Atelier sur lintroduction de nouveaux vaccins dans le PEV en Afrique francophone - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – Atelier sur lintroduction de nouveaux vaccins dans le PEV en Afrique francophone PowerPoint presentation | free to view - id: 2a2401-NmRjM



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

Atelier sur lintroduction de nouveaux vaccins dans le PEV en Afrique francophone

Description:

L'antig ne HBsAg DOIT rester attach l'adjuvant alum afin d'offrir une protection contre l'H patite B. Ce lien est cass par la cong lation, donc... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:285
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 76
Provided by: epia6
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: Atelier sur lintroduction de nouveaux vaccins dans le PEV en Afrique francophone


1
GESTION DES VACCINS
  • Atelier sur lintroduction de nouveaux vaccins
    dans le PEV en Afrique francophone
  • Saly 5-7 novembre 2003

2
Contexte actuel
  • Initiative dindépendance vaccinale
  • Coût de plus de plus en plus élevé des vaccins
  • Faiblesse dans la maîtrise des stocks de vaccins
  • Faiblesse dans la gestion des vaccins sur le
    terrain
  • Perte en vaccins très élevée
  • Contraintes pour latteinte des objectifs de
    couverture et de lapplication GAVI

3
OBJECTIFS
  • Amener les gestionnaires du PEV à être capables
    de
  • Organiser et mettre en place un bon système de
    gestion des vaccins
  • Estimer les besoins en vaccin
  • Organiser les commandes de vaccin
  • Contrôler les stocks de vaccin
  • Suivre lutilisation des vaccins

4
  • Estimation des besoins en vaccins

5
Estimation des besoins en vaccin
  • Pourquoi?
  • Maîtriser les besoins et éviter les ruptures de
    stock et les sur-stocks
  • Estimer les besoins en ressources financières
    nécessaires
  • Securiser lapprovisionnement
  • Quand?
  • De préférence en début dannée
  • Par qui?
  • Niveau central
  • Régional
  • District

6
Estimation des besoins en vaccin
  • Trois méthodes destimation
  • Population cible
  • Consommation antérieure
  • Nombre de séances de vaccination

7
ESTIMATION DES BESOINS
  • Méthode sur base de la population cible
  • Population cible (Pcible)
  • Calendrier vaccinal (Ndose)
  • Objectif de la couverture vaccinale (Cvacci)
  • Facteur de perte (Fperte)
  • Besoins annuels requis
  • Pcible x Ndose x Cvaccinale x Fperte
  • Besoins annuels globaux requis 25

8
Estimation des besoins en vaccin Méthode de
la population cible
  • Vaccination de routine
  • 0-11mois 4 de la population totale
  • Femmes enceintes 5 de la population totale
  • Vaccinations supplémentaires
  • 0-59mois 20 pour JNV
  • 9mois - 14 ans 45 pour Rougeole
  • FAP 20 pour campagnes TMN

9
Estimation des besoins en vaccin Méthode de
la population cible
  • Les objectifs doivent être réalistes. Ils
    dépendent des priorités nationales en matière de
    lutte contre les maladies
  • Exemples
  • BCG 90
  • Polio (routine) 90
  • Polio (JNV) 100
  • Rougeole (routine) 80
  • Tétravalent 80
  • (Influences politiques danger sur la
    planification)

10
Estimation des besoins en vaccin Méthode de
la population cible
  • Exemples de nombre de doses du calendrier
    vaccinal
  • BCG 1 dose
  • Rougeole 1 dose
  • Polio 4 doses
  • DTC 3 doses
  • Tétravalent 3 doses
  • FJ 1 dose
  • VAT 2 doses

11
Estimation des besoins en vaccin Méthode de la
population cible
Taux de pertes
Facteur de pertes
  • BCG 50
  • VPO 15
  • Tétravalent 5
  • VAT 15
  • VAA 25
  • VAR 25

2 1.18 1.05 1.18 1.33 1.33
12
Formule destimation des besoins
Estimation des besoins en vaccin Méthode de la
population cible
Pcible x Tcv x Ndose x Fperte
  • où,
  • Pcible Population cible
  • Tcv Objectif couverture vaccinale
  • Ndose Nbre de doses du calendrier
  • Fperte Facteur de pertes

13
Estimation des besoins en vaccin Méthode des
Consommations antérieures
  • Stock au début de lannée précédente (Sini)
  • Quantité reçue au cours de lannée précédente
    (Qrec)
  • Stock en fin de lannée précédente (Sfin)
  • Quantité perdue au cours de lannée précédente
    (Qperdue)

Sini Qrec - (Sfin Qperdue)
14
Estimation des besoins en vaccin Nombre de
séances de vaccination
  • Nbre des points de vaccination (Npts vac.)
  • Nbre des séances de vaccination par semaine
    (Nséance)
  • Nbre de semaines de vaccination par an (Nsem.)
  • Nbre de flacons ouverts par séance (Nflacon)
  • Nbre de doses par flacon (Dflacon)

Npts vac. x Nséance x Nsem. x Nflacon x Dflacon
15
Estimation des besoins en vaccin Analyse
comparative des trois Méthodes
  • Variation de données démographiques (sources).
  • taux de perte theoriques utilises a defaut de
    connaître les taux reels

à tous les niveaux
- PEV stable et bonne gestion de stocks - Niveau
local ou centre de sante
  • Dans certains cas la consommation elevee ou
    faible precedente peut etre occasionnelle et
    causer des erreurs dans lestimation des besoins
    futurs
  • Nécessité de connaître les paramètres des séances
    de vaccination
  • Ne tient pas compte des pertes en vaccins par
    avarie
  • planification passive

Postes fixes avancés
16
  • Démarche de commande des vaccins

17
Objectifs
  • Amener les gestionnaires du PEV à être capables
    de
  • citer les considérations à avoir à l esprit pour
    toute commande
  • expliquer les précautions à prendre pour une
    commande adéquate
  • calculer les quantités pour une période
    dapprovisionnement
  • définir les niveaux de stocks critiques
  • calculer la quantité totale de vaccins à commander

18
Considérations à savoir
  • éviter les ruptures
  • éviter les sur-stocks
  • 0 risques de péremption en stock
  • sassurer capacité de stockage adéquat
  • Sassurer de la disponibilité financière au
    niveau national
  • sassurer de la conformité des vaccins aux normes
    recommandées
  • Autorité nationale de régulation
  • OMS/UNICEF

19
Précautions à prendre en compte
  • Veiller à la régularité des commandes
  • commander la quantité nécessaire
  • commander en même temps les consommables
    (seringues, etc.) Bundling

20
Détermination de la période dapprovisionnement
  • Elle correspond au rythme de réapprovisionnement
  • en vaccin dun niveau donné tenant compte de la
  • capacité de stockage, de la fiabilité de la
    chaîne de
  • froid, du délai de réapprovisionnement et de
  • certaines conditions de terrain
  • Exemples de période dapprovisionnement
  • dépôt central .. 6 mois
  • dépôts régionaux... 3 mois
  • dépôts district.. 1 mois
  • centre de santé...... 1 mois

21
Besoins pour une période dapprovisionnement
  • Formule
  • Qpériode Qan / Nbre livraisons annuelles
  • Central - semestrielle Qan /2
  • Régional - trimestrielle Qan/4
  • District - mensuelle Qan /12
  • Centre santé - mensuelle Qan /12

22
Stocks critiques
  • Stock Minimum Smini Qpériode x Tréserve
  • Tréserve 0,25 ou 25 Dépend des évènements
    inattendus (flux migratoire, variations
    saisonnières )
  • Qpériode Quantité pour période
    dapprovisionnement
  • Stock Maximum Smaxi Smini Qpériode
  • Stock dalerte ou point de commande
  • Consommation en attendant la livraison de la
    commande Opoint Smini (Qpériode x
    Dlivraison/Dpériode)
  • Dlivraison délais de livraison (semaines)

23
Quantité à commander
  • Quantité à commander
  • Qcom-de Smaxi - Sdispo (Qpériode x
    (Dlivraison / Dpériode))
  • Si délais livraison court (Dlivraison lt
    1semaine),
  • Qcom-de Smaxi - Sdispo
  • Conditions de succès
  • une nouvelle commande doit être placée au plus
    tard avant que le stock natteigne le point de
    commande.

24
Présentation graphique des paramètres de commande
QUANTITE
Livraison
Période (mois)
25
Exemple de formulaire de prévision en vaccins
Matam
26
Rappel de seuils et normes de stocks
  • Définitions
  • Stock de protection Stock minimum stock de
    sécurité indicateur de rupture
  • Stock maximum seuil que lon ne doit pas
    dépasser indicateur de sur stock
  • Stock dalerte ou point de commande seuil
    couvrant les besoins période consommation en
    attente dapprovisionnement (sécurité comprise)

27
Appréciation de la gestion de stock
  • Une bonne gestion de stock implique que
    lutilisateur ne dépasse pas le seuil maximum de
    stock ou stock maximum mais aussi quil
    natteigne jamais durant la période, le seuil
    minimum ou stock de protection

28
Appréciation de la gestion (suite)
  • La gestion saine doit rester autour du stock de
    roulement ou stock actif (entre le seuil maximum
    et le seuil minimum une seule déviation démontre
    la faillibilité du système)

29
Conclusion
  • Un fichier informatisé vous facilite tous ces
    calculs et les repères entre les stocks mini et
    maxi vous orientent dans le maintien du stock
    actif et vous guident à prendre des décisions qui
    simposent pour les approvisionnements ultérieurs.

30
Exemple de resultats fournis par un outils
informatise (ICP/PEV)
31
  • Contrôle des stocks de vaccins

32
Objectifs
  • Amener les gestionnaires du PEV à être capables
    de
  • citer les facteurs de détérioration des vaccins
  • respecter les températures de stockage des
    vaccins
  • ranger les vaccins dans la chaîne du froid
  • identifier les outils de gestion des vaccins
  • remplir correctement chaque outil de gestion

33
Conditions de conservation des vaccins
  • Les vaccins, sont des substances biologiques
    délicates qui perdent leur efficacité
    lorsquelles sont exposées à des températures
    incorrectes.
  • Une fois que lefficacité dun vaccin est perdue
    pour cause dexposition à la chaleur par exemple,
    il nest plus possible de restaurer cette
    efficacité même si on ramène les vaccins à la
    température correcte.

34
DTP,TT,DT
Vaccin du Tétanos (en DPT, DT, TT, Td)
  • Des tests effectués par le Serum Institute of
    India pour lOMS confirment que
  • La congélation réduit irréversiblement
    lefficacité du vaccin.

Vaccin Coquelucheux (en DTP)
35
Vaccin de lHépatite B
  • Lantigène HBsAg DOIT rester attaché à
    ladjuvant alum afin doffrir une protection
    contre lHépatite B. Ce lien est cassé par la
    congélation, donc
  • Hepatitis B vaccine completely loses its
    immunological potency upon freezing or
    freeze-drying.

Diminsky, D. Moav, N. Gorecki, M. Barenholz,
Y. Physical, chemical and immunological stability
of CHO-derived hepatitis B surface antigen
(HBsAg) particles. Vaccine18 (2000).
36
Sensibilité des vaccins et environnement
  • Plus sensibles à la chaleur
  • VPO
  • VAR
  • DTC, VAA
  • BCG
  • Hib, DT
  • VAT, HepB
  • Moins sensibles à la chaleur

BCG
HepB
37
Conditions de conservations et périodes
recommandées pour les vaccins
38
Sensibilité des vaccins à la congélation
  • Rechercher le t dans le nom
  • Tétravalent
  • VAT
  • Hépatite B
  • Diluent
  • BCG VAR APRES reconstitution
  • BCG VAR sont sensibles à la lumière (UV)

39
Le test dagitation, comme le montre le tableau
ci-dessous, permet de constater si les vaccins
DTC, VAT, DT, TD et DTC-HepB ont été congelés
40
Rangement des vaccinsREGLES GENERALES
  • Bonne circulation dair.
  • Ne pas conserver les vaccins périmés dans la
    chaîne du froid.
  • Marquer les flacons entamés pour être utilisés en
    premier lieu.
  • Nouvrir la chaîne du froid quen cas de
    nécessité refermer aussi rapidement que
    possible.
  • Mettre une note didentification sur tous les
    équipements de la chaîne du froid et leur contenu
    pour faciliter lidentification.

41
Rangement des vaccins dans la chaîne du froid
  • Réfrigérateurs verticaux
  • Haut accus de froid, glace
  • étage 1 vaccins vivants atténués (VPO, VAR, VAA)
  • Tétravalent, VAT, Hep B BCG sur étages
    intermédiaires suffisamment éloignés de
    lévaporateur, diluants
  • Accumulateurs de froid en bas
  • Ranger au devant les vaccins se périmant les
    premiers

42
Rangement des vaccins dans la chaîne du froid
  • Réfrigérateurs horizontaux
  • fond-0 libre pour la circulation de lair
  • fond-1 vaccins vivants atténués (VPO, VAR, VAA)
    dans panier
  • Milieu Haut Trétravalent, VAT, DTC BCG
    suffisamment éloignés du fond pour éviter la
    congélation
  • Diluent le plus haut possible
  • Utiliser panier pour vaccins sensibles à la
    congélation !!!

43
Rangement des vaccins pour le transport
  • Ranger les vaccins selon leur sensibilité à la
    congélation (éviter le contact des vaccins
    sensibles à la congélation avec des accus
    congelés)
  • Utiliser accus bien congelés pour le transport du
    VPO, VAA et VAR
  • Utiliser de préférence, des accus de froid non
    congelés pour le transport des vaccins sensibles
    à la congélation (Tétravalent, VAT, DTC).

44
La congélation accidentelle est fréquente dans la
plupart des chaînes du froid Etude en Indonésie
Températures dans la chaine de froid
  • Vaccins testes au cours de la distribution
    normale dans la chaine du froid.
  • Des intégrateurs ont enregistré la température.

Congelé!
45
Caractéristiques de base dun bon système de
gestion des stocks
  • Avoir des outils simples pour lenregistrement
    des mouvements de stocks
  • assurer une visibilité permanente de létat des
    stocks par lot
  • permettre une vue en temps réel sur létat de
    distribution des vaccins par aire géographique
  • assainir les commandes et livraisons des vaccins
  • permettre un suivi en temps réel du niveau
    dutilisation des vaccins

46
Outils de suivi des stocks de vaccins
  • Registre
  • document unique pour tous les lots dun antigène
  • utilisé au bureau comme document administratif de
    suivi des mouvements (entrées sorties ) sur le
    stock. Utile pour laudit
  • Fiche individuelle de stock
  • document pour le suivi dun seul lot à la fois
  • plusieurs fiches requises pour chaque antigène
  • utilisé au point de stockage des vaccins comme
    outil de travail du magasinier

47
  • Suivi de lutilisation des vaccins

48
Objectifs
  • Amener les gestionnaires du PEV à être capables
    de
  • interpréter la pastille de contrôle du vaccin
  • définir la politique des flacons entamés
  • calculer le taux dutilisation des vaccins
  • calculer le taux de perte des vaccins
  • rédiger un rapport de gestion des vaccins

49
Pastille de Contrôle du Vaccin (PCV)
  • La PCV des vaccins liquides est apposée sur
    létiquette du flacon, alors que celle des
    vaccins reconstitués est sur le capuchon (VAR,
    BCG, VAA, certaines formulations du Hib)
  • Comment ça marche?
  • La PCV montre lexposition cumulée à la chaleur
    du flacon sur lequel elle est apposée

50
Pastille de Contrôle du Vaccin (PCV)
Vaccin à utiliser
Vaccin à utiliser en 1er lieu
Vaccin à ne pas utiliser
Vaccin à ne pas utiliser
51
Importance de la PCV
  • La PCV peut
  • éviter lutilisation de vaccin endommagé
  • réduire les pertes de vaccins
  • servir comme outil de gestion des stocks de
    vaccins
  • faciliter la vaccination en stratégie avancée

52
Politique des Flacons Entamés
Cest quoi? Politique qui réglemente le rejet ou
lutilisation des flacons entamés de vaccins
lors des séances successives de vaccination
53
Politique Flacons Entamés
dit que
  • les flacons ouverts de vaccins liquides (VPO,
    DTC et VAT) peuvent être utilisés lors des
    séances successives de vaccination jusquà 4
    semaines maxi, sous réserve que les conditions
    suivantes soient remplies
  • la date de péremption ne soit pas dépassée
  • les vaccins soient conservés dans des conditions
    requises de chaîne du froid
  • lembout du flacon ne soit pas immergé dans leau
  • les techniques dasepsie soient utilisées pour le
    prélèvement des doses
  • la PCV, si existe, nait pas atteint son point
    limite dutilisation

54
Implications de la PFE
  • Cette politique sapplique également pour tous
    les flacons ouverts en stratégie avancée ou lors
    de campagnes de masse sous réserve que les
    procédures standard requise de manipulation
    soient suivis. Aussi les flacons ouverts dans ces
    conditions peuvent être gardés et utilisés lors
    de séances ultérieures de vaccination à
    différents sites sur plusieurs jours.
  • La mise en uvre de la PFE permet donc de réduire
    de façon substantielle les taux de perte. Ceci
    nécessite quun suivi approprié de lutilisation
    des vaccins soit mise en place afin de ré-évaluer
    les pertes.

55
Politique Flacons Entamés
dit que
  • Pour les vaccins reconstitués (BCG, VAR, VAA)
  • une fois reconstitués, les flacons de ces vaccins
    doivent être impérativement jetés en fin de
    séance de vaccination ou après six (6) heures.

56
Notion de pertes de vaccins
  • Perte selon la nature

57
Types de perte de vaccins
  • Perte selon la cause

58
A retenir
  • Estimer correctement les besoins en vaccins à
    tous les niveaux afin de pouvoir mener les
    activités de vaccination par trois méthodes à
    sélectionner selon les niveaux et circonstances

Besoins en vaccins
59
A retenir
  • Établir, surveiller les niveaux de stocks
    critiques et organiser les commandes à temps de
    façon à éviter les ruptures et les sur-stocks en
    tenant constamment compte des paramètres
    suivants
  • Quantité pour la période dapprovisionnement
  • Niveau de stock maxi
  • Niveau de stock mini
  • Point de commande
  • Période dapprovisionnement
  • Délai de livraison

60
A retenir
  • Gérer les vaccins avec soin dans la chaîne du
    froid et au cours de leur transport pour
    maintenir leur activité et éviter le gaspillage
    en tenant compte de
  • Température de conservation exigée par les normes
  • Date de péremption
  • Modalités de rangement
  • Tenue correcte des outils de gestion des stocks

61
A retenir
  • Se rappeler de la PFE et lappliquer
    convenablement
  • Ne concerne que les flacons de vaccins ouverts
  • planification des stratégies de vaccination
  • Jeter les flacons de VAR, BCG, VAA 6 Heures après
    leur ouverture quelque soit leur conditions de
    conservation
  • Réutiliser les flacons ouverts de DTC, VAT, VPO
    jusquà 4 semaines après leur ouverture sous les
    conditions admises

62
A retenir
  • Avoir confiance en la PCV comme instrument de
    contrôle de la qualité des vaccins quelque soit
    le temps dexposition à la chaleur selon le
    schéma ci-dessous.

Vaccin à utiliser
Vaccin à utiliser en 1er lieu
Vaccin à ne pas utiliser
Vaccin à ne pas utiliser
63
MERCI DE VOTRE ATTENTION
64
EXERCICE N1 Estimation des bésoins en vaccins
par méthode de population cible
Compléter le tableau ci-dessous pour estimer les
besoins en vaccins du district Lota de 150 000
habitants, dont 4 ont moins dun an et 5 de
femmes enceintes
65
EXERCICE N3 Commande des vaccins
Compléter le tableau ci-dessous pour estimer les
stocks minimum, dalerte et maximum en vaccins du
district Lota en utilisant les données de
lexercice 1, sachant que le rythme
dapprovisionnement est de trois mois et le délai
de livraison de 2 semaines. Le district est
arrivé au stock dalerte pour tous les antigènes.
66
EXERCICES N5 Utilisation des vaccins
Compléter le tableau ci-dessous pour les centres
de vaccination Kodon, falou et Kéké
67
EXERCICE N1 (corrigé) Estimation des besoins en
vaccins par méthode de population cible
Compléter le tableau ci-dessous pour estimer les
besoins en vaccins du district Lota de 150 000
habitants, dont 4 ont moins dun an et 5 de
femmes enceintes
68
EXERCICE N3 (corrigé) Commande des vaccins
Compléter le tableau ci-dessous pour estimer les
stocks minimum, dalerte et maximum en vaccins du
district Lota en utilisant les données de
lexercice 1, sachant que le rythme
dapprovisionnement est de trois mois et le délai
de livraison de 2 semaines.
69
EXERCICES N5 (corrigé) Utilisation des vaccins
Compléter le tableau ci-dessous pour les centres
de vaccination Kodon, Falou et Kéké
70
EXERCICES N5 (corrigé) Utilisation des vaccins
Compléter le tableau ci-dessous pour les centres
de vaccination Kodon, Falou et Kéké
71
EXERCICE N4 Contrôle des stocks de vaccins
Remplissez les registres de stock de vaccins du
district de Lota avec les informations suivantes
72
Exercice 4 corrigé 1 Contrôle des stocks de
vaccins
73
Exercice 4 corrigé 2 Contrôle des stocks de
vaccins
74
Exercice 4 corrigé 3 Contrôle des stocks de
vaccins
75
EXERCICE N2 Estimation des besoins en vaccins
par méthode de nombre de séances de vaccination
Compléter le tableau ci-dessous pour estimer les
besoins en vaccins de la formation sanitaire de
Kodon, qui a 3 points de vaccination,
fonctionnels 40 semaines dans lannée
76
EXERCICE N2 (corrigé) Estimation des besoins en
vaccins par méthode de nombre de séances de
vaccination
Compléter le tableau ci-dessous pour estimer les
besoins en vaccins de la formation sanitaire de
Kodon, qui a 3 points de vaccination,
fonctionnels 40 semaines dans lannée
About PowerShow.com