LESIONS MUSCULAIRES DU SPORTIF - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – LESIONS MUSCULAIRES DU SPORTIF PowerPoint presentation | free to view - id: 2a1a44-ZDc1Z



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

LESIONS MUSCULAIRES DU SPORTIF

Description:

ancienne des ann es 80: grade 1: tirement des fibres musculaires ... globale du muscle le lendemain (dure 2-3 j) contracture: post-effort, triade clinique, ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:302
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 30
Provided by: assistance
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: LESIONS MUSCULAIRES DU SPORTIF


1
LESIONS MUSCULAIRESDU SPORTIF
  • J.M. COUDREUSE
  • Service de Médecine du Sport
  • Hôpital Salvator - Marseille

2
DEUX TYPES DE LESIONS
  • EXTRINSEQUES
  • choc externe
  • parfois associé à une contraction musculaire
  • INTRINSEQUES
  • étirement
  • contraction brutale
  • sollicitation excentrique

3
CLASSIFICATION
  • ancienne des années 80
  • grade 1 étirement des fibres musculaires
  • grade 2 déchirure partielle
  • grade 3 déchirure complète
  • empirique
  • courbature doul. globale du muscle le lendemain
    (dure 2-3 j)
  • contracture post-effort, triade clinique, ?
    échauffement
  • élongation réelle lésion musculaire pour un
    effort ?60 max.
  • échographie parfois normale
  • déchirure ou  claquage  signes cliniques et
    imagerie

  • De Labareyre

4
CLASSIFICATION
  • Rodineau et Durey (années 90)
  • la plus exacte
  • 5 stades
  • bases histologiques

5
CLASSIFICATION
  • stade 0 atteinte réversible des fibres
    musculaires
  • pas datteinte du tissu de soutien
  • stade 1 atteinte irréversible de quelques fibres
    musculaires
  • tissu de soutien intact
  • stade 2 atteinte irréversible de quelques fibres
    musculaires
  • lésion modérée tissu de soutien
  • stade 3 atteinte irréversibles de nombreuses
    fibres musculaires
  • atteinte importante du tissu
    conjonctif
  • hématome localisé intramusculaire
  • stade 4 rupture ou désinsertion

6
INTERROGATOIRE
  • Antécédents ? pseudo claquages à répétition
  • circonstances de survenue
  • sensation de déchirure, de craquement, de boule
    dans le muscle
  • type deffort maximal ou modéré
  • mécanisme étirement, contraction excentrique
  • début brutal ou progressif
  • pendant ou après leffort
  • impotence fonctionnelle
  • poursuite de lactivité sportive
  • ralentissement de lactivité
  • chute

7
SIGNES CLINIQUES
  • Inspection dicontinuité ou déhiscence
  • triade clinique
  • palpation
  • étirement
  • tests isométriques
  • course interne
  • course moyenne
  • course externe
  • permet de poser le diagnostic et dapprécier la
    gravité

8
ETIREMENTEXEMPLE DROIT FEMORAL
9
TESTS ISOMETRIQUES EXEMPLE DROIT FEMORAL
10
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
  • échographie
  • apprécier la gravité dès J1
  • quantifier
  • éventuellement ponctionner un hématome 2ème
    semaine
  • radios (rares)
  • hématome ossifiant
  • doute diagnostique avec une lésion osseuse
  • IRM (rare)
  • bilan pré-opératoire
  • isocinétisme déficit de force

11
ISOCINETISME
  • dépistage de déficit
  • déficit est un facteur favorisant
  • de lésion musculaire
  • 15 versus 3 (football)
  • Croisier (2003)
  • isokinetic and exercice science
  • correction possible
  • Croisier (2003)
  • isokinetic and exercice science

12
TRAITEMENT
  • 3 Objectifs
  • Obtenir une cicatrisation de qualité
  • éviter la chronicité
  • diminuer le risque de récidive

13
Facteurs nécessaires à la cicatrisation
  • Innervation
  • Maturation de la fibre musculaire
  • différenciation entre fibre lente ou fibre
    rapide
  • Vascularisation apport d'oxygène
  • Traction meilleure orientation des fibres
    musculaires
  • ? immobilisation entraîne un enchevêtrement
    anarchique des fibres

14
MOBILISATION PRECOCE
  • Hématome initial
  • Cellules inflammatoires
  • Résorption hématique
  • Régénération musculaire précoce et rapide
  • Meilleure orientation des fibres
  • Cicatrisation conjonctive
  • ? prolifération des capillaires

  • Jarvinen

15
IMMOBILISATION
  • ? Nombre fibres lésées
  • Retarde la maturation du tissu cicatriciel
  • ? Orientation anarchique des fibres
  • Atrophie musculaire
  • baisse de la résistance à la traction

  • Jarvinen
  • diminue lhématome initial
  • ? collagène de type 1

  • Letho

16
PRINCIPES THERAPEUTIQUES
  • Mobilisation précoce guidée
  • adaptés à la gravité
  • orientés par la clinique

17
TRAITEMENT
  • en urgence
  • cryothérapie glace , ? bombe de froid
  • compression
  • mise en décharge en fonction de la douleur
  • antalgiques, décontracturants
  • kinésithérapie la plus précoce possible
  • 1ère phase antalgique, physiothérapie
  • 2ème phase rééducation

18
REEDUCATION
  • étirements meilleure orientation des fibres
    musculaires
  • renforcement musculaire
  • statique
  • concentrique
  • excentrique

19
STADE 0
  • atteinte réversible des fibres musculaires
  • pas datteinte du tissu de soutien
  • Pas de traitement
  • Récupération quelques heures

20
STADE I
  • Atteinte irréversible de quelques fibres
    musculaires
  • Tissu de soutien intact
  • Repos
  • Chaleur
  • Massage antalgique
  • Récupération en quelques jours

21
STADE II
  • Atteinte irréversible de quelques fibres
    musculaires
  • Lésion modérée tissu de soutien
  • Repos
  • Cryothérapie
  • Physiothérapie
  • Travail isométrique puis dynamique
  • Etirements
  • Evolution sur 10 à 20 jours
  • Reprise liée à la clinique

22
STADE III
  • Atteinte irréversibles de nombreuses fibres
    musculaires
  • Atteinte importante du tissu conjonctif
  • Hématome localisé intramusculaire
  • J0 - J3 repos, limiter l hématome
  • J4 - J10 évacuer l'hématome
  • phagocytose des fibres
    musculaires nécrotiques
  • J10 - J21 régénération des fibres musculaires
  • formation du tissu conjonctif,
    vascularisation
  • guider l'orientation des fibres.
  • après J21 qualités élastiques
  • renforcer les fibres musculaires
  • qualité neuro-musculaire

23
STADE III
  • Atteinte irréversibles de nombreuses fibres
    musculaires
  • Atteinte importante du tissu conjonctif
  • Hématome localisé intramusculaire
  • ? J0-J3 compression - glace - surélévation -
    AINS - repos
  • ? J4-J10 glace - physiothérapie - travail
    statique puis dynamique
  • évacuation hématome (intérêt de
    l'échographie)
  • ? J10-J21 Massage légers - physiothérapie -
  • continuer le renforcement
    musculaire
  • ? Après J21 Travail dynamique agoniste et
    antagoniste étirements - M.T.P.
    si besoin
  • Evolution 6 à 12 semaines

24
STADE IV
  • Rupture ou désinsertion
  • Traitement initial identique au stade 3
  • Traitement adapté à la clinique
  • Tolérance fonctionnelle ?
  • Indication chirurgicale (lésion haute des
    ischio-jambiers)

25
CRITERES DE REPRISE DU SPORT
  • délai minimum
  • stade 0 et 1 dès que la symptomatologie a
    disparu
  • stade 2 footing à 10 jours, sprint à 3 semaines
  • stade 3 sprint et saut ? 6 semaines
  • stade 4 idem et fonction du traitement
    chirurgical
  • données cliniques
  • étirements et tests isométriques (3 courses)
    indolores
  • tests excentriques si possible
  • bilan isocinétiques quasi OK (même si
    amyotrophie)
  • douleur modérée à la palpation tolérée

26
COMPLICATIONS
  • Absence de cicatrisation
  • cicatrice fibreuse
  • hématome ossifiant
  • récidives

27
CONTUSION MINEURE
  • Compression - glace - repos
  • Physiothérapie
  • Musculation étirements

28
CONTUSION SEVERE
  • Hémorragie
  • Compression - glace
  • Repos de durée variable
  • Ponction hématome
  • Pas de massage
  • Rééducation idem Stade III

29
CONCLUSION
  • Diagnostic précoce lésionnel (bilan clinique
    )
  • Intérêt de l'échographie
  • Rééducation indispensable
  • Reprise sportive surveillée et progressive
  • Travail de prévention
About PowerShow.com