PRESS BRIEFING RESULTATS ETUDE: Ce que les Belges savent sur leau - PowerPoint PPT Presentation

Loading...

PPT – PRESS BRIEFING RESULTATS ETUDE: Ce que les Belges savent sur leau PowerPoint presentation | free to view - id: 29a893-Y2NmN



Loading


The Adobe Flash plugin is needed to view this content

Get the plugin now

View by Category
About This Presentation
Title:

PRESS BRIEFING RESULTATS ETUDE: Ce que les Belges savent sur leau

Description:

7 Belges sur 10 boivent plus d'un litre d'eau par jour. La consommation moyenne d'eau par ... 2 Belges sur 10 boivent plus d'un litre et demi par jour ... – PowerPoint PPT presentation

Number of Views:122
Avg rating:3.0/5.0
Slides: 46
Provided by: jeanned7
Category:

less

Write a Comment
User Comments (0)
Transcript and Presenter's Notes

Title: PRESS BRIEFING RESULTATS ETUDE: Ce que les Belges savent sur leau


1
PRESS BRIEFING RESULTATS ETUDE Ce que les
Belges savent sur leau
  • 24 - 05 - 2005

2
AGENDA
  • Bienvenue. Pourquoi cette étude?
  • Tom Delforge, Coca-Cola Belgique
  • Présentation des résultats de létude et
    conclusions
  • Danielle Conem, IPSOS België
  • Quest-ce quune eau pure? Equilibre minéral et
    stabilité de leau aspects nutritionnels
  • Nicolas Guggenbühl, diététicien-nutritionniste
  • Il y a eau et eau  pureté et protection contre
    pollution
  • Jean-Louis Cornet, hydrogéologue Chaudfontaine
  • Session questions réponses suivi du buffet
    dînatoire

3
BIENVENUE Pourquoi cette étude?
  • Tom Delforge
  • Coca-Cola Belgique

4
CE QUE LES BELGES SAVENT SUR LEAU Danielle
Conem IPSOS
INRA IN BELGIUM An IPSOS company
5
1. Les objectifs
1. Objectif
  • Dresser un bilan des perceptions et attitudes du
    grand public face à leau en bouteille

2. La méthode
  • Recours à notre Omnibus QUANTUM en face à face
  • 1044 répondants interrogés à leur domicile -
    mars/avril 2005
  • Échantillon représentatif de la population
    nationale de 15 à 55 ans

6
3. Profil de léchantillon
7
3. Profil de léchantillon
8
RÉSULTATS
9
Choix de lalimentation et des boissons
Base Tous (N1044)
Choisissez-vous consciemment votre alimentation
et vos boissons?
70 des répondants estiment choisir leur
alimentation et boissons consciemment
10
Consommation deau
Base Tous (N1044)
Sur une échelle de 0 à 4 litres, combien de
litres deau buvez-vous en moyenne par jour
(sans compter le café, le thé ou la soupe) ?
7 Belges sur 10 boivent plus dun litre deau par
jour. La consommation moyenne deau par jour est
de 1,07 litres.
11
Les sources dinformation priviligiées
Quelles sont vos sources dinformation en ce qui
concerne votre alimentation ?
Base Tous (N1044)
Les médias (30) et les étiquettes (29) sont les
principales sources dinformation.
12
Lecture des étiquettes
Base Tous (N1044)
Lisez-vous les étiquettes sur les bouteilles de
leau que vous buvez ?
Quelle est la raison la plus importante pour
laquelle vous ne lisez pas létiquette sur les
bouteilles deau ?
Nord 61 vs 50 Sud
40 ne lisent pas linformation sur létiquette
parce quil ny ont jamais pensé
Plus dun répondant sur deux (56 ) ne lisent
jamais les étiquettes sur les bouteilles deau
13
Les connaissances et perceptions
Complétez la phrase suivante  plus il y a des
nitrates dans leau potable, … 
Base Tous (N1044)
a
Près de 6 Belges sur 10 (56) ne savent pas que
plus il y a de nitrates, moins bien cest  
14
Les connaissances et perceptions
Base Tous (N1044)
Quelle est selon vous la différence ?
Selon vous, y a t-il une différence entre les
différentes eaux en bouteille ?
Le goût est plébiscité par les Belges comme la
grande différence (91), suivi par la composition
de leau (43).
72 des répondants trouvent quil y a une
différence entre les différentes eaux en bouteille
15
Quelques affirmations sur les eaux en bouteille
Base Tous (N1044)
Voici quatre affirmations. Pouvez-vous me dire si
vous êtes daccord ou pas daccord avec chacune
delles ?
Nord 71 vs 50 Sud
16
Quelques affirmations sur les eaux en bouteille
Base Tous (N1044)
Que pensez-vous de laffirmation suivante
Toute eau en bouteille peut être bue
quotidiennement de manière illimitée?
Diriez-vous quelle est juste ou erronée ?
Nord 76 vs 62 Sud
Nord 12 vs 22 Sud
Près de 7 répondants sur 10 (69) ne savent pas
que toutes les eaux ne peuvent pas être
consommées de façon illimitée quotidiennement
17
Critères de Choix des eaux en bouteille
Base Tous (N1044)
Quelle importance accordez-vous personnellement à
chacun des différents élements suivants dans le
choix de vos eaux en bouteille?
18
EAU ET NUTRITION COTE BOUTEILLES
  • Nicolas Guggenbühl
  • Diététicien Lic Nutrition
  • Professeur à lInstitut Paul Lambin
  • Journaliste scientifique (Diffu-Sciences)

19
Conclusions enquête
Conclusions enquête
  • Leau est un aliment essentiel - cest la seule
    boisson indispensable
  • Les Belges boivent beaucoup deau
  • 5 Belges sur 10 boivent plus dun litre par jour
  • 2 Belges sur 10 boivent plus dun litre et demi
    par jour
  • La quantité moyenne est de 1,07 litre par jour
  • -gt entre 1 et 1,5 litre quantité recommandée
    par jour

20
Conclusions enquête
  • Les Belges savent peu sur ce quils boivent
  • Plus dun Belge sur deux ne lisent jamais
    létiquette sur les bouteilles deau (56) - même
    si 70 disent choisir consciemment leur
    nourriture et leur boisson
  • Pourquoi ?
  • Ils ny ont jamais pensé (40)
  • Linformation nest pas intéressante (11)
  • Linformation est trop compliquée (8)
  • Toutes les eaux en bouteille se ressemblent (7)
  • Le Belge suppose beaucoup - mais ne vérifie pas
  • 6 sur 10 (62) trouvent que chaque bouteille
    deau est de toute façon pure
  • 8 sur 10 (82) trouvent la pureté importante dans
    le choix de leur eau
  • ? Mais plus d1 sur 2 ne vérifient jamais cela
    sur létiquette

21
Conclusions enquête
  • Y a-t-il eau et eau ?
  • Selon le Belge, la plus grande différence entre
    les eaux en bouteille est dabord le goût (91)
    et ensuite la composition de leau (43)
  • Pureté
  • Seulement 4 Belges sur 10 (44) savent quil
    nest pas bon davoir des nitrates dans leau
  • ? La présence de nitrates est signe de pollution
  • Valeur nutritive (composition, minéraux)
  • 69 ne savent pas que toutes les eaux en
    bouteille ne peuvent pas être consommées de façon
    illimitée quotidiennement
  • ? De leau contenant trop de minéraux nest pas
    faite pour être bue quotidiennement par tous

22
Conclusions enquête
  • Le Belge en sait peu sur leau,
  • Le Belge ne sait pas suffisamment ce quil boit

23
Besoin en eau
Aliments /- 1 l
Besoin 1 ml/kcal 2,5 l/j
Boissons /- 1.5 l
Eau métabolique /- 250 ml
24
Léquilibre hydrique menacé
  • Enfants
  • Sport
  • Habitat
  • Conditions climatiques
  • Vieillissement
  • Pathologies

25
Les grands types deau
  • De distribution, eau  de table 
  • ? traitée
  • De source
  • Pureté originelle
  • Composition variable ? pas dallégation
  • Minérales naturelles
  • Pureté originelle
  • Composition stable ? spécificité
  • Très faiblement minéralisée lt 50 mg/l
  • Faiblement minéralisée ou  oligominérale  de
    50 à 500 mg/l
  • Fortement minéralisée gt 1500 mg/l

26
Eaux minérales et allégations
27
Le paradoxe de leau minérale
  • Il y a des eaux riches en minéraux qui ne sont
    PAS des eaux minérales !
  • ? ex. eaux enrichies ( eaux  construites )
  • Il y a des eaux minérales SANS minéraux !
  • lt 50 mg/l ? virtuellement dépourvues de minéraux

28
Eaux et minéraux notion déquilibre
Très faiblement minéralisée
Rien que de leau
Oligominérale
Ni trop, ni trop peu Goût neutre
Fortement minéralisée
Pas pour tous
29
Quest-ce quune eau pure ?
  • Il y a pureté et pureté…
  • Eau de rosée, de neige fondue
  • Pure… mais impropre à la consommation
  • Eau sans O2 ? poissons morts
  • Il ny a pas que lH2O dans leau !
  • ions et cations
  • Pour  Homo Sano 
  • Quelques minéraux
  • Le moins de contaminants (bactériens, nitrates…)

30
Les nitrates impureté à la source !
  • Indice de contamination
  • Engrais, lisiers, combustions, cultures…
  • Eaux de surfaces, souterraines, glace polaire
  • Réglementation européenne
  • max 50 mg/l
  • Nitrites et nitrosamines
  • Moins il y en a, mieux cest !

31
Le fluor une ombre sur lémail ?
  • Rôle reconnu dans prévention carie dentaire
  • Belgique, 2003 le fluor à la une !
  • ? retrait du fluor de la liste des nutriments qui
    peuvent être ajoutés aux aliments
  • Eau source de fluor
  • ! Certaines eaux minérales
  • Nouvelle réglementation européenne
  • Si gt 1,5 mg/l ?  ne convient pas pour
    lalimentation des nourrissons et jeunes enfants 

32
Focus sur létiquette
  • Quel type deau ?
  • sans précision
  • eau de source
  • eau minérale
  • Le résidu sec
  • minéralité globale
  • Eaux minérales composition obligatoire…
  • … mais pas toujours complète !
  • Ex. NO3, Na… absents
  • Chlorures (Cl) mais pas sodium (Na)

33
Etiquette (suite)
  • Allégations nutritionnelles
  • Un mot peut en cacher un autre
  • Richesse en ce qui est montré…
  • … et aussi en ce qui ne lest pas !
  •  Convient pour lalimentation des nourrissons 
  • Accordé uniquement aux eaux minérales naturelles,
    sur avis favorable du Conseil Supérieur dHygiène
  •  Reconnue par lAcadémie Royale de Médecine 
  • Suite à demande à lAcadémie de Médecine lors de
    lintroduction du dossier

34
Eau et poids
  • Toutes les eaux ont un  plus 
  •  zéro calorie 
  • Coupe-faim léger
  • Coup de pouce à lélimination
  • Des minéraux  utiles  (Ca, Mg…)
  • Pas deffet amaigrissant
  • Sulfates ? favorisent lélimination…deau
  • Sur la balance 1 litre deau 1 kg

35
Critères de choix pour eau minérale  familiale 
  • Résidu sec pas trop élevé
  • jusquà 500 mg/l
  • Peu de sodium
  • lt 50 mg Na/l
  • Nitrates (NO3)
  • Au moins, au mieux
  • Fluor max 1 mg/l

36
IL Y A EAU ET EAU pureté et protection contre
pollution
  • Jean-Louis Cornet
  • Hydrogéologue Chaudfontaine

37
ATTENTE DES CONSOMMATEURS
  • Une eau totalement protégée des risques de
    pollution
  • Certaines nappes sont plus à labri que dautres
  • Nitrate (NO3) indicateur de pollution
  • Absence de nitrates absence dautres
    polluants indicateur de
    pureté critère de qualité
  • Une eau qui apporte un plus, dun point de vue
    minéral
  • Lire les étiquettes
  • Avoir des repères

38
ATTENTE DES CONSOMMATEURS
  • En résumé
  • Protection
  • Dépend du type de nappes (libres, captives,
    thermales)
  • Et/ou de la bonne volonté humaine
  • Les minéraux
  • Pendant le cheminement souterrain
  • Dépend
  • de la solubilité des roches
  • des conditions physiques (pression
    température) qui favorisent les échanges

39
DOU VIENT LEAU?
  • Nappe libre ( 95 )
  • Nappe captive ( 5 )
  • Nappe thermale ( 1 ) Exceptionnel
  • - froide lt 15 C
  • - tiède 15 30 C
  • - chaude gt 30 C
  • - de cure (avec excès dans lun ou lautre
    minéral)
  • - qui respecte tous les critères de lOMS
    pour les eaux alimentaires

40
AN EXCEPTIONAL SITE
NAPPE LIBRE
  • accessible pour tous
  • très vulnérable
  • NAPPE LIBRE

2/3
puits
1/3
Terrain altéré perméable
source
Roche imperméable
41
NAPPE CAPTIVE
  • Nappe captive
  • rare, 5 des nappes
  • eau filtrée
  • zone de protection limitée

42
AN EXCEPTIONAL SITE
NAPPE THERMALE
  • NAPPE THERMALE
  • exceptionnel
  • protégé par la nature

Zone Dinfiltration
Puits
37 c
60 ans
1600 m
52 - 55 c
150 bar
43
CHAUDFONTAINE UNE SOURCE UNIQUE ET PROTEGEE
  • Le parcours géologique exceptionnel de leau de
    Chaudfontaine
  • Un véritable coffre-fort naturel
  • Des roches filtrantes et protectrices jusquà
    1600 mètres de profondeur
  • Circuit fermé et étanche
  • Conditions de pression (-160 bar) et de
    température (55C) uniques
  • Echanges de minéraux en quantités harmonieuses
  • Trajet de plus de 60 ans
  • gt Leau de Chaudfontaine est naturellement
    équilibrée en minéraux et est dune qualité rare
  • Elle est protégée par la nature de manière
    optimale

44
QUESTIONS?
45
BUFFET DINATOIRE
  • MERCI DE VOTRE PRESENCE
About PowerShow.com