La gestion des stocks dans un contexte de demande ind - PowerPoint PPT Presentation

1 / 83
About This Presentation
Title:

La gestion des stocks dans un contexte de demande ind

Description:

La gestion des stocks dans un contexte de demande ind pendante Cours #5 et 6 Qu est-ce qu un stock ? C est une quantit d articles (produits finis ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:955
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 84
Provided by: UQTRC1
Category:

less

Transcript and Presenter's Notes

Title: La gestion des stocks dans un contexte de demande ind


1
La gestion des stocks dans un contexte de demande
indépendante
  • Cours 5 et 6

2
Quest-ce quun stock ?
  • Cest une quantité darticles (produits finis,
    composants, matières premières, pièces) gardée en
    réserve pour un usage ultérieur.

3
Deux types de demande
  • Demande indépendante demande pour les produits
    finis ou les pièces de rechange.
  • Demande dépendante demande découlant dune
    décision de lentreprise.

4
Pourquoi accumule-t-on des stocks?
  • Parce que ce nest pas pratique dacheter une
    unité à la fois permet de répartir les coûts
    fixes et/ou de bénéficier déconomies déchelle
    (stock de roulement ou stocks cycliques).
  • Pour se protéger contre lincertitude de la
    demande et du délai de livraison et ainsi éviter
    les pénuries (stock de sécurité).

5
Pourquoi accumule-t-on des stocks?
  • Pour niveler la production ou pour se prémunir
    contre la dépendance trop étroite entre des
    opérations successives ou vis-à-vis dun
    fournisseur qui nest pas trop fiable.
  • Pour se protéger dune augmentation anticipée des
    coûts ou dune capacité de production
    insuffisante pour certains mois à venir (grèves,
    variations saisonnières, etc.)

6
Pourquoi accumule-t-on des stocks?
  • Parce que ce nest pas pratique de livrer une
    unité à la fois (stock de transit ou damorçage)
    jouent un rôle damorçage du système de
    production dans le transport nécessaire des
    matières premières.

7
Quelles questions se pose-t-on en gestion des
stocks ?
  • 1) Quelle quantité commander ?
  • 2) Quel est lintervalle de temps entre les
    commandes ?
  • 3) Quel devrait être le stock de sécurité ?
  • 4) Quels sont les coûts ?

8
Qui gère les stocks ?
  • Le gestionnaire du système dapprovisionnement
    pour lacquisition des intrants.
  • Le responsable de la planification et du contrôle
    de la production pour les produits finis.
  • Le responsable des opérations.

9
Les stocks dans lentreprise de service
  • Les services ne sont pas stockables.
  • Par contre, les entreprises de service
    entreposent des fournitures ou autres articles
  • ex restaurant gt nourriture
  • hôpital gt médicament

10
Les stocks dans lentreprise de service
  • Pour satisfaire les clients, la capacité de
    production dune entreprise de service doit être
    égale à la demande maximale devant être comblée.
  • capacité º stocks de produits finis dans
    lentreprise manufacturière.

11
Les stocks dans lentreprise de service
  • Les mêmes principes sappliquent dans le secteur
    des services en ce qui concerne la gestion des
    stocks.

12
Que peut-on faire pour réduire les stocks?
  • Vérifier les types darticles en stocks
    homogénéité.
  • Pour chacun, déterminer de quelle quantité
    réduire.
  • Vérifier régulièrement lutilité de certains
    stocks.

13
Nature et objectifs de la gestion des stocks
  • Premier objectif
  • Éviter les pénuries tout en offrant un bon
    service.
  • Second objectif
  • Réduction des coûts.

14
Pour atteindre ces objectifs, il faut
  • Trouver un équilibre entre les coûts entraînés
    par les stocks et les coûts de pénurie difficile
    à atteindre.
  • Faire larbitrage entre latteinte dun haut
    niveau de service déjà fixé et la réduction du
    coût de gestion des stocks.
  • Établir un équilibre entre le coût de stockage et
    le coût de commande ou de mise en route.

15
Méthode ABC danalyse des stocks
  • Idée de base
  • - classer les articles par ordre dimportance.
  • - accorder plus dattention aux articles
    importants.

16
Critères dimportance
  • Volume annuel de vente en dun article.
  • Coût unitaire.
  • Rareté des matières premières utilisées dans la
    fabrication de larticle.
  • Disponibilité des ressources, main-dœuvre et
    facilités pour produire un article.

17
Critères dimportance
  • Délai de livraison.
  • Besoins en espace dentreposage.
  • Risque de vol, durée de vie.
  • Coût de rupture.
  • Changements technologiques fréquents.

18
Catégories darticles
  • Les articles sont, en général, classés en 3
    catégories A, B, et C mais il peut y en avoir
    plus.
  • A est la classe la plus importante
  • B est la 2ième plus importante
  • C est la dernière

19
De façon générale
  • A
  • 5 à 10 des articles.
  • 50 et du volume annuel en .
  • Évaluation fréquente des prévisions et des
    méthodes de prévision.
  • Comptage fréquent des stocks avec contrôle serré
    sur lexactitude.

20
De façon générale
  • A
  • Mise à jour journalière des livres.
  • Révision fréquente de la demande, des quantités à
    commander et des stocks de sécurité.
  • Chaque commande est suivie de très près et des
    commandes urgentes sont passées, si nécessaire.

21
De façon générale
  • B
  • Majorité des articles.
  • Presque tout le reste du 50 du volume annuel en
    .
  • Contrôle semblable aux articles de classe A mais
    moins fréquent.

22
De façon générale
  • C
  • Le reste des articles.
  • Règle de base avoir ces articles en stock.
  • Quantité à commander et stock simple ou
    inexistant.
  • Entreposage dans un endroit facile daccès.
  • Comptage annuel ou semi-annuel des stocks.

23
Exemple 1
24
Exemple 1 (suite)
A
B
C
25
Principaux éléments de la gestion des stocks
  • Pour bien gérer les stocks, il faut réduire les
    coûts inhérents aux stocks.
  • Il existe différents types de coûts à considérer.

26
Principaux coûts
  • Coût dun article coût unitaire dachat ou de
    production (/unité)
  • Coût de stockage coût variable lié à la quantité
    moyenne stockée.
  • comprend le coût dimmobilisation du capital
    investi en stock, coût de détention des stocks.
  • peut être un du coût de larticle.

27
Principaux coûts
  • Coût de réapprovisionnement coût fixe
    (indépendant de la quantité commandée) associé au
    fait de faire un réapprovisionnement
    (/réappro.).
  • comprend appeler, écrire, envoyer, enregistrer la
    commande, suivi, préparer le paiement, recevoir,
    inspecter, etc.

28
Principaux coûts
  • Coût de rupture ou de pénurie coût variable lié
    à la proportion de la demande non satisfaite
    immédiatement (livraison en retard ou vente
    perdue) (/unité)

29
Niveau de service
  • Le niveau de service est lié à la satisfaction
    de la demande.
  • La satisfaction de la demande peut être définie
    par
  • 1. Avoir en stock larticle commandé.
  • 2. Sengager à livrer larticle dans les délais
    prescrits.

30
Niveau de service
  • Le niveau de service dépend de la période de
    temps considérée
  • ex 100 unités/jour utilisées
  • commande en lots de 3000
  • gt risque de pénurie une fois par mois i.e.
    quand le lot de 3000 est presque épuisé.

31
Niveau de service
  • Une pénurie peut être due à une variation de la
    demande ou à une variation du délai de livraison.
  • gt risque différent de pénurie relié à chacun.

32
Techniques de gestion des stocks
33
Lot économique modèle de base
  • Méthode du lot économique
  • Méthode de calcul de la quantité la plus
    économique à commander (QEC) pour minimiser le
    coût total de commande et de stockage lorsque
    certaines hypothèses sont satisfaites ou quelles
    se rapprochent assez de la situation réelle à
    létude.

34
Hypothèses du modèle
  • La demande est constante et connue.
  • Aucune restriction sur la valeur de la quantité à
    commander.
  • Pas de remise (valeur fixe du coût dun article).
  • Les coûts ne changent pas avec le temps.

35
Hypothèses du modèle
  • Le temps de livraison (temps entre le moment où
    lon décide de passer une commande et le moment
    où la commande est physiquement en entrepôt prête
    à satisfaire la demande ou temps de lancement
    dans un contexte de production), est nul
    (livraison instantanée).

36
Hypothèses du modèle
  • Larticle est traité de façon indépendante des
    autres articles.
  • Pas de rupture de stock.
  • La quantité commandée est livrée dun seul coup.

37
La quantité moyenne en stock
Stock
Q
Q/2
temps
38
Notation
  • Q quantité à commander chaque fois
  • D demande annuelle
  • Cc coût par commande
  • Ctc coût total de commande
  • Cs coût unitaire de stockage
  • Cts coût total de stockage
  • CT coût de gestion des stocks

39
Calcul de certains coûts
  • D / Q commandes
  • temps entre deux commandes Q / D
  • Ctc (Cc x D) / Q

40
Calcul de certains coûts
  • Quantité moyenne annuelle en stock (Q0)/2
  • (car il ny a aucune pénurie et la demande est
    constante).
  • Cts Cs Q / 2
  • D où
  • CT Ctc Cts

41
Calcul de certains coûts
  • Alors, le coût total annuel pour une commande de
    Q unités est donné par
  • Ctc Cts (D X C)
  • où C est le coût dun article.

42
Graphique du coût total
43
La QEC
  • Daprès le graphe, la quantité à commander est
    celle correspondant au coût total minimal CTmin
    qui est à lintersection de la courbe Ctc et de
    la droite Cts.
  • Cts Ctc à ce point
  • Cc D/Q Cs Q/2 Q2 2 Cc
    D/ Cs

  • QEC 2 D Cc / Cs

44
Coût associé à la QEC
  • Le coût total de commande et de stockage (CTmin)
    correspondant à la QEC est
  • CTmin 2 D Cc Cs
  • Cette façon de calculer le coût total de
    gestion des stocks nest valable que pour la QEC.

45
Exemple 2
  • Une compagnie achète des piles au coût unitaire
    de 14. Le coût de commande est de 11 et on vend
    environ 12000 unités réparties uniformément au
    cours dune année. Le coût annuel de détention
    des stocks ou coût de stockage est estimé à 24
    du coût dachat.
  • 1) Déterminer la QEC.
  • 2) Quel est le coût annuel de cette politique?
  • 3) Quelle est la quantité moyenne maintenue en
    stock correspondant à cette
    politique?
  • 4) Combien de commandes effectuerons-nous
    annuellement?

46
Solution, exemple 2
47
Analyse de sensibilité
  • La courbe du coût total de commande et de
    stockage varie peu dans le voisinage du lot
    économique.

48
Analyse de sensibilité
  • Sil y a un doute, il vaut mieux commander plus
    que moins. Lallure de la courbe du coût total
    montre que le coût croît moins rapidement vers la
    droite que vers la gauche.
  • Lexactitude des chiffres nest pas essentielle
    gt on peut faire des calculs avec des valeurs
    approximatives raisonnables.

49
Analyse de sensibilité
  • Les conséquences financières dune commande
    jusquà 20 inférieure ou supérieure au lot
    économique sont faibles.
  • Pour utiliser à bon escient ce modèle QEC, il
    faut sassurer quil sera utile étant donné les
    différences entre la réalité et les hypothèses
    nécessaires à lapplication du modèle.

50
Lot économique avec remise sur quantité
  • Ce modèle permet de déterminer le coût minimal
    en tenant compte non seulement du coût de
    commande et de stockage mais aussi des remises
    offertes.

51
Lot économique avec remise sur quantité
  • Il y a remise lorsque les produits sont achetés
    en grande quantité et quon en réduit alors le
    coût unitaire. Par contre, si on commande plus,
    les coûts de stockage sont plus grands aussi.

52
Lot économique avec remise sur quantité
  • Hypothèses du modèle
  • Mêmes hypothèses que le précédent sauf que le
    coût unitaire dachat dépend de la quantité
    commandée.

53
Détermination de la politique optimale
1.

Calculer QEC pour C
et C
en commençant par le plus petit.
1
2
Cesser les calculs dès quune QEC réalisable est
obtenue.
2.

Calculer CT pour cette valeur réalisable et pour
toute bonne
valeur susceptible de générer un coût moindre.
3.

Retenir la quantité correspondant au coût minimum.
54
Exemple 3
  • Un hôpital utilise 100 unités/jour dune seringue
    dun certain type et ce, 365 jours/année. Le
    distributeur de ce type de seringue offre les
    prix suivants

1 si 0 Q 999 0.80 si 1000 Q
2499 0.70 si Q ³ 2500
C
Le coût de stockage est de 30 par année du coût
de larticle et cela coûte 15 pour passer une
commande. Quelle est la quantité économique à
commander?
55
Solution, exemple 3
QEC finale 2500 unités par commande
56
Lot économique avec livraison ou fabrication
échelonnée
  • Hypothèses du modèle
  • Mêmes que le modèle de base sauf pour la
    livraison dun coup on suppose que la quantité
    commandée est reçue à un taux de p par unité de
    temps.
  • d demande quotidienne
  • p quantité quotidienne produite ou livrée
  • p gt d

57
Lot économique avec livraison ou fabrication
échelonnée
  • Les stocks de larticle fabriqué saccumulent à
    un taux quotidien de p-d unités (en période de
    production).
  • Après t jours, la production de cet article
    cesse. Dautres articles sont alors fabriqués
  • production échelonnée

58
Lot économique avec livraison ou fabrication
échelonnée
  • Le coût de mise en route ou coût de commande
    demeure le même.
  • La quantité moyenne en stock est
  • t (p-d) /2
  • car la quantité maximale est t (p-d) et la
    quantité minimale est 0.

59
Lot économique avec livraison ou fabrication
échelonnée
  • À léquilibre, le coût de commande est égal au
    coût de stockage
  • Cc D/ Q Cs t (p-d)/2

60
Lot économique avec fabrication échelonnée
Q
t(p-d)
p-d
temps
t
t
61
Lot économique avec livraison ou fabrication
échelonnée
  • La quantité produite Q est (p x t), ce qui
    implique
  • t Q/p où t est le temps de production.

62
Lot économique avec livraison ou fabrication
échelonnée
  • L'équation précédente, à l'équilibre, devient
  • D Cc / Q Q (p-d) Cs / 2p
  • _at_ 2 p D Cc Q2 (p-d) Cs
  • gt Q2 2 p D Cc / (p-d) Cs (2 D Cc / Cs )
    (p/p-d)

63
Lot économique avec livraison ou fabrication
échelonnée
  • Le coût total est alors

CT 2 D Cc Cs (p-d) / p
64
Exemple 4
  • Une entreprise fabrique des chaises quelle vend
    ensuite à des détaillants. La demande pour un
    certain modèle est relativement uniforme à 15 000
    unités par année. Le coût de mise en route pour
    la production de ce modèle est de 200. Le taux
    de production est de 150 unités par jour. Cela
    coûte 48.62 par unité produite et le taux de
    stockage est denviron 24 par année, par unité.
    On travaille 5 jours par semaine, 50 semaines par
    année.

65
Exemple 4 (suite)
  • 1) Déterminer la QEC.
  • 2) Quel est le coût annuel de cette politique?
  • 3) Combien de jours faut-il pour atteindre le
    stock maximum?
  • 4) Quelle est la valeur de ce stock maximum?
  • 5) Combien de jours y a-t-il entre 2 débuts de
    production?

66
Solution, exemple 4
67
Solution, exemple 4 (suite)
68
Les stocks de sécurité
  • Stock de sécurité
  • Quantité darticles que lon conserve pour se
    protéger contre les pénuries résultant des
    incertitudes qui proviennent de la demande, des
    délais de livraison ou des deux.

69
Les stocks de sécurité
  • Sil y a incertitude associée à la demande, on
    voudra commander plus tôt et ainsi se donner un
    coussin pour se protéger contre lincertitude de
    la demande durant le délai de livraison.
  • Ce coussin est le stock de sécurité.

70
Les stocks de sécurité
  • Point de commande
  • (demande moyenne x délai de livraison)
  • stock de sécurité
  • Le point de commande est la quantité minimale à
    détenir avant de passer une commande.
  • Le point de commande est aussi le point de
    réapprovisionnement.

71
Calcul de Pr
  • dL d x L
  • SS ksL
  • sL (L)1/2(sd)

Prob. pas de pénurie k 0,90 1,280
0,95 1,645 0,98 2,055 0,99 2,330
Voir table de la distribution normale, p. 655
72
Les stocks de sécurité
  • Si la demande est aléatoire et le délai de
    livraison déterministe, alors

Risque de pénurie probabilité que la demande
pendant le délai de livraison soit supérieure au
stock disponible au moment où on a passé
la commande de réapprovisionnement.
73
Les stocks de sécurité
  • Il faut connaître la distribution de la demande
    pendant le délai de livraison pour déterminer le
    niveau de stock afin que le risque de pénurie
    soit minime.

74
Point de réapprovisionnement
  • Le point de réapprovisionnement (Pr) devrait être
    choisi pour que le niveau de stock soit à 0 (en
    moyenne) à chaque fin de cycle de commande.
  • Les unités de temps utilisés pour la demande (par
    jour, par semaine) et le délai de livraison
    (jours, semaine) doivent être les mêmes.

Pr devrait être égal au nombre dunités utilisées
durant le délai de livraison i.e. Pr d X L
75
Exemple 5
  • La demande quotidienne pour un produit est de 10
    unités avec un écart-type de 3 unités. Le délai
    de livraison est 14 jours. La direction a établi
    une politique de niveau de service de 98. Au
    début de la période de commande, il y a 150
    unités en stock.
  • Quelle est la quantité correspondant au point de
    réapprovisionnement?

76
Solution, exemple 5
Pr dL SS dL 10 x 14 140 SS ksL sL
(L)1/2sd (14)1/2(3) 11,22 À 98, k
2,055 SS 2,055(11,22) 23,06 Pr 140
23,06 163,06
77
Systèmes de gestion des stocks
  • 1. Le réapprovisionnement à quantité fixe et à
    intervalle variable.
  • 2. Le réapprovisionnement à intervalle fixe et à
    quantité variable.
  • 3. Système de planification échelonnée dans le
    temps

78
1. Le réapprovisionnement à quantité fixe et à
intervalle variable.
  • Ce type de système permet de déterminer le
    moment de passer une commande lorsque le niveau
    de stocks atteint un niveau prédéterminé, soit
    le point de commande (Pr).

79
1. Le réapprovisionnement à quantité fixe et à
intervalle variable.
  • DD demande moyenne pendant le délai de
    livraison
  • ss stock de sécurité

gt Pr DD ss
80
Facteurs influençant le point de
réapprovisionnement
  • Durée du délai de livraison
  • Demande quotidienne moyenne
  • Variabilité de la demande et du délai de
    livraison
  • Niveau de service désiré

81
Facteurs influençant le point de
réapprovisionnement
  • Le système du point de réapprovisionnement exige
    la tenue dun inventaire permanent exact en tout
    temps.
  • Seul le délai de livraison peut affecter le
    risque de pénurie.

82
Exemple 6
  • Supposons que le coût de commande dun produit
    donné est de 150 et quil en coûte 0.05 par
    unité stockée par semaine. La demande
    hebdomadaire est en moyenne de 184 unités.
  • Le niveau de service considéré est de 95 et le
    délai de livraison est de 4 semaines.
    Lécart-type de la demande hebdomadaire est de 10
    unités.
  • On veut déterminer la QEC et les moments où lon
    commande si lon considère les prévisions
    suivantes

83
Solution, exemple 6
QEC (2 x 184 x 150) / (0,05)1/2 1050,7
unités par commande dL 184(4) 736 sL
(4)1/2(10) 20 SS ksL 1,645(20) 32,9 Pr
736 32,9 768,9
Write a Comment
User Comments (0)
About PowerShow.com