Croyances des parents l'gard de la quantit d'activit physique requise pour tre en sant, 2005 - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Croyances des parents l'gard de la quantit d'activit physique requise pour tre en sant, 2005 PowerPoint presentation | free to view - id: 2a79e4-MDQ3N



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Croyances des parents l'gard de la quantit d'activit physique requise pour tre en sant, 2005

Description:

Participation des parents aux jeux actifs ou aux activit s sportives de leurs ... Participation des parents aux jeux actifs ou aux activit s sportives de leurs ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:38
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 30
Provided by: ccr37
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Croyances des parents l'gard de la quantit d'activit physique requise pour tre en sant, 2005


1
Croyances des parents à l'égard de la quantité
d'activité physique requise pour être en santé,
2005
  • Dans l'ensemble, 4 des parents de l'Ontario
    croyaient qu'il était suffisant pour leur enfant
    de faire moins de 20 minutes d'activité physique
    par jour pour en tirer des avantages sur le plan
    de la santé, 19 croyaient quil lui suffisait
    den faire 30 minutes par jour, 45 croyaient
    quil lui suffisait den faire une heure par jour
    32 croyaient quil devait en faire au moins 90
    minutes par jour.
  • Les pères étaient considérablement plus
    susceptibles que les mères de croire que 30
    minutes par jour dactivité physique suffisait
    pour en tirer des avantages sur le plan de la
    santé et considérablement moins susceptibles de
    croire quil était nécessaire pour leur enfant de
    faire 90 minutes dactivité physique par jour.

2
Croyances des parents à l'égard de la quantité
d'activité physique requise pour être en santé
Données réparties selon le sexe de l'enfant, 2005
  • Dans l'ensemble, on n'a constaté aucune
    différence significative selon le sexe de
    lenfant quant à la quantité dactivité physique
    que les parents jugeaient nécessaire pour que
    leur enfant soit en santé, sauf dans le cas qui
    suit.
  • Les parents ontariens de garçons étaient moins
    susceptibles que les parents de filles de
    déclarer que leur enfant devait faire au moins 90
    minutes dactivité physique pour être en santé.

3
Croyances des parents à l'égard de la quantité
d'activité physique requise pour être en santé
Données réparties selon l'âge et le sexe de
lenfant, 2005
  • Dans l'ensemble, on n'a constaté aucune
    différence selon le sexe de lenfant quant à la
    quantité dactivité physique que les parents
    jugeaient nécessaire pour que leur enfant soit en
    santé, sauf dans les deux cas qui suivent.
  • Les parents ontariens de garçons de 5 à 12 ans
    étaient moins susceptibles que les parents de
    filles de 5 à 12 ans de déclarer que leur enfant
    devait faire au moins 90 minutes dactivité
    physique pour être en santé.
  • Les parents ontariens denfants de 13 à 17 ans
    étaient beaucoup moins susceptibles que les
    parents d'enfants de 5 à 12 ans de déclarer que
    leur enfant devait faire au moins 90 minutes
    dactivité physique pour être en santé.

4
Croyances des parents à l'égard de la quantité
d'activité physique requise pour être en santé
Données réparties selon le niveau d'instruction
des parents, 2005
  • On n'a constaté aucune différence significative
    selon le niveau dinstruction quant à la
    perception des parents de la quantité dactivité
    physique nécessaire pour que leur enfant soit en
    santé.

5
Croyances des parents à l'égard de la quantité
d'activité physique requise pour être en santé
Données réparties selon le niveau d'activité des
parents, 2005
  • Les parents les plus actifs étaient moins
    susceptibles que les parents les moins actifs de
    rapporter qu'il était suffisant pour leur enfant
    de faire 30 minutes d'activité physique par jour
    pour être en santé et plus susceptibles de dire
    quil lui suffisait de faire 90 minutes
    dactivité physique.

6
Croyances des parents à l'égard de la quantité
d'activité physique requise pour maintenir son
poids, 2005
  • Dans l'ensemble, 6 des parents de l'Ontario
    croyaient qu'il était suffisant pour leur enfant
    de faire moins de 20 minutes d'activité physique
    par jour pour maintenir son poids, 26 croyaient
    quil lui suffisait den faire 30 minutes par
    jour, 49 croyaient quil lui suffisait den
    faire une heure par jour et 20 croyaient quil
    devait en faire au moins 90 minutes par jour. On
    na constaté aucune différence significative
    entre les pères et les mères.

7
Croyances des parents à l'égard de la quantité
d'activité physique requise pour maintenir son
poids Données réparties selon le sexe de
l'enfant, 2005
  • Dans l'ensemble, on n'a constaté aucune
    différence significative entre les parents de
    garçons et de filles et les parents ontariens en
    général quant à leur perception de la quantité
    dactivité physique nécessaire pour que leur
    enfant maintienne son poids.

8
Croyances des parents à l'égard de la quantité
d'activité physique requise pour maintenir son
poids Données réparties selon le sexe et l'âge
de l'enfant, 2005
  • Dans l'ensemble, on n'a constaté aucune
    différence significative selon le sexe de
    lenfant quant à la quantité dactivité physique
    que les parents jugeaient nécessaire pour que
    leur enfant maintienne son poids, sauf dans les
    deux cas qui suivent
  • Les parents ontariens de garçons de 13 à 17 ans
    étaient beaucoup moins susceptibles que les
    parents de garçons de 5 à 12 ans de déclarer que
    leur enfant devait faire au moins 90 minutes ou
    moins de 20 minutes dactivité physique pour
    maintenir son poids.

9
Croyances des parents à l'égard de la quantité
d'activité physique requise pour maintenir son
poids Données réparties selon le niveau
d'instruction des parents, 2005
  • Les parents ontariens ayant un niveau
    d'instruction inférieur au secondaire étaient
    moins susceptibles que les parents ayant un
    niveau d'instruction universitaire de déclarer
    quil suffisait à leur enfant de faire 30 minutes
    dactivité physique et plus susceptibles de dire
    quil devait faire 60 minutes dactivité physique
    pour maintenir son poids.

10
Croyances des parents à l'égard de la quantité
d'activité physique requise pour maintenir son
poids Données réparties selon le niveau
d'activité des parents, 2005
  • Les parents les plus actifs étaient moins
    susceptibles que les parents les moins actifs de
    rapporter quil suffisait à leur enfant de faire
    30 minutes dactivité physique pour maintenir son
    poids et plus susceptibles de dire quil devait
    faire 90 minutes dactivité physique.

11
Participation des parents aux jeux actifs ou aux
activités sportives de leurs enfants, 2000 et
2005
  • Dans l'ensemble, en 2005, 35 des parents de
    l'Ontario ont dit quils participaient aux jeux
    actifs ou aux activités sportives de leurs
    enfants.
  • Dune année à lautre, on n'a constaté aucune
    différence significative selon le sexe des
    parents quant à la participation aux jeux actifs
    ou activités sportives de leurs enfants.

12
Participation des parents aux jeux actifs ou aux
activités sportives de leurs enfants Données
réparties selon le sexe de l'enfant, 2000 et 2005
  • En 2005, les parents de filles étaient plus
    susceptibles que les parents de garçons de dire
    quils participaient souvent ou très souvent aux
    jeux actifs ou activités sportives de leur enfant.

13
Participation des parents aux jeux actifs ou aux
activités sportives de leurs enfants Données
réparties selon le niveau d'instruction des
parents, 2000 et 2005
  • En 2000 et 2005, on n'a constaté aucune
    différence significative selon le niveau
    dinstruction des parents au fait de participer
    aux jeux actifs ou activités sportives de leur
    enfant.

14
Participation des parents aux jeux actifs ou aux
activités sportives de leurs enfants Données
réparties selon le niveau dactivité des parents,
2000 et 2005
  • En 2005, les parents moins actifs étaient moins
    susceptibles que les parents plus actifs de dire
    quils participaient souvent ou très souvent aux
    jeux actifs ou aux activités sportives de leur
    enfant.

15
Transport des enfants aux endroits où ils font de
l'activité physique, 2000 et 2005
  • Dans l'ensemble, en 2005, 54 des parents ont
    indiqué qu'ils amènent souvent ou très souvent
    leurs enfants à des endroits où ils pourront
    faire de l'activité physique. Même si cette
    tendance ne se dessinait pas clairement en 2000,
    les mères étaient un peu plus susceptibles que
    les pères en 2005 de rapporter faire cela souvent
    ou très souvent.

16
Transport des enfants aux endroits où ils font de
l'activité physique Données réparties selon le
niveau d'instruction des parents, 2000 et 2005
  • Entre 2000 et 2005, on n'a constaté aucune
    différence significative selon le niveau
    dinstruction des parents au fait damener les
    enfants aux endroits où ils font de l'activité
    physique.

17
Transport des enfants aux endroits où ils font de
l'activité physique Données réparties selon le
niveau dactivité des parents, 2000 et 2005
  • En 2005, les parents très actifs ou modérément
    actifs étaient plus susceptibles dindiquer
    qu'ils amenaient souvent ou très souvent leurs
    enfants à des endroits où ils pourraient faire de
    l'activité physique.

18
Bénévolat des parents lors d'activités physiques
à l'école, 2000 et 2005
  • Dans l'ensemble, en 2005, 21 des parents
    ontariens ont supervisé une récréation ou prêté
    main-forte lors dune activité physique organisée
    à lécole de leur enfant.
  • Durant les deux années, on na constaté aucune
    différence à cet égard selon le sexe des parents.

19
Bénévolat des parents lors d'activités physiques
à l'école Données réparties selon le sexe de
l'enfant, 2000 et 2005
  • En 2000, les parents de filles étaient tout aussi
    susceptibles de faire du bénévolat à lécole de
    leur enfant que les parents de garçons.
    Cependant, en 2005, les parents de filles étaient
    plus susceptibles de déclarer avoir fait du
    bénévolat à lécole de leur enfant que les
    parents de garçons.

20
Bénévolat des parents lors d'activités physiques
à l'extérieur de l'école Données réparties
selon le sexe et l'âge de l'enfant, 2000 et 2005
  • Au cours des deux anées, les parents de jeunes
    enfants étaient plus susceptibles que les parents
    d'enfants âgés de rapporter faire du bénévolat
    lors dactivités physiques organisées à
    l'extérieur de l'école et auxquelles
    participaient leurs enfants.

21
Bénévolat des parents lors d'activités physiques
à l'école Données réparties selon le niveau
d'instruction des parents, 2000 et 2005
  • En 2000 et 2005, on n'a constaté aucune
    différence significative selon le niveau
    dinstruction des parents quant au fait de faire
    du bénévolat à lécole.

22
Bénévolat des parents lors d'activités physiques
à l'école Données réparties selon le niveau
dactivité des parents, 2000 et 2005
  • En 2005, les parents les moins actifs étaient
    plus susceptibles que les autres parents de ne
    pas aider lors dactivités physiques organisées
    par lécole de leurs enfants.

23
Bénévolat des parents lors d'activités physiques
à l'extérieur de l'école, 2000 et 2005
  • Dans l'ensemble, en 2005, 34 des parents de
    lOntario ont fait du bénévolat lors dactivités
    physiques organisées à lextérieur de lécole et
    auxquelles participaient leurs enfants.
  • Au cours des deux années, on na constaté aucune
    différence à cet égard selon le sexe des parents.

24
Bénévolat des parents lors d'activités physiques
à l'extérieur de l'école Données réparties
selon le niveau d'instruction des parents, 2000
et 2005
  • En 2005, les parents ayant un niveau
    d'instruction inférieur au secondaire étaient
    plus susceptibles que les autres parents de
    rapporter ne pas aider lors d'activités physiques
    organisées à l'extérieur de l'école et auxquelles
    participaient leurs enfants.

25
Bénévolat des parents lors d'activités physiques
à l'extérieur de l'école Données réparties
selon le niveau dactivité des parents, 2000 et
2005
  • En 2005, les parents les moins actifs étaient
    plus susceptibles que les autres parents de
    rapporter ne pas aider lors d'activités physiques
    organisées à l'extérieur de l'école et auxquelles
    participaient leurs enfants.

26
Soutien financier, 2000 et 2005
  • Dans l'ensemble, en 2005, 75 des parents de
    l'Ontario ont déclaré avoir fourni un soutien
    financier aux activités physiques de leurs
    enfants (p. ex. achat de matériel, paiement des
    cartes de membre ou des frais de cours et
    dentraînement).
  • Même si on na pas constaté de différence entre
    les mères et les pères en 2000, les mères étaient
    plus susceptibles que les pères en 2005 de
    déclarer avoir fourni un soutien financier à
    leurs enfants pour faire de lactivité physique.

27
Soutien financier Données réparties selon le
niveau d'instruction des parents, 2000 et 2005
  • En 2005, les parents ayant un niveau
    d'instruction inférieur au secondaire étaient
    plus susceptibles de dire quils noffraient pas
    de soutien financier aux activités physiques de
    leurs enfants comparativement aux parents plus
    instruits.

28
Soutien financier Données réparties selon le
niveau dactivité des parents, 2000 et 2005
  • En 2005, les parents les moins actifs étaient
    beaucoup moins susceptibles que les autres
    parents de déclarer quils offrent un soutien
    financier aux activités physiques de leurs
    enfants.

29
Participation des parents aux activités physiques
de leur enfant, 2005
  • La maison est un endroit crucial pour la pratique
    de l'activité physique chez les enfants. Dans le
    milieu familial, les parents jouent un rôle
    important, qui consiste à encourager leurs
    enfants à faire de l'activité physique.
  • Réduire ou contraindre les comportements
    inactifs, tels que ceux qui consistent à rester
    assis, à regarder la télévision ou à jouer à des
    jeux vidéo. Limiter le temps que les enfants
    consacrent à de telles activités.
  • Donner des conseils d'ordre pratique et des
    renseignements aux parents sur la façon de
    continuer à participer aux activités physiques de
    leurs enfants à mesure quils vieillissent.
  • Aider les parents à devenir des modèles de
    comportement en leur donnant la possibilité
    d'intégrer l'activité physique aux activités
    familiales.
  • Fournir des moyens de surmonter lobstacle causé
    par le transport des enfants (p.ex. covoiturage,
    location de minibus, partenariats avec les
    compagnies locales de taxis).
  • Offrir des idées novatrices qui favorisent la
    participation des familles pour qui le coût de
    lactivité physique est un obstacle sans
    compromettre la rentabilité des programmes.
About PowerShow.com