Lien Collge Lyce Aide lecture - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Lien Collge Lyce Aide lecture PowerPoint presentation | free to view - id: 2a6b1a-ZDc1Z



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Lien Collge Lyce Aide lecture

Description:

Varier ses formes d'attaque pour renverser son adversaire sur le dos de la position debout ... les appuis de l 'adversaire sont fix s au sol mais l 'attaquant ne parvient pas ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:61
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 59
Provided by: clinea
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Lien Collge Lyce Aide lecture


1
Lien Collège - LycéeAide lecture
  • Travaux de l observatoire EPS de lacadémie de
    Créteil

2
Lexique
1
Niveau initial ( fin de 3eme / Début de Seconde )
Définition des contenus denseignement ( rapport
de jury CAPEPS 1996 ) Savoirs pratiques et
théoriques que les élèves doivent apprendre pour
acquérir les compétences visées par les
programmes et transformer leurs conduites motrices
3
  • Définition La Mobilisation et larticulation
    des connaissances permet lacquisition des
    compétences
  • Postulat 1 Compétences Spécifiques ( en
    collège ) Savoirs techniques et tactiques ( en
    Lycée )

2
Postulat 2 Compétences Générales ( en collège )
Compétences Méthodologiques Savoirs faire
sociaux informations ( en Lycée )
3 bis
3
Exemple en LUTTE
4
Retour sur les résultats de lenquête académique
des questionnnaires APSA 2003 2004 La Lutte
LApsa lutte, lorsquelle est enseignée en
collège, semble lactivité la plus enseignée
parmi les sports de combat en 6ème , 5ème et 4ème
mais pas en 3ème. Notons également quau 90,71
des établissements, ayant répondu à ce
questionnaire et ayant programmé la lutte,
réalisent au moins un cycle avec leurs élèves et
pour 69,28 dentre eux au moins 2 cycles
Lorsque la lutte est enseignée dans ces
établissements 49,29 dentre eux effectuent 2
cycles de lutte, ce qui signifie que, selon les
textes, que la lutte debout peut être envisagée
dans ces établissements. On peut également
sapercevoir dune diminution relative de la
programmation des sports de combat dans les
établissements interrogés au fur et à mesure du
cursus des collégiens.
5
(Suite) Retour sur les résultats de lenquête
académique des questionnnaires APSA 2003 2004
La Lutte
Par contre les compétences plaçant les élèves en
situation debout sont à moins de 8,58 abordées
pour un premier cycle dans les établissements
proposant des cycles de lutte dans leurs
programmation. Il est à noter que la
compétence à  savoir chuter sans risque et faire
chuter sans risque  est abordée dans les 2
niveaux de façon non négligeables à 65,71
pour un premier cycle et 45,71 pour un niveau 2
denseignement. On observe cependant une
certaine indifférenciation du moment choisi
dans le cursus des élèves, pour aborder cette
compétence. Il semble y avoir une différence
flagrante entre le niveau 1 et 2 Par rapport
aux compétences liées à des conduites motrices
dans des situations debout. En effet Les
compétences liées au combat debout prennent une
place affirmée dans les priorités des contenus
abordés lors dun 2ème cycle pour les
établissements programmant la lutte. Toutefois
il est à noter que les compétences liées à la
lutte debout sont des compétences pas assez
enseignées pour un 2ème niveau denseignement.
En effet seulement pour environ lt55 des cas
(quand un 2ème cycle de lutte est proposé)
abordent les compétences liées à la lutte debout.
6
Les compétences semblant incontournables pour
laccès à un niveau 2 de pratiques en fin de
3ème En Lutte
Compétences spécifiques
Savoir faire chuter et chuter sans risque
Savoir utiliser les déplacements, réactions ou
attitudes de l'adversaire pour l amener en
danger de la position debout
Varier ses formes d'attaque pour renverser son
adversaire sur le dos de la position debout
Compétences générales
Connaître et faire appliquer le règlement durant
un combat ou sa pratique
7
Illustration en Lutte
  • Niveau Initial
  • Les épaules de l attaquant sont trop basses.
  • Les mains sont au niveau des épaules.
  • les appuis de l adversaire sont fixés au sol
    mais l attaquant ne parvient pas à créer un
    déséquilibre du défenseur
  • Contenus dEnseignement
  • Pour l attaquant
  • Différencier le placement de ses mains et de ses
    épaules pour construire un levier sur le corps de
    l adversaire à partir d une force horizontale
    qui le déséquilibre. Passer de saisie à un
    contrôle. (moteur)
  • Construire un alignement de ses ceintures et les
    jambes pour améliorer la transmission des forces
    créés par ces dernières (moteur)
  • Sentir et exploiter le sens du déséquilibre
    adverse à partir du contrôle et des pressions sur
    son corps (informationnel)
  •  tête collée sur la hanche de l'adversaire et
    ventre contre ses jambes placer ses mains dans
    les creux de poplités des genoux et les épaules
    au niveau du bassin, regarder vers le haut le
    dossard dans le dos de l'adversaire (principes
    d efficacité)
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Réaliser des décalages à partir d un contrôle
    2 jambes efficace

8
  • Niveau Initial
  • l attaquant n'arrive pas à franchir la barrière
    des bras du défenseur pour saisir une jambe ou 2
    jambes.
  • Il attaque direct comme s il allait chercher un
    objet au sol.
  • Il est retenu au niveau des épaules par son
    adversaire qui recule ses appuis.
  • Contenus dEnseignement
  • Pour l attaquant
  • Fixer les appuis de l adversaire à partir des
    saisies sur le haut du corps par une construction
    d un déplacement ou d une réaction adverse
  • Effectuer des actions à partir des saisie
    inversées sur les bras de l adversaire en
    exploitant le principe d action réaction pour
    ouvrir l espace d action sur les jambes et
    rompre la distance des bras en position de garde
    .
  • Identifier l opportunité de saisie dune jambe
    ou des 2 , ouverture de la barrière des bras,
    fixation des appuis à distance de saisie au sol
    et ouverture bras / tronc de ladversaire.
  • Présenter son corps perpendiculaire à son
    adversaire en saisissant une ou 2 jambes de
    l adversaire en abaissant son centre gravité par
    le train inférieur
  • Fléchir les jambes pour baisser son centre de
    gravité se positionner en ayant un pied décalé
    sur lavant(position descrime ) avoir les bras à
    lintérieur et effectuer un balancier pour
    attraper le genou ou dégager les bras vers le
    haut sans redresser son buste, effectuer des
    feintes de saisie pour enchaîner sur une autre
    saisie.
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Construire et prendre un contrôle sur le bas du
    corps en rompant la distance de bras du défenseur

9
Exemples de transformations et comportements
attendues de fin d étape
Lélève réalise une préaction en balancier avec
ses bras pour saisir les jambes fixées au sol en
garde emboîtée tout en conservant la tête à la
même hauteur
L élève parvient alors à prendre un contrôle 2
jambes en rompant la barrière des bras du
défenseur
10
Compétences générales
  • Niveau Initial
  • L arbitre est passif ou presque, reste assis
    sans rien dire ou annonce des points sans
    conviction et se désintéresse peu à peu du
    combat.
  • N observe pas les ne connaît pas les actions
    dangereuses et prises dangereuses
  • N effectue aucun geste d arbitrage
  • Contenu denseignement
  • conserver une attention vis à vis des actions des
    camarades dans le combat , mettre en relation
    action et cotation des points (informations)
  • , être juste et intègre dans ce jugements (savoir
    faire sociaux ) , réaliser au moment opportun des
    gestes darbitrage,
  • identifier les situations dangereuses et
    intervenir, sanctionner par un avertissement des
    prises non contrôlées,
  • Compétence générale
  • Connaître et faire appliquer le règlement durant
    un combat ou sa pratique
  • Ou selon les programmes Accepter différents
    rôles et responsabilités au sein dun groupe 
    liés à la lutte à tout moment de la leçon et
     comprendre et de mettre en oeuvre les
    conditions pour agir en sécurité  en tant
    qu arbitre.

11
Exemples de transformations et comportements
attendues de fin d étape
 Exemple délève qui vérifie le  tombé  en
passant la main sous les épaules du lutteur
bleu  
12
Transformations et comportements attendues de fin
d étape
13
Compétences Générales ( en collège )
Compétences Méthodologiques Savoirs faire
sociaux informations ( en Lycée )
  • Niveau Initial
  • l attaquant n'arrive pas à franchir la barrière
    des bras du défenseur pour saisir une jambe ou 2
    jambes.
  • Il attaque direct comme s il allait chercher un
    objet au sol.
  • Il est retenu au niveau des épaules par son
    adversaire qui recule ses appuis.
  • Contenu denseignement
  • conserver une attention vis à vis des actions des
    camarades dans le combat , mettre en relation
    action et cotation des points (informations)
  • , être juste et intègre dans ce jugements (savoir
    faire sociaux ) , réaliser au moment opportun des
    gestes darbitrage,
  • identifier les situations dangereuses et
    intervenir, sanctionner par un avertissement des
    prises non contrôlées,
  • Compétence générale
  • Construire et prendre un contrôle sur le bas du
    corps en rompant la distance de bras du défenseur

14
Exemple en Course de Durée
15
Retour sur les résultats de lenquête académique
des questionnnaires APSA 2003-2004 LA Course de
Durée
LAPSA Course du durée est massivement enseignée
au collège. Ainsi, on peut sattendre à ce
quune majorité délève de lAcadémie puissent
atteindre le niveau 2 de compétence des
programmes collège. Une majorité des enseignants
privilégient une approche de la course en durée
centrée sur la notion de record. Ainsi établir la
meilleur performance en terme de distance sur un
temps déterminé (en général 20 à 30) constitue
bien souvent une norme denseignement. Dans ce
cadre, il senseigne relativement fréquemment une
stratégie de course courir régulièrement,
parfois sans contrainte de performance. En somme,
la course en durée est conçu majoritairement
comme une épreuve de performance dans laquelle la
stratégie la plus favorable est la régularité
dallure. Dautres dimensions sont par contre
évacuées technique de course, affrontement,
course collective (type raid) .
16
Problématique de larticulation collège-Lycée
  • Les élèves devant majoritairement avoir atteint
    le niveau 2 de compétence, il sera proposé ici un
    niveau 2 pouvant se réaliser sur un troisième
    cycle.
  • LAPSA course en durée possède un spécificité
    dans cette articulation. Massivement conçue comme
    une activité de performance, elle est par contre
    utilisée dans une perspective liée à la
    Compétence Culturelle 5 au lycée.
  • Il est proposé ici donc de lier darticuler une
    logique de performance et un logique liée à la
    CC5 dans le cadre dun  savoir sentraîner .

17
En guise davertissement
  • Trois compétences spécifiques sont développées
    dans les propositions ci-dessous. Elles ne sont
    bien sûr pas exhaustives, et le type de
    traitement apporté à lactivité pourrait être
    différent. Ainsi, dautres logiques pourrait être
    envisagées pour traiter cette activité non plus
    seulement comme une activité de performance, mais
    pourquoi pas aussi comme une activité
    daffrontement (individuel type athlétisme, ou
    collectif, type course de raid).

18
Compétences spécifiques/ Savoirs techniques et
tactiques ( 1 )
  • Niveau Initial
  • les élèves courent régulièrement sur des durées
    comprises entre 15 et 30.
  • La course est réalisée à un pourcentage de VMA
    relativement faible (70 à 80 de VMA).
  • Deux allures sont connues et mises en uvre dans
    les cycles VMA et allure au seuil aérobie.
  • Contenus dEnseignement
  • - mettre en uvre dans une même course deux
    allures (VMA et seuil aérobie) sur des durées
    définies préalablement.
  • - modifier son allure en allongeant la foulée
    plutôt quen augmentant la fréquence de course.
  • conserver un relâchement du haut du corps lors
    des phases daccélération.
  • Récupérer lors du retour à une allure
    préférentielle sans descendre en dessous de cette
    vitesse, notamment en insistant sur lexpiration.
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Combiner dans une course continue plusieurs
    vitesses pour sentraîner sur un exercice
    particulier le fartleck.

19
Compétences spécifiques/ Savoirs techniques et
tactiques ( 2)
  • Niveau Initial
  • Les élèves connaissent et mettent en uvre leur
    VMA.
  • Ils ne connaissent pas leur temps de soutien à
    VMA.
  • Les exercices sont individualisés en fonction des
    vitesses de course, mais pas en fonction des
    profils de coureur.
  • Contenu denseignement
  • mettre en ouvre sa VMA dans un exercice continu
    (dit rectangulaire) pour déterminer son temps de
    soutien à VMA.
  • Connaître trois allures préférentielles (VMA,
    seuil anaérobie à 90 VMA et seuil aérobie à 75
    de VMA) et son temps de soutien à VMA.
  • Choisir un objectif particuliers en fonction de
    son profil de coureur.
  • Choisir et mettre en uvre un type dexercice
    particulier en fonction dun objectif
    développement de la VMA, développement du temps
    de soutien à VMA, développement du seuil
    anaérobie).
  • Et mettre en oeuvre un volume dentraînement dans
    les exercices à VMA à partir de son temps de
    soutien à VMA (2,5 x le temps de soutien)
  • Contrôler la gestion de ses exercices avec laide
    dun camarade observateur et dun chronomètre.
  • Compétence générale
  • Choisir un type dentraînement privilégié en
    fonction de son profil de course

20
Exemple en Course de Haies
21
Retour sur les résultats de lenquête académique
des questionnnaires APSA 2003-2004 LA Course de
Haies
LApsa Course de Haies, lorsquelle est enseignée
en collège, est souvent associée à dautre
activités athlétiques. Plus de la moitié des
collègues qui proposent de lathlétisme, fait un
cycle haies avec ses élèves, quel que soit le
niveau de classe Notons également que 19 des
établissements, ayant répondu à ce questionnaire
ne font pas de haies, mais que 19 réalisent au
moins 1 cycle avec leurs élèves et pour 62,2 au
moins 2 cycles. Aussi 81,2 pratiquent lApsa
course de Haies. On peut donc sapercevoir que
les collégiens au cours de leur cursus
pratiqueront au moins 1 cycle de Course de
Haies..
22
(Suite)
  • On observe au niveau 1 une approche  globale 
    de la course de haies. Courir sans ralentir,
    avoir une impulsion orientée, utilisation pied
    gauche et droit, rythme de course sont les
    compétences prioritaires.
  • Pour un niveau 2, on aperçoit une approche plus
     technique  où les compétences sorientent
    autour du franchissement de la haie passage
    rasant, reprise dynamique derrière la haie
  • Les compétences liées au franchissement semblent
    peu abordées en niveau 1 (ce qui peut peut-être
    être contradictoire à lapprentissage de la
    compétence courir sans ralentir devant les
    haies?)
  • Si des priorités fortes apparaissent au niveau 2,
    lensemble des compétences du niveau 1 reste
    abordé
  • Certaines compétences ne sont pas travaillées par
    certaines équipes manque de temps, inutiles,
    absences de compétences?

23
Les Compétences semblant incoutournables pour
laccés à un niveau 2 de pratique en fin de 3ème
Course de Haies
Compétences spécifiques
  • Etre capable de franchir sans sauter et éloigner
    son point dimpulsion
  • Etre capable d équilibrer le franchissement
  • Etre capable dorganiser la reprise de la course
    après lobstacle

Compétences générales
  • Sengager dans différents rôles
  • Renseigner son partenaire sur la qualité de sa
    course
  • Construire des repères permettant de sinformer
    sur la qualité de sa course

24
Illustrations en Course de Haies
Compétences spécifiques / Savoirs techniques et
tactiques ( 1 )
  • Niveau Initial
  • -Impulsion ½ - ½
  • -Franchissement haut et déséquilibré
  • -Attaque de la haie par le genou
  • -Poussée incomplète de la jambe desquive
  • Contenus dEnseignement
  • -Engager le genou de la jambe dattaque talon
    sous fesse, et ramener la jambe dappel dans le
    plan horizontal rapidement loin derrière la haie
    afin de reprendre sa course sans sécraser
  • -Organiser le rapport Amplitude/Fréquence pour
    éloigner son point dimpulsion afin daplatir la
    trajectoire et diminuer le temps de suspension
  • -Fixer la ceinture scapulaire bras en opposition,
    afin dutiliser la fonction équilibratrice des
    segments libres
  • Utiliser les membres supérieurs pour contrer la
    rotation du buste engendrée par limpulsion
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Etre capable de franchir sans sauter et éloigner
    son point dimpulsion
  • Etre capable d équilibrer le franchissement

25
Compétences spécifiques/ Savoirs techniques et
tactiques ( 2 )
  • Niveau Initial
  • -Déséquilibre à la reprise attitude
    désorganisée
  • -Centre de gravité en arrière des appuis lors de
    la reprise
  • -Réception pied à plat, en double appuis décalés
  • -Poussée incomplète de la jambe desquive
  • -Course non rythmée, continue
  • Contenus dEnseignement
  • -Réaliser un retour rapide, vers lavant de la
    jambe desquive pour avoir une réception avec
    appuis décalés (genou haut)
  • Rabattre la jambe dattaque vers le sol dès le
    passage de la jambe desquive (sur plante de
    pied) afin de favoriser la transmission des
    forces et conserver lénergie acquise
  • Engager le genou de la jambe dattaque talon sous
    fesse, et ramener la jambe dappel dans le plan
    horizontal rapidement loin derrière la haie afin
    de reprendre sa course sans sécraser
  • Courir dans laxe
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Etre capable dorganiser la reprise de la course
    après lobstacle

26
Compétences générales / Compétences
Méthodologiques Savoirs faire sociaux,
informations et connaissances sur soi
  • Niveau Initial
  • -les élèves assument divers rôles (starter,
    chronomètrage, relevé de temps)
  • -difficultés à discriminer les indices pertinents
    permettant didentifier un franchissement
    efficace
  • -la course est appréhendée dans sa globalité et
    non pas selon ses phases critiques
  • Contenu denseignement
  • Repérer le point dimpulsion devant la haie, et
    le point de réception, afin de matyériliser la
    trajectoire du franchissement
  • -Situer la flèche de la trajectoire par rapport à
    lobstacle afin de caractériser le type de
    franchissement et renseigner le coureur
  • -Compter le nombre dappuis entre les haies et
    identifier le rythme de la course en notant les
    ruptures
  • Rester concentré et attentif
  • Utiliser les termes adaptés pour communiquer ses
    observations
  • Mettre en place les haies de façonà remplir les
    conditions de sécurité liées à leur renversement
  • Compétence générale
  • Renseigner son partenaire sur la qualité de sa
    course
  • Construire des repères permettant de sinformer
    sur la qualité de sa course
  • Assumer divers rôle

27
Compétences spécifiques / Savoirs techniques et
tactiques ( 3 )
  • Niveau Initial
  • les récupérations se font souvent assis, ou
    debout. Jamais ou rarement la récupération est
    active .ou semi-active
  • Les temps de récupération sont conçus par les
    élèves comme un temps darrêt de lactivité.
  • Les élèves ne connaissent pas et ne mettent pas
    en uvre une allure de récupération privilégiée
    et individuelle.
  • Contenus dEnseignement
  • expérimenter deux types de récupération (active à
    50 de VMA et semi-active en marchant) dans
    divers exercices de travail fractionné ou
    intermittent.
  • Connaître et mettre en uvre son allure de
    récupération active.
  • Choisir un type de récupération en fonction des
    exercices proposés.
  • Se concentrer sur lexpiration lors des phases de
    récupération.
  • Relâcher les membres supérieurs, les épaules et
    le visage lors des phases de récupérations.
    Insister sur lexpiration.
  • Récupérer à lintérieur de la lisse et non pas
    sur la piste pour ne pas gêner les coureurs.
  • Gérer le temps de récupération à laide dun
    chronomètre.
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Mettre en uvre des récupérations au sein des
    exercices de travail

28
Compétences générales / Méthodologiques
  • Niveau Initial
  • Les élèves participent à des tâches
    dobservation .
  • Ils chronomètrent pas ou peu durant les leçons,
    les durée dexercice étant les mêmes pour tous.
  • Contenus denseignement
  • Informations sur soi
  • - Savoir prendre son pouls et systématiser cette
    technique à la fin des exercices.
  • - Mettre en relation les sensations de fatigue et
    une échelle de difficulté ressentie (de 1 à 7).
  • - Modifier un exercice en fonction dune
    sensation ressentie et objectivée (fréquence
    cardiaque et échelle de difficulté).
  • - Sinformer sur ses temps dexercice pendant les
    récupérations.
  • Informations pour les autres
  • - Savoir chronométrer.
  • - Connaître quelques repères sur la pistes.
  • - Connaître les exercices de son camarade pour
    arrêter et déclencher le chronomètre au bon
    moment.
  • - Fournir les temps de passage ou dexercice à
    son camarade pendant les phases de récupération.
  • Compétence générale
  • Mettre en relation des informations extérieures
    (observateur et chronométreur) et les
    informations ressenties pour réaliser un bilan
    de sa séance.

29
Exemple en Saut en Longueur
30
Retour sur les résultats de lenquête académique
des questionnnaires APSA 2003 2004 Saut en
longueur
-Aucuns retours na été effectué pour lApsa Saut
en Longueur Mais, en se basant sur les résulatts
recueillis en Course deHaies, nous pouvons
supposer que cette activité est abordée au cours
du cursus sur au moins un cycle. En effet, la
course de haies est souvent à dautres activités
athlétiques.
31
Les compétences semblant incontournables pour
laccès à un niveau 2 de pratiques en fin de
3ème Saut en Longueur
Compétences spécifiques
  • Etre capable doptimiser la trajectoire du corps
    à limpulsion
  • Etre capable de réaliser une course délan
    optimale
  • Etre capable de réaliser une suspension active

Compétences générales
  • Renseigner son partenaire sur le rythme de sa
    course
  • Identifier les facteur sur lesquels intervenir
    pour augmenter la portée du saut

32
Illustrations en Saut en Longueur
Compétences spécifique / Savoirs techniques et
tactiques ( 1 )
  • Niveau Initial
  • -Regard dirigé vers le sol
  • -Course uniforme
  • -Imprécision de la course délan qui conduit
    fréquemment à  mordre 
  • Contenus dEnseignement
  • Accélérer progressivement tout en restant relâché
    pour conserver son impulsion nerveuse pour le
    moment de lappel
  • R-Réaliser un accélération progressive en
    structurant sa course en 3 phases distinctes
  • Modifier la structure de la fin de course délan
    afin de permettre une descente du Centre de
    gravité sur lantépénultième appuis
  • Adopter une vitesse de course dîte optimale afin
    de résoudre le conflit Vitesse-précision
  • Rester aligné pendant la course, regard horizontal
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • -Etre capable de réaliser une course délan
    optimale

33
Illustrations en Saut en Longueur
Compétences spécifiques / Savoirs techniques et
tactiques ( 2 )
  • Niveau Initial
  • Non utilisation des segments libres lors de la
    phase dappel
  • -Ecrasement du corps à lappel
  • -Ralentissement à lapproche de la planche
  • Enchaînement Course-Appel

Contenus dEnseignement -Courir à vitesse
optimale afin de résoudre le conflit
Vitesse-précision -Utiliser les segments libres
pour profiter des fonctions dallègement et de
renforcement lors de la course et déquilibration
lors de lappel -Favoriser le rapprochement des
masses du centre de gravité ( talon sous fesse )
pour accélérer le passage vers lavant du grand
axe du corps sur la planche -Réaliser un
grandissement du corps vers le haut et vers
lavant afin de favoriser le pssage du grand axe
du corps vers lavant -Réaliser une action de
griffé à lappel pour permettre une bonne
transmission des forces -Rester aligné et gainé à
lappel -conserver la tête droite, regard fixe
loin vers lavant
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • -Etre capable doptimiser la trajectoire du corps
    à limpulsion

34
Illustrations en Saut en Longueur
Compétences spécifiques / Savoirs techniques et
tactiques ( 3 )
  • Niveau Initial
  • -Suspension passive
  • -Réception pieds joints projetés en avant
  • -des chutes en arrières restent fréquentes malgré
    tout

Contenus dEnseignement -Séquilibrer par une
suite daction segmentaire pour retarder la
rotation du buste vers lavant engendrer
précédemment à lappel, pour pouvoir réaliser le
ramené dans les meilleures conditions
ppossibles -Réaliser un étirement du corps arqué
vers larrière, afin de ralentir cette rotation,
en accroissant le moment dinertie du corps ( les
segments éloigner du centre de gravité permettent
des rotations lentes ) -projeter ses jambes vers
lavant le ramené, pour permettre une
réapparition des rotations avant, afin déviter
la chute en arrière
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • -Etre capable de réaliser une suspension active
    lextension

35
Compétences générales / Compétences
Méthodologiques Savoirs faire sociaux,
informations et connaissances sur soi
  • Niveau Initial
  • Les élèves assument divers rôles
  • Ddifficultés à discriminer les indices pertinents
    permettant didentifier une course optimal
  • Le saut est perçu de façon globale et non à
    partir de ses phases succéssives
  • Contenu denseignement
  • -Percevoir la course délan comme une course en 3
    phases permettant de préparer lappel
  • -Compter le nombre dappuis au sol, afin de
    donner des repères nets et concrets aux coureur
    sur sa course
  • -Comprendre limportance de la position du corps
    à lappel dans la détermination de sa trajectoire
  • -Savoir que limpulsion est la dernière phase où
    le sauteur peut intervenir pour modifier sa
    trajectoire
  • -Discriminer un saut réussi dun saut échoué.
  • Compétence générale
  • Renseigner son partenaire sur le rythme de sa
    course
  • Identifier les facteur sur lesquels intervenir
    pour augmenter la portée du saut

36
Exemple en VOLLEY-BALL
37
Retour sur les résultats de lenquête académique
des questionnnaires APSA 2003 2004 en
volley-ball
Selon lanalyse des questionnaires de lenquête,
entre 41 et 49 des élèves de 6ème et 5ème
pratiquent lactivité volley-ball, et entre 78
et 84 des élèves de 4ème et 3ème pratiquent
cette activité. 81 des élèves ont au moins 2
cycles de volley-ball durant leur scolarité au
collège. Nous sommes donc en droit de penser
quune majorité des collégiens devraient pouvoir
atteindre un niveau 2 de pratique en fin de
3ème.
38
(Suite) Retour sur les résultats de lenquête
académique des questionnnaires APSA 2003 2004 en
volley-ball
  • Toujours selon les résultats de cette enquête,
    laccès à un niveau 2 en fin de 3ème passe par 5
    compétences majoritairement visées
  • Se reconnaître réceptionneur, passeur ou
    attaquant et construire lattaque collectivement
    (compétence visée pour 76.2 des collèges)
  • Différencier chez soi lespace avant de lespace
    arrière (70)
  • Identifier la cible adverse et utiliser les
    différentes zones pour marquer (62)
  • Savoir utiliser le smash pour attaquer (57)
  • Construire lespace de frappe, savoir se placer
    par rapport à la balle (42)
  • Le passage du niveau 1 au niveau 2
    sopérationnalise donc dans la construction de
    lattaque. Il va sagir pour lélève de  savoir
    sorganiser collectivement pour protéger sa cible
    et attaquer la cible adverse de manière
    intentionnelle sous forme de balles tendues et/ou
    placées et/ou fortes .

39
Exemples de compétences nous semblant
incontournables pour laccès à un niveau 2 de
pratique en fin de 3ème en VOLLEY-BALL
Compétences spécifiques
Transmettre une balle haute en diagonale en zone
avant (organisation en renvoi sur laile
opposée).
Exploiter les alternatives dattaque immédiate et
différée.
Produire une attaque smashée.
Compétences générales
Connaître et faire appliquer le règlement en tant
que joueur et en tant quarbitre.
40
Illustrations en Volley-ball
Compétence spécifique 1
  • Niveau Initial
  • La majorité des balles entrant en zone arrière
    sont renvoyées en 2 touches.
  • Les réceptions permettent de conserver la balle
    mais sont aléatoires et ne permettent pas la
    construction dune attaque en 3 touches de balle.
  • Contenus dEnseignement
  •  je suis en position dattente sur lavant des
    pieds, mobile, réactif 
  •    je place mon pied extérieur en avant 
  •  en manchette, je me glisse sous la balle, je
    fixe mes bras tendus 
  •  joriente mes surfaces de frappes vers le haut
    et vers laile opposée 
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Transmettre une balle haute en diagonale en zone
    avant (organisation en renvoi sur laile opposée).

41
Illustrations en Volley-ball
Compétence spécifique 2
  • Niveau Initial
  • La majorité des balles entrant en zone arrière
    sont renvoyées en 2 touches.
  • Le joueur situé en zone avant cherche
    systématiquement le renvoi chez ladversaire même
    sil nest pas en position favorable pour
    attaquer.

Contenus dEnseignement Alternative de choix
 si la balle est en zone favorable dattaque
(ZFA) et si je suis derrière elle,
jattaque   si je ne suis pas en arrière de
la balle, je la transmets, en ZFA, à mon
partenaire  Passeur  Joriente mes épaules
vers la zone dattaque .  Je place en avant mon
pied le plus près du filet .  Je passe sous la
balle pour la lever .  Je privilégie la passe
haute .
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Exploiter les alternatives dattaque immédiate et
    différée.

42
Illustrations en Volley-ball
Compétence spécifique 3
  • Niveau Initial
  • La majorité des balles entrant en zone arrière
    sont renvoyées en 2 touches, la 2ème touche
    mettant rarement en difficulté ladversaire.
  • Cest lattaque immédiate du terrain adverse à
    partir de la zone avant qui organise laction des
    joueurs.

Contenus dEnseignement  Jattends que mon
partenaire (passeur) ait joué la balle pour
mengager au filet .  Je saute avant de
frapper, je reste derrière la balle, je frappe au
sommet de mon saut bras tendu en  coiffant  la
balle .  Je saute à 2 pieds et je contracte les
abdominaux (pour ne pas finir dans le filet) . 
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Produire une attaque smashée.

43
Compétences générales
  • Niveau Initial
  • Les élèves ont une connaissance approximative du
    règlement qui ne leur permet pas de
    sauto-arbitrer.
  • Larbitre a du mal à se faire entendre et
    comprendre par les joueurs.
  • Contenus denseignement
  • Joueurs
  • Japplique le règlement même quand il est en ma
    défaveur et jarrête le jeu si je commets une
    faute.
  • Je respecte les décisions de larbitre et je ne
    les discute pas.
  • Arbitre
  • Je connais et jutilise quelques signes
    rudimentaires pour me faire comprendre par les
    joueurs lorsque je siffle une faute.
  • Je ne me laisse pas influencer par les joueurs et
    je maintiens mes décisions.
  • Si je nai pas vu une sortie de balle, je remets
    le point.
  • Compétence générale
  • Connaître et faire appliquer le règlement en tant
    que joueur et en tant quarbitre.

44
Exemple en BASKET
45
Retour sur les résultats de lenquête académique
des questionnnaires APSA 2003 2004 Basket
LApsa basket semble lune des activités les
plus enseignées parmi les sports de coopération
et dopposition .En effet les collègues ayant
répondu au questionnaire proposent dans 50 le
basket quel que soit le niveau de
classe. Notons également que 12,82 des
établissements ne font pas de basket. Par contre
33,33 dentre eux proposent au moins 2 cycles
avec leurs élèves voir 3 cycles ( 16, 24) ou 4
cycles ( 18,80). Nous observons au niveau 1, un
enseignement qui privilégie une progression (
individuelle et collective) efficace de la balle
vers le panier. En effet les 2 compétences les
plus enseignées sont Faire des choix permettant
dassurer la progression vers la cible à 88,79
et Assurer la conservation individuelle et
collective de la balle à 79, 49 . Tandis
quau niveau 2 , les compétences sorientent sur
la mise en place dun jeu rapide de contre
attaque Sinscrire dans un jeu rapide de contre
attaque ou de fixation à 62,39.
46
Retour sur les résultats de lenquête académique
des questionnnaires APSA 2003 2004 Basket
Toutefois il est à noter que les compétences
liées à laction de marque sont des compétences
pas assez enseignées tant pour le 1er niveau que
le second. En effet 47,86 en niveau 1 et
52,99 en niveau 2 des enseignants ayant répondu
au questionnaire se centrent seulement sur
Rechercher une situation favorable de tir . La
notion dadresse est lune des spécificités de ce
sport collectif. Comment gagner un match sans un
tir réussi ? Il semble nécessaire de si attarder
davantage ( surtout sur le tir en course). Un
autre aspect marquant est la place occupée par
les compétences Freiner la progression du
porteur de balle ( 57, 26 en niveau 1 et 49,
57 en niveau 2) et Intercepter et couper les
lignes de passes ( 23,07 et 50,42). Le plan
défensif est largement développé par les
enseignants . Pour un 1er niveau est-il
primordial de se centrer sur le défenseur ?
Cependant il faut fortement travailler le
respect et la retenue envers ladversaire à
travers la règle du non contact au début de
lenseignement.
47
Les compétences semblant incontournables pour
accèder à un niveau 2 de pratique en fin de 3ème
En basket
Compétences spécifiques
Etre capable de déclencher un tir en course ou un
tir en suspension
Etre capable de prendre de vitesse dés la
récupération de la balle ladversaire en
utilisant la contre attaque.
Compétences générales
Connaître et faire appliquer le règlement durant
un combat ou sa pratique
48
Illustrations en BASKET
Compétences spécifiques
  • Niveau Initial
  • Tir déséquilibré, pris au mauvais moment et
    endroit
  • Faible taux de réussite
  • Difficulté de faire un tir en course avec
    opposition , avec poursuite
  • Contenus dEnseignement
  • Regarder le panier pour déterminer sa position
    afin de déclencher le tir au bon endroit
  • Tirer de loin si défenseur loin, positionné dans
    la zone restrictive et/ ou si aucun autre acte
    nest possible
  • Placer le ballon sur la surface des phalanges du
    bras tireur ( non sur les bouts de doigts ou sur
    la paume
  • Ecarter les pieds selon la largeur de épaules
  • Aligner le pied droit, le genou droit, le coude
    droit ( 90) et le ballon pour un tireur droitier
    et inversement pour un gaucher
  • Coordonner la propulsion des trains inférieur et
    supérieur
  • Donner une trajectoire haute
  • Finir avec le bras collé à loreille et allongé,
    le poignet en flexion en direction du cerceau
  • Garder les épaules face au cercle, supprimer les
    rotations du corps
  • TIR en COURSE 
  • Eviter de marcher après le dribble ne faire que 2
    appuis au sol balle en main ( Droit Gauche à
    droite et Gauche Droit à gauche)
  • Protéger la balle sur le côté pendant le double
    pas
  • Sauter vers le haut en montant le genou libre (
    droit à droite et gauche à gauche) pour déposer
    le ballon
  • Accompagner la balle vers langle supérieur du
    rectangle noir sur le panier côté du tir
  • Ne pas paniquer lorsquon est poursuivi
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Etre capable de déclencher un tir en course ou
    un tir en suspension

49
Illustrations en BASKET
Compétences spécifiques
  • Niveau Initial
  • Peu de contre attaque
  • Peu dutilisations des couloirs latéraux
  • Difficulté de faire de longues passes en course
  • Contenus dEnseignement
  • Etre capable de prendre un rebond défenssif et
    assurer une transition rapide vers lattaque
  • Anticiper le tir adverse
  • Percevoir la trajectoire de la balle
  • Bloquer ladversaire ( écran retard) puis aller
    au rebond
  • Lors de la descente du rebond, orienter les
    appuis vers lavant pour chercher un partenaire
    en appui ou partir en dribble
  • Protéger son ballon
  • Pour le porteur de balle prendre les décisions
    daction pour réussir lattaque rapide
  • Passer en priorité à un partenaire démarqué en
    avant se déplaçant vers le panier ou exécuter un
    dribble direct rapide
  • Viser la main dappel du partenaire qui court
  • Anticiper son déplacement pour donner dans la
    course
  • Utiliser un ou deux dribble si manque de force
    pour effectuer une passe longue
  • Etre capable dés la récupération de la balle
    didentifier mon rôle et ma place
  • Courir dans lun des couloir latéral vers le
    panier adverse pour prendre de vitesse la défense
    si je ne peux plus participer au rebond défensif
  • Changer de couloir si je cours dans le même
    couloir quun partenaire ou ralentir pour servir
    de relais dans le couloir central
  • Ne positionner quun seul joueur en plus du
    porteur dans l e couloir central
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Etre capable de prendre de vitesse dés la
    récupération de la balle ladversaire en
    utilisant la contre attaque.

50
Compétences générales
  • Niveau Initial
  • L arbitre est passif ou presque, ou annonce des
    fautes sans conviction .
  • Les coups de sifflets sont tardifs ou faibles
  • Difficulté à relever les fautes commises par les
    joueurs.
  • Toujours les mêmes élèves volontaires pour
    arbitrer
  • Occupe mal lespace et ne suit pas les actions
  • N effectue aucun geste d arbitrage
  • Contenu denseignement
  • Conserver une attention vis à vis des actions des
    camarades dans le match ,avoir toujours le
    sifflet en bouche pour réagir rapidement
  • Réagir et appliquer la sanction correspondante
    suite à une infraction au règlement adopté
  • Retenir le score
  • Etre juste et intègre dans larbitage, réaliser
    au moment opportun des gestes darbitrage,
  • Aller occuper lespace où laction se joue
  • identifier les situations dangereuses et
    intervenir
  • Compétence générale
  • Connaître et faire appliquer le règlement durant
    un match
  • Ou selon les programmes Accepter différents
    rôles et responsabilités au sein dun groupe 

51
Exemple en Tennis de Table
52
Retour sur les résultats de lenquête académique
des questionnnaires APSA 2003 2004 Tennis de
Table
LApsa Tennis de Table fait partie au même titre
que le Badminton des activités les plus
enseignées et cela à chaque niveau de la
scolarité. 75,78 des établissements programme
cette activité. Lorsquelle est enseignée, cest
au moins pour vingt heures de pratiques
effectives,. En effet 65,62 des établissements
réalisent au moins deux cycles. Ce qui signifie
que lon est en droit dattendre un niveau deux
de pratique pour la grande majorité des élèves
sortants du collège. Il semble de ce fait que
lon peut être exigeant en abordant les effets au
collège que ce soit au service ou dans le jeu
pour provoquer la rupture rapide de léchange
(1/3 des établissements qui programment cette
activité nabordent pas les effets).
53
(Suite) Retour sur les résultats de lenquête
académique des questionnnaires APSA 2003 2004
Tennis de Table
La compétence   Construire le point à partir du
service (exploiter l'avantage du service) est
une préoccupation de chaque niveau denseignement
et cela dautant plus que le temps de pratique
est conséquent. Même constat pour la
compétence repérer une trajectoire favorable
et provoquer la rupture de léchange 
54
Les compétences semblant incontournables pour
laccès à un niveau 2 de pratiques en fin de
3ème En Tennis de table
Compétences spécifiques
Construire le point à partir du service
(exploiter lavantage du service)
Frotter la balle pour produire des effets et
mettre ladversaire en danger.
Repérer une trajectoire favorable et provoquer la
rupture de léchange.
55
Illustrations en Tennis de Table
Compétence spécifique
  • Niveau Initial
  • le service est maîtrisé réglementairement mais
    il na pas defficacité. Il est orienté au centre
    de la table et au mieux rasant par rapport au
    filet. Lintention du joueur est de réussir son
    service et non quil soit efficace.
  • Absence de construction du point à partir du
    service. Au niveau de lintention, léchange
    commence à partir de la relance du Service.
  • Contenus dEnseignement
  • ? Réaliser des services longs et tendus pour
    donner peu de temps à ladversaire de
    sorganiser stabiliser la zone du rebond sur sa
    demi-table orienter la face de la raquette vers
    la zone à atteindre chez ladversaire fermée vers
    la table
  • Réaliser des services avec de la rotation pour
    créer une incertitude du rebond chez
    ladversaire.
  • si je fais un service lifté je provoquerai une
    remise plutôt haute  si je fais un service coupé
    je provoquerai une remise souvent dans le filet 
  • Identifier les zones communément faibles de
    ladversaire (son revers, son coude, ) pour le
    mettre en difficulté dès le servicesi je touche
    son revers ou son coude je vais avoir une balle
    facile à jouer après.
  • Établir au moins deux projets différents de
    rupture à partir de son service  si jai servi
    long et tendu sur le revers je me suis ouvert
    toute une partie de la table où jaccélère au
    deuxième coup  si jai servi avec de leffet
    janticipe les caractéristiques de la balle en
    retour pour provoquer une rupture rapide.
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Construire le point à partir du service
    (exploiter lavantage du service)

56
Exemples de transformations et comportements
attendues de fin d étape
Lélève est capable dorienter
intentionnellement son service sur la demi-table
adverse
Il établit des projets simples de construction du
point à partir du service le service devient le
premier temps de la rupture.
Il met son adversaire en difficulté par la
vitesse de la balle et / ou par leffet
57
Illustrations en Tennis de Table
Compétence spécifique
  • Niveau Initial
  • Il ny a pas de création de rotation.

Contenus dEnseignement Réaliser un changement
de rythme au moment du contact avec la balle pour
créer une rotation. Je viens doucement sur la
balle et je vais très vite au contact jusquà la
fin du geste. Je doit vouloir frotter la balle et
non la frapper ou la pousser, cest- à-dire
vouloir la garder longtemps dans sa raquette pour
lui permettre de bien accrocher au revêtement de
la plaque. Plus jaurai un changement de rythme
important et plus je produirai de leffet ce qui
mettra dautant plus mon adversaire en difficulté
pour contrôler la balle. Au niveau de
lintention, je produis de lincertitude sur le
rebond (déviation, accélération, ), source de
mise en danger et donc de rupture immédiate ou de
renvois peu efficace favorisant une rupture sur
le prochain coup. Si je réalise un lift (rotation
avant), la raquette fait un trajet de bas en haut
et darrière vers lavant (trajet important de la
raquette pour favoriser la rotation et le
contrôle du geste). La balle est frottée de
larrière vers le dessus. La balle doit être
recouverte, cest-à-dire que si je vois ma face
rouge au contact, à la fin du geste je dois avoir
devant les yeux la plaque noire. Si je réalise
une rotation arrière, la raquette fait un trajet
de haut en bas et darrière en avant. La balle
est frottée de larrière vers le dessous. La
balle doit être recouverte, cest-à-dire que si
je vois la face noire devant mes yeux au début du
geste, je dois voir la plaque rouge sur la table
à la fin du geste.
  • Compétences Spécifiques / Savoirs techniques et
    tactiques
  • Frotter la balle pour produire des effets et
    mettre ladversaire en danger.

58
Exemples de transformations et comportements
attendues de fin d étape
Lélève produit des rotations dans des situations
où il a le temps de sorganiser. Le service est
une de ces situations favorables.
Cette rotation est efficace de façon immédiate ou
différée en provoquant une balle favorable pour
conclure léchange.
Lélève entre donc dans une phase de construction
volontaire et maîtrisée de la rupture de
léchange.
About PowerShow.com