Exemples de collaboration de l'OMS avec les pays - PowerPoint PPT Presentation

1 / 20
About This Presentation
Title:

Exemples de collaboration de l'OMS avec les pays

Description:

Title: Strategic Direction & Competency Review Author: matsosom Last modified by: babaleym Created Date: 6/29/2005 4:38:41 AM Document presentation format – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:211
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 21
Provided by: mats3
Category:

less

Transcript and Presenter's Notes

Title: Exemples de collaboration de l'OMS avec les pays


1
Exemples de collaboration de l'OMS avec les pays
  • Dr Gilles Forte
  • OMS Genève
  • Séminaire sur les politiques pharmaceutiques
  • Genève Juin 2011

2
Plan stratégique à moyen terme 2008-2013
  • Objectif stratégique (SO-11)
  • Elargir l'accès aux technologies et produits
    médicaux et en améliorer la qualité et
    l'utilisation
  • Rèsultats escomptés à l'échelle de l'Organisation
    (OWERs)
  • 11.1 Plaidoyer et soutien en faveur de la
    formulation et du suivi de politiques nationales
    complètes concernant l'accès aux technologies et
    produits médicaux essentiels, leur qualité et
    leur utilisation
  • 11.2 Elaboration de lignes directrices, normes
    et critères internationaux concernant la qualité,
    l'innocuité, l'efficacité et l'utilisation d'un
    bon rapport coût/efficacité des technologies et
    produits médicaux, et plaidoyer et soutien en
    faveur de leur application au niveau national
    et/ou régional
  • 11.3 Au Secrétariat, ainsi que dans les
    programmes régionaux et nationaux, élaboration
    sur la base de données factuelles et promotion
    d'orientations politiques pour inciter les agents
    de santé et les patients à faire un usage
    scientifiquement rationnel et économiquement
    efficace des technologies et produits médicaux.

3
OMS 193 Etats Membres 6 Bureaux Régionaux
(Source http//www.who.int/about/regions/en/index
.html)
Medicines Adviser
Collaborating Centre
Regional Office AFRO
Regional
Office EMRO
Regional Office EURO

Regional Office WPRO
Regional
Office SEARO
Regional Office
AMRO
WHO HQ Geneva
4
Coordination au sein de l'organisation pour une
collaboration pérenne avec les pays
Bureau Pays/MS/NPO
AFRO
Bureau Pays/MS/NPO
Bureau Pays/MS/NPO
OMS
Bureau Pays/MS/NPO
AMRO
Bureau Pays/MS/NPO
Bureau Pays/MS/NPO
HSS
EMRO
EMP
EURO
SEARO
WPRO
5
Un réseau de conseillers pour les politiques
pharmaceutiques dans les pays
Des conseillers dans 40 pays (14 en Afrique)
dans des structures régionales et sous régionales
pour assister les pays dans
  • L'évaluation des besoins et priorités
  • La planification, mise en oeuvre, suivi et
    évaluation des politiques
  • Facilitation du dialogue politique, coordination
    avec les partenaires

UEMOA
Burundi Cameroon Central African
Rep. Congo Democratic Rep. of the
Congo Ethiopia Ghana Kenya Mali Nigeria Rwanda Sen
egal Uganda United Rep. of Tanzania
EAC
6
Quelle est la valeur ajouté de l'OMS?
  • Développement des normes, standards et principes
    directeurs accès à l'information et l'expertise
    interne et externe dans les domaines de la santé
    e.g. Centres Collaborateurs
  • Expertise et capacité operationnelle dans les
    pays GLP pour renforcer la capacité du personnel
    de l'OMS pour mieux répondre aux besoins des pays
    et pour une coordination et un dialogue politique
    efficeces
  • Promouvoir les partenariats et rassembler
    Partenaire neutre et de longue date pour les pays
    et autres partenaires habilité à faciliter les
    partenariats et le dialogue
  • Suivi et évaluation des politiques développement
    d'outils et renforcement des capacités dans les
    pays.

7
Principes pour la collaboration avec les paysLe
partenariat CE/ACP/OMS (2004-2010)
  • Se focaliser sur les besoins et priorités des
    pays et les régions vs normatif 75 vs 25
  • Collaboration technique et appropriation par les
    pays
  • - la collecte et l'analyse des données pour
    l'évaluation
  • - la formulation des plans, politiques et
    bonnes pratiques
  • - la sensibilisation et le renforcement des
    capacités
  • Consolider le travail effectué, innover,
    péréniser
  • Promouvoir des partenariat et synergies avec
    d'autres partenaires
  • Promouvoir la collaboration régionale et sous
    régionale.

8
Evaluation des besoins du secteur pharmaceutique
et development des politiques nationales et plans
d'action pharmaceutique
  • Les données sur la situation pharmaceutique
    (niveau 1) recueillies auprès de 68 pays ACP en
    2007 et les rapports régionaux publiés.
  • Une évaluations approfondie de la politique
    pharmaceutique au niveau des centres de santé et
    des ménages dans 20 pays ACP Volume important
    d'informations collecté et analysé et capacité
    des pays renforcée sensibilisation sur
    l'importance des données/résultats dans
    l'élaboration des politiques dans les pays.
  • 40 pays soutenus pour développer une politique
    pharmaceutique nationale et de plan de mise en
    œuvre. 15 d'entre eux ont été officiellement
    approuvés. Des politiques et des plans élaborés
    pour la CEMAC et la SADC.

9
Réglementation et assurance de la qualité
  • Entre 2004 et 2010
  • Plus de 30 pays ont reçu un appui pour évaluer
    leurs Autorités Nationales des Réglementation
    Pharmaceutique.
  • 10 pays ont installés le logiciel SIAMED pour
    l'enregistrement des médicaments.
  • 15 Pays ont été soutenus pour produire des lois
    visant a mieux réglementer leur secteur
    pharmaceutique (e.g. Mali, Nigéria, Sénégal,
    Soudan, îles Cook etc.).
  • 23 pays ont reçu un soutien pour leur system de
    surveillance des réactions indésiderables.
  • 15 pays ont reçu un soutien pour vérifier la
    qualité des médicaments sur le marché et
    combattre les contrefaçons.

10
Financing and Supply
Prix et distribution
  • Collaboration avec 25 pays dans le domaine de la
    tarification des médicaments. Cinq pays ont mis
    en place une surveillance des prix.
  • Appui technique pour le renforcement des
    capacités a été fournie à environ 40 pays pour
    renforcer les systèmes d'approvisionnement la
    formation du personnel, installation de
    logiciels, etc.
  • 7 pays ont reçu l'appui de partenariat pour
    améliorer la gouvernance pour les médicaments.
  • Plus de 3.000 personnel ont été formés grâce aux
    séminaires organizes par l'OMS.
  • 5 pays et une région (Pacific) ont été appuyés
    pour évaluer la situation des ressources humaines
    pour le secteur pharmaceutique et à élaborer des
    plans pour les renforcer.

11
Sélection et usage rationnel des médicaments
  • Entre 2004 et 2010
  • 40 pays appuyés pour créer ou mettre à jour leurs
    Listes Nationales des Médicaments essentiels et
    leurs Guides Thérapeutiques Standard.
  • Plus de 1,000 cadres nationauxs formés à l'usage
    rationel des médicaments.
  • Soutien technique et financier pour établir des
    Comités Thérapeutiques dans 7 pays (Cameroun,
    Ethiopie, Ghana, Kenya, Nigeria, Senegal and
    Ouganda).
  • Campagnes et interventions dans 9 pays (Mali,
    Soudan, Zambie, Ouganda, Kiribati, îles Salomon,
    Tonga, Tuvalu et Vanuatu). Entre les
    interventions il y a l'approbation des lois pour
    réglementer la publicité des médicaments (Mali et
    Zambie), les campagnes d'information utilisant
    des médias comme la radio et les journeaux
    (Soudan, Ouganda et Zambie). Pour une meilleure
    participation du public, les îles du Pacifique
    ont eu recours au theatre.

12
"Success stories"
  • Après avoir effectué une enquête sur les prix des
    médicaments, le gouvernement du Mali a émis un
    décret pour fixer le prix maximal en gros et au
    détail pour plus de 100 des médicaments
    génériques largement vendus . Une étude de M
    Maïga et B Williams-Jones1 publié en 2010, a
    montré que le décret a été appliqué avec succès
    et entre 2006 et 2009, les prix des médicaments a
    chuté de 23 dans le pays.
  • Au Ghana, le partenariat a contribué à évaluer
    les besoins de ressources humaines pour le
    secteur pharmaceutique et de formuler une
    stratégie nationale de recrutement, de formation
    et la fidélisation du personnel en fonction des
    besoins. Le programme d'études en pharmacie a été
    ensuite adapté aux qualifications et expertises
    requis pour la pratique des pharmaciens.
  • Augmentation de la disponibilité des médicaments
    en Ouganda. Surveillance de la disponibilité des
    médicaments a été menée tout au long du
    partenariat dans les pays sélectionnés. Entre
    2004 et 2008, l'Ouganda a enregistré une
    augmentation de la disponibilité d'un panier de
    médicaments essentiels dans les établissements du
    secteur public d'environ 40 en avril 2004 à plus
    de 60 ??en Octobre 2008.
  • 1D Maiga and B Williams-Jones (2010), Assessment
    of the impact of market regulation in Mali on the
    price of essential medicines provided through the
    private sector, Health Policy 97 (2010) 130135.

13
Résultats de collaborations sous-régionales
  • CEMAC Caraibes évaluation et politique
    pharmaceutique commune (2007)
  • EAC, SADC, Caraibes travaux pour les achats
    groupés et harmonization des procédures
    d'enregistrement
  • UEMOA travaux dans le domaine des politiques
    pharmaceutiques harmonization des procédures
    d'enregistrement et inspections.
  • PIC travaux pour les achats groupés et
    harmonization des listes de médicaments
    essentiels et protocoles thérapeutiques
  • Caraibes mis en place d'un mechanism pour la
    vigilance des effets secondaires des médicaments.

14
Partenariat renouvellé entre l'Union Européenne,
les pays ACP et l'OMS
  • Objectifs.
  • Le nouveau partenariat se concentrera sur la mise
    en œuvre et l'exécution.
  • Le profil des politiques pharmaceutiques doit
    être élevé dans les pays
  • Une participation des parties prenantes dans le
    dialogue politique et une coordination efficace.
  • La collaboration inter-pays pour le renforcement
    des connaissances et l'intégration.
  • L'information de qualité pour accroître la
    transparence du secteur pharmaceutique. 
  • Développer des synergies avec d'autres
    partenaires et programmes dans les pays
  • Plus d'un soutien intense à un nombre limité de
    pays.
  • Soutenir la réalisation des OMD liés à la santé.

Resultats1) Disponibilité moyenne d'un panier
de médicaments essentiels dans les établissements
du secteur public est augmenté de 102) Prix à
la consommation pour un panier de médicaments
essentiels dans le secteur public et le secteur
privé dans certains pays est réduit de 103)
Nombre des Médicaments nécessaires se conformant
aux normes réglementaires nationales est augmenté
de 5 dans certains pays4) Au moins 10
d'amélioration de la concordance des
prescriptions avec les directives thérapeutiques
standard. 5) Les informations de qualité sont
collectées, analysées et publiées dans 20 pays
sélectionnés

15
Savoir si on va dans la bonne direction
16
MeTA Alliance pour la transparence du secteur
pharmaceutique
  • Le projet vise a ameliorer l'access aux
    médicaments en renforcant la transparence du
    secteur pharmaceutique par la collecte l'analyse
    et la dissémination d'information de qualité avec
    la collaboration d'acteurs comme la société
    civile et le secteur privé
  • 7 pays Ghana, Jordanie, Kyrgyzstan, Pérou,
    Philippines, Ouganda et Zambie.

17
Le système de collecte d'information de l'OMS
  • Niveau I
  • Questionnaire/évaluation rapide/liste de
    contrôle/ Montrer les accomplissements et les
    faiblesses, illustrez les approches sectorielles.
  • Niveau II
  • Surveillance complète des résultats et de
    l'impact de la politique pharmaceutique
    nationale.
  • Il mesure le niveau des progrès vers les
    objectifs.
  • Niveau III
  • Ces sont des indicateurs pour suivre et évaluer
    des aspects spécifiques de la situation
    pharmaceutique.

Questionnaire (Fonctionnaires du Ministère de la
Santé)
Niveau I Indicateurs sur les structures et
processus pharmaceutiques
Niveau II Indicateurs sur les resultas et
l'impact au niveau des structures sanitaires et
des menages
Etudes Sistematiques
  • Niveau III
  • Indicateurs et instruments pour des
    composants spécifiques du secteur pharmaceutique
  • Prix ?Medecine Traditionelle
  • Ressources humaines ? Réglementation
  • Achat et distribution

18
MeTA une approche multi sectorielle
  • Les compagnies pharmaceutiques (génériques et des
    brevets)
  • L'accès à de plus amples informations sur les
    besoins de
  • Médicaments
  • Rôle actif dans l'agenda de la politique
    nationale
  • Visibilité concernés par les questions de
    santé publique Les questions de qualité
  • Ameliorer l'efficacité des systems des Santé et
    l'Accès aux Médicaments
  • Engagement à la gouvernance et la Transparence
  • Promouvoir une approche inclusive et multi
    sectorielle

Ministers et Agences du Gouvernement
Rôle actif dans l'agenda de la politique
nationaleEnvironnement favorable pour le
plaidoyerLe soutien financier et
autresAmélioration du dialogue avec les secteurs
public et privé
Secteur Privé
Societé Civile
  • Grossistes, distributeurs, détaillantsAccès à
    plus d'informations le renforcement des
    capacités et améliorer les pratiques
    commercialesRôle actif dans l'agenda politique

Organismes Internationaux
Partenaires
  • Promouvoir la transparence et programme de bonne
    gouvernance
  • Améliorer la santé des systèmes d'efficacité et
    d'accès aux médicaments

Programme de bonne gouvernanceAugmenter l'accès
aux médicamentsSoutenir les initiatives
responsables
18
19
MeTA "Success stories"
  • Les Autorités de Réglementation des Médicaments
    du Kirghizistan, de l'Ouganda et de la Zambie ont
    créé des sites Web sur lesquels ils présentent
    des informations essentielles comme la liste des
    médicaments enregistrés et des fournisseurs
    autorisées etc.
  • Le Pérou a mis au point une base de données de
    prix des médicaments dans les pharmacies de
    détail des secteurs public et privé pour
    permettre aux consommateur de comparer les prix
    et ainsi contenir les prix sur le marché.
  • Jordanie a mené des études sur l'accès aux
    médicaments dans les établissements de santé et
    dans les ménages et a élaboré des Lignes
    Directrices de Traitement Standard qui aideront à
    améliorer l'usage rationnel des médicaments.

20
Soutien a la Communautéde développement de
lAfrique australe (SADC)
  • En 2009, l'OMS a soutenu les 15 pays de la SADC
    pour faire une étude sur leur situation
    pharmaceutique. Les données on servi de base pour
    le développement de plans d'action pour la mise
    en œuvre de la stratégie pharmaceutique
    régionale.
  • Un rapport a été publié ainsi que les profils des
    pays de la Région.
Write a Comment
User Comments (0)
About PowerShow.com