Y f ( N, K)

17
  • Pour lentreprise, le salaire réel correspond à
    un coût de production
  • Or le salaire va dépendre de la productivité du
    travail, notée A
  • A Y / N
  • Pour simplifier, on supposera que A 1, i.e.
    pour produire une unité de bien, il faut un
    travailleur
  • Donc Y N
  • Ceci implique que le coût de production dune
    unité de bien est égal au coût demploi dun
    travailleur
  • P f ( W)

18
  • Léquilibre sur le marché du travail sécrit
  • LS LD
  • On a
  • L N U
  • L population active N actifs ayant un
    emploi
  • U population active au chômage
  • Le taux de chômage sécrit donc
  • u U / L
  • u (L N) / L
  • u 1 N / L

19
  • Si lon réécrit cette dernière expression, on
    trouve
  • N L . ( 1 u)
  • Cette expression signifie que lemploi est égal à
    la force de travail multipliée par 1 moins le
    taux de chômage naturel
About PowerShow.com