Evaluation des actifs naturels - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Evaluation des actifs naturels PowerPoint presentation | free to download - id: 2a43b3-Yzc5Z



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Evaluation des actifs naturels

Description:

Id alement, on aimerait pourvoir faire l'exp rience suivante (cf un jour sans fin): On met en uvre les changements envisag s puis on observe ce qui se passe ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:147
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 31
Provided by: service202
Learn more at: http://ces.univ-paris1.fr
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Evaluation des actifs naturels


1
Evaluation des actifs naturels
  • Cours du 6 décembre 2007
  • G. Hollard

2
Je suis en grève!!!
  • Plutôt que daller manifester et de reporter le
    cours, je vais prendre 5 minutes pour vous
    expliquer ce qui se passe actuellement dans les
    universités et vous donner mon point de vue sur
    la situation
  • Ma manière à moi de protester

3
La méthode des prix hédonique
  • Problématique générale évaluer isolément une
    dimension particulière de lenvironnement
    (paysage, espace vert, cours deau, aménagement,
    etc.)
  • Par exemple, largent investi dans un projet de
    rénovation a-t-il généré des bénéfices importants
    ?

4
Lévaluation idéale
  • Idéalement, on aimerait pourvoir faire
    lexpérience suivante (cf un jour sans fin)
  • On met en uvre les changements envisagés puis on
    observe ce qui se passe
  • On remonte dans le temps, on ne fait rien puis on
    observe ce qui ce passe
  • On compare le résultat de chacune des deux
    situations
  • On en déduit limpact des mesures prises

5
Lévaluation quasi-idéale
  • Une autre possibilité, plus réaliste, consiste à
    trouver un cas où deux situations initialement
    semblables ont été soumises à des évolutions
    différentes
  • On cherche à se rapprocher du cas idéal où toutes
    les variables pertinentes ont été neutralisées
    pour ne laisser varier que les variables
    importantes pour la dimension que lon souhaite
    évaluer

6
Lexemple des cités radieuses
  • Cinq cités radieuses ont été réalisées sur les
    mêmes plans, quatre en France (Marseille, Rézé,
    Firminy, Briey) et une en Allemagne à Berlin

Dans un cas de ce type, on peut par exemple
évaluer linfluence de lenvironnement en
contrôlant linfluence du bâti
Remarque utilisé à des fins légales, cf cas
Toulon/Brest
7
Lévaluation réaliste
  • Idée générale
  • Identifier des situations similaires
  • Décomposer les situations en autant de dimensions
    que possible (la limite vient souvent des données
    disponibles)
  • Laisser varier toutes les dimensions
    simultanément
  • Utiliser des méthodes statistiques pour recréer
    statistiquement léquivalent du toutes choses
    égales par ailleurs

8
Reste à mettre des prix là-dessus
  • Après avoir décomposé le bien selon plusieurs
    caractéristiques (Lancaster), il convient de
    chiffrer lapport de chacune delles
  • On cherche donc un marché sur lesquels
    séchangent des biens dont le prix est sensible
    aux variations de chacune de caractéristiques
    identifiées Reflet marchand de phénomènes
    non-marchands
  • Les variations du prix déquilibre sur ce marché
    seront alors imputées à une variation dune de
    ces caractéristiques
  • On suppose donc implicitement que la dimension
    que lon veut évaluer est (faiblement)
    substituable à largent
  • Dans le cas dun logement, typiquement, on
    contrôle par la surface, lexposition, la
    présence dun balcon, la qualité de limmeuble,
    la présence de commerce à proximité, etc. Notons
    que dans ce cas précis, même avec un très grand
    nombre de variables, on obtient des résultats
    bons sans plus
  • En ce sens là, ce nest pas très différent de la
    méthode des coûts de transports (à condition de
    comparer prix déquilibre et nombre de visite)
  • Très souvent, on utilise le marché immobilier

9
La Scarpe
  • Source Evaluation de la qualité des cours
    deau Une approche par la méthode des prix
    hédonistes appliquée à quatre cas détude.
    Virginie Fromon, Bertrand Zuindeau
  • Douai est construite sur et autour de sa rivière.
    Cependant les multiples évolutions de lhistoire
    ancienne mais surtout récente (forte
    industrialisation, déficit de linfrastructure
    d'épuration, berges dégradées) ont conduit dans
    les années 70 à un constat alarmant sur létat de
    la Scarpe.
  • Jean-Pierre SAUDEMONT, adjoint au maire de la
    Ville de Douai
  • "Lorsque j'étais enfant, je me souviens avoir vu
    les poissons le ventre en l'air, venir respirer
    le peu d'oxygène qui restait encore présent à la
    surface de l'eau. Cela devait correspondre à des
    périodes où les usines en amont relâchaient leurs
    effluents dans la rivière. Alors les pompiers
    intervenaient pour brasser l'eau et y
    réincorporer de l'oxygène."
  • "Nous-mêmes nous nous amusions à ce petit jeu
    on battait l'eau à coté d'un poisson et celui-ci
    repartait dans les minutes qui suivaient.

10
La requalification de la Scarpe
  • Arrivés à ce point critique, on assiste alors à
    un sursaut des acteurs en présence. La ville fait
    le choix de redonner à la Scarpe le rôle phare
    quelle a longtemps connu à Douai. Ce virage va
    alors seffectuer en plusieurs étapes, qui
    sétaleront de la moitié des années 70 à nos
    jours ainsi que sur deux fronts complémentaires
    la requalification des berges et la dépollution
    de leau.
  • Lobjet de lévaluation est alors de donner une
    indication de la valeur dégagée par la Scarpe
  • Pour cela, les auteurs se réfèrent au prix de
    limmobilier avec lidée de tester le gradient
    des prix à partir de la Scarpe

11
Résultat de deux régressions simples
Léchantillon est constitué de 189 mutations
ayant eu lieu entre 1988 et 1998. Parmi ces
mutations figurent aussi bien des maisons
individuelles que des appartements.
12
Quen pensez-vous ?
  • Notamment
  • Les résultats semblent-ils fiables ?
  • Que peut-on en déduire sur linfluence de la
    Scarpe ?
  • Que peut-on en déduire sur limpact de la
    rénovation ?
  • Pouvez-t-on faire un autre type détude ?

13
LOrge
  • LOrge est un cours deau qui ressemble à
    beaucoup dégard à la Bièvre (requalification en
    coulée verte, amélioration de la qualité de
    leau, etc)
  • Les aménagements sur les berges semblent plus
    avancés que le long de la Bièvre

14
Situation générale
15
Cest beau mais
  • En revanche, la qualité de leau est sous doute
    plus problématique
  • Situé en région parisienne, Lorge a servie de
    collecteur deaux usées, dans une zone qui sest
    rapidement urbanisée
  • Doù un fort essor des zones imperméabilisées et
    sensibles hausse de risque de crue et hausse des
    dégâts potentiels
  • A la différence de la Bièvre, il y a donc des
    enjeux spécifiques liés au risque dinondation

16
Les inondations
En dépit des travaux, des épisodes de crue ont eu
lieu en 1978 et 1999. Lété 2007 a été
particulièrement chaud mais finalement les
systèmes mis en place ont suffit à éviter des
dégâts importants
17
Les résultats
Léchantillon est constitué de 245 mutations
ayant eu lieu entre 1992 et le début de l'année
1999. Pour l'ensemble des mutations, nous n'avons
repris que celles relatives aux maisons
individuelles. Les immeubles n'ont pas ici été
pris en compte.
18
Plus précisément
On peut se concentrer sur la variable éloignement
de la rivière, mesuré en nombre de rue la
séparant de lOrge
19
Quen pensez-vous ?
  • Interprétation ?
  • Fiabilité ?
  • Critique générale ?

20
Le grand problème Avant/Après
  • Le problème pour évaluer une action aussi longue,
    et complexe, quune rénovation est quil faudrait
    pouvoir faire la même étude avant et après.
  • Cela plaide pour une attention accrue aux
    méthodes dévaluation avant la mise en uvre
  • Trop souvent, on ne se soucie dévaluation que
    lorsque les projets sont terminés
  • Il est souhaitable de définir les modalités de
    lévaluation dès la conception du projet
  • Néanmoins avec les données sur limmobilier, on
    peut remonter le temps mais les choses sont alors
    plus compliquées

21
Exemple la rénovation de la goutte dor à Paris
  • Situation générale il sagit dun quartier à
    problèmes logement dégradé, voire insalubre,
    problèmes sociaux (notamment prostitution et
    drogue), etc
  • A partir de 1985, la ville décide dun grand
    programme de réhabilitation qui se poursuit
    actuellement
  • Idée utiliser lanalyse hédonique pour évaluer
    les bénéfices générés par cette rénovation
  • Les résultats présentés sont tirés de larticle
     La Rénovation de la Goutte dOr est-elle un
    Succès ? Un diagnostic à lAide dIndices de Prix
    Immobilier  par F. Barthélémy, A. Michelangeli
    et A. Trannoy. Disponible en ligne.

22
Les caractéristiques retenues
23
Léquation clé
24
Remarques
  • La forme de léquation qui précède nest pas
    neutre puisquelle conditionne les résultats
    obtenus
  • On a classiquement des problèmes de variables
    manquantes
  • Egalement des problèmes de variables
    interdépendantes
  • Cela entraîne des problèmes économétriques
    spécifiques pour lesquels il existe des solutions
  • En général, ce type détude nécessite un bagage
    minimum en statistique, au moins pour avoir un
    avis critique

25
Les coefficients par quartiers
On lit sur le graphique la valeur des
coefficients de léquation précédente
26
Code des quartiers utilisé dans le graphique
précédent
27
La variabilité des prix de limmobilier
Remarque contrairement aux idées reçus, les prix
bougent beaucoup, à la hausse comme à la baisse.
28
Comparons maintenant ces différents quartiers à
Paris dans son ensemble
29
Au final leffet nest pas très clair mais il
semble néanmoins quil y ait un effet positif
30
Lévaluation par la méthode des prix hédonique
  • Processus complexe à mettre en uvre
  • Disponibilité des données souvent problématique
  • Difficultés dinterprétation
  • Résultats par forcement très probants du point de
    vue quantitatif
  • MAIS
  • Une significativité correcte est en général
    interprétable de manière qualitative
    (attraction/répulsion)
  • Un bon moyen dapprendre beaucoup de choses sur
    des questions périphériques
  • Très conseillée dans une visée de long terme où
    lon envisage plusieurs études autour du même
    thème et/ou des mises à jours fréquentes
About PowerShow.com