Education pour Tous Initiative de Mise en Oeuvre Acclre Initiative FastTrack - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Education pour Tous Initiative de Mise en Oeuvre Acclre Initiative FastTrack PowerPoint presentation | free to view - id: 29d246-ZDc1Z



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Education pour Tous Initiative de Mise en Oeuvre Acclre Initiative FastTrack

Description:

Qu'est-ce que l'Initiative de mise en oeuvre acc l r e (Initiative Fast-Track) ... sectoriel approuv du pays, informer le Secr tariat Fast-Track qui vous aidera ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:19
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 41
Provided by: WB542
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Education pour Tous Initiative de Mise en Oeuvre Acclre Initiative FastTrack


1
Education pour TousInitiative de Mise en Oeuvre
Accélérée(Initiative Fast-Track)
2
Plan
  • Quest-ce que lInitiative de mise en oeuvre
    accélérée (Initiative Fast-Track) du programme
    Education pour tous (EPT) ?
  • Pourquoi lInitiative Fast-Track a-t-elle été
    créée ? Le contexte
  • Le Pacte de lInitiative Fast-Track
  • Le processus dévaluation
  • Les mécanismes dappui de lInitiative Fast-Track
  • Financement par les sources régulières
  • Fonds catalytique
  • FDPE
  • Prochaines étapes pour les pays partenaires
  • Rôle des bailleurs de fonds au niveau du pays
  • Structure de gouvernance de lInitiative

3
Quest-ce que lInitiative de mise en oeuvre
accélérée de lEPT ?
  • LInitiative de mise en oeuvre accélérée du
    programme Éducation pour tous est un partenariat
    mondial entre les pays en développement et les
    bailleurs de fonds, qui vise à accélérer les
    progrès vers la réalisation de lobjectif
    dachèvement par tous dun cycle primaire de
    qualité
  • à lhorizon 2015.
  • Les partenaires sont plus de 20 bailleurs de
    fonds bilatéraux et multilatéraux
  • Tous les pays à faible revenu (pouvant obtenir
    les crédits de lIDA) peuvent bénéficier dune
    certaine forme de soutien

4
Le contexte
  • À travers le monde, plus de 100 millions
    denfants ne sont pas scolarisés, dont 58
    millions de filles.
  • Les ressources nécessaires pour atteindre la
    scolarisation primaire universelle complète
    (entre 5.6 et 10 milliards de des E.U. par an
    pour lensemble des pays en développement) sont
    significativement supérieures aux efforts actuels
  • Beaucoup de pays natteindront pas lobjectif de
    lenseignement primaire universel à lhorizon
    2015 si les tendances actuelles persistent.

5
Taux dachèvement du primaire par région
Objectif
Asie de lEst et Pacifique
Asie de lEst et Pacifique
Amérique latine et Caraïbes
Europe et Asie centrale
Moyen-Orient et Afrique du Nord
Tendance requise pour atteindre lODM
Asie du Sud
Afrique subsaharienne
2003
6
Le contexteLes accords internationaux
  • Objectifs de lEPT adoptés au Forum mondial sur
    léducation en avril 2000 à Dakar
  • Déclaration de développement pour le Millénaire
    adoptée en septembre 2000
  • Consensus de Monterrey, adopté lors de la
    Conférence internationale sur les finances et le
    développement de mars 2002
  • Déclarations de Rome et de Paris sur lefficacité
    de laide (2003 2005)

7
Cinq pays ont atteint ou depassé les valeurs des
engagements, dautres sont toujours bien en deça
Aide publique aux pays en développement et
organisations internationales en du PIB, 2003
8
APD education à tous les PVD
7
5.9
5.5
6
5.0
4.8
5
4.3
4.1
Tous bailleurs
3.8
3.6
4
US constants 2002 (milliards)
Pays CAD
3
2
1.4
Multilateraux
1.3
1.2
1.1
1
0
1998
1999
2000
2001
2002
Source OECD DAC database - Table 5 for
bilaterals some multilaterals, others from OECD
CRS
database - Table 2
Note ALL Donors includes Non-DAC Bilateral Donors

9
Mais moins de la moitié de laide va aux pays à
faible revenu
Part de lAPD allouée aux PFR
10
Aide publique au développement en Education
0
20
40
60
80
100
United Kingdom
Netherlands
United States
Denmark
Sweden
Norway
Luxembourg
Switzerland
Canada
Finland
Greece
Australia
Spain
France
Japan
Portugal
Germany
Belgium
New Zealand
Austria
Italy
Total DAC Countries
Education de base
Education secondaire
Education post-secondaire
11
Finalement, seule une petite portion de laide va
à léducation primaire dans les PFR
12
Et laide reste fortement liée
13
Les bailleurs sont en train de changer
  • La Norvège prévoit de doubler son aide publique
    au développement pour léducation de base (APD -gt
    1 PIB, 15 pour léducation de base)
  • Les Pays Bas ont multiplié leur aide à
    léducation de base par 6 depuis 1997. En 2007,
    laide à léducation de base atteindra 15 du
    total (-5 en 2000)
  • La France et le RU augmentent leur aide et se
    tourne vers lapproche sectorielle/soutien
    budgétaire
  • Développement des partenariats silencieux.
  • Mais de nombreux bailleurs ont toujours des
    difficultés pour les engagements pluri-annuels et
    laide non liée

14
Mais de plus grands engagements ne sont quun
élément du succès.
  • Sont aussi nécessaires
  • Une amélioration de la remise de laide
  • Des politiques et institutions nationales saines
  • Un nouveau cadre defficacité de laide

15
Les allocations de laide se font de plus en plus
sélectives
  • Lindex délasticité politique quantifie dans
    quelle mesure chaque bailleur préfère un pays
    mieux gouverné (dans son allocation daide) parmi
    ceux de niveau de richesse par habitant donné. 1

Index délasticité politique
Total
Aide Bilatérale
Aide Multilaterale
2.0

1.82
Pas de relation claire entre aide et qualité
institutionnelle
1.5

1.05


0.95
1.0

0.50
Relation positive claire entre aide et qualité
institutionnelle
0.5
0.30
0.15
0.13
0.06
-0.02
0.0
1984-99
1990-1994
1995-1999
-0.5
Difference from 0 is statistically significant

A 100 increase in the institutional quality
measure corresponds to 105 more aid.
1 Basé sur une indicateur combiné de qualité
institutionnelle à partir de lindex  rule of
law  de ICRG et de lindex de démocratie de
Freedom House. Source Dollar Levin The
Increasing Selectivity of Foreign Aid, 1984-2002
16
Declarations de Paris sur lefficacité de laide,
2005
17
Le Pacte Fast-Track
  • Bailleurs de fonds
  • Mobiliser des ressources de manière prévisible
  • Saligner sur les priorités de développement du
    pays
  • Coordonner lappui autour dun seul plan
    déducation
  • Harmoniser les procédures autant que possible
  • Pays partenaires
  • Développer un programme (plan) sectoriel
    déducation crédible et fruit dune large
    consultation
  • Démontrer des résultats concernant les
    principaux indicateurs de performance
  • Jouer le rôle de chef de file pour lélaboration
    et la mise en oeuvre du programme et coordonner
    laction des bailleurs de fonds

Responsabili-sation mutuelle
18
Quel appui lInitiative Fast-Track offre-t-elle?
  • Mobilisation de ressources au sein du pays des
    bailleurs et dautres sources. Le partenariat
    fast-track offre une plateforme mondiale.
  • Mobilisation de ressources pour les pays qui ont
    peu de bailleurs de fonds Fonds catalytique (FC)
  • Appui au renforcement des capacités Elaboration
    et Suivi Fonds de développement de programmes
    déducation

Aux pays à faible revenu avec une SRP et un
programme sectoriel évalués et endossés par les
bailleurs de fonds
À tous les pays à faible revenu
19
Évolution de Fast Track 2002-2004A lorigine
  • Programme vertical, décisions prises au niveau
    global
  • Accès par invitation aux pays répondant aux
    critères
  • Accent sur laugmentation du financement
  • Impression de grand fond global
  • Catégorisation des pays

20
Évolution de Fast Track 2002-2004Questions
posées par la mise en uvre
  • Processus parallèle en dehors du plan sectoriel
    des pays
  • Dialogue politique parallèle Fast
    Track/Ministère/bailleurs locaux
  • Confusion en ce qui concerne le processus
    dendossement
  • Revue des requêtes pays par le Secrétariat
    plutôt que par le pays et les bailleurs locaux
  • Confusion des modalités de mobilisation des
    ressources
  • Quel plan ?
  • Quel dialogue, avec qui?
  • Qui endosse, et quand?
  • Est-ce un processus guidé par loffre ou la
    demande ?
  • Où est largent ?

21
Évolution de lInitiative 2002-2004
 Learning by doing 
Initiative Fast Track 2002 Programme vertical,
concept de Fond Global
Initiative Fast Track 2004 Un développement de
programme et une mobilisation des ressources au
niveau du pays et dirigés par le pays
22
Évolution de Fast Track 2002-2004Redéfinir
lobjectif et la stratégie
  • FTI promeut une aide accrue et plus efficace pour
    le primaire
  • Passer dun processus mené au niveau global à un
    processus mené au niveau pays
  • Plus grande clarté des objectifs
  • Pas de sélection ouverts à tous les pays à
    faible revenu
  • Groupes de travail pour faire progresser Fast
    Track en harmonisation, communication,
    financement et renforcement des capacités
  • Clarification du processus dendossement et du
    rôle central du chef de file des bailleurs

23
PROCESSUS DENDOSSEMENT
Le pays a préparé une stratégie de réduction de
la pauvreté ou une stratégie équivalente, et un
plan du secteur de léducation
Les organismes locaux appuyant le secteur de
léducation désignent un organisme de
coordination pour diriger le processus
dévaluation et dendossement en tant quagent de
liaison avec le Ministère de léducation,
dautres organismes publics concernés, et le
Secrétariat fast-track
  • Organisme de coordination
  • Assure la liaison avec le ministère de
    lEducation et les organismes locaux afin
    dorganiser le processus dévaluation et
    dendossement
  • Invite tous les organismes compétents à
    participer au processus dévaluation et
    dendossement (chaque organisme doit sassurer
    que son représentant se concerte avec son siège,
    le cas échéant, tout au long du processus et
    possède les compétences techniques appropriées
    pour apporter une contribution appréciable)
  • Met à la disposition du groupe le guide
    dévaluation et le cadre indicatif dévaluation
    de lInitiative fast-track pour lui permettre
    deffectuer lévaluation.

Lorganisme de coordination transmet au
Secrétariat fast-track le plan sectoriel avec une
évaluation recommandant ou non lendossement,
signé par tous les participants
Le Secrétariat fast-track informe lensemble des
partenaires de lendossement
Les bailleurs de fonds mobilisent les ressources
24
Cadre indicatif Fast-Track
  • Références proposées (et non objectifs)
    empruntées à lanalyse des pays ayant réussi.
    Vitales pour la viabilité à long terme des ODM

INDICATEURS
  • 1) Dépenses publiques consacrées à léducation
    environ 20 du budget
  • 2) Dépenses consacrées à lenseignement primaire
    environ 50 du budget de léducation
  • 3) Salaires des enseignants environ 3,5 fois
    le PIB par habitant
  • 4) Ratio élèves/maîtres environ 401
  • 5) Dépenses hors salaires enseignants 33 des
    dépenses courantes
  • Taux moyen de redoublement 10 ou moins
  • Nombre annuel dheures dinstruction 850 ou plus


25
Guide dévaluation de lInitiative Fast-Track
  • Objet
  • Encourager le dialogue sur les principales
    questions de politique en matière denseignement
    primaire et
  • Ladéquation de la base de connaissances
  • Lorientation stratégique vers la réalisation de
    lODM sur léducation, y compris la sensibilité
    aux questions de VIH/sida et dégalité des sexes
  • Lappropriation par toutes les parties prenantes
  • La capacité dabsorption et la viabilité
    financière


26
Les résultats escomptés de lévaluation
  • Un ensemble de recommandations bien justifiées
    pour lintervention des bailleurs de fonds sur
  • Le volume la composition de lappui financier,
    adaptés à la qualité du cadre des politiques et
    des institutions
  • Les principaux domaines de renforcement des
    capacités
  • Lappui destiné à combler les déficits de
    connaissances/données prioritaires
  • Les dispositions relatives au suivi et à
    lévaluation
  • Lalignement de tous les bailleurs sur un seul
    plan/programme

27
Ce que le processus dévaluation nest pas
  • Ce nest pas lévaluation dun projet ou
    programme distinct dEPT ou de fast-track, mais
    du programme du secteur de léducation du pays
  • Ce nest pas lévaluation dune seule partie du
    programme/plan sectoriel ou de la partie pour
    laquelle du financement extérieur est envisagé

28
Financement par les sources régulières
  • Une fois que le déficit de financement est connu,
    le Secrétariat fast-track sensibilise les milieux
    internationaux afin que le déficit soit comblé
    par
  • les bailleurs de fonds présents dans le pays qui
    augmentent leur appui, ou
  • les bailleurs de fonds qui ninterviennent pas
    encore dans le pays mais peuvent fournir de
    nouveaux financements, soit directement, soit par
    lintermédiaire de partenariats silencieux

29
Fonds Catalytique de lInitiative Fast-Track
  • Fonds fiduciaire à multiples donateurs,
    administré par la Banque mondiale
  • Fournit un financement transitoire à court terme
    (2 à 3 ans) sous forme de dons, pour contribuer à
    combler le déficit de financement pour les pays
    qui ont trop peu de bailleurs de fonds, tout en
    mobilisant davantage de soutien durable par les
    sources bilatérales et multilatérales régulières.

Pays ayant 4 partenaires bilatéraux ou moins
fournissant chacun 1 million de dollars ou
davantage par an pour léducation
30
Fonds Catalytique Contributions et Engagements
(en millions de dollars)
Montants en dollars US calculés au taux de
change du 10 août 2005
31
Allocations du Fonds Catalytique
En millions de dollars
32
Fonds de Développement de Programmes dEducation
(FDPE)
  • Fonds fiduciaire multi-bailleurs administré par
    la Banque mondiale
  • Engagements de la Norvège et du Royaume Uni
    totalisant 15,8 millions de dollars en 2005
  • La contribution de la Norvège est accordée par
    lintermédiaire du Fonds fiduciaire norvégien
    pour léducation de la Région Afrique

33
Objectifsdu Fonds de Développement de Programmes
dEducation
  • Augmenter le nombre de pays à faible revenu ayant
    des programmes du secteur de léducation solides
    et viables
  • Renforcer la capacité des pays à élaborer des
    politiques et des programmes sectoriels par le
    biais dun processus de consultation élargi
  • Améliorer et partager les connaissances sur ce
    qui réussit
  • Renforcer les partenariats avec les bailleurs de
    fonds et lharmonisation de leurs interventions
    au niveau du pays
  • Renforcer les partenariats avec les institutions
    et les réseaux régionaux

34
LInitiative Fast-Track aide les deux parties
prenantes du pacte
Mécanisme visant à accélérer les progrès vers
lenseignement primaire pour tous
  • Bailleurs de fonds
  • Plateforme pour lefficacité de laide
  • Amélioration de la coordination et de
    lharmonisation de laide au niveau national et
    mondial
  • Plus de pays en route vers lachèvement universel
    du cycle primaire
  • Pays en développement
  • Une aide plus efficace pour lenseignement
    primaire
  • Augmentations durables de laide à lenseignement
    primaire
  • Partage des connaissances et de lexpérience

35
Prochaines étapes pour les pays partenaires
  • Poursuivre le débat sur lInitiative Fast-Track
    avec le groupe local de bailleurs de fonds
  • Prendre linitiative de lélaboration dun plan
    daction pour le secteur de léducation (un seul
    plan)
  • Mobiliser les bailleurs de fonds au niveau des
    pays pour apporter un appui si nécessaire
  • Discuter et convenir avec les bailleurs de fonds
    du processus dévaluation
  • Assurer la disponibilité annuelle des principaux
    indicateurs de progrès et de la situation
    financière des bailleurs de fonds locaux
  • Faire en sorte que lobjectif EPT/ODM concernant
    léducation de base soit une priorité nationale,
    convenablement pris en compte dans la Stratégie
    de réduction de la pauvreté ou autre stratégie de
    développement national

36
Quel est le Rôle des Bailleurs de Fonds au Niveau
du Pays?
  • Vous êtes un bailleur de fonds de lInitiative
    Fast-Track et vous avez un rôle essentiel dans sa
    réussite. Voici les mesures de base que vous
    pouvez prendre pour aider les pays à se mettre
    sur la bonne trajectoire
  • Aider le pays à élaborer une stratégie et un
    programme sectoriels solides
  • Si le pays a besoin dappui pour élaborer son
    plan sectoriel, les bailleurs de fonds peuvent
    obtenir les ressources par lintermédiaire du
    FDPE. Pour avoir accès au FDPE, contacter le
    principal organisme de coordination ou le chef de
    projet de la Banque mondiale au niveau du pays.
  • Si vous avez besoin que les bailleurs de fonds
    participent davantage au dialogue sur les
    politiques et à la préparation du programme,
    faites-le savoir au Secrétariat Fast-Track. Il
    sefforcera de trouver un autre partenaire dans
    le cadre du partenariat mondial.
  • Explorez vos propres possibilités daugmenter le
    financement du programme sectoriel du pays.
  • Pour rechercher des financements supplémentaires
    au profit du programme sectoriel approuvé du
    pays, informer le Secrétariat Fast-Track qui vous
    aidera à mobiliser les ressources au niveau
    mondial et par lintermédiaire du Fonds
    catalytique dans le cas des pays remplissant les
    conditions requises.
  • Si vous êtes le principal organisme de
    coordination, prenez contact avec le Secrétariat
    et fournissez des informations à jour sur la
    situation et les résultats financiers

37
Structure de Gouvernance de lInitiative
Fast-Track
Donne des orientations
38
Points de contact au Secrétariat Fast-Track
39
FTI Donor Contacts
40
Je vous remercie de votre attention. Pour en
savoir plus, rendez-vous sur le site Web
www.worldbank.org/education/efafti
About PowerShow.com