Le contr - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Le contr PowerPoint presentation | free to download - id: 64e2ad-ODFjZ



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Le contr

Description:

Le contr le en cours de formation C.C.F. Pr sentation Plan de la pr sentation La mise en uvre Les acteurs Les effets du CCF Le contr le en cours de formation La ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:0
Avg rating:3.0/5.0
Date added: 15 March 2020
Slides: 26
Provided by: Rectorat1
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Le contr


1
Le contrôle en cours de formation
  • C.C.F.
  • Présentation

2
Plan de la présentation
  • La mise en œuvre
  • Les acteurs
  • Les effets du CCF

3
Le contrôle en cours de formation
  • La mise en oeuvre

4
Le CCF les textes
  • La définition du contrôle en cours de formation
    découle de textes multiples 
  • - divers arrêtés de 1990 à 1993, sur le CCF et la
    formation en entreprise au baccalauréat
    professionnel 
  • - arrêté du 29 juillet 1992, portant sur les
    modalités dorganisation et de prise en compte
    des épreuves en CCF pour la délivrance des BEP et
    CAP 
  • - règlement général des baccalauréats
    professionnels (décret 95-663 du 9 mai 1995,
    modifié par le décret 96-841 du 23 septembre
    1996) 
  • - note de service 97-077 du 18 mars 1997 relative
    à la mise en œuvre du CCF au brevet de technicien
    supérieur, au baccalauréat professionnel et au
    brevet professionnel 
  • - référentiels de certification des différents
    diplômes concernés 
  • - arrêtés de spécialité de chaque baccalauréat
    professionnel 
  • - textes de cadrage des corps dinspection
    concernés (inspection territoriale et inspection
    générale).
  • - textes concernant, notamment, les
    habilitations des CFA

5
Le CCF caractéristiques
  • Le CCF est une évaluation qui contribue à la
    certification
  • Le CCF consiste à remplacer une épreuve
    ponctuelle terminale pour lobtention du diplôme,
    par une ou plusieurs situations dévaluation
    certificatives conçues par les formateurs,
    tuteurs, et ce, dans la continuité du processus
    de formation.
  • La définition dune épreuve sous forme de CCF a
    pour objectif lévaluation, à laide de sondages
    probants, non exhaustifs, des mêmes compétences
    terminales que celles de lépreuve sous forme
    ponctuelle.

6
Le CCF caractéristiques (suite)
  • Lévaluation par CCF, tant dans ses aspects
    dorganisation que de vérification des
    acquis, est de la responsabilité
    des formateurs sous le contrôle des corps
    dinspection.
  • Les évaluations sont étalées dans le temps
    durant la deuxième moitié de la formation pour
    les CAP (étalement des épreuves mais aussi
    étalement possible des passations des candidats).
  • Lensemble des situations donne lieu à une note
    correspondant à une épreuve ou à une unité.
    Cette note est proposée par léquipe pédagogique
    au jury qui reste seul compétent pour arrêter la
    note finale.

7
Le CCF mise en oeuvre
  • Les arrêtés portant création de chaque diplôme
    laissent une grande initiative aux formateurs
    afin de tenir compte de la progression de la
    formation et des contraintes spécifiques .
  • Il sagit de privilégier les temps durant
    lesquels lapprenant réunit les conditions dune
    réussite aux travaux proposés, doù des
    passations qui ne concernent pas nécessairement
    tous les apprenants en même temps et qui peuvent
    sétaler sur plusieurs semaines.
  • Il y a lieu de choisir les formes
    organisationnelles propres à favoriser au mieux
    lintégration de ces phases dévaluation dans le
    temps global de formation.

8
Le CCF outils utilisés
  • Les outils dévaluation sont à construire par le
    formateur en association avec des professionnels
  • Élaboration de la situation dévaluation
  • Définition des critères propres aux activités
  • Evaluation des candidats

9
Le CCF harmonisation et suivi
  • Lacte dévaluation est guidé par diverses
    instructions
  • règlement dexamen
  • préconisations du corps dinspection
  • (consignes académiques)
  • Les échanges entre formateurs doivent contribuer
    à lharmonisation des pratiques

10
Le contrôle en cours de formation
  • Les acteurs

11
Les acteurs
  • Les élèves, stagiaires
  • Le(s) formateurs(s) de la discipline
  • Le(s) tuteur(s)
  • Léquipe administrative
  • Linspecteur de léducation nationale
  • Le jury

12
Les élèves, stagiaires
  • Ils ont connaissance du projet dévaluation qui
    les concerne (date, lieu, contenu, forme)

13
Le(s) formateur(s)
  • Il(s) intervien(nen)t pour
  • la conduite de la formation
  • la conception des situations dévaluation
  • le choix des dates
  • le déroulement des situations dévaluation
  • les propositions de notes à destination du jury
    ainsi que la tenue à disposition des documents
    supports de lévaluation

14
Le(s) tuteur(s)
  • Ils font partie intégrante de léquipe de
    formation, ils prennent leur part au niveau
  • de la formation en milieu professionnel
  • des évaluations conduites en établissement et en
    milieux professionnels
  • des propositions de notes établies conjointement
    avec les formateurs à destination du jury

15
Léquipe administrative
  • Le chef détablissement, le chef de travaux, le
    Président de GRETA et le CFC jouent un rôle
    important au niveau organisationnel
  • aménagements éventuels de lemploi du temps
  • mise à disposition des ressources (personnels et
    équipements)
  • archivage des supports (pendant un minimum dune
    année et un jour)

16
Linspecteur de léducation nationale
  • Il conseille, forme, veille à la qualité des
    situations dévaluation, au bon déroulement des
    passations ainsi quà leur conformité au
    règlement dexamen
  • Lévaluation par CCF, dans ses aspects
    dorganisation et de vérification des acquis est
    de la responsabilité des formateurs sous le
    contrôle du corps dinspection (ce contrôle peut
    avoir lieu a posteriori)
  • Chaque IEN impulse, dans la spécialité dont il a
    la responsabilité, des règles de fonctionnement
    qui visent une harmonisation des pratiques et une
    équité des évaluations

17
Le jury de délibération
  • Le jury est souverain pour arrêter la note
    finale. Il importe donc que les éléments sur
    lesquels se fondent lévaluation soient mis à sa
    disposition.
  • Le Président de jury (Conseiller de
    lenseignement technologique) a un rôle important
    au niveau de la décision finale.
  • Recommandations
  • - la proposition de note doit être argumentée
    (grille de notation). Les notes ne sont pas
    communiquées au candidat jusquà la proclamation
    officielle des résultats
  • - les différentes informations fournies doivent
    permettre au jury de sassurer de la pertinence
    et de la validité des situations proposées

18
Le contrôle en cours de formation
  • Les effets du CCF

19
Les effets du CCF
  • sur le diplôme
  • sur la formation
  • sur les pratiques de formation et dévaluation en
    entreprise
  • sur le comportement des stagiaires
  • par rapport aux modes dévaluation antérieurs
    (contrôle ponctuel, contrôle continu)

20
Les effets sur le diplôme
  • Le CCF place le candidat en situation de
    réussite. Pourquoi ?
  • le CCF sinscrit dans la continuité de la
    formation
  • le CCF réduit linquiétude liée à lexamen en
    raison de la multiplicité des situations
    dévaluation

21
Les effets sur la formation
  • Les incidences se retrouvent au niveau
  • des objectifs de formation tant en établissement
    quen milieu professionnel
  • de lorganisation de la formation, (notamment
    pour respecter les calendriers officiels)
  • de lintelligence des progressions
  • de la construction des outils pédagogiques

22
Les effets sur le comportement des candidat
  • Le principal bénéfice réside dans la définition
    des objectifs de formation et dévaluation
  • Parmi les effets escomptés, laccroissement
  • de lattention
  • de la motivation
  • de lefficacité pédagogique
  • de lassiduité

23
Les effets induits par le CCF
  • Les contraintes
  • difficulté de cumuler le rôle de formateur
    et la responsabilité de
    certificateur
  • difficulté de gérer la relation avec lapprenant
    dans le cadre de la certification
  • la gestion du CCF occasionne un travail
    conséquent notamment lors de la mise en place,
    une organisation rigoureuse et planifiée, une
    prise de responsabilité

24
Les effets induits du CCF
  • Les avantages
  • meilleure cohérence entre formation et
    évaluation, lévaluation a lieu au moment
    opportun
  • amélioration de la qualité des relations
    interpersonnelles sur la base de contrats
    partagés
  • intégration du processus dévaluation dans la
    continuité du processus de formation
  • atténuation du stress
  • professionnalisation plus grande des supports
    dévaluation
  • évaluation de compétences liées à la
    communication

25
F I N
About PowerShow.com