ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU BAS APPAREIL URINAIRE - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU BAS APPAREIL URINAIRE PowerPoint presentation | free to download - id: 6f202a-NDQxM



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU BAS APPAREIL URINAIRE

Description:

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU BAS APPAREIL URINAIRE Author: Admin Last modified by: Ifsi Created Date: 11/8/2005 12:35:06 PM Document presentation format: – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:93
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 48
Provided by: Admin122
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU BAS APPAREIL URINAIRE


1
ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU BAS APPAREIL URINAIRE
2
LAPPAREIL URINAIRE
3
LAPPAREIL URINAIRE
  • Le haut appareil urinaire (les deux reins, les
    deux uretères)
  • Le bas appareil urinaire (vessie et urètre).

4
Lappareil urinaire est constitué dorganes qui
excrètent lurine. Il est chargé du maintien de
lhoméostasie et du maintien de la constance du
milieu intérieur 
5
LE BAS APPAREIL URINAIRE
  • LA VESSIE
  • LURETRE

6
LA VESSIE
  • Situé dans la cavité pelvienne (derrière le
    pubis), la vessie est un lieu de stockage
    provisoire des urines.
  • Elle a une fonction de réservoir et dévacuation.
    Cest une poche rétractile, plus ou moins
    sphérique.

7
Situation générale dans lorganisme
8
Situation chez la femme
9
Situation chez lhomme
10
CONSTITUTION
  • La vessie est constituée de 4 tuniques dont une
    est formée de muscles lisses appelé muscle
    détrusor. Au niveau de la jonction entre lurètre
    et la vessie, ce muscle forme le sphincter
    interne de lurètre et le sphincter externe de
    lurètre.

11
(No Transcript)
12
LA VESSIE
  • La capacité normale de la vessie est denviron
    300 ml
  • Sa capacité maximale est de lordre de 2 litres

13
LA MICTION
  • La miction, cest à dire la vidange vésicale qui
    permet à lurine de sévacuer hors de lorganisme
    est contrôlée par des nerfs des systèmes nerveux
    autonomes (végétatifs ou indépendants de la
    volonté) et volontaires.

14
LURETRE
15
Chez la femme
  • Chez la femme, lurètre est court (4 à 5 cm) et
    proche de lanus, ce qui en fait une porte
    dentrée pour les infections urinaires. Son
    orifice souvre en avant de lorifice vaginal.

16
Chez lhomme
  • Chez lhomme, lurètre mesure environ 20 cm et a
    une double fonction  il sert à excréter lurine
    et le sperme.
  • Lurètre traverse la prostate  urètre
    prostatique, puis une partie membraneuse  urètre
    membraneux, puis le pénis  urètre spongieux.

17
Physiologie de la miction
  • Phase de remplissage
  • Le détrusor est relâché
  • Le sphincter urétral interne lisse est contracté
  • Le sphincter urétral externe strié est verrouillé

18
(No Transcript)
19
Physiologie de la miction
  • Phase de vidange
  • Contraction du détrusor
  • Relâchement des sphincters

20
Contrôle neurologique
Mécanorécepteurs de la vessie
Influx nerveux
Moelle épinière
Désir conscient duriner
Réflexe de la miction
Relâchement du sphincter externe
Contraction du détrusor Relâchement du sphincter
interne
21
LAPPAREIL GENITAL MASCULIN
22
LE PENIS
  • LA RACINE
  • LE CORPS
  • LE GLAND percé par le méat urinaire
  • Et recouvert par le prépuce

23
Les organes sexuels externes
  • LE PENIS

Le pénis ne contient aucun muscle. Il est
constitué de tissus érectiles et vascularisés,
entourés de membranes fibreuses résistantes.
24
LE PENIS
  • La partie supérieure du pénis renferme deux
    cylindres de tissus  les corps caverneux. La
    partie inférieure du pénis comprend un troisième
    cylindre  le corps spongieux, qui sélargie à
    son extrémité, pour constituer le gland.

25
(No Transcript)
26
LERECTION
  • Durant lexcitation sexuelle , les corps
    caverneux et spongieux sengorgent de sang, doù
    la dilatation du pénis. Lengorgement sanguin du
    corps spongieux augmente la sensibilité et
    lengorgement du corps caverneux maintient létat
    dérection.

27
LERECTION
28
LE SCROTUM
Cest la partie de la peau qui recouvre les
testicules. Il est divisé en deux compartiments
contenant chacun un testicule.
29
LE SCROTUM
  • Les fibres musculaires du scrotum se contractent
    et se resserrent avec pour effet de donner à
    celui ci une apparence solide et compacte. Cela
    permet de réguler la température testiculaire,
    denviron 2C inférieure à celle du corps,
    température à laquelle aucune production de
    gamètes ne serait possible.

30
LES ORGANES SEXUELS INTERNES
31
LES TESTICULES
  • Les testicules sont des glandes reproductrices 
    fabrication des spermatozoïdes et du liquide
    spermatique (fonction exocrine) et fabrication
    des hormones androgènes, la testostérone
    (fonction endocrine).

32
LES TESTICULES
  • L'élaboration des spermatozoïdes par les
    testicules est continue. Ceux ci sont mis en
    réserve dans les vésicules séminales dans
    l'intervalle des éjaculations.

33
LA SPERMATOGENESE
34
La spermatogénèse
  • Ils contiennent de nombreux tubes appelés tubes
    séminifères entre lesquels se trouvent les
    cellules responsables de la sécrétion hormonale.
    Cest dans les parois des tubes séminifères que
    se forment les spermatozoïdes.

35
La spermatogenèse
  • Spermatozoïde en microscopie électronique

36
Coupe microscopique de testicule de cobaye
montrant l'évolution des cellules de la paroi du
tube séminifère et la lumière du tube contenant
les spermatozoïdes. Grossissement X 960.
37
LEPIDIDYME
  • Les tubes séminifères sunissent à lextrêmité
    supérieure du testicule pour former lépididyme,
    long canal fin de 6 cm, dans lesquels les
    spermatozoïde terminent leur maturation.

38
(No Transcript)
39
LES CANAUX DEFERENTS
  • Au nombre de deux, ils sont le prolongement de
    lépididyme.
  • Longs de 40 cms
  • Ils se terminent par un renflement appelé
    lAMPOULE DEFERENTE et forment, avec le conduit
    excréteur des VESICULES SEMINALES, les CANAUX
    EJACULATEURS

40
LES CANAUX DEFERENTS
  • Ils participent à lacheminement des
    spermatozoïdes et les stockent .
  • Le processus total de maturation dun
    spermatozoïde est de 72 jours.

41
(No Transcript)
42
LES VESICULES SEMINALES
  • Ce sont deux réservoirs situés en arrière de la
    prostate et branché sur chaque canal déférent.
  • Leur fonction principale consiste à fournir une
    sécrétion alcaline visqueuse, constitutive du
    sperme (30).
  • Ce liquide offre une source dénergie aux
    spermatozoïdes

43
LES CANAUX EJACULATEURS
44
LA PROSTATE
  • De la taille dune châtaigne, elle est située
    juste en dessous de la vessie
  • Ce liquide est éjecté dans les canaux
    éjaculateurs durant léjaculation
  • Elle fournit 60 du sperme et contribue à
    neutraliser lacidité des fluides présents dans
    lurètre de lhomme et le vagin de la femme

45
LURETRE
46
LES GLANDES DE COWPER ou glandes bulbo urétrales
  • Dun diamètre de 3 à 4 mm, elles sont reliées à
    lurètre par un fin canal.
  • Elles sécrètent une substance alcaline ,
    protectrice des spermatozoïdes

47
(No Transcript)
About PowerShow.com