La Renaissance XVIeXVIIe et les Lumires XVIIIe - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – La Renaissance XVIeXVIIe et les Lumires XVIIIe PowerPoint presentation | free to view - id: 2a0aba-ZDc1Z



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

La Renaissance XVIeXVIIe et les Lumires XVIIIe

Description:

Les Grecs ont pris une distance par rapport la religion, afin d'expliquer le ... Arts religieux et profane (Rapha l, L onard de Vinci, Michel-Ange, Rubens) ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:31
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 25
Provided by: jpe65
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: La Renaissance XVIeXVIIe et les Lumires XVIIIe


1
La Renaissance (XVIe-XVIIe) et les Lumières
(XVIIIe)
2
Cours 6 introduction
  • Du Moyen Âge à la Renaissance
  • La révolution copernicienne et son impact sur la
    pensée
  • Descartes et son temps

3
Cours 6 introduction
  • Pourquoi parler de Renaissance ?
  • Dans votre premier cours de philosophie, nous
    avons parlé de la Naissance de la rationalité en
    Grèce antique. Les Grecs ont pris une distance
    par rapport à la religion, afin dexpliquer le
    monde par la science et la philosophie, afin de
    vivre dans une démocratie conduite par les
    hommes.
  • Or, la Renaissance, cest le retour à ces valeurs
    humanistes après un Moyen Âge dominé par lÉglise
    catholique et la religion retour de la
    démocratie, de la science et de la philosophie
    nouvelle.

4
Cours 6 introduction
  • Pourquoi parler du Siècle des Lumières ?
  • Les XVIe et XVIIe siècles ont vu se développer la
    science et la philosophie, en faisant appel à la
    raison humaine. Or, au XVIIIe siècle, les hommes
    ont une foi invincible en une raison toute
    puissante, qui fait disparaître les ténèbres de
    lignorance (cf. Allégorie de la caverne) si la
    Bible est la parole de Dieu, les Encyclopédistes
    vont créer la bible (bibliothèque) de lêtre
    humain. Et cela, à lencontre de la religion.
    Ils vont aussi créer une société démocratique
    (Révolution française) fondée sur les valeurs de
    liberté, dégalité et de fraternité, idéaux dont
    Rousseau sest fait le propagandiste.

5
1. Du Moyen Âge à la Renaissance
  • Introduction des ruptures et non coupures
  • De lempire romain à lEurope des nations
  • États et la politique les ferments de la
    révolution nouvelle image des rapports sociaux
  • Économie du système féodal au capitalisme
    nouvelle façon de partager les biens
  • La science nouvelle image de la nature
  • La philosophie penser lhomme et le monde
  • Les arts lhomme comme sujet

6
1.1 Introduction des ruptures et non des
coupures
  • Comme nous le dit François Châtelet, le passage
    du Moyen Âge à la Renaissance est un long
    processus, et non pas une coupure nette Dans le
    devenir idéologique de lEurope occidentale, il
    ny a ni Moyen Âge ni Renaissance.
  • Il faut éviter de tout simplifier il ny pas
    lobscurité du Moyen Âge et ensuite la lumière de
    la raison

7
1.2 De lEmpire romain à lEurope des nations
  • Moyen Âge
  • Toute lEurope constitue un empire sous la
    tutelle du Pape tous les rois sont sous sa
    gouverne
  • Il y a une seule langue officielle le latin
  • Une seule foi catholique
  • Renaissance
  • La réforme protestante va entraîner les États à
    séloigner de Rome, à devenir indépendants
  • Toutes les langues européennes modernes
    apparaissent
  • Apparition de plusieurs églises chrétiennes

8
1.3 États et la politique nouvelle image des
rapports sociaux
  • Moyen Âge
  • Sociétés fondées sur les rois, avec un système
    seigneurial
  • Hiérarchie et classes sociales
  • Structure pyramidale du pouvoir de haut en bas
  • Renaissance
  • Critiques sociales et recherche des lois
    fondamentales de la société Machiavel, Hobbes,
    Locke
  • Rousseau et la volonté de fonder la société sur
    légalité et la démocratie
  • Réformes démocratiques au XVIIIe siècle

9
1.4 Économie du système féodal au capitalisme
naissant
  • Moyen Âge
  • Société agraire les terres appartiennent aux
    Seigneurs, aux nobles et à lÉglise les paysans
    travaillent pour les possédants et donnent une
    partie de leur production
  • Les paysans ne possèdent rien
  • Renaissance
  • Début de lindustrialisation la mécanisation de
    lagriculture rend la production plus efficace
  • Commerce et le nouveau monde lenrichissement
    des bourgeois
  • Réflexions sur un nouveau partage des biens
    (Rousseau)

10
1.5 La science nouvelle image de la nature
  • Moyen Âge
  • Tout le savoir est dispensé par lÉglise et ses
    universités
  • Deux sources du savoir la Bible et Aristote
    (interprété par Thomas dAquin)
  • Refus de tout autre discours censure et
    Inquisition
  • Condamnation de Bruno, Galilée, et Descartes
  • Renaissance
  • Volonté de fonder un savoir nouveau sur la
    raison humaine (Descartes)
  • La Science est fondée sur des raisonnements
    mathématiques (Galilée)
  • La nature répond à des lois internes (pas de
    miracles) (Newton, Pascal)
  • Lunivers est infiniment grand

11
1.6 La philosophie penser lhomme et le monde
  • Renaissance
  • Descartes et Rousseau lhomme est supérieur à
    lanimal, car il a une âme et il est libre la
    subjectivité
  • Lêtre humain peut dominer la nature (Descartes)
  • Chaque être humain a la capacité de comprendre
    lunivers, grâce à sa raison
  • Le projet des encyclopédistes créer la Bible de
    lhomme
  • Lhomme sans Dieu (Voltaire)
  • Moyen Âge
  • Lhomme est créé à limage de Dieu il a la
    capacité de créer, de raisonner, de distinguer le
    bien du mal
  • Lhomme est au centre du monde il a la mission
    de dominer le monde
  • Lhomme se distingue fondamentalement de lanimal

12
1.7 Les arts lhomme comme sujet
  • Moyen Âge
  • Arts religieux on bâtit les cathédrales
  • On représente les personnages de la Bible dans
    les vitraux et les peintures
  • Dieu est au centre de tout
  • Lhomme et la nature ne sont quaccessoires
  • Renaissance
  • Arts religieux et profane (Raphaël, Léonard de
    Vinci, Michel-Ange, Rubens)
  • Représentation de la Nature
  • Lhomme au centre de tout
  • Sculpture et valorisation du corps humain (retour
    aux grecs)

13
2. La révolution copernicienne et son impact sur
la pensée
  • Copernic
  • Lhomme et la théorie
  • Bruno
  • Le philosophe martyrisé
  • Galilée
  • Lhomme et sa théorie
  • La condamnation et la défense
  • Descartes
  • La vie du philosophe mathématicien

14
2.1 CopernicLhomme et la théorie
  • Lhomme
  • Né en 1473, en Pologne laïc et chanoine
  • Formation universitaire polyvalente médecin,
    juriste, politicien, diplomate
  • Meurt en 1543, année de son célèbre livre De
    revolutionibus orbium celestrium
  • Théorie
  • Le problème le lieu et le mouvement de la terre
    des positions différentes thèse et anti-thèse
    nullement méprisable
  • Si la terre est fixe, on ne peut rendre compte
    des constatations scientifiques le contraire si
    le soleil est fixe
  • Reprise dune ancienne théorie grecque des
    pythagoriciens

15
2.2 BrunoLe philosophe martyrisé
  • Lhomme (1548-1600)
  • Moine dominicain et scientifique
  • Professeur au Collège de France, à Oxford
    protégé par les rois de France et dAngleterre
  • Condamné par les Églises chrétiennes
  • Arrêté par lInquisition, emprisonné et torturé
    pendant sept ans brûlé à Rome en 1600
  • La théorie
  • Soutient la théorie de Copernic que le soleil est
    le centre de notre univers
  • Lunivers est infini dans lespace et le temps
    il est en perpétuelle évolution
  • Égalité des hommes et des femmes

16
2.3 Galilée Lhomme et sa théorie
  • Lhomme et sa théorie
  • Né en 1564
  • Inventeur dune lunette astronomique (et
    commercialisation comme arme défensive) au doge
    de Venise
  • Publication du Siderius nuncius (Le messager des
    étoiles) dans lequel il soutient la théorie de
    Copernic avec des preuves mathématique
  • 1616 condamnation par lInquisition, abjuration
    et interdiction de publier et denseigner
  • 1632 publication du Dialogues sur les deux plus
    grands systèmes du monde où il reprend ses
    théories nouvelle condamnation en 1633 prison
    et résidence surveillée pour le reste de sa vie.
  • Avant sa mort, il écrit à Fortunio Luceti que
    donner la terre comme centre commun est une
    pensée absolument fallacieuse.

17
Citation classique de Galilée
  • Pour moi, à vrai dire, jestime que le livre de
    la philosophie est celui qui est perpétuellement
    ouvert devant nos yeux mais comme il est écrit
    en des caractères différents de ceux de notre
    alphabet, il n e peut être lu de tout le monde
    les caractères de ce livre ne sont autres que
    triangles, carrés, cercles, sphères, cônes et
    autres figures mathématiques, parfaitement
    appropriés à telle lecture.

18
2.2 Galilée la condamnation
  • La Bible contre Galilée
  • Psaume 19-6
  • Là-haut, pour le soleil il dressa une tente, et
    lui, comme un époux qui sort de son pavillon, se
    réjouit, vaillant, de courir sa carrière.
  • À la limite des cieux, il a son lever et sa
    course atteint à lautre limite, à sa chaleur,
    rien nest caché.
  • Psaume 104-5
  • Tu poses la terre sur ses bases, inébranlable
    pour les siècles des siècles.
  • Josué 10-12
  • Josué dit en présence dIsraël Soleil
    arrête-toi sur Gabaon et toi, lune, sur la vallée
    dAyyalôn ! Et le soleil sarrêta, et la lune se
    tint immobile jusquà ce que le peuple se fût
    vengé de ses ennemis.

19
2.2 Galilée la condamnation
  • La science ancienne contre Galilée
  • Galilée se défend
  • Le lieu que lon pourrait donner pour centre à
    toutes les planètes exception faite de la Lune,
    serait plutôt le Soleil que tout autre corps
    céleste Sur ce chapitre, Excellme Seigneur, il
    faut donc, à mon avis, renoncer à vouloir, en se
    fondant sur des textes ou sur lautorité
    dAristote, prouver la vérité dune doctrine trop
    manifestement erronée. Pour entendre lastronomie
    et se rendre maître de cette science, il faut
    donc étudier autre chose quAristote, dont les
    écrits ne laissent pas voir quil ait eu, en
    pareille matière, plus de connaissances que
    nimporte quel homme du commun

20
2.2 Galilée la condamnation
  • Condamnation de Galilée (1616)
  • Attendu qil est venu à la connaissance de la
    dite Congrégation que la doctrine de Pythagore,
    fausse et entièrement en contradiction avec la
    Sainte Écriture, du mouvement de la terre et de
    limmobilité du soleil et aujourdhui largement
    répandue et souvent acceptée en conséquence,
    afin que cette opinion ne se répande pas
    davantage au préjudice de la vérité catholique,
    la Sacré Congrégation a décrété que le dit livre
    De revolutionibus orbium de Nicolas Copernic,
    et celui Sur Job de Diego de Zuniga, soient
    suspendus jusquà ce quils soient corrigés le
    présent décret les interdisant, condamnant et
    suspendant tous respectivement.

21
2.2 Galilée la défense
  • La Sainte Écriture ne peut ni mentir, ni se
    tromper. La vérité de ses paroles est absolue et
    inattaquable. Mais ceux qui lexpliquent et
    linterprètent peuvent se tromper de bien des
    manières et lon commettrait de funestes et
    nombreuses erreurs, si lon voulait toujours sen
    tenir au sens littéral des mots  on aboutirait à
    des doctrines impies puisquon serait forcé de
    dire que Dieu a des pieds, des mains, des yeux,
    etc. ()
  • Dans les questions de sciences naturelles,
    lÉcriture Sainte et la nature viennent toutes
    les deux de la parole divine  lune a été
    inspirée par lEsprit Saint, et lautre exécute
    fidèlement les lois établies par Dieu. Mais
    pendant que la Bible, saccommodant à
    lintelligence du commun des hommes, parle en
    bien des cas et avec raison, daprès les
    apparences, et emploie des termes qui ne sont
    point destinés à exprimer la vérité absolue, la
    nature se conforme rigoureusement aux lois qui
    lui ont été données on ne peut pas, en faisant
    appel à des textes de lÉcriture Sainte, révoquer
    ou mettre en doute un résultat manifeste acquis
    par de mûres observations.

22
2.4 Descartes
  • Naît en 1596, en Touraine
  • Il étudie pendant 9 ans, et complète un cours
    classique il en sort plein de doutes sur la
    connaissance.
  • Il décide de voyager pendant 9 années, se
    questionnant sur la science et faisant des
    expériences
  • 1631-1632 il prépare la publication du Traité du
    monde et de lHomme il apprend la condamnation
    de Galilée et retire ses manuscrits
  • 1637 il publie en Hollande le Discours de la
    méthode, premier texte écrit en français, et
    publie de façon anonyme en France quelques mois
    plus tard le document est tout de suite condamné
    par lÉglise catholique.
  • 1644 premier retour en France, depuis 16 ans
    dabsence
  • 1650 mort de Descartes, à la cour de la reine de
    Suède.

23
Descartes
  • Descartes écrit ses livres scientifiques aucune
    référence à la croix ou à la religion il pose le
    pied sur le livre La physique dAristote!
  • Nous sommes à laube dune science nouvelle qui
    permettra à lhomme de devenir maître et
    possesseur de la nature.

24
Fin du diaporama
  • Retour
  • _at_jacques pelletier
About PowerShow.com