ARRET CARDIO-CIRCULATOIRE - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – ARRET CARDIO-CIRCULATOIRE PowerPoint presentation | free to download - id: 71ea44-ZTk2M



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

ARRET CARDIO-CIRCULATOIRE

Description:

ARRET CARDIO-CIRCULATOIRE CAS CLINIQUE Patient de 60 ans hospitalis suite une r cup ration de mort subite par re-st nose serr e ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:27
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 28
Provided by: Anas177
Learn more at: http://bernardin.g.free.fr
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: ARRET CARDIO-CIRCULATOIRE


1
ARRET CARDIO-CIRCULATOIRE
2
CAS CLINIQUE
  • Patient de 60 ans hospitalisé suite à une
    récupération de mort subite par re-sténose serrée
    avec
    thrombus dans le stent de lIVA.

3
ANTECEDENTS
  • 1994 ulcère gastrique
  • 30 juin 2003 angor instable
  • ? coronarographie (sténose serrée de
    lIVA)
  • ? angioplastie élective

4
HDLM Prise en charge de larrêt
cardio-circulatoire par le SAMU
  • 20h appel SAMU pour douleur thoracique
  • 20h45 ? prise en charge par le SAMU
  • ? signes cliniques

    douleur
    thoracique constrictive
  • non calmée par la trinitrine
  • hypotension (10/6), tachycardie


5
  • 21h arrêt cardio-circulatoire par FV
  • ? MCE CEE adrénaline
  • ? reprise de conscience
  • 22h récidive de FV
  • ? CEE
  • ? récupération dune activité
    électrique
  • satisfaisante
  • 23h transfert au bloc de coronarographie
  • pose dun stent au niveau du segment
    proximal de
  • lIVA
  • 1h Transfert dans le service de réanimation

6
Mesures thérapeutiques mises en œuvre en
Réanimation
  • Sédation
  • Curarisation
  • Refroidissement
  • Anticoagulation
  • Atropine

7
LARRET CARDIO-CIRCULATOIRE
  • inefficacité cardiocirculatoire spontanément
    irréversible en labsence de réanimation,
    secondaire à larrêt dune contractilité
    myocardique efficace durant au moins 60s.

8
EPIDEMIOLOGIE
  • 50 000 décès/an en France
  • Mortalité 80 à 85
  • 50 de séquelles neurologiques chez les
    survivants
  • 75 à 80 de cause cardiaque

9
ETIOLOGIES
  • Causes cardiaques
  • ? FV TV
  • ? insuffisance coronaire aigüe
  • ? trouble de la conduction
  • ? désamorçage de la pompe
    myocardique
  • ? désordres ioniques
  • Causes circulatoires
  • Causes respiratoires
  • ? asphyxie
  • ? perturbation des centres
    respiratoires

10
DIAGNOSTIC
  • Disparition des battements artériels fémoraux ou
    carotidiens.
  • Suspension brutale de la conscience avec chute
    et perte de connaissance
  • Hypotonie généralisée
  • Absence de ventilation spontanée

11
Prise en charge de lACC une prise en charge
PLURIDISCIPLINAIRE
  • SAMU
  • Mesures de réanimation

  • thrombolyse?
  • ?
  • Bloc de coronarographie

  • angioplastie?
  • ?
  • Transfert en réanimation
  • prévention des complications
    post-ACP

12
Premières mesures de Réanimation
  • Méthode Airway
  • Breathing
  • Circulation
  • SAMU poursuite de ABC intubation et ventilation
  • artificielle voie veineuse scope
    (ECG)

13
Traitement spécifique
  • Asystolie dissociation
    FV, TV BAV
  • électromécanique


  • Atropine

  • Isuprel

  • sonde dentrainement
  • ADRENALINE
  • (IV 1mg)

  • CEE

  • ( CEE adrénaline)


14
Transfert au bloc de coronarographie
  • Systématiquement envisagé dès que suspicion de
    mort subite dorigine cardiaque
  • langioplastie percutanée transluminale
  • - ballonisation suivi ou non de la pose
    dun stent
  • - risques
  • - au cours de langioplastie
    IDM

  • dissection
  • - re-sténose
  • - préférée à la thrombolyse si choc
    cardiogénique

15
(No Transcript)
16
THROMBOLYSE et ANGIOPLASTIE
17
Coronarographie
18
Angioplastie par ballonisation
19
Angioplastie par pose de stent
20
Prise en charge en Réanimation
  • Les conséquences de lACC
  • - immédiates
  • - arrêt respiratoire
  • - acidose tissulaire
  • - à moyen terme
  • - syndrome post-ressuscitation
  • - encéphalopathie
    post-anoxique

21
SYNDROME DE POST-RESSUSCITATION défaillance
multiviscérale suite à un relargage de substances
endogènes toxiques
22
Syndrome de sidération myocardique
  • dysfonctionnement systolique sévère et
    réversible survenant au décours dun arrêt
    cardiaque
  • Conséquence de
  • - ischémie-reperfusion
  • - syndrome inflammatoire
  • - RCP
  • - ACR sur le métabolisme cellulaire
  • Peut être partiellement réversé par
    ladministration précoce
  • dinotrope (dobutamine)

23
Encéphalopathie post-anoxique
  • Elle fait le pronostic à long terme
  • Mécanismes hypothétiques
  • - accumulation de Ca2intracytoplasmiqu
    e
  • ? nécrose neuronale ischémique
  • - libération dAA neuroexcitateurs
  • - radicaux libres

24
  • Traitement post-ressuscitation en réanimation
  • - traitement de létat de choc
    (expansion
  • volémique, traitement vasopresseur
    et inotrope
  • positif, correction de lhypoxie)
  • - induction dune hypothermie modérée
  • - lutte contre les phénomènes
    inflammatoires
  • par hémofiltration

25
Pronostic
  • Eléments favorables
  • - jeune
  • - mort subite présumée dorigine
    cardiaque
  • - FV initiale
  • - prise en charge rapide
  • Eléments défavorables
  • - prise en charge tardive
  • - asystolie

26
Evaluation du pronostic
  • Examen neurologique à ladmission non fiable
  • entre le 3ème et 7ème jour signes
    neurologiques prédictifs des séquelles
    neurologiques
  • 3ème jour Glasgow lt6 ? pronostic défavorable

27
CONCLUSION
  • Prise en charge pluridisciplinaire
  • Pronostic extrêmement sévère fortement dépendant
    de la rapidité de la prise en charge
  • MAIS la prise en charge hospitalière de lACR
    réanimé a bien évolué depuis quelques années
    dune attitude de spectateur, le réanimateur est
    devenu acteur du traitement.
About PowerShow.com