Aucun titre de diapositive - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Aucun titre de diapositive PowerPoint presentation | free to download - id: 6ddc48-NzI4N



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Aucun titre de diapositive

Description:

Title: Aucun titre de diapositive Author: damien Last modified by: Pc Created Date: 7/14/2003 11:13:16 PM Document presentation format: Affichage l' cran (4:3) – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:25
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 112
Provided by: dami1150
Learn more at: http://nutripauquet.be
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Aucun titre de diapositive


1
FORMATION EN NUTRITION DU SPORT LALIMENTATION
PRE-PER ET POST COMPETITIVE SUPPLEMENTATION
Damien PAUQUET Diététicien-Nutritionniste du
sport Licencié en Sciences Biomédicales www.nutrip
auquet.be
LILLE les 18 et 19/04/2014
2
Le programme alimentaire selon la saison...
COMPETITION
Performance
REPOS ?
ENTRAINEMENT
REPOS
REPRISE
Basse Moyenne Optimale
Excessive
Stimulation neuro-motrice
3
Le programme alimentaire selon la saison...
COMPETITION
Performance
REPOS ?
ENTRAINEMENT
REPOS
REPRISE
Basse Moyenne Optimale
Excessive
Stimulation neuro-motrice
4
Lalimentation en phase de repos DETOXINATION
  • De leau et encore de leau !!
  • Légumes et fruits en abondance (6 portions/j)
  • Glucides à IG bas
  • Fibres (aliments non raffinés)
  • Apports énergétiques maintenus (1-2 semaine(s))

5
Lalimentation en phase de repos ET PLAISIR !
  • PLAISIR (restaurants, barbecue, pizza,)
  • Prise de 1,5 à 2 kilos max
  • Viande rouge, légumineuses, laitages, alcool
    (peu)
  • Apports énergétique diminué de 20 à 30
  • Peu de féculents au souper
  • Manger moins mais de plus agréablement 

6
Le programme alimentaire selon la saison...
COMPETITION
Performance

ENTRAINEMENT
REPOS ?
REPRISE
REPOS
Basse Moyenne Optimale
Excessive
Stimulation neuro-motrice
7
Le programme alimentaire selon la saison...
COMPETITION
Performance

ENTRAINEMENT
REPOS ?
REPRISE
REPOS
Basse Moyenne Optimale
Excessive
Stimulation neuro-motrice
8
Lalimentation en phase de reprise
  • RECHARGE DES BATTERIES (glycogène)
  • Consommation de glucides aux trois repas
    principaux
  • Ré augmenter les apports protéiques ( gt 1,5
    gr/kg/j)
  • Consommation possible daliments peu digestes
  • oignon, poivrons, choux et dérivés, piments,
    lentilles,
  • petits pois, navet, céleri, radis, salsifis,
    tomates, lasagnes,
  • pizza, laits, épices,...

9
ALIMENTATION PRE-PER ET POST EFFORT
10
Bouger et digérer totalement incompatible !
ou
11
?
EFFORT 90 MIN
EFFORT gt 90 MIN
12
EFFORTS 90 MIN
13
Les 48 heures qui précèdent lépreuve
  • A éviter
  • LES  TROP  trop acide, trop fibreux, trop
    épicé, trop gras, trop sucré, trop froid / chaud,
    trop lactosé
  • LALCOOL
  • A favoriser
  • Leau, les sucres lents, les aliments digestes,

14
Aliments acidifiants ,indigestes ou
encrassants (à éviter )
  • Aliments riches en additifs (E...)
  • Aliments industrialisés / en conserve / tout
    préparés
  • Viande rouge
  • Lait de vache
  • Chocolat, barre chocolatée
  • Pâtisseries
  • Sodas et boissons trop sucrées (gt 12 )
  • Boissons glacées, crèmes glacées
  • Vinaigre, moutarde
  • Piments, poivre, épices, curry
  • Pruneau, pêche, abricots, poire
  • Tomate, aubergines, épinards, rhubarbe, asperges,
    artichauts,...

15
La veille au soir
  • PATES BLANCHES AL DENTE (double portion)
  • Poulet, saumon, jambon maigre
  • Huile dolive ou de colza
  • Eviter la tomate, les épices, les graisses, la
    viande rouge,
  • les légumes secs, la purée, les céréales
    complètes,
  • Laitage au soja et biscuits secs comme dessert
  • EAU



16
Le dernier repas
  • Le repas précédent une compétition ou un
    entraînement intensif doit être
  • Riche en glucides
  • Pauvre en matières grasses et en fibres
  • Renfermer une source de protéines
  • Pas trop volumineux
  • Agréable et familier
  • Digeste
  • Accompagné dune boisson
  • Terminé idéalement 3 heures avant le début de
    l échauffement

17
CAS PRATIQUES Compétition entre 9h et 11h
  • Si compétition à 9h
  • Collation digeste à 7h ou 8h15
  • biscottes ou pain grillé marmelade,
    Banane, Biscuits secs (Petits-Beurre), Barre
    céréalières, energy cake, Tarte au riz,...
  • Si compétition à 11h
  • PETIT-DEJEUNER COPIEUX PRIS à 7h-7h30
  • Buffet petit-déjeuner (flocons davoine,
    pain fromage, jambon, confiture, jus de fruits et
    fruits, yaourts,...)

18
CAS PRATIQUES Compétition entre 13h et
14h
  • SI COMPETITION A 14 HEURES
  • SOIT FAIRE UNE GRASSE MAT PUIS BRUNCH /
    REPAS UNIQUE ENTRE 10h et 11h
  • Buffet petit-déjeuner (pain, flocons
    davoine, fromage, jambon, confiture, jus de
    fruits et fruits, yaourts, lait de soja...)
  • OEUFS
  • CREPES
  • PAIN CRAMIQUE

19

CAS PRATIQUES Compétition entre 13h et 14h
  • SI COMPETITION A 14h
  • SOIT PRENDRE UN PETIT DEJEUNER LEGER
  • AVANT 9h
  • PUIS VERS 11h
  • PATES ou PAIN JAMBON / FROMAGE

20
CAS PRATIQUE Compétition dans laprès-midi
  • Exemple à 17h
  • PETIT-DEJEUNER HABITUEL (HORAIRE LIBRE)
  • PUIS TRIO DE PATES entre 13h et 13h30
  • Poulet, saumon, jambon, huile
    dolive
  • 1 PUDDING ALPRO ET DES NIC NAC
  • COMME DESSERT

21
CAS PRATIQUE Compétition dans la soirée
  • Exemple à 20h
  • PETIT-DEJEUNER HABITUEL (HORAIRE LIBRE)
  • PUIS REPAS CHAUD EQUILIBRE A MIDI
  • COLLATION LEGERE VERS 15h (FRUIT / YAOURT)
  • PATES ET PAIN à 17h

22
EFFORTS gt 90 MIN
23
Epreuves durant plus de 90 minutes
REGIME DISSOCIE SCANDINAVE MODIFIE
Limitation des glucides pendant 3 jours
Surcharge en glucides pendant 4 jours Aliments
DIGESTES !!
24
J-4 à J-2
DECONSEILLES
  • Règles principales
  • Glucides
  • 10 gr/kg/j
  • 600 gr/j
  • 12P/20L/68 G
  • REPOS
  • 3 litres deau
  • jus

CONSEILLES
  • Poisson et poulet
  • Autres volailles
  • Fruits de mer
  • Lait écrémé, yaourt
  • Fromage blanc maigre
  • Riz au lait, pudding,
  • Semoule de riz, flan
  • Desserts au soja
  • Riz, pâtes, PDT,
  • Légumeslégumes secs
  • Céréales, muesli
  • Pain dépice, cramique
  • Crudités diverses
  • Fruits et fruits secs
  • Sorbets et coulis
  • Confiture, miel, sirop
  • Compote de fruits
  • Viande rouge
  • Charcuteries
  • Lait entier
  • Fromages non light
  • Beurre et margarine
  • Crème glacée
  • Fruits oléagineux
  • (amandes, noisettes)
  • Frites, Chips
  • Pizza, quiches
  • Pâtisserie à la crème
  • Moka, cake
  • Frangipane, éclairs
  • Chantilly
  • Sauce chocolat

25
J-1
CONSEILLES
DECONSEILLES
  • Règles principales
  • Glucides
  • ( KCAL)
  • 10 gr/kg/j
  • 600 gr/j
  • 12p/20l/68 G
  • 1 heure décrassage
  • 3 litres deau
  • Poisson et volaille
  • Tofu, lait et laitages
  • au soja
  • Yaourts à 0
  • Fromage blanc maigre
  • Desserts au soja
  • Pain blanc
  • Riz et pâtes blancs
  • Pommes vapeur, semoule
  • Céréales, muesli lt10L
  • Pain dépice,
  • Avoine, blé
  • Confiture, sirop, miel
  • Compote de fruits
  • Banane bien mûre
  • Artichauts, Courgettes
  • Betteraves, Carottes
  • Asperges
  • Autres viandes
  • Autres sortes de lait
  • Autres yaourts
  • Légumes secs
  • Céréales complètes
  • Autres fruits
  • Crudités

26
Que boire et manger juste avant la compétition ?
  • Lingestion de 50 gr de glucides, sous forme
    liquide, juste avant lexercice, peut maintenir
    le taux de sucre dans le sang, retarder la
    fatigue et améliorer la performance.
  • Moment idéal 5 à 30 minutes avant la mise en
    mouvement (échauffement)
  • ? Commencer léchauffement juste après pour
    éviter lhypoglycémie réactionnelle
  • Faire des essais à lavance
  • Choisir des sucres à Index glycémique haut
  • LIQUIDE UNIQUEMENT

Exemples - boisson isotonique sport (3-8
) - EAU grenadine
- Jus de fruit dilué de moitié
1 pincée de sel si Tgt 25C

27
Une priorité pendant leffort Se ravitailler !
28
BOIRE IDEALEMENT 500 à 800 ml par heure
deffort EN PRATIQUE 4 à 5 gorgées toutes
les 15 à 20 minutes en alternant EAU et BOISSON
HYDRATANTE (isotonique)
ET EN PLUS UN ALIMENT SOLIDE
APRES 1 HEURE DEFFORT à CHOISIR ENTRE
DU SUCRE OU DU SALE
- fruits oléagineux - miche au jambon/fromage -
biscottes, cracottes, - TUC - Sultana salé -
Crackers de Lu - Biscuits salés - SAUCISPORTS,
- barres énergétiques - pâtes de fruits -
banane - pain dépice - gels, comprimés de
dextrose - biscuits diététiques - pâte
damande - Biscuits secs,
29
Que boire (et manger) pendant la compétition ?
  • SI lt 1 H EAU essentiellement (boisson iso et/ou
    dextrose
  • et/ou guarana, ginseng, Red
    bull ??
  • SI entre 1H et 3H eau et boisson isotonique de
    leffort
  • en ALTERNANCE
    (tous les 15-20 min)
  • SI gt 3H introduire des  solides sucrés 
    (30-40 gr / heure)
  • (barres, gels, pâtes de fruits,
    pain dépice, banane)
  • SI gt 5H (trail) introduire aussi des  solides
    salés 
  • (Tuc, Saucisports, fromage,
    potage)

30
QUELQUES CAS / EXEMPLES PRATIQUES
  • MARATHON DES SABLES
  • TRIATHLON
  • BOXE
  • TENNIS
  • TRAVAIL A PAUSES (POLICIERS)

31
  • MARARTHON DES SABLES
  • 1 ration journalière comprenant idéalement
  • - 2 repas lyophilisés ( à tester avant)
  • - 2 barres énergétiques
  • - 2 barres céréalières (14 au total)  JUSTE
    APRES LA COURSE
  • 1 barre protéinée (7 au total)  le soir comme
     dessert - Amandes (1 poignée par jour) -
    Cacahuètes ou noix de cajou (2 poignées par jour)
  • - pastilles de sodium (sel)- supradine
  • - une "gamelle" avec couvercle
  • - Poudre pour reconstituer la boisson énergétique
    (idéal 60 gr par
  • JOUR SI DSTANCE INFERIEURE A 40 KMS ET 90 SI
    DISTANCE
  • SUPERIEURE A 40 KMS 1 litre de boisson
    énergétique par jour si
  • lt 40 kms et 1,5 litre si gt 40).
  • ALTERNEZ EAU ET LA BOISSON PENDANT LA COURSE

32
(No Transcript)
33
TRIATHLON LE JOUR J A LA LOUPE
SOIT PETIT-DEJEUNER COMPLET à H-3
PAIN BLANC GRILLE
FILET DE POULET / JAMBON MAIGRE
CONFITURE YAOURT AU SOJA SOIT
PORTION DE GATOSPORT OU DE SPORTDEJ à
H-1 EAU par petites gorgées régulières entre
le(s) repas et léchauffement BOISSON HYDRATANTE
DES LECHAUFFEMENT
34
(No Transcript)
35
BOIRE IDEALEMENT 500 à 800 ml par heure
deffort EN PRATIQUE 1 GEL A LA PREMIERE
TRANSITION PUIS SUR LE VELO 4 à 5 gorgées
toutes les 15 à 20 minutes en alternant EAU et
BOISSON HYDRATANTE (isotonique) UN
ALIMENT SOLIDE PAR HEURE DE VELO a
CHOISIR PARMIS
- barres énergétiques - pâtes de fruits -
banane bien mûre - pain dépice - gels,
comprimés de dextrose - biscuits diététiques -
pâte damande - TUC - Biscuits secs, -
36
1 GEL A LA SECONDE TRANSITION PUIS PENDANT LA
COURSE A PIEDS 2 à 3 gorgées toutes les 15 à
20 minutes en alternant EAU et BOISSON
HYDRATANTE (isotonique) UN GEL
(SQUEEZY, ETIXX,) TOUS LES 5 KMS
37
Après la course, un double objectif Recharger
et détoxifier
  • Dans lheure qui suit
  • 0,5 à 1,5 l dun mélange
    de boisson énergétique
  • et deau bicarbonatée
    (Vichy, Contrex, Badoit, Vittel)
  • ? 50 gr de glucides en
    2 heures
  • PUIS EAU fruits, jus de fruit, laitages,
    barres et biscuits énergétiques
  • ? 50 gr de glucides en
    2 heures

38
BOXE
39
LE SOUPER DE LA VEILLE DU COMBAT
SI POIDS OK
  • PATES AU JAMBON OU POULET OU THON OU SAUMON
  • ALPRO SOJA
  • NIC NAC
  • EAU ET SODA


SI TROP LOURD
  • Biscottes fromage light et confiture
  • Biscuits secs
  • crudités œufs SANS FECULENTS

40
LE PETIT-DEJEUNER LE JOUR DU COMBAT
SI POIDS OK
  • PATES AU JAMBON OU POULET OU THON OU SAUMON
  • ALPRO SOJA
  • NIC NAC
  • EAU ET SODA


SI TROP LOURD
  • RIEN !!! OU QUELQUES NIC NAC
  • un peu deau maltodextrines

41
APRES LA PESEE
SI MOINS DE 2 HEURES AVANT LE COMBAT
  • YAOURT A BOIRE (SOJA)
  • BARRE CEREALIERE, PATES DE FRUITS, BARRES
    ENERGETIQUES
  • EAU ET BOISSON ISOTONIQUE DE LEFFORT


SI PLUS DE 2 HEURES AVANT LE COMBAT
  • PATES AU THON
  • SANDWICH DINDE / FROMAGE ET CONFITURE / MIEL
  • ALIMENT  PLAISIR  (CHOCOLAT / BISCUITS)

42
TENNIS
43
ALIMENTATION ET TRAVAIL A PAUSES
  • SI 6h-14h
  • Collation vers 5h30
  • Petit-déjeuner entre 8h et 10h
  • Diner tartines légumes vers 12h ou 14h30
  • Collation légère (fruits) vers 16h
  • Souper chaud

44
ALIMENTATION ET TRAVAIL A PAUSES
  • SI 14h-22h
  • Petit-déjeuner entre au lever
  • Collation entre 10h et 11h
  • Repas chaud entre 12h et 14h
  • Collation copieuse entre 16h et 17h
  • Souper chaud SANS FECULENTS

45
ALIMENTATION ET TRAVAIL A PAUSES
  • SI NUITS
  • Repas tartines ou restes au lever
  • Collation dans laprès-midi
  • Repas chaud avant de partir (tard)
  • Fruits ou barre céréalière entre 23h et 24h
  • Pain entre 03h et 04h
  • Yaourt avant de se coucher (6h)

46
A chacun sa boisson de récupération
47
COMMENT BIEN RECUPERER ?
  • 45 min après leffort PERIODE CRUCIALE
  • FENETRE
    METABOLIQUE
  • LIQUIDE SUCRE (boisson énergétique)
  • EAU BICARBONATEE ( ANTI-ACIDE)
  • PROTEINES (laitage) ( BCAA)
  • GLUCIDES fruit, barre céréalière, biscuit sec
  • REPAS COMPLET féculents, volaille/poisson /
    légumes, compote / sorbet

lt 45 min
48
Aliments, compléments, suppléments, médicaments,
dopants, A boire et à manger !
49
Compléments alimentaires/nutritionnels
  • Apport nutritionnel en réponse à un besoin
    physiologique
  • Part dun bon sentiment
  • But compenser une - insuffisance dapports (lt
    77 des ANC)
  • - perte
    accrue
  • Symptômes signes biologiques (état de
    déficience)
  • signes physiques
    (état de carence)
  • Problème dindicateurs et de marqueurs

50
Suppléments alimentaires/nutritionnels
  • Apport nutritionnel au-delà des Apports
    nutritionnels conseillés pour une population
    donnée
  • Pas détat de carence ni déficience
  • But Prévenir ou soulager certains problèmes

51
AIDE ERGOGENE
  • Toutes les substances, méthodes ou techniques
    qui améliorent la performance (mentale / physique)

SOUTIEN NUTRITIONNEL
52
Soutien nutritionnel
complémentation
Source G.PERES, revu par Pauquet (2007)
53
Intérêt dun soutien nutritionnel chez le sportif
?
54
  • 3 niveaux de définition du besoin
  • Eviter les états de carence (approche clinique)
  • Assurer des réserves maximales (approche
    métabolique)
  • Permettre un fonctionnement optimal (approche
    fonctionnelle)

55
Situations pour lesquelles un soutien
nutritionnel est généralement envisagé
  • Sports intenses Vitamines B, fer,
    anti-oxydants
  • Habitudes alimentaires erratiques
  • Femmes enceintes (vit B9)
  • Apports énergétiques lt 2000 kcal / jour
  • Végétarien ou végétalien (vit B12)
  • Repas fréquents à lextérieur ou au fast food
  • Anémie (Fer, B9, B12, Vitamine C, omega-3)
  • Intolérance ou allergie à un aliment
  • Fumeur ou buveur (vitamine C)
  • Maladie ou convalescence

56
Les sportifs sont-ils à risque de carences ?
  • 1ère question
  • Qu'est-ce qu'un sportif ?
  • "Sportifs et sujets à activité physique intense"
  • 2ème question
  • Besoin du sportif gt besoin du sédentaire ?

57
Lœuf et la poule
SPORT
SOUTIEN NUTRITIONNEL
58
1ère approche
  • SPORT
  • ? ? Besoin ?

2ème approche
SOUTIEN NUTRITIONNEL ? ? performance ? ? Effets
adaptogènes ?
59
EXPERIENCES (Guilland et al, belko et al,)
  • 1. Comparaison Apport / Statut vitaminique
    biochimique
  • Population sportive
  • Population non sportive
  • 2. Augmentation de la charge de travail avec
    apport vitaminique constant
  • ? Altération du statut ?
  • 3. Effets dune subcarence en vitamine B et C sur
    les performances physiques et mentales des
    sportifs

60
OBSERVATIONS
  • Apports plus élevés chez les sportifs.
  • Malgré apports plus élevés, risque plus grand de
    déficience.
  • Déficience baisse de la
    performance
  • Besoins en vitamines hydrosolubles plus élevés
  • Correction du statut moins bonne chez les
    sportifs que chez les sédentaires.

61
(No Transcript)
62
(No Transcript)
63
Limites dun soutien nutritionnel
  • Absence deffet (inutile)
  • Coûteux
  • Risques de dépendance (physio / psycho)
  • Risques pour la santé
  • Test anti-dopage positif

64
Risques pour la santé
  • Interactions, carences, déséquilibres
  • Surchage hépatique et rénale
  • Nausée, modifications de la peau, effet
    tératogène (vit A)
  • Etourdissements, fourmillements, instabilité
    (vit B6)
  • Hausse de la tension artérielle (vit D, caféine)
  • Constipation, ballonnements (Fer)
  • Rétention hydro-sodée (créatine)
  • Déshydratation, hypo-tension (poudre de
    protéines)
  • Selles molles et grasses (carnitine)
  • Fausses couches, arthrose (caféine)

65
Risque de tests positifs !!
66
Les ergogènes peuvent trahir les athlètes !!
  • Origine douteuse
  • Libre circulation aux USA (internet)
  • Nouveaux produits nouvelles anomalies
  •  Vieux  produits interdits nouveau nom

67
Etude (2002, Lausanne)
  • 634 compléments analysés
  • 91 achetés en magasin ou via Internet
  • 9 obtenus auprès des fabricants
  • 215 fournisseurs
  • 13 pays
  • 94 échantillons positifs (14,8 )
  • Précurseurs de testostérone et/ou Nandrolone
  • 66 échantillons à la limite des seuils de
    tolérance (substances non mentionnées sur
    létiquette)

68
(No Transcript)
69
Comment faire en pratique ?
Fatigue (physique, mentale, musculaire)
objectif en vue (3 à 6 mois avant)
PRISE DE SANG ( urine, selles)
12 questions
Si carence
COMPLEMENTATION
SUPPLEMENTATION
AMA AIS
70
Australian Sport Institute (AIS)
AIS Sports Nutrition - AIS Sports Supplement
Program
AIS Sports Nutrition Our team Our role Careers Fact Sheets Recipes Resources Research Supplements Overview Classification Provision Resources Policies Links Sponsors Travel QA Links Nutrition home SSSM home          Unable to access these documents? More information about PDF is available.
  • AIS Supplement Group Classification
  • In the AIS Sports Supplement Program, supplements
    are classified into four groups according to
    their effectiveness and safety.
  • Group A - supported for use by athletes
  • Group B - considered for provision to AIS
    athletes only under a research protocol
  • Group C - no proven beneficial effects
  • Group D - should not be used by AIS athletes
  • AIS Supplement Group Classification
  • In the AIS Sports Supplement Program supplements
    are classified into four groups according to
    their effectiveness and safety.
  • Group A - supported for use by athletes
  • Group B - considered for provision to AIS
    athletes only under a research protocol
  • Group C - no proven beneficial effects
  • Group D - should not be used by AIS athletes

71
Zoom sur quelques ergogènes
72
MOTIFS DE CONSULTATIONS
  • Perte de poids
  • Perte de masse graisseuse
  • Silhouette
  • Raisons médicales (DIAB, HTA, CHOL,)
  • Intolérances et allergies alimentaires
  • Sportifs
  • Crampes, tendinites, RGO,
  • Prise de masse maigre
  • Fatigue

73
ETES-VOUS FATIGUES ?
  • 88 DES PATIENTS REPONDENT
  • OUI !!

74
QUELS TYPES DE FATIGUES ?
  • FATIGUE GENERALE
  • FATIGUE MENTALE
  • FATIGUE MUSCULAIRE
  • FATIGUE DIGESTIVE

75
Etapes préliminaires
  • Biologie sanguine complète
  • 2. Rééquilibrage alimentaire
  • (Chrono-nutrition, Fruits et légumes,
    équilibre acide-base, hydratation, rapport
    glucides IG bas / IG haut )
  • VOIR COURS DHIER
  • 3. Activités physiques
  • 4. Gestion du stress

76
QUELS TYPES DE FATIGUES ?
  • FATIGUE GENERALE
  • FATIGUE MENTALE
  • FATIGUE MUSCULAIRE
  • FATIGUE DIGESTIVE

Multi-vit Q10 Probiotiques
Magnésium Omega-3
Magnésium Pure BCAA
Probiotiques draineurs
77
PROBIOTIQUES
  • Rôle clé de la flore intestinale dans le bon
    fonctionnement du système immunitaire
  • 75 de notre système immunitaire se trouve dans
    les intestins (plaque de Peyer au niveau de la
    bordure en brosse)
  • Notre système digestif contient des milliards de
    bactéries continuellement renouvelées
  • Intestin  deuxième cerveau du corps 
  • Voir carte chinoise du colon

78
(No Transcript)
79
(No Transcript)
80
Loriginal by twin-life Probiotiques(60 et 120
gélules)
81
PROBIOTIQUES BY TWIN-LIFE
  • Une très grande partie des ferments
    (probiotiques) sur le marché sont dorigine
    animale ! (laitière).
  • Les bactéries / probiotiques by Twin-life sont
    naturellement présentes dans la flore intestinale
    humaine.
  • gtgt Naturellement adaptées et parfaitement
    tolérées.
  • Les Bactéries HUMAN SPECIFIC saccrochent à la
    muqueuse intestinale ce qui permet de coloniser
    en 24h la sphère ORL
  • Les souches utilisées résistent à lacide
    gastrique et à la bile.

82
PROBIOTIQUES BY TWIN-LIFE
  • Ces probiotiques sont
  •  human-specific 
  • Sans conservateur
  • Sans amidon
  • Des bactéries mésophiles (activent à 37C)
  • Stables (pas de conservation frigo)
  • Actifs à un Ph 4
  • Traçabilité totale sur lorigine des souches
  • Date de péremption de plus de 2 ans

83
40 milliards (4x10E9 cfu/g) de bactéries Human
Spécific
  • Lactobacillus casei (renforce le système
    immunitaire via production

  • dinterleukin 1 et 6)
  • L-acidophilus (Diarrhée, colon irritable,
    absorption de calcium)
  • S. thermophilus (contrôle la diarrhée, gaz et
    ballonnements,
  • producteur
    dinterleukin 2 et 6)
  • Lactobacillus Gasseri (contrôle diarrhée, gaz et
    ballonnements,

  • producteur dinterleukin 2 et 6)
  • Bifidobacterium Longum (Améliore le transit,
    renforce les défenses naturelles, améliore la
    microflore intestinale chez les personnes âgées,
    favorise l absorption du calcium , réduits les
    allergies)

84
DRAINEUR DETOX PLUS
  • Rôles
  • Composé de plusieurs substances végétales aux
    vertus purgatives et diurétiques (dont la vigne
    rouge, artichaut et pissenlit), le DETOX PLUS
    favorisera l'élimination des  toxines  ,
    impuretés, acides, déchets et eau accumulés en
    excès dans lorganisme.
  • DETOX PLUS favorisera également une bonne
    circulation et un transit optimal raffermissant
    ainsi le ventre.
  • DRAINAGE HEPATIQUE

85
LA VIGNE ROUGE
  • La vigne Rouge est une plante grimpante très
    ancienne dont les feuilles contiennent divers
    actifs lui permettant une réelle activité dans
    les insuffisances veineuses. Les pépins de son
    fruit, le raisin, ont eux
  • aussi une action non négligeable, puisquil
    sagit de puissants antioxydants.
  • Les suppléments de la Vigne Rouge sont
    principalement destinés à traiter l'insuffisance
    veineuse et à soulager les jambes lourdes.
  • Les constituants principaux des feuilles de vigne
    rouge sont
  • - Anthocyanes ou anthocyanidines (action
    veinotonique)
  • - Flavonoïdes (quercétine gtgt antioxydant)
  • - Proanthocyanes ou proanthocyanidines
    (antioxydants)
  • - Acides-phénols
  • - Tanins (astringents).

86
LARTICHAUT
  • De part ses effets bénéfiques sur le foie,
    lartichaut est traditionnellement employé dans
    le traitement des troubles de la digestion et des
    dysfonctionnements hépatobiliaires.
  • Lartichaut est
  • - Cholérétique (stimule la formation et la
    sécrétion de la bile)
  • - Amphocholérétique il régule la
    sécrétion biliaire
  • - Diurétique
  • - Antirhumatismal
  • - Protecteur et régénérateur de la cellule
    hépatique
  • - Hypocholestérolémiant
  • - Hypotriglycéridémiant
  • - Cardioprotecteur
  • - Antioxydant

87
Le PISSENLIT
  • Le pissenlit contient de la provitamine A, de la
    vitamine C.
  • Sa teneur en minéraux est supérieure à celles des
    autres légumes.
  • Ses fibres sont utiles contre la constipation et
    fortement diurétique,
  • Le pissenlit nettoie les reins, le système
    urinaire et le foie.
  • Il stimule la sécrétion biliaire

88
MAGNESIUM  CEREBRAL 
  • Magnesium by twin-life est une formulation de
    magnésium complète, à utiliser en cas de
    situations de stress, de fatigue et/ou de
    faiblesse musclaire (crampes)
  • Propriétés
  • - Le CITRATE de Magnésium et la Vitamine B6
    contribuent à réduire
  • la fatigue.
  • - Association synergique avec la L-taurine
    et la vitamine B12 pour
  • optimiser léquilibre nerveux
  • - Le Magnésium participe également au
    fonctionnement normal du
  • système nerveux et des muscles.
  • - Une carence en magnésium peut induire de
    la fatigue, du stress et des
  • crampes musculaires.

89
MAGNESIUM  CEREBRAL 
  • Le Magnésium by Twin-life contribue
  • - à réduire la fatigue
  • - au fonctionnement optimal du système
    nerveux
  • - au métabolisme énergétique
  • - à une fonction musculaire adéquate
  • - à des fonctions psychologiques
  • - au maintien dune ossature et une
    dentition normales

90
OMEGA-3
  • A la mode partout dans le monde, les Oméga-3 sont
    des acides
  • gras essentiels. Ils sont dits
     essentiels  parce que l'organisme en a
  • besoin pour fonctionner mais il ne peut pas
    les synthétiser.
  • Ils doivent donc être apportés par l'alimentation
    (saumon, thon, sardines, harengs, huile de
    colza,)
  • Or ils sont trop rarement présents dans nos
    assiettes!
  • De nombreuses études confirment les importants
    bénéfices
  • attribués aux Oméga-3, et leur confèrent
    diverses vertus.

91
OMEGA-3
  • Oméga 3 by Twin-Life est une huile de poisson
    stable à hautes
  • concentrations d'EPA et de DHA.
  • Ces acides gras essentiels sont présents sous la
    forme telle qu'ils se présentent naturellement

92
OMEGA-3
  • Des études scientifiques démontrent qu'une
    huile de poisson stable
  • et pure riche en acides gras oméga-3
  • Optimise la circulation sanguine
  • Renforce l'immunité et entretient la peau, les
    articulations et les
  • intestins
  • Contribue au bien-être émotionnel et physique
    (mémoire, concentration, gestion du stress,
    équilibre émotionnel)
  • Régule la tension artérielle
  • Augmente le HDL-CHOLESTEROL
  • Diminue les Triglycérides
  • Rôle sur limmunité et linflammation

93
Multi-vit Q10
  • Multivit-Q10 contribue à combattre les signes de
    fatigue passagère
  • associés à une diminution des facultés
    intellectuelles, de la vitalité,
  • de la concentration et de la mémoire.
  • Il est également important pour soutenir le bon
    fonctionnement du coeur et des muscles et est
    parallèlement indiqué en présence de besoins
    nutritionnels additionnels ainsi que pour aider à
    couvrir les apports en vitamines.

94
Multi-vit Q10
  • Multivit-Q10 aidera à
  • - Renforcer les vaisseaux sanguins
  • - En cas de manque dénergie et/ou manque de
    vitalité
  • - Pour les sportifs (performances
    dendurance, gros efforts)
  • - Mieux supporter un  travail lourd 
  • - Améliorer létat de la gencive

95
Pure BCAA
  • Les BCAA sont les acides aminés à chaînes
    ramifiées
  • Avant leffort ils préservent le tissu
    musculaire et
  • apportent de lénergie
  • Après leffort ils accélèrent la réparation des
    tissus
  • musculaires et rendent positive la balance
    nitrogénique.

96
Pure BCAA
  • Objectifs du produit
  • Diminution de la sensation de fatigue
  • Réparation des lésions musculaires
  • Permet l'enchaînement d'entraînements intenses
  • Avantages produit
  • Eviter les effets du catabolisme
  • Accélération de la synthèse protéique après
    l'effort
  • Les comprimés s'emportent et se dosent facilement.

97
Pure BCAA
  • Composition (pour 4 gélules)
  • L-Leucine (1000mg)
  • L-Valine (720mg),
  • L-Isoleucine (600mg),
  • Vitamine B6,Vitamine B12.

98
Le ginseng
  • Plante herbacée vivace ( taille entre 30 et
    80cm)
  • COMPOSITION
  • eau, glucides (ginsenosides hétérosides),
    lipides, protéines (arginine ), aluminium,
    arsenic, cobalt, cuivre, fer, manganèse,
    phosphore, potassium, silice, vanadium, vitamines
    B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3-PP, B5, B6,
    B8-H, B9, B12, C, E, enzymes (amylase, invertase
    et phénolase), choline, panacène, oestrogènes,
    phytostérols, bases d'acides nucléiques et
    nucléosides, saponines, ginsénosides, essences,
    stérols.
  • ROLES
  • REVITALISANT et DYNAMISANT FORTIFIANT
    (ANTI-STRESS). STIMULANT et TONIFIANT GENERAL
    (physique, intellectuel, nerveux, cardiaque,
    pulmonaire, psychiques et sexuel
  • RÉÉQUILIBRANT et RÉGULATEUR métabolique

99
La spiruline
  • Elément nutritif le plus riche de la terre
    (aliment parfait de la nature)
  • Algue bleue microscopique vivant en eau douce
    (Tchad, Mexique)
  • 70 de protéines ( 2 X soja ou la levure de
    bière et 3 X VVPO).
  • Taux d'assimilation des protéines excellent
    (protéases)
  • 9 acides aminés essentiels dans proportions
    parfaites
  • Bonne source de provitamine A, vitamines du
    groupe B (2 fois plus de vitamines B12 que le
    foie cru), vitamine E, acides gras insaturés,
    nombreux minéraux et oligo-éléments fer (45
    fois plus que dans les épinards), calcium,
    phosphore, magnésium, potassium, sodium, cuivre,
    zinc, manganèse et aussi de la chlorophylle.
  • ROLES
  • Fortifiant
  • Tonus/vitalité
  • Protection cellulaire active (antioxydant)

100
Le Tribulus terrestris
  • Plante d'origine indienne appartenant à la
    famille des zygophyllacae
  • Effet stimulant sur le système immunitaire,
    ainsi que sur le système sexuel et de
    reproduction.
  • ROLES
  • Stimule le système immunitaire
  • Réduction des symptômes pré et post
    ménopausiques (oestradiol )
  • Augmentation du nombre de spermatozoïdes
  • Augmentation de 50 du taux de testostérone
  • Excellent tonique du foie
  • Favorise la transformation du cholestérol et des
    graisses en énergie
  • Récupération plus rapide après un effort
    musculaire (synthèse protéique)

101
La Caféine
  • Alcaloïde naturellement présent dans le café,
    thé, le cacao, la guarana
  • Ajoutée dans de nombreuses boissons (cola,
    boissons énergisantes)
  • ROLES
  • Éveil
  • Amélioration de la mémoire
  • Diminution de la fatigue centrale
  • Légère mobilisation des triglycérides
  • Peu (pas) deffets sur la performance physique

102
La Taurine
  • La taurine est un dérivé de la cystéine ( AA
    souffré)
  • SOUFFRE maintient de la structure protéique,
    de lactivité enzymatique, et du métabolisme
    énergétique
  • PRINCIPAUX ROLES
  • Accélère la récupération dune fatigue
    musculaire
  • Conserve la puissance musculaire durant leffort
  • Stimule les défenses immunitaires
  • Prévient les crises dépilepsie, convulsions,
    anxiété, frénésie
  • Diminue les changements physiologiques attribués
    au vieillissement
  • Facilite lélimination des radicaux libres déjà
    neutralisés
  • Protége le cerveau des dommages induits par
    lalcool (la déshydratation)
  • Favoriser lutilisation physiologique du Ca, K,
    Mg

103
La glutamine
  • Glutamine acide aminé le plus abondant dans le
    sang et les muscles
  • Synthétisée par lorganisme SAUF en cas de
    stress physiologiques
  • ROLES
  • Synthèse des protéines
  • Protection immunitaire
  • Maintien de l'intégrité de la paroi intestinale
  • Equilibre acido-basique de l'organisme.

104
La créatine
  • Acide aminé non essentiel
  • Sources alimentaires viande, volaille et
    poisson (5 gr/kg)
  • Synthèse endogène dans les reins, le foie et
    le pancréas (1 à 2 gr/j)
  • La créatine du commerce est un dérivé
    synthétique résultant d'une réaction chimique
    entre la sarcosine de sodium et le cyanamide.
  • Autres nutriments souvent associés pour majorer
    ses effets  glucose, protéines, vitamines,
    minéraux, ARN (acide ribonucléique), glutamine,
    taurine, b-hydroxy-b-méthylbutyrate (HMB),
    µ-céto-glurate ou certains extraits de plantes.
  •  
  • ROLES renouvellement de l'ATP, augmentation
    du volume musculaire
  • et du poids corporel (rétention
    d'eau)

105
Les omega-3
  • Acides gras dits "essentiels"
  • Point de départ des eicosanoïdes
    ("superhormones )
  • ROLES
  • Propriétés anti-inflammatoires et
    anti-agrégation plaquettaire
  • Bienfaits sur le coeur, les articulations, la
    peau, etc.
  • Croissance et développement cérébral
  • Neurotransmission fonctions cérébrales
    réceptrices.
  • Renforce le système immunitaire

106
La carnitine
  • Transport des acides gras vers la mitochondrie
  • Sources alimentaires produits dorigine
    animale
  • (max 100
    mg pour 100 g de viande rouge)
  • ROLES
  • Niveau optimal dénergie cellulaire
  • Contribue à réduire le niveau des triglycérides
    dans le sang.
  • Prévention de certaines maladies
    cardio-vasculaires (arythmie cardiaque)
  • Perte de poids si supplémentation couplée à un
    régime pauvre en glucides.
  • Amélioration des performances sportives en
    endurance
  • Supplémentation (végétarien) l-carnitine
    (tartrate) et non acétyl l-carnitine

107
Le CLA
  • Lacide linoléique conjugué (CLA) stimule
    lactivité de lenzyme qui permet lutilisation
    des graisses par les cellules musculaires et
    inhibe celle des enzymes qui favorisent le dépôt
    des graisses
  • Source la viande et les produits laitiers.
  • Supplémentation 4 gr/jour
  • ROLES
  • Réduction de la quantité totale de graisse
    stockée
  • Réduction du périmètre abdominal (graisse
    viscérale)
  • Accroissement de la masse musculaire

108
LHMB
  • Le HMB (B-hydroxy-méthylbutyrate) intervient
    dans la (re)formation dATP
  • ROLES
  • Anti-catabolique (récupération) de 500 mg à 1
    gr/j
  • Favorise la performance (effort  explosif )
    de 1 à 3 gr/j
  • Anabolisme ( jusquà 900 gr par mois pour les
    débutants) gt 3 gr/j
  • Gain de force
  • REM goût amer gtgt mélanger à des boissons

109
Suppléments protéiques
  • Minimum 0,8 à 1 gr/kg/j
  • Idéal (sportif) 1,4 à 1,7 gr/kg/j
  • MAX 2,5 gr/kg/j
  • Récupération 30 à 40 gr dans les 30 min post
    exercice
  • Entretien musculaire 30 à 40 gr le matin au
    déjeuner
  • Prise de masse 2 X 30 à 40 gr (avant et après)
  • glucides

!! Qualité des protéines !!
110
Conclusions (1/2)
  • Si carence complémentation
  • Si pas de carence utilité ? (12 questions
    préalables)
  • Rapport bénéfices / risques
  • Complémentation mieux que Supplémentation
  • Doses physiologiques
  • Contrôle lors de la production (cfr médicaments
    !!)

111
Conclusions (2/2)
  • Aucun intérêt à supplémenter pour améliorer la
    performance
  • !! Automédication de voisinage !!
  • Souvent une façon de se rassurer (effet placebo)
  • PRIORITE alimentation équilibrée, variée,
    adaptée
  • Besoins accrus si activité physique intense
About PowerShow.com